L'Expresso du 28 Novembre 2007 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Les lycéens en tête du mouvement anti-LRU

ÉDITORIAL

Une école maternelle brûle

LE SYSTEME

La FCPE demande une concertation sur le bac pro en 3 ans l Les IUFM au plus bas l L'article 89 est maintenu l Le Snalc quitte la commission Pochard.

L’ÉLÈVE

Eux et nous : questions d'ados, paroles d'adultes l Découvrez les centres de loisirs parisiens  l La Journée mondiale de lutte contre le sida en Ile-de-France

LA CLASSE

Pistes bibliographiques pour les TPE

CITOYENNETE

La régression judiciaire freinée par le Conseil d'Etat

LES DISCIPLINES

Primaire : Trois concours de Primlangues l Primaire : Le fichier national des élèves retardé en Angleterre l EDD : Bois et carbone dans Géoconfluences

LES TICE

Faille dans Firefox

 

 

Le fait du jour

 

Les lycéens en tête du mouvement anti-LRU

"Si les avancées obtenues par les étudiants aujourd’hui représentent un point positif les lycéens demandent toujours à être reconnus comme interlocuteurs et à ce que leurs revendications soient entendues". L'UNL, première organisation lycéenne, se félicite du succès de la journée d'action du 27 novembre. Selon elle, 30 000 lycéens auraient participé aux manifestations, plus de 150 lycées auraient été perturbés. L'UNL appelle à une nouvelle journée d'action jeudi 29 novembre. Elle y retrouvera la Fidl qui dénonce la sélection opérée par l'orientation active. "Le caractère désormais obligatoire de la préinscription a un but très clair : orienter les étudiants indépendamment de leur goût et choix dans des filières où « ils auraient les meilleures chances de réussite » donc cette préinscription remet en cause un principe fort du l’université : la liberté d’inscription dans la filière de son choix".

 

Un point sur lequel l'Unef affirme avoir obtenu des avancées. "Concernant la sélection des étudiants, Valérie Pécresse s’est engagée à élaborer en concertation avec les acteurs concernés un texte réglementaire garantissant que  l’orientation active n’entraînerait pas de sélection à l’entrée de l’université". L'Unef annonce aussi un effort financier de l'Etat en faveur des universités. "Valérie Pécresse a confirmée la formalisation de l’augmentation de 15 milliards d’euros en 5 ans du budget de l’enseignement supérieur, par un engagement écrit du gouvernement auprès des universités. La Ministre a affirmé sa volonté de porter à 10.500 euros contre 7.000 actuellement la dépense par étudiant pour parvenir au niveau des classes préparatoires". Une mesure qui pourrait avoir un impact sur le budget de l'éducation nationale…

Communiqué Unl

Site Fidl

Communiqué Unef

Surle Café : Orientation active ou sélection sociale ?

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Une école maternelle brûle

« L'école maternelle Louis-Jouvet de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) a été incendiée dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 novembre 2007 », voila ce que nous apprend hier une dépêche de l’Agence Education Formation. La dénonciation d’un tel acte est légitime – et c’est ce qu’a fait le ministre de l’Education nationale - mais nous ramène deux ans en arrière, lorsque son prédécesseur gardait le silence, avant de se rallier à la solution avancée par le futur président de la République, celle de l’apprentissage junior.

 

Pourquoi viser justement une école maternelle ? Il est toujours délicat, face à un évènement si récent d’imaginer des causes au choix de la cible. Une première série de raisons relève d’une démarche intentionnelle : puisque les médias nous mobilisent sur le registre de l’émotion, l’évocation de l’adjectif « maternelle » touchera forcément beaucoup de personnes. Une deuxième série de raisons pourrait relever de l’irrationnel, de l’inconscient – ce qui, répétons-le, n’excuse pas l’acte commis – il s’agit justement d’attirer l’attention sur soi et notamment sur ce « moment », peut-être décisif, de l’entrée à l’école : l’éloignement du milieu familial, et son corollaire de socialisation. Questions éternelles sans doute, qui ne justifient toujours pas l’acte. Mais l’école n’a pas tenu ses promesses ou plutôt les promesses que la société lui assigne : le sentiment d’avoir une place ou un chemin de réussite…

 

Quelle est la responsabilité de l’école maternelle dans cette promesse confiée à l’école ? Mardi, le syndicat Snuipp organisait un colloque : « L’école maternelle a-t-elle de l’avenir ? ». On pouvait y entendre des choses maintes fois constatées. Ainsi l’Inspectrice Générale Viviane Bouysse n’hésitait-elle pas à affirmer que l’école maternelle a trop bien réussi depuis vingt ans… pour certains élèves qui sont outillés pour entrer dans la lecture dès le mois de septembre du CP, mais que les écarts se sont creusés ! Elle pointe également le fait qu’en matière de langage, l’enjeu ne portait pas tant sur le nombre de mots connus, mais sur ce qui est scolairement payant, à savoir l’utilisation distanciée du langage (capacité à évoquer, questionner, expliquer…) et que cela engageait des gestes professionnels beaucoup plus fins et complexes que les démarches « didactisables » qu’on retrouve en CM2…

 

De son côté, Mireille Brigaudiot, en observant les échanges menés par les enseignants, constatait qu’ils partaient de questions ouvertes et donc de savoirs non partagés… ou alors par un petit nombre d’enfants. L’aboutissement du dialogue étant généralement celui de l’expression… des émotions et non la production d’un savoir. On retrouve là la critique d’une approche constructiviste mal maîtrisée qui produit une « injonction à parler » que la posture de l’enseignant impose à l’enfant avant même qu’il ne devienne élève.

 

Bien sûr, reconnaître la spécificité de l’école maternelle et notamment la formation de ses enseignants ne permettra pas d’éteindre tous les incendies qui couvent. Mais il ne suffira pas de construire ou de réhabiliter des bâtiments, qu’il s’agisse de bibliothèques ou de logements. Ce sont les relations humaines qui doivent être au cœur des politiques publiques, si l’on veut réduire les fractures sociales qui commencent de plus en plus tôt.

 

Olivier Masson

Secteur Education de la Ligue de l’Enseignement

 

Retrouvez tous les mercredis la tribune de la Ligue de l'enseignement

 

 

Revenir au sommaire

 

 

La FCPE demande une concertation sur le bac pro en 3 ans

"Le nouveau format du bac pro en 3 ans pourra permettre à des jeunes d’aspirer légitimement à un cursus de formation professionnelle sur une durée compatible avec une insertion professionnelle. L’accès à des formations de niveau bac +2 voire des licences professionnelles  sera facilité. Les lycéens en bac professionnel seront enfin mis sur un pied d’égalité avec ceux des filières technologiques et générales" relève la Fcpe qui estime positive la mesure de généralisation du bac pro en 3 ans.

 

Mais la Fcpe estime aussi que "le maintien du BEP est nécessaire, car tous les jeunes ne disposent pas des acquis nécessaires  leur permettant d’accéder directement au niveau d’exigence du baccalauréat professionnel".

Communiqué Fcpe

 

Les IUFM au plus bas

De 82 003 en 2005-2006, le nombre d'inscrits en IUFM est tombé à 74 656 en 2006-2007, nous apprend une publication de la DEPP (ministère). C'est la plus forte baisse depuis leur création en 1991. Elle affecte les deux années de formation en IUFM : "le nombre d’étudiants préparant un concours d’enseignement diminue à nouveau (- 4%) et la baisse du nombre de stagiaires de seconde année s’accentue (- 17 %)".

Etude

 

L'article 89 est maintenu

Mardi 27 novembre, l'Assemblée nationale n'a pas adopté la proposition de loi qui visait à abroger l'article 89 de la loi du 13 août 2004. Cet article impose le financement des écoliers inscrits dans une école privée hors de la commune de résidence.

Document A.N.

 

Le Snalc quitte la commission Pochard

"Le SNALC et le SNE notent que la commission semble ne vouloir prendre en compte que le discours de spécialistes auto-proclamés ou de personnalités individuelles sans représentativité, choisies pour leur totale allégeance à la doxa pédagogiste". Le Snalc, syndicat conservateur, estime qu'il n'est pas assez entendu par la commission Pochard chargée de rédiger un rapport sur le métier d'enseignant. Il claque la porte.

Communiqué

 

Revenir au sommaire

 

 

Eux et nous : questions d'ados,paroles d'adultes

"Peut-on comprendre les adolescents ? Et d'abord le faut-il ? On peut en douter, en effet.. vouloir comprendre ce serait vouloir inclure,incorporer, intégrer". Pourtant Jean P. François nous invite à découvrir la psychologue des adolescents.

 

Ancien prof de lettres, directeur de centre de vacances, formateur, il a rassemblé des devoirs, des lettres venant de centaines d'adolescents. C'est en s'appuyant sur ce trésor, souvent émouvant, qu'il nous invite à découvrir les caractéristiques de la psychologie adolescente. Ainsi sont abordés le désir d'opposition, la peur de grandir, la sexualité etc., toutes questions difficiles.

Jean P. François, Eux et nous : questions d'ados,paroles d'adultes, Paris Erès, Cemea, 2007, 256 pages.

Présentation

 

Découvrez les centres de loisirs parisiens

Mercredi 28 novembre c'est portes ouvertes. Ce jour, les centres de loisirs parisiens ouvrent leurs portes aux parents qui pourront ainsi rencontrer les animateurs et découvrir les activités proposées.

 

La Journée mondiale de lutte contre le sida en Ile-de-France

L'Ile-de-France reste la région la plus touchée par l'épidémie de sida en France avec 2 000 nouveaux cas de séropositivité chaque année. Du 26 novembre au 7 décembre, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le bus régional de prévention du Crips ira à la rencontre des lycéens.

Le programme de la journée

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Pistes bibliographiques pour les TPE

Le CNDP propose une sélection documentaire pour aborder le thème de la famille dans les TPE (série ES).

La bibliographie

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

La régression judiciaire freinée par le Conseil d'Etat

Selon Le Monde, le gouvernement a dû revoir largement son projet de loi sur les criminels dangereux.  Le Conseil d'Etat a refusé le principe de rétroactivité de la loi introduit dans le texte à propos de la rétention des criminels dangereux. Il a refusé également le jugement des malades mentaux irresponsables qu'envisageait N. Sarkozy. Il n'y aura plus de non-lieu pour irresponsabilité mais une ordonnance "d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental".

Article du Monde

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Primaire : Trois concours de Primlangues

Le site des langues au primaire,Primlangues, annonce trois concours destinés aux élèves. Olympiquizz est un concours national à destination des élèves qui apprennent l'allemand et/ou l'espagnol. Il se présente sous la forme de QCM de grammaire, de vocabulaire, d'orthographe et de culture générale et a pour objectif de motiver les élèves en leur proposant de se mesurer à d'autres jeunes de leur âge. On s'inscrit avant le 21/12/2007.

 

Le concours Deutsch, ich bin dabei est organisé par l'OFAJ. Il est destiné aux classes d'allemand des écoles primaires françaises (CE2-CM1) et vise un triple objectif : encourager l'apprentissage de l'allemand dans les écoles primaires, valoriser les pédagogies favorisant l'interactivité et l'expression orale et valoriser les compétences en expression orale des enfants en langue allemande. Date limite de la remise des productions : 30 mars 2008.

 

Enfin, Primlangues lance le concours "Raconter une histoire en langue étrangère" destiné aux cycle 3 et CE1. Inscription avant le 31 mars.

Sur Primlangues

 

Primaire : Le fichier national des élèves retardé en Angleterre

"Contact Point", le "Base élèves" anglais, ne sera pas disponible avant octobre 2008. Selon BBC News, le déploiement du logiciel sera retardé de façon à en augmenter la sécurité. Un problème bien connu en France.

Article BBC News

 

EDD : Bois et carbone dans Géoconfluences

Sur le site national de géographie, Clément Dodane fait le point sur les enjeux des forêts dans le cycle du carbone. Comment augmenter le piégeage du carbone ? Qu'est ce qu'un puits de carbone ? Quel avenir pour le bois comme source d'énergie ?

Actualités de Géoconfluences

 

 

 

 

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Faille dans Firefox

Le navigateur libre Firefox comporte plusieurs défauts de sécurité, annonce Secuser. C'est le cas également de Saemonkey. Des correctifs sont disponibles et doivent être téléchargée.

http://www.secuser.com

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mercredi 28 novembre 2007.
En direct du forum
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- « Proposer une EPS ne laissant aucun élève au bord du chemin » invite à prendre en compte ce qui se fait en direction des élèves en situation de handicap. La revue Contrepied, du Centre EPS et société, y a consacré des comptes rendus de pratique et...
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- Comme bien souvent quand il s'agit d'EPS  ou de sport scolaire on a tendance à considérer que tout commence au collège. Je crois qu'on oublie  et qu'on néglige un peu trop l'EPS et le sport scolaire du premier degré. Les...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces