L'Expresso du 19 Décembre 2007 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Bac pro : Le ministre demande aux recteurs "d'approfondir la concertation"

ÉDITORIAL

TICE : Une occasion perdue ?

LE SYSTEME

Six syndicats appellent à la grève le 24 janvier l La Peep prête à assurer le service minimum dans les écoles l Angleterre : Des écoles vertes en 2016.

L’ÉLÈVE

Un centre d'éducation au goût ouvre à Paris l La Fcpe contre la publication du palmarès des écoles l ATD contre la suppression des cours du samedi matin

LA CLASSE

Histoire-géo : Etat des lieux

LA RECHERCHE

"Une autre école" dans le Revue de Sèvres

LES DISCIPLINES

Documentation : Utiliser Netvibes l  Sciences : Têtes chercheuses le magazine scientifique des Pays de la Loire l Langues : Un nouveau site national : "La clef des langues" l Langues : Le nombre de germanistes à la hausse l Cinéma : 8ème Festival du film scolaire et universitaire

 

 

Le fait du jour

 

Bac pro : Le ministre demande aux recteurs "d'approfondir la concertation"

Dans une nouvelle note adressée aux recteurs, que vous trouverez ci-dessous, Xavier Darcos leur demande de dialoguer avec les enseignants et les professionnels. Reconnaissant des "inquiétudes" sur le terrain, le ministre déclare que "pour dépasser des difficultés, il est indispensable d'approfondir la concertation, non seulement sur les perspectives 2009 mais aussi sur les modalités de la rentrée 2008, avec les partenaires sociaux, les acteurs du monde économique et les conseils régionaux… L'année 2008 sera mise à profit pour engager une vaste consultation sur les modalités d'application de la réforme". On est donc loin du texte sec d'octobre dernier qui demandait aux recteurs des suppressions de filières bac pro en 4 ans dès la rentrée 2008.

 

Parallèlement, le ministre signait un "protocole de discussion" sur la réforme du bac pro avec le Snetaa-eil, le Sgen Cfdt, le Se-Unsa et le Snalc. Il prévoit la mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2009.

 

On se rappelle que la décision de supprimer un quart des bacs pros en 4 an avait mobilisé des enseignants et des lycéens et entraîné de vives réactions chez certains conseils régionaux

Communiqué

La note envoyée aux recteurs (en pdf)

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

TICE : Une occasion perdue ?

"50 % des professeurs d’histoire- géographie de collège n’utilisent jamais les TIC dans leur cours. Les pratiques les plus courantes sont l’utilisation du diaporama, la recherche et la collecte d’informations, la construction d’une carte numérique, l’élaboration d’un document de synthèse", c'est-à-dire des activités qui n'associent pas étroitement les TIC à la culture disciplinaire.

 

Alors que l'informatique grand public est largement majeure (rappelons-nous que le PC est né il y a 26 ans !), cette citation de l'étude de S. Genevois et P. Mériaux sur les usages TIC des professeurs d'histoire-géographie montre le piétinement de l'Ecole. Quand ils analysent la principale base de séquences pédagogiques disciplinaire, ils font apparaître que "les nouvelles technologies sont utilisées prioritairement comme outils de préparation de cours ou de médiatisation de l’enseignement (du côté des enseignants, dans des usages purement TIC)", ce qui nous renvoie aux usages cités ci-dessus.

 

Cette étude affirme donc l'écart croissant qui s'instaure entre les usages scolaires des TIC et les usages sociaux. Le savoir-faire des élèves, leurs usages restent méconnus par un enseignement qui reste centré sur l'enseignant. Les usages savants des Tice en histoire-géographie ne franchissent pas davantage l'enseignement.

 

On serait donc tenté d'incriminer l'institution, pour ces carences. Un bel exemple est donné par l'épreuve de croquis au bac.  A l'heure des logiciels de  cartographie et des SIG (système d'information géographique), "elle ne repose pas sur des fonctions de seuillage et de discrétisation, elle ne recourt pas à des démarches d’exploration ou de simulation cartographique, elle continue à s’effectuer avec papier-crayon" affirment S. Genevois et P. Meriaux. Osons une comparaison :c'est comme si en maths on préparait des sujets de bac en ignorant la calculatrice…

 

Mais on se rend vite compte que bien d'autres éléments entrent en jeu. On pourrait citer l'ignorance, pour la majorité des enseignants, des usages savants des TICE en cartographie, le peu d'intérêt pour les pratiques informatiques des élèves, l'émiettement du temps scolaire et son impact sur un enseignement transmissif etc. Tous éléments qui renvoient à des failles culturelles. C'est le rapport à la culture, et pas seulement à l'institution, que pose la question des Tice.

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Six syndicats appellent à la grève le 24 janvier

Six syndicats de fonctionnaires (Cgt, Fsu, Unsa, FO, Solidaires et CFTC) appellent à la grève le 24 janvier. Ils entendent ainsi faire pression sur le gouvernement pour qu'il augmente les salaires. Pour le moment le gouvernement ne souhaite que des revalorisations individualisées.

Dépêche Reuters

 

La Peep prête à assurer le service minimum dans les écoles

"M. Darcos est tout à fait favorable à la proposition faite par la PEEP d’impliquer les parents dans la mise en place de ce dispositif qui correspond aux besoins des familles". Reçue par le ministre, la Peep a sollicité le ministre sur le service minimum pour l'accueil des élèves. L'association s'est aussi déclarée favorable au bac pro en 3 ans. Une position Qui est à l'opposé de la Peep du secteur agricole, qui le même jour, déclare "les parents PEEP-AGRI ne comprennent pas toutes ces annonces qui visent à réduire la valeur reconnue par tous de l’enseignement agricole".

 

Angleterre : Des écoles vertes en 2016

Les écoles anglaises devront avoir un bilan neutre en matière de rejet de CO2 d'ici 2016 a annoncé le secrétaire d'Etat aux écoles. 110 millions de livres seront dédiés à des projets comme l'éolienne.

Article BBC News

 

Revenir au sommaire

 

 

Un centre d'éducation au goût ouvre à Paris

A Paris, plus  de 105 000 enfants déjeunent chaque jour à la cantine. Cette pause méridienne représente un temps éducatif, de loisirs et de détente essentiel dans la journée des enfants. Devant les enjeux importants que sont la qualité, la sécurité alimentaire, la nutrition, la santé et  le « bio », la Ville de Paris a souhaité ouvrir un centre de ressources dédié à « l’éducation au Goût ». Ce nouveau centre de ressources proposera aux enfants des centres de loisirs parisiens des animations sur le thème de l’alimentation, de l’éducation à la nutrition et aux différentes saveurs.

Communiqué

 

La Fcpe contre la publication du palmarès des écoles

Annoncé par X. Darcos il y a peu, la publication sur Internet du palmarès des écoles surprend la Fcpe. "Une chose est de  transmettre aux familles les résultats de leurs enfants, une autre est de rendre consultables par tous sur internet les résultats d’une école" estime la Fcpe. L'association de parents d'élèves craint la mise en concurrence des écoles.

Communiqué

 

ATD contre la suppression des cours du samedi matin

"Les enfants les plus éloignés de la culture et des savoirs scolaires ont besoin d'une continuité de présence à l'école. Ils ont besoin de régularité et non de ruptures prolongées qui leur sont nuisibles" déclare ATD Quart Monde. Pour l'association, la suppression des heures de cours du samedi matin  prend le risque du décochage.

 

"Un étalement régulier du temps scolaire tout au long de la semaine est nécessaire pour que ces enfants puissent vivre sereinement des temps consécutifs de découverte, de perception et de construction des concepts. Cela ne se fera pas par un alourdissement de la journée scolaire mais par une répartition du temps scolaire de la façon la plus continue possible au long de la semaine".

ATD Quart Monde

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Histoire-géo : Etat des lieux

"L’originalité de ce numéro de la revue Éducation-formations tient à son ancrage disciplinaire. C’est, en effet, à un voyage au coeur de l’histoire-géographie que le lecteur est convié. Toutes les composantes de la discipline, l’histoire, la géographie, l’éducation civique, tous les niveaux d’enseignement, du cours préparatoire au baccalauréat et toutes les voix, générale, technologique et professionnelle, sont envisagés". En effet c'est une publication rare que nous offre Education & formations n°76. L'ensemble du numéro est dédié à l'histoire-géographie. Il aborde ces disciplines en multipliant les angles. On s'intéresse ainsi à la formation des professeurs, mais aussi à l'histoire des disciplines, aux pratiques d'enseignement, aux usages des tice et même au point de vue des élèves sur ces disciplines. On dispose finalement d'un audit qui fait date sur ces enseignements.

 

Impossible de retranscrire tous les enseignements de ce dossier. Début 2007, quand les premiers travaux sur les pratiques sont sortis (ils sont repris dans ce numéro), on signalait l'écart entre ce que perçoivent les élèves et ce que les professeurs pensent faire. " Alors que 40% des enseignants déclarent passer moins de 20 minutes à parler et un tiers moins de 10 minutes, 82% des élèves ont l'impression de passer leur temps à écouter le prof (alors qu'ils préféreraient travailler en groupe)… L'écriture autonome des élèves est peu développée. La moitié des professeurs n'ont jamais recours à la prise de notes, 34% y ont parfois recours. Ce qu'aimeraient faire les élèves c'est d'abord utiliser davantage l'ordinateur. Or 85% des élèves disent que ça ne leur arrive jamais".

 

C'est l'occasion de signaler l'article e S. Genevois et P. Meriaux qui analysent les  usages des Tice. "Mais il y a peu d’exemples encore où les enseignants font un usage raisonné, didactisé et critique des TIC" .

Education et formations n°76, 201 pages.

Le sommaire

L'Expresso du 5 avril 2007

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

"Une autre école" dans le Revue de Sèvres

"Au début d'un nouveau siècle", écrit Rui Canario en préface à ce numéro de la Revue internationale d'éducation de Sèvres, "l'Ecole, face au recul de la centralité de l'Etat- nation.. vit un processus de "déclin institutionnel…  L'importance croissante des initiatives éducatives au niveau local semble laisser espérer une reconfiguration par le bas" de l'Ecole. Ce nouveau numéro  prédit donc "l'émergence d'une autre école" en présentant la situation scolaire dans plusieurs pays.

 

Effectivement, partout, le local s'affirme et apporte de nouvelles possibilités mais aussi de nouvelles contraintes pour les enseignants et chefs d'établissement. Bernard Charlot,Christian Maroy, Choukri Ben Ayed,par exemple, en analysent les effets. La montée du local  perturbe les professionnels. Mais la forme scolaire semble elle immuable. L'autre école a donc ses limites.

Revue internationale d'éducation de Sèvres, n°46.

Le sommaire

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Documentation : Utiliser Netvibes

Savoirs CDI décortique l'agrégateur de flux RSS Netvibes. Un dossier montre comment ajouter du contenu.

Sur Savoirs CDI

 

Sciences : Têtes chercheuses le magazine scientifique des Pays de la Loire

Têtes chercheuses "propose de rendre accessible à un large public, notamment aux lycéens et collégiens, les travaux de la recherche en région, de sensibiliser à la science en train de se faire, de provoquer autour de grands dossiers thématiques la réflexion de tous sur les enjeux de demain". Produit par l'Université de Nantes en partenariat avec la Région, le magazine sera diffusé gratuitement à 10 000 exemplaires. Il vise prioritairement les  collégiens de 3ème et les lycéens et sera diffusé dans les CDI.

 

Le numéro actuellement en ligne est réalisé avec des scientifiques et d'une excellente tenue. Son dossier sur "les machines à apprendre" rappelle les illusions technicistes qui ont accompagné  le déploiement des TICE. Il s'appuie effectivement sur des recherches locales. Par exemple les travaux d'A. Wallner, A. Lainé et A. Weill-Barais sur un logiciel de chat montre que les collégiens ont du mal à collaborer avec ce genre d'outil.

 

Cet article très intéressant est un exemple d'un contenu riche et qui peut intéresser les profs. Car le bémol c'est que le traitement des thèmes abordés les rend peut-être difficilement accessibles au public scolaire. Un nouveau défi pour une revue originale et digne d'intérêt.

Têtes chercheuses

 

Langues : Un nouveau site national : "La clef des langues"

Profs de langues, un nouveau site s'adresse à vous. "La clé des langues" est un site officiel, réalisé par le ministère (Dgesco) et l'ENS LSH avec la collaboration de l'Inspection générale. Ces bonnes fées veulent "offrir aux professeurs de langues vivantes du secondaire un accès privilégié au monde de la recherche universitaire dans le domaine des Cultures et Langues Etrangères".

 

Il offre donc des articles de fond (par exemple en anglais sur la guerre de Sécession et la première guerre mondiale comme formateurs de l'identité américaine) dans 4 langues (anglais, allemand, arabe, italien).

Le site

 

Langues : Le nombre de germanistes à la hausse

"Pour la première fois depuis 25 ans, la proportion d'élèves apprenant l'allemand a augmenté" précise l'Ambassade d'Allemagne.

Les chiffres

 

Cinéma : 8ème Festival du film scolaire et universitaire

"Présenter les productions cinématographiques ou vidéo des élèves et étudiants devant un large public et un jury, afin de permettre un développement de ces projets dans les classes". Tel est l'objectif du 8ème Festival du film scolaire et universitaire. Du 11 au 13 juin, Chartres accueillera les productions de l'année. Inscriptions avant le 21 décembre.

L eprogramme

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mercredi 19 décembre 2007.

Partenaires

Nos annonces