L'Expresso du 9 Juin 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Le soutien scolaire élargi à la rentrée

ÉDITORIAL

Le soutien scolaire et le maître

LE SYSTEME

Primaire : L'appel d'Antoine Prost devient pétition l La Commission Legendre remettra son rapport sur le bac le 12 juin l FSU, CGT et Solidaires en grève mardi 10 juin l Le Sgen accepte de négocier sur les lycées l Guyane : Le Snuipp écrit à Sarkozy l La Drôme inaugure la guerre des bulletins l 638 établissements menacés de fermeture en Angleterre.

L’ÉLÈVE

Davantage de diplômés que de postes indique le Céreq l Orientation active : premier bilan critique l Le Parlement des enfants demande une loi pour les maladies rares l Le livre aux mille voix l Une idée nouvelle : la distribution des prix…

LA CLASSE

Le Nouvel Educateur prépare la rentrée

LA RECHERCHE

Lecture et réussite scolaire dans Argos

CITOYENNETE

Six organisations contre un programme

LES DISCIPLINES

Documentation : L'Europe encourage l'éducation aux médias l E.D.D. : Pollution atmosphérique et santé l STG : La pédagogie différenciée en STS l Le 4ème Forum italien le 14 juin

LES TICE

Interrogations sur la future Charte Internet

 

 

Le fait du jour

 

Le soutien scolaire élargi à la rentrée

Selon l'AFP, le ministère a envoyé le 6 juin une circulaire aux recteurs généralisant le soutien scolaire de 16 à 18 heures dans tous les collèges publics et privés sous contrat. Le dispositif sera également mis en place dans 3966 écoles élémentaires de zep.  200 lycées bénéficieront de "Réussite au lycée", en fait plusieurs types de soutien.

Dépêche AFP

Sur le Café

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Le soutien scolaire et le maître

En annonçant l'extension à tous les collèges, publics et privés, des heures d'accompagnement scolaire, Xavier Darcos répond certainement à une attente du public largement attestée par le succès des cours privés. Cette mesure est-elle susceptible d'atténuer les inégalités sociales à l'Ecole ? Est-elle sans effets sur l'Ecole elle-même ? 

 

En 2005, un rapport du HCEE, rédigé par Dominique Glasman, avait mis en évidence les inégalités sociales générées par le soutien scolaire. Il écrivait alors : "Laisser les élèves et leurs familles seuls face aux devoirs et leçons est source d'inéquité. Le recours croissant à des aides extérieures à la scolarité, payantes mais financées pour une part par des avantages fiscaux, en témoigne. Cela ne peut laisser indifférents les responsables du système public d'éducation... La question qui se pose est en effet celle de la finalité du service public d'éducation : "faire réussir tous les élèves" ce n'est pas "faire réussir certains mieux que d'autres". Et le HCEE demandait la mise en place d'un soutien scolaire public et gratuit.

 

La généralisation instituée à la rentrée peut aller dans le sens de la justice sociale. Mais les chiffres de cette année en zep montrent que le dispositif ne bénéficie pas à toutes les familles. Le soutien scolaire, s'il peut constituer une chance pour certaines familles, ne remplace pas un réel effort éducatif en zep du type de celui préconisé par Picketty. Rappelons que celui-ci a démontré que la réduction forte du nombre d'élèves par classe en zep aurait un effet positif important sur le niveau scolaire.

 

On imagine mal également quel sera l'impact de son développement sur les pratiques pédagogiques des enseignants. Rappelons que le soutien ne sera pas nécessairement réalisé par eux. Dans ce cas le lien avec le travail de classe risque de se détendre. Or on a bien là un enjeu essentiel pour les enseignants : voir comment les élèves font leurs devoirs et par suite être capable de mieux les y préparer et prendre conscience de la lourdeur de ces travaux.

 

Là où il pourra être effectué par des enseignants, il pourra répondre à une faiblesse soulignée dès 2005 par D. Glasman. "Le principal carburant de la demande (de soutien scolaire) demeure l'incapacité du service public à assurer ses missions : l'insuffisance des dispositifs de soutien gratuits et le manque d'attention porté aux élèves au fur et à mesure qu'ils progressent dans le cursus... Se faire réexpliquer ce que l'on n'a pas compris n'est pas possible dans les conditions normales de fonctionnement de la classe, ça l'est dans le cours particulier".

 

A ces conditions, le soutien scolaire pourrait remplir sa mission sociale, améliorer l'Ecole et générer  sa propre mort. Des objectifs qui ne pourront pas être atteints par hasard.

Le rapport du HCEE

 

Revenir au sommaire

 

 

Primaire : L'appel d'Antoine Prost devient pétition

"Les comparaisons internationales nous montrent en mauvaise position et 10 à 15% des élèves qui entrent en sixième sont incapables de suivre. Et qu’est-ce qu’on fait ? On réduit la durée de l’enseignement, avec des programmes plus lourds encore, où il faut emmagasiner toujours plus de connaissances ! Il n’y a qu’une chose vraiment importante en éducation : c’est le travail des élèves. Sur quel miracle, sur quelle potion magique, M. Darcos compte-t-il pour compenser les amputations qu’il décrète ?" Avec le soutien du Crap, Antoine Prost lance une pétition pour demander le rétablissement des deux heures d'enseignement hebdomadaires supprimées. Le J.O. vient d'ailleurs de publier le décret.

La pétition

Sur le Café, l'appel d'A. Prost

 

La Commission Legendre remettra son rapport sur le bac le 12 juin

"Quelle est la valeur sociale et scolaire du bac ? Remplit-il bien ses trois fonctions de certification de fin d'études secondaires, de sésame pour l'enseignement supérieur et, pour le baccalauréat professionnel, de validation d'un niveau de qualification professionnelle ?" : la commission sénatoriale Legendre remettra jeudi 12 son rapport. Mais depuis son installation, le président et le ministre ont annoncé une réforme du lycée sans attendre les sénateurs…

 

On attend dans la foulée un autre rapport sénatorial sur la scolarisation de la petite enfance. Enfin le Sénat a récemment émis un avis critique sur la réforme du primaire.

Sur le Café la mission Legendre

Sur le Café, Sénat et réforme du primaire

 

FSU, CGT et Solidaires en grève mardi 10 juin

Ces trois fédérations protestent contre les suppressions de postes et contre le service minimum au primaire.

Communiqué

 

Le Sgen accepte de négocier sur les lycées

Après le Snes, le Sgen Cfdt a accepté de négocier sur la réforme du lycée. Il "considère que des évolutions sont nécessaires… et en particulier sur la question du métier enseignant".

Sur le Café la réforme

 

Guyane : Le Snuipp écrit à Sarkozy

"En Guyane, sur 10 jeunes d'une classe d'âge, 3 seulement obtiennent le bac, 5 sortent du système sans aucune qualification…, le taux d'échec aux évaluations de CM1/CM2 est de 80%, 3 000 enfants ne sont pas scolarisés". Cette situation explique la dureté du mouvement de protestation dans ce département qui dure depuis 2 mois. Le Snuipp local a écrit le 6 juin au président de la République pour lui demander des moyens pour la Guyane.

Lettre ouverte

Dans le Café

Le blog du mouvement

 

La Drôme inaugure la guerre des bulletins

"Nous ne sommes pas responsables des conséquences que les réformes mises en place auront sur l'avenir de vos enfants". 172 bulletins scolaires du L.P. des Catalins à Montélimar ont été ornés de cette phrase, parfois dans plusieurs disciplines, qui cible la réforme du bac pro en 3 ans (au lieu de 4). Aussitôt la Peep "manifeste son indignation" et "encore une fois demande aux enseignants de ne pas tout mélanger et de ne pas se servir des élèves comme support d'information".

 

D"après Le Figaro, le recteur de Grenoble juge l'initiative "contraire au devoir de réserve". Menacés, les enseignants de Montélimar auraient remanié les bulletins. Mais trop tard : un lycée de Pierrelatte les copie. Pas facile d'éteindre une fronde…

Communiqué Peep

Article du Figaro

Sur le Café, le bac pro en 3 ans

 

638 établissements menacés de fermeture en Angleterre

Ils n'ont pas atteint les seuils minimaux au GSCE, l'équivalent du diplôme national du brevet,  : 638 collèges anglais sont menacés de fermeture. Ils ont 50 jours pour proposer un plan de redressement au gouvernement. En échange le gouvernement leur donnera une subvention taillée sur mesure. A défaut l'établissement sera fermé ou deviendra une école dérogatoire (une académie).

Article BBC News

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Davantage de diplômés que de postes indique le Céreq

"Le niveau de diplôme des jeunes qui arrivent sur le marché du travail s’élève au fil des générations. Dans le même temps, les emplois deviennent de plus en plus qualifiés. Toutefois, ces deux mouvements ne s’opèrent pas au même rythme : le premier est plus rapide que le second. De ce fait, les mêmes emplois sont pourvus par des personnes de plus en plus diplômées". Le phénomène est décrit en détail dans le Bref n°252 du Céreq.

 

Ainsi, de 1994 à 2006, le nombre d'actifs occupés de niveau I-II a augmenté de 5% par an tandis que le nombre de cadres n'augmentait que de 3%. D'une génération à l'autre les mêmes emplis ne sont pas pourvus par les mêmes qualifications. Ce phénomène, décrit par certains comme une "inflation scolaire", a des effets sociaux sensibles.

Bref 252

Sur le Café dossier sur l'inflation scolaire

 

Orientation active : premier bilan critique

"Pour chacun … éviter l'échec dépendra aussi de ce dont il bénéficiera en premier cycle. Entendre par là : une organisation et une pratique des enseignements capables de faire tenir à l'institution la promesse qu'elle fait à ses étudiants… Sous ce rapport nos universités sont-elles suffisamment au clair avec les exigences contenues dans leur promesse pour qu'elles puissent s'estimer capables de la mener à bien ?" Sur l'Observatoire européen des pratiques universitaires, le philosophe Alain Renaut fait un premier bilan assez amer de l'orientation active.

 

L'esprit du texte a pourtant bien évolué depuis le texte de G. de Robien qui mettait en place une procédure de sélection, peut-être regardée avec nostalgie par A. Renaut. En 2007 les étudiants ont obtenu une redéfinition des premières années, un élément clé pour une véritable orientation positive. Et une nouvelle étape pour les universités…

Article A Renaut

Sur le Café l'orientation active de Robien

Et les modifications de 2007

 

Le Parlement des enfants demande une loi pour les maladies rares

"Le financement de la fabrication et de la distribution des médicaments pour les personnes atteintes d’une des maladies rares recensées en France est garanti par l’Etat, nonobstant toute considération quelle qu’elle soit. Article 2. Le financement et la promotion de la recherche médicale pour toutes les maladies rares recensées en France constituent une priorité d’engagement de l’Etat". Les enfants réunis pour Le Parlement des enfants ont choisi un texte, présenté par l'école Renan du Mourillon de Toulon, assurant des soins aux victimes de maladies rares.

La proposition

 

Le livre aux mille voix

C'est un curieux mariage que tente Nathan entre une collection de titres bien installés et un périphérique pour geeks : le lapin Nabaztag distribué par Violet. L'idée est originale : permettre à un enfant d'entendre don livre lu par la voix de sa maman, de sa mamie, sa propre voix ou celle d'un inconnu. C'est possible grâce au lapin Nabaztag relié à Internet.

 

Quand on présente un titre au lapin, celui-ci va chercher sur internet le fichier sonore que les parents ont défini.  Trois titres Nathan sont disponibles.

 

Une idée nouvelle : la distribution des prix…

Il faut vivre avec son temps : le livre rouge est remplacé par un ticket de cinéma, le prix de camaraderie par celui d'assiduité. D'après Le Parisien, au lycée de Chelles, l'établissement offre des places de cinéma aux élèves les plus assidus. Les petits cadeaux ont aussi leur place à l'école. Mais quels résultats pour l'assiduité ?

Article du Parisien

 

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Le Nouvel Educateur prépare la rentrée

"Pour obtenir des résultats contrôlables... "la réorganisation révolutionnaire" des programmes sacrifie l'éducation sur l'autel de la performance. L'école prend modèle sur l'entreprise pour fabriquer des produits calibrés… Abandonnés les objectifs ambitieux de l'éducation que sont l'émancipation, la formation du citoyen et de sa pensée critique". Dans ce numéro 188 du Nouvel Educateur, les nouveaux programmes Darcos en prennent pour leur grade. M. Quoniam, mais aussi P. Frackowiak, A. Ouzoulias, pour ne citer d'eux, expriment leur opposition.

 

Mais "si les programmes sont une obligation institutionnelle ils ne sont pas méthode d'enseignement". Et ce numéro nous invite joyeusement à passer outre et à penser la rentrée sous l'influence de Freinet.

 

Le numéro réunit donc des articles qui nous montrent comment passer de l'autre côté et instiller du Freinet dans sa classe. Et cela à l'école élémentaire bien sur où C. Chabrun et E. Briquet présentent les techniques Freinet. En grande section avec S. Pralong. Mais aussi dans le second degré avec C. Guillot (une lauréate du Forum des enseignants innovants de Rennes). Des expériences nombreuses (impossible de les citer toutes) accompagnent ces articles. Britt Mary Barth apporte un aspect plus théorique sur la place du maître.

 

Voilà un numéro hautement recommandable à tous ceux qui cherchent à faire évoluer leurs pratiques. La rentrée c'est le moment des bonnes résolutions…

Penser la rentrée, Le Nouvel Educateur, n°188, juin 2008.

Le sommaire

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Lecture et réussite scolaire dans Argos

C'est un sujet important qu'aborde Argos, la revue du Crdp de Créteil : la lecture. "Comment améliorer l'enseignement de la lecture au cycle III et au collège ?" interroge Jacques Crinon. La réponse est évidente : "commençons par former les enseignants".

 

Car il rappelle que l'enquête PIRLS montre que "non seulement le temps déclaré consacré à la lecture est bien inférieur en France à la moyenne des pays participants, mais l'éventail des tâches de lecture proposé aux élèves y est très limité. J. Crinon propose de s'attaquer à 4 difficultés : le temps insuffisant de lecture, l'incapacité à mobiliser les élèves sur les activités de lecture, l'absence d'un enseignement structuré de la compréhension, l'absence de mise en lien des textes avec les connaissances antérieures des lecteurs.

 

Les articles suivant interviennent sur ces difficultés. Ainsi C. Doquet-Lacoste évoque les carnets de lecture en cycle III, J.A. Ansquer un carnet de littérature en terminale.

Argos n°43, mai 2008

Sur le Café dossiers sur la lecture

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Six organisations contre un programme

"Des droits civils, économiques et sociaux accordés à tous les habitants régulièrement installés sur le territoire national". La formule, inscrite dans les futurs programmes d'éducation civique du collège a fait bondir la Ligue des Droits de l'Homme comme nous le signalions le 5 juin. D'autres organisations ont rejoint la Ligue : le Snes, la Fcpe, le Ferc Cgt, le Gisti et le Réseau éducation sans frontières. Les droits sont-ils reconnus à tous les hommes ou accordés aux personnes en règle ?

Dépêche AFP

Sur le Café

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Documentation : L'Europe encourage l'éducation aux médias

Dans une résolution prise le 22 mai, le Conseil de l'Union européenne invite les états membres à "promouvoir l'éducation aux médias dans le cadre de leurs stratégies d'éducation et de formation tout au long de la vie et à encourager l'apprentissage en équipe et l'échange des bonnes pratiques entre enseignants sur cet aspect de l'éducation".

Résolution

 

E.D.D. : Pollution atmosphérique et santé

Dans quelle mesure la pollution atmosphérique influe-t-elle sur la santé ? L'OCDE publie une étude qui évalue l'impact de cette pollution à 800 000 décès chaque année. Dans les pays développés, les particules en suspension dans l'air seraient responsables de 7,5% des décès d'enfants de 0 à 4 ans. L'OCDE invite les états à réglementer les rejets et à lutter contre cette forme de pollution.

Etude

 

STG : La pédagogie différenciée en STS

Comment intégrer positivement à la fois les bacheliers ES et les bacheliers professionnels en STS ? M. Crumière partage sa réflexion qu'elle présente comme basée sur la psychologie cognitive et la taxonomie de Bloom. Elle défend une pédagogie différenciée.

Document pédagogique

 

Le 4ème Forum italien le 14 juin

45 associations représentant la musique, la culture, la langue italienne se réunissent en un "forum italien" le 14 juin à Paris. Il y aura des spectacles, des créations artistiques.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Interrogations sur la future Charte Internet

"C'est l'introduction douce du filtrage de masse qui se dessine, un filtrage… dont les limites exactes sont floues". PCInpact publie un projet de "charte de confiance Internet" que le gouvernement tente d'imposer aux fournisseurs d'accès Internet.

 

Ce qui inquiète dans ce texte c'est à la fois les outils demandés et les extensions annoncées. La charte demande aux FAI de mettre en place des outils de filtrage Internet, de blocage de ports pour certains clients, de quotas d'envoi qui sont demandés pour des délinquants graves mais dont on peut craindre l'extension à bien d'autres cas. Pourquoi ? Parce que le texte lui-même évoque sans vergogne, à côté des interventions judiciaires, le cas des "demandes officielles non standard", c'est-à-dire celles des autorités, qui devront elles aussi être satisfaites promptement. La Charte autoriserait également un nettoyage des sites inactifs.

Article PC Inpact

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 09 juin 2008.

Partenaires

Nos annonces