Ouverture du service Edugéo 

 

 

Par Françoise Solliec

 

45 000 km2 de données sous forme de cartes, de photos, anciennes ou actuelles ou d’images satellites, sont désormais téléchargeables sur le site Edugéo, qui veut offrir aux élèves et aux enseignants un service d’une grande richesse « dédié à la pédagogie active ». Mais le conditionnement à terme de son accès à un abonnement payant d’établissement n’en freinera-t-il pas l’utilisation ?

 

 

Enseigner la géographie à l’ère du numérique

Xavier Darcos, ministre de l’éducation nationale, et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’écologie, ont inauguré le 1er octobre le service Edugéo, réalisé en partenariat entre le ministère et l’Institut géographique national, IGN.

 

La mise en place du service répond bien à la problématique actuelle du développement des TICE dans la classe, en proposant un très large éventail de ressources numériques. De plus, au-delà des données, est-il dit sur le site, « une série de scénarios pédagogiques seront décrits à titre d'exemples, afin d'amorcer un processus d'appropriation des ressources et de faciliter la maîtrise des nombreuses fonctionnalités offertes par le service ».

 

Les fonctionnalités proposées permettent notamment le téléchargement de données dans 30 zones prédéterminées, l’accès à une très grande bibliothèque de cartes et photos avec possibilité de comparer les documents à différentes époques et la réalisation de croquis. Un espace de travail est réservé aux enseignants « où ils peuvent proposer des projets pédagogiques à leurs pairs (rajout de contenus, outil de discussion et d’échanges) », un autre est ouvert aux élèves pour le dépôt de leur projets.

 

Grâce à Edugéo, les enseignants pourront « expliquer l’organisation et l’évolution des espaces de la France pour en faire comprendre les enjeux, en particulier ceux liés au développement durable ». Quant aux élèves, ils « pourront analyser les mutations profondes que nos territoires ont connues … et prendre conscience des transformations rapides de nos paysages en quelques décennies ». Dans la démonstration de l’outil par Jacky Pouzin, professeur d’histoire-géo dans un lycée de la Mayenne, c’est bien ce travail d’étude d’évolution qui apparaît comme un des atouts les plus précieux de ce nouvel outil.

 

Le service Edugéo peut être testé gratuitement jusqu’à la fin de l’année 2008. Le chef d’établissement doit néanmoins remplir le bulletin d’abonnement qui lui est proposé en ligne. Les ressources sont ensuite accessibles de n’importe quel poste de l’établissement, ou d’ailleurs si l’établissement dispose d’un ENT.

Au-delà de cette période, le service sera vraisemblablement payant. Les collectivités locales et les rectorats sont d’ailleurs invités dès maintenant à prendre contact avec les services commerciaux locaux de l’IGN. On peut se demander si Edugéo restera alors toujours aussi attractif, surtout dans un contexte de diminution globale des horaires de la discipline, et alors que d’autres outils de visualisation et de traitement géographiques sont librement accessibles sur Internet.

 

 


Sur le site du Café
Par fsolliec , le mercredi 01 octobre 2008.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces