L'Expresso du 23 Octobre 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Aider les élèves

ÉDITORIAL

Clarifier les relations

LE SYSTEME

Le ministère à la "reconquête" de la gestion des mutations ? Paris : nouvelle étape dans la bataille du SMA.

L’ÉLÈVE

Ecole et famille : quelle place pour les parents ? l Pensez à vos oreilles !

LA CLASSE

François Dubet contre les 24 + 2.

LA RECHERCHE

L'argent est-il important pour l'Ecole ?

CITOYENNETE

Quelle justice pour les mineurs ? l Sarkozy poursuit un militant RESF

LES DISCIPLINES

Documentation : Exercices l Les maths et leur avenir l L'Apses proteste contre la marginalisation des SES l SVT : Phylogène.

LES TICE

Educatice 2008

 

 

Le fait du jour

 

Aider les élèves

Comment aider plus et mieux les enseignants à aider plus et mieux les élèves ?  Entre la mise en place de “l’aide personnalisée” dans les écoles (le “24+2”) et la suppression des RASED, beaucoup commencent à voir comme une relation de cause à effet. Mais qui doit faire quoi, pour “aider” les élèves ? Enseignants et membres du RASED, rôles interchangeables ?

 

Thierry Troncin, conseiller pédagogique ASH et docteur en Sciences de l’Education, met les points sur les i, et tente de repréciser le sens de certains termes un peu galvaudés....

Article de T. Troncin

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Clarifier les relations

Mercredi 22 octobre, le président de la République a installé la commission Balladur chargée de "clarifier" les relations entre collectivités locales et entre ces collectivités et  l'Etat.

 

Si on évoque ici cet événement c'est que son action pourrait intéresser grandement l'Ecole. En effet ce n'est pas tant l'enchevêtrement des compétences entre acteurs locaux qui pose problème que la nature des relations entre eux et l'Etat.

 

Alors que le Portugal, puis le Royaume Uni, sont en train d'équiper en ordinateurs leur jeunesse, le plan français (plan Besson) semble en retrait et passablement impuissant à amener des solutions jusque dans la classe du primaire. Cet état des lieux n'est pas surprenant : les injonctions gouvernementales ont peu de prise  sur les décisions locales d'équipement. Xavier Darcos avait promis en arrivant au ministère un accord  sur la maintenance. Il n'est toujours pas signé…

 

Un cafouillage identique surgit à propos des manuels scolaires. L'Etat change les programmes à un rythme qui ignore superbement les contraintes budgétaires des collectivités locales. Résultat des milliers d'élèves sont obligés d'utiliser des manuels périmés.

 

C'est une  situation assez comparable que l'on trouve dans la gestion du SMA. Là aussi l'Etat demande aux villes de mettre en place le service sans chercher à savoir si c'est  possible. Et l'écart risque d'augmenter avec le désengagement étatique en matière d'éducation.

 

A quand un accord sur le rôle de chacun ?

 

Revenir au sommaire

 

 

Le ministère à la "reconquête" de la gestion des mutations ?

Quatre syndicats, Snuipp Fsu, Se-Unsa, Snudi FO, Sgen Cfdt,  demandent la suppression d'un projet de circulaire sur les mutations. "Cette note modifie considérablement le rôle des commissions paritaires qui ne seraient plus consultées qu’à la fin des opérations d’affectation…La note de service laisse une large place à des affectations hors barème. Elle introduit des priorités qui n'ont pas forcément de pertinence pratique au plan départemental, comme le rapprochement de conjoints".

Communiqué

 

Paris : nouvelle étape dans la bataille du SMA

Saisi par l'Etat, le tribunal administratif de Paris a suspendu la décision de la Ville de Paris de ne pas organiser le service minimum d'accueil.

 

Celle-ci avait été prise suite aux difficultés survenues lors des grèves des 7 et 13 octobre, la Ville étant amenée à embaucher trop de personnel le 7 et n'arrivant pas à réunir les agents nécessaires le 13.

 

Bertrand Delanoë rappelle que "cette décision prise en responsabilité par la Ville n’a pas procédé d’une position de principe a priori". Pour elle, "que les modalités de mise en oeuvre de cette loi ne permettent pas aux communes d’en faire application dans des conditions compatibles avec l’impératif de sécurité des enfants accueillis… Il n’est pas possible que l’Etat se défausse ainsi sur les collectivités de l’organisation d’un service d’accueil à si vaste échelle, dans des délais aussi brefs et sans pouvoir maîtriser précisément le nombre d’enseignants réellement en grève, le nombre d’enfants accueillis et le nombre d’agents municipaux disponibles".

 

La Ville a décidé de se pourvoir en appel contre le jugement du tribunal administratif. 

Dans le Café, les insuffisances du SMA

Dans le Café, défaite du SMA

 

Revenir au sommaire

 

 

Ecole et famille : quelle place pour les parents ?

"Depuis de nombreuses années maintenant, améliorer les relations entre les parents et le système scolaire est devenu une priorité…   Priorité sociologique afin de dépasser la méfiance réciproque qui s’installe trop souvent entre les enseignants et les familles. Priorité pédagogique pour croiser les regards et faire converger les efforts au service de la réussite des élèves". Cap Canal organise le 15 novembre à Lyon, un colloque sur le thème "école et famille".

 

Au programme 8 ateliers sur la communication parents – établissements, parents – enseignants, l'orientation,la construction de l'autonomie etc.

Le programme

 

 

Pensez à vos oreilles !

Environ 10% des moins de 25 ans souffrent d'une perte auditive pathologique. En effet un jeune sur 10 reconnaît écouter son baladeur trop fort et 8 sur dix avoir été exposés à un volume sonore trop élevé en discothèque.

 

Le ministère de la santé et l'Inpes lancent une campagne auprès des radios jeunes pour les inviter à prendre garde. Une brochure tirée à 1 million d'exemplaires sera distribuée dans les salles de concert et les discothèques.

L'Inpes

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

François Dubet contre les 24 + 2

"L’école se débarrasse de la prise en charge des enfants sur des dispositifs annexes, en particulier des élèves en difficulté" écrit François Dubet dans Fenêtres sur cours n°319.  "Pourtant d’après une enquête, il y a une quinzaine d’années, les enseignants témoignaient qu’une chose faisait leur dignité : garder les enfants ensemble, quelles que soient les performances de chacun. Ce qui m’étonne, c’est qu’on ait renoncé si facilement. Certains ne mangent pas à la cantine avec les autres pour faire leur demi-heure de soutien. Cela ne marchera pas.  Ceux qui auront une pancarte dans le dos ne  s’en débarrasseront jamais comme l’histoire en témoigne. Sans compter les effets pervers : dans certaines écoles, certains élèves seront classés en difficulté alors qu’avant ils n’y auraient jamais été. En définitive on fait tout le contraire des systèmes éducatifs qui réussissent avec une journée moins longue, d’autres activités au sein de l’école, et tous les élèves ensemble".

FSC n°319

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

L'argent est-il important pour l'Ecole ?

Voilà une question qui est devenue presque provocante. Peut-on montrer un rapport entre l'augmentation des dépenses éducatives et de meilleurs résultats scolaires ? Trois chercheurs de la London School of Economics, H. Holmlund, S. McNally et M. Viarengo ont étudié l'impact des nouveaux moyens accordés aux écoles anglaises. Depuis 2000, ils auraient augmenté de 40%.

 

Selon leur étude, "l'augmentation des budgets a eu un effet très positif sur les résultats à la fin de l'école primaire". Une augmentation de 1 000 livres par élève se traduit par une hausse des résultats aux tests en anglais, mathset science. L'effet est particulièrement fort pour les enfants de milieu défavorisé. Pour les auteurs, "la politique anglaise de hausse des dépenses éducatives valait la peine".

 

Cette démonstration va contre de nombreuses études et les auteurs en sont conscients. Ils ne nous disent pas comment ont été utilisés ces moyens supplémentaires.

L'étude

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Quelle justice pour les mineurs ?

Alors que le gouvernement a entamé une révision de l’ordonnance de 1945 sur la justice de smineurs, l'Unicef France rappelle la primauté de l’éducatif sur le répressif. Après Boris Cyrulnik, Dominique Perben, Jacques Hintzy,  Guy Gilbert et de nombreux autres spécialistes, l'Unicef interroge Fabienne Quiriau. "Le dispositif de lutte contre la délinquance des mineurs nécessite certes davantage de lisibilité. Mais pas au détriment de l’éducatif. C’est probablement sur les modalités d’application de la Justice qu’il conviendrait de travailler, sur les procédures. Il faut favoriser une réaction rapide, mais pas une justice expéditive. Aujourd’hui, la Justice des mineurs est exsangue en moyens humains, matériels et financiers. Si la Justice disposait de meilleurs outils de réinsertion, de traitement des situations, cela contribuerait certainement à réduire la délinquance".

Article Unicef

 

Sarkozy poursuit un militant RESF

Selon l'AFP, Romain Dunand, militant RESF, parait en appel de sa condamnation à 800 euros d'amende pour avoir traité le ministre de l'intérieur, dans un courriel, de chien de Pétain. Nicolas Sarkozy a porté plainte pour outrage.

 

On saura le 26 novembre si ce vocabulaire dans un courriel est outrageant. Il semble que "racaille" et "pauvre con", en public, soient homologués… Le chien n'a pas porté plainte.

Dépêche AFP

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Documentation : Exercices

"Ces exercices ont pour principal objectif de vous aider à préparer  l'exercice du commentaire critique. Ils ne correspondent pas aux consignes telles qu'elles sont données dans les sujets de l'épreuve mais permettent  d'approcher la notion de commentaire critique : l'appropriation de la parole de l'auteur, l'articulation de la pensée, le niveau de spécialisation, l'argumentation, la justification et enfin d'apprendre à utiliser une terminologie professionnelle". Savoirs CDI publie trois exercices pour l'épreuve du commentaire critique de l'examen de professeur documentaliste.

L'étude

 

Les maths et leur avenir

L'Inspection générale de mathématiques organise les 26 et 27 novembre, à Paris, un colloque national  sur "l'avenir de l'enseignement des maths au collège et au lycée".

 

Au programme une table ronde sur l'enseignement, des conférences sur maths et informatique, une comparaison internationale des enseignements, les métiers des maths etc.

Le programme

Le blog de l'Université d'été, préparatoire du colloque

 

L'Apses proteste contre la marginalisation des SES

"L’enseignement de SES, loin d’être rendu obligatoire en seconde est amputé de 40% de l’horaire élève, mais encore plus inquiétant, le futur module semestriel de SES est mis en concurrence avec pas moins de 20 nouveaux enseignements modulaires d’approfondissement ou de découverte… Aujourd’hui plus de 40 % des élèves de seconde choisissent l’enseignement optionnel annuel de SES, mais demain ?" s'inquiète l'Apses. "Pourquoi vouloir marginaliser un enseignement et une série qui marchent ? " L'association souhaite que l’enseignement de SES soit obligatoire en seconde.

Communiqué

 

 

SVT : Phylogène

Phylogène est un logiciel destiné à l’enseignement de l’évolution au Collège et au Lycée. C’est un outil avec lequel on peut faire réaliser par les élèves le classement simple de petits ensembles d’êtres vivants et l’établissement de leurs relations de parenté. Mis à disposition des enseignants à titre gratuit depuis plusieurs années, il vient d efaire l'objet d'une refonte. Cette version apporte des innovations dans les fonctionnalités et dans les finalités de l’outil sans abandonner l’esprit qui a présidé à l’élaboration de cet environnement, mais en tenant compte des modifications intervenues dans le contexte pédagogique : nouveaux programmes.

Article du Café 96

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Educatice 2008

Le Salon éducatec – Educatice sera ouvert du 27 au 29 novembre. Le programme est publié. A côté des conférences, on notera les classes Démotice, des lieux de démonstration et d'échanges avec des enseignants et des élèves. Il y sera question de l'utilisation de l'Ipod, de la visioconférence en Cm2, de l'utilisation du TBI en Cm2, de la baladodiffusion et du podcast en histoire-géo en 4ème. Le Café pédagogique est partenaire de cet événement.

Educatice

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le jeudi 23 octobre 2008.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces