L'Expresso du 14 Novembre 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Darcos favorable aux jardins d'éveil.

ÉDITORIAL

Darcos réunit 600 délégués élèves sur la réforme du lycée.

LE SYSTEME

Primes et revalorisation l Le SMA devant le Conseil d'Etat l Le Sénat veut modifier l'article 89 l Pour une France numérique.

L’ÉLÈVE

Le bac ST2S adapté au handicap l Intergénérations l 8ème Journée DEI France l Paris : Répertoire des savoirs.

LA CLASSE

Une clé USB pour les nouveaux professeurs des écoles l Colloque "Grandir l'école maternelle" l Concours général des métiers.

LA RECHERCHE

Hommage à Jacques Lévine.

CITOYENNETE

L'Ile-de-France reçoit Elie Wiesel.

LES DISCIPLINES

Français : Journée Voltaire l Kezeco redécouvre les SES l L'état des inégalités.

LES TICE

Londres sur Wifi.

 

 

Le fait du jour

 

Darcos favorable aux jardins d'éveil

"L'école, ça commence à trois ans". Interrogé au Sénat lors des questions au gouvernement, Xavier Darcos a tranché officiellement en faveur de la suppression de la scolarisation à 2 ans. "L'école maternelle à trois ans, c'est très bien. Avant, il faut trouver des structures d'accueil différentes qui soient adaptées aux besoins de ces enfants" a-t-il déclaré, selon AP. On sait que deux rapports (Tabarot et Papon – Martin)  ont récemment préparé cette décision qui sera lourde de conséquences pour les ménages modestes. Car avec cette déclaration le ministre annonce en fait la fermeture des classes d'accueil à 2 ans.

 

Que deviendront ces enfants ? La charge de la garde des enfants va passer de l'Etat vers les municipalités et les familles. A Lyon, l'adjoint au maire chargé de l'éducation, Yves Fournel, qualifie sur Libé Lyon la décision d'ouvrir les premiers "jardins d'éveil" en Mayenne et dans le Rhône "d'escroquerie". “Le gouvernement cherche à gagner sur tous les plans. Il nous demande de financer ces jardins et dans, le même temps, réduit de 10% les budgets de la CAF pour la prise en charge des équipements petite enfance”. Il y a à Lyon un millier d'enfants de deux ans scolarisés. Chaque place en crèche coûte 12 000 euros…

 

De son côté la pétition lancée par l'Ageem en défense de l'école maternelle commence à décoller avec 15 000 signataires. "OUI à l’école maternelle française publique, laïque et gratuite pour tous qui accorde toute sa place à l’enfant, l’élève, le futur citoyen; qui considère l’enfant dans sa globalité; qui lui donne le temps de s’approprier les savoirs; qui vise la construction et l’épanouissement de sa personne…; qui privilégie le jeu, la manipulation, l’expérience sensible et l’accès à la pensée symbolique".

Dépêche AP

Sur Libé Lyon

Signez la pétition de l'Ageem

Sur le Café, le dossier scolariser à deux ans

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Darcos réunit 600 délégués élèves sur la réforme du lycée

C'est une opération sans précédent que va effectuer Xavier Darcos samedi 15 novembre en recevant près de 600 délégués des élèves au moment où il boucle la réforme du lycée. Le ministre leur présentera la nouvelle classe de seconde et les délégués participeront à des ateliers de travail.

 

Cet intérêt est nouveau. Il faut remonter à la consultation de 1998, déjà dans le cadre d'une réforme du lycée, pour voir un ministre de l'éducation nationale  s'intéresser à l'avis des lycéens. Certes il ne s'agit pas, comme en 1998, d'une véritable consultation d'une large base lycéenne. Mais l'événement frappe par sa singularité et mérite explication.

 

S'agit-il d'arbitrer avec les lycéens  certains points de la réforme ? On sait que les syndicats lycéens ont demandé par exemple le développement des TPE et qu'ils se méfient de la réforme Darcos. On sait aussi que bien avant les lycéens, les syndicats et  associations de spécialistes ont obtenu tellement de garanties du ministre qu'il n'y a plus rien à négocier pour les lycéens.  

 

Quelles motivations alors pour cette rencontre ? Apparaître sur les écrans en protecteur des lycéens ne peut être que positif. Mais c'est  peut-être le souvenir d'autres moments qui agissent sur X Darcos. Inviter ces lycéens c'est aussi une façon d'exorciser ce que redoute chaque ministre : les lycéens dans la rue. On ne manquera pas de suivre avec curiosité cet événement.

 

Revenir au sommaire

 

 

Primes et revalorisation

"Dans le premier degré comme dans l'ensemble du système éducatif, ce n'est pas l'octroi de primes qui peut améliorer la reconnaissance des personnels et la réussite des jeunes".  Quelques jours après l'annonce par X. Darcos de l'octroi d'une prime aux enseignants du primaire chargés de faire passer les évaluations nationales, le Sgen-Cfdt publie une lettre ouverte adressée au ministre de l'éducation nationale. Le syndicat craint que cette prime, versée à quelques enseignants seulement, aille contre l'esprit d'équipe. Il demande la revalorisation de tous. Le Sgen réclame aussi, dans le cadre de la réforme du lycée, une redéfinition du métier enseignant et la reconnaissance de toutes les missions et tâches des personnels.

 

Pour la FSU, G. Aschieri dénonce le versement du GIPA (Garantie Individuelle de Pouvoir d'Achat). " La GIPA participe de cette politique qui dégrade la situation salariale de tous. En théorisant une évolution de la valeur du point d'indice de la Fonction publique en-deçà de l'inflation, le gouvernement remet en cause la garantie de la carrière inscrite dans le statut : au lieu de la garantie d'une rémunération plus importante à mesure que l'on progresse en ancienneté et/ou en qualification, la seule garantie serait de ne pas trop perdre par rapport à son traitement initial".

Communiqué Sgen

Sur le Café la GIPA

Sur le Café, qui a droit à la Gipa

 

Le SMA devant le Conseil d'Etat

"L’objectif réel de cette loi était bien de restreindre au maximum l’utilisation du droit de grève par les enseignants du primaire, faute, pour des raisons constitutionnelles, de pouvoir l’interdire". Pour cette raison, le Se-Unsa a décidé de porter plainte contre la circulaire d'application de la loi sur le Service minimum d'accueil.

 

"Elle impose en effet, sous peine de sanction disciplinaire, que la déclaration individuelle d’intention de participer à la grève soit parvenue au moins 48 H avant la date du conflit, ce délai devant nécessairement comporter un jour ouvré. Compte tenu des contraintes postales, cette disposition pourrait aboutir à ce que des grévistes potentiels soient astreints à se déclarer avant même qu’un préavis légal de grève n’ait été déposé ! Outre l’absurdité de cette situation, ces conditions non prévues par la loi sont de nature à porter atteinte à l’exercice effectif du droit constitutionnel de grève".

Communiqué

Sur le Café, le SMA

 

Le Sénat veut modifier l'article 89

L'article 89 de la loi du 13 août 2004 impose aux communes le financement des écoles élémentaires privées sous contrat y compris quand elle est située dans une autre commune mais scolarise un enfant de la commune. Cet article a donné lieu à de multiples interprétations et  plaintes.

 

A l'initiative des sénateurs Jean-Claude Carle et Yves Détraigne, la Commission des affaires culturelles du Sénat a adopté une proposition de loi qui vise à clarifier les responsabilités des communes et à permettre l'application de l'article 89.

 

Selon ce nouveau texte, "la contribution de la commune de résidence pour un élève scolarisé dans une autre commune dans une classe élémentaire d'un établissement privé du premier degré sous contrat d'association constitue une dépense obligatoire lorsque cette contribution aurait également été due si cet élève avait été scolarisé dans une des écoles publiques de la commune d'accueil.  En conséquence, cette contribution revêt le caractère d'une dépense obligatoire lorsque la commune de résidence ne dispose pas des capacités d'accueil nécessaires à la scolarisation de l'élève concerné dans son école publique ou lorsque la fréquentation par celui-ci d'une école située sur le territoire d'une autre commune que celle où il est réputé résider trouve son origine dans des contraintes liées 1° Aux obligations professionnelles des parents…;  2° A l'inscription d'un frère ou d'une sœur dans un établissement scolaire de la même commune ;  3° A des raisons médicales".

La proposition du Sénat

Sur le Café, l'article 89

 

Pour une France numérique

"Si la mise en œuvre du numérique vous concerne. Si vous pensez que la France ne peut plus attendre pour rattraper le train du numérique, si vous pensez qu’elle peut même en être une locomotive. Si vous voulez identifier des solutions pratiques pour avancer vite… Cette journée est faite pour vous". L'association Renaissance numérique réunit le 4 décembre à Nanterre (92) des experts pour "apporter des solutions concrètes et opérationnelles aux sujets clefs du numérique en France".

 

5 tables rondes abordent 5 sujets clés en vue de 5 plans d'action. Il sera question du très hait débit, de la télévision numérique, des e-exclus, de la migration des petites entreprises sur le net, et bien sûr de l'éducation. Les tables rondes seront retransmises en live sur Internet.

Le programme

Le plan Besson

 

Revenir au sommaire

 

 

Le bac ST2S adapté au handicap

Un arrêté publié au J.O. du 13 novembre dispense les candidats ayant une déficience du langage ou un handicap auditif de l'épreuve de langue orale.

Arrêté

Arrêté

 

Intergénérations

"D’un côté, Jimmy Benoit Nayla Mathieu Mickaël Anthony..., des collégienne-s un peu en marge de l’école, car pas bien supporté-e-s par l’Institution scolaire, majoritairement pour des problèmes de comportement (absentéisme, incivilités, violences ...). De l’autre, Marie-Antoinette Yvonne Victor Joël Simone..., des personnes âgées vivant en résidence ou y pratiquant des activités, des personnes un peu en marge de la vie collective. Deux mondes qui ne se côtoient sans doute jamais, même pas par les hasards de la vie. Et pourtant ..." Monique Argoualc’h raconte cette rencontre improbable où les TICE permettent de créer du lien social et de l'humanité.

L'article

 

8ème Journée DEI France

"Promouvoir la formation des enfants à la coopération et à la participation démocratiques dans les collectifs éducatifs" tel est le thème de la 8ème Journée de DEI France. L'association , qui veille au respect des droits des enfants, réunit à Paris le 22 novembre des spécialistes des pratiques de coopération : Laurent Ott, Olivier FRancomme etc.

Le programme

 

Paris : Répertoire des savoirs

Le « Répertoire des savoirs à Paris » recense l’ensemble des conférences, des cours, des séminaires et des cycles de formation proposés au grand public dans Paris intra-muros. Les informations sont classées par rubriques : arts, culture générale et communication, cultures et langues étrangères, sciences humaines et littérature, économie, sciences politiques et sociales, sciences et techniques.

Le répertoire

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Une clé USB pour les nouveaux professeurs des écoles

Après leurs collègues du secondaire, les nouveaux enseignants du primaire recevront une clé USB offerte par le ministère. Elle comprend des ressources numériques : encyclopédies, exemples d'usages, services en ligne etc. Elle vise à les inciter à intégrer les TICE dans la classe.

 

Le site support de l'événement

Sur le Café la clé USB

Sur le Café, la clé USB

Article de Libération

 

Colloque "Grandir l'école maternelle"

Avec Mireille Brigaudiot, Bruno Suchaut, Rémi Brissiaud, nous invitent à réfléchir sur l'efficacité de l'école maternelle, les apprentissages en petite section, la conception même de l'école maternelle lors de ce colloque organisé par le Snuipp à Paris le 19 novembre.

Le programme

 

Concours général des métiers

Le B.O. du 13 novembre publie une note sur la mise en œuvre du Concours général des métiers 2009. La préinscription a lieu du 1er au 13 décembre.

La note

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Hommage à Jacques Lévine

Président de l'association des groupes de soutien au soutien (AGSAS) et cofondateur du Collège international de psychanalyse et d'anthropologie (CIPA), Jacques Lévine est décédé en octobre dernier. Michel Develay, professeur en sciences de l'éducation, lui rend hommage.

Jacques Lévine est parti en nous confiant un chantier tapissé d’herbes folles.

 

Folles, par leur caractère novateur pouvant les faire apparaître comme hors de raison. Souvenons-nous de l’aventure des gosses philosophes en maternelle.

Folles, à force d’avoir raison. Comme dans sa lettre contre la fin des RASED, que le ministre souhaite supprimer sans raison. Des herbes folles de l’amitié qu’il a distribué autour de lui, soucieux d’une éthique délestée des sourires par devant et de l’indifférence par derrière. Les participants à ses groupes de soutien au soutien en attestent.

 

A notre tour, pour lui être fidèle, soyons fous. De cette folie des passions contre la sagesse de l’indifférence. De cette folie qui conduit à entreprendre des projets au-dessus de ses forces. De cette folie qui entraîne le pédagogue à aller le nez dans les étoiles et les pieds dans la glaise. De cette folie qui le conduit à accepter qu’aucune théorie dans le monde de l’humain ne parvienne à saturer les explications à l’appropriation de savoirs. De cette folie qui espère féconder de l’humain dans l’homme, comme nous le découvrîmes en revenant à la littéralité du mot anthropologie dans un ouvrage commun.

 

Entretenons les herbes folles que Jacques Lévine a cultivées. Elles entreront peut-être un jour dans un conservatoire de la nature humaine.

Michel Develay

Sur le Café, le Dossier en hommage à J Lévine

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

L'Ile-de-France reçoit Elie Wiesel

"Après tout ce que vous avez vécu, croyez-vous encore en l’homme ?" Les élèves du lycée Michelet d’Arpajon (91) ont ainsi initié la série des questions à Elie Wiesel, prix Nobel de la paix 1986, à l’occasion d’une rencontre organisée le 13 novembre à Paris par le conseil régional d’Ile-de-France pour célébrer le 80ème anniversaire de l’écrivain.

 

« C’est le combat de la mémoire qui nous rassemble aujourd’hui » a déclaré Jean-Paul Huchon, en introduction de cet événement exceptionnel, aux quelques 150 lycéens réunis dans l’hémicycle du conseil régional. Il est vrai que le souci de mémoire de la Shoah et de sa transmission aux élèves est l’une des actions dans lesquelles la région s’est constamment impliquée depuis 2000, notamment dans le cadre du partenariat avec le Mémorial de la Shoah et les visites au camp d’Auschwitz-Birkenau.

Lire le reportage de F Solliec

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Français : Journée Voltaire

"Lorsqu'on parle de « l'histoire » dans le Dictionnaire philosophique, de quelle histoire parle-t-on ? Outre l'indispensable inventaire de la matière historique abordée dans les articles, il faudrait s'interroger sur sa provenance : Voltaire effectue-t-il de nouvelles recherches à l'occasion de la rédaction de tel article ou exploite-t-il une histoire déjà mise en récit et en discours dans les œuvres historiques antérieures à 1764 ? A l'inverse, les développements qui paraissent dans les éditions successives du Dictionnaire philosophique sont-ils réutilisés pour l'adjonction de variantes tardives à ses ouvrages d'histoire ?" Le 22 novembre, à l'ENS de Lyon, les meilleurs spécialistes débattront de ce rapport à l'Histoire.

Le programme

 

Kezeco redécouvre les SES

Créé par le Codice (Conseil pour la diffusion de la culture économique,) le site Kezeco devrait aider les jeunes à mieux saisir ce qu'est l'économie. On découvre les aceturs, l'histoire des SES mais aussi des dossiers,  des chiffres et une" TV éco". 

Kezeco

 

L'état des inégalités

"L'Ecole elle-même joue un double jeu. Un service public de qualité...  permet d'assurer l'accès au savoir du plus grand nombre. Mais en même temps le système français , très académique, … privilégie les plus favorisés". L'état des inégalités en France, réalisé par L'Observatoire des inégalités, n'oublie pas l'école. Et on remarquera particuli_èrement la contribution de Marie Duru Bellat. Mais il va plus loin et se livre à une analyse pointue de la société française.

L'état des inégalités en France, Belin, Paris 2008.

 

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Londres sur Wifi

Selon le BE Royaume Uni, le maire de Londres souhaite équiper la totalité de Londres en antennes Wifi. Le quartier des futurs J.O. sera privilégié.

Article

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 14 novembre 2008.
En direct du forum
Les parents : Acteurs, consommateurs ou gêneurs ?
- Bonjour, L'implication des parents est indispensable, et disons-le, au quotidien elle est ... trèèèès insuffisante. Le travail de l'enfant, et son corollaire le contrôle des parents, est un vrai problème. De plus, la FCPE qui a été trèèèès...
La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
- Bonjourmetci pour vos articles et les liens toujours interessantsconcernant cet article, pourquoi parlez vous de pratique à haut risque?merciDe : fjarraudPublié : mercredi 19 avril 2017 07:34Objet : La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces