L'Expresso du 23 Décembre 2008 

Par François Jarraud


LE FAIT DU JOUR

Darcos, ministre de l'explication avec Nadine Morano ?

ÉDITORIAL

Au pied du sapin : 40 ans de progrès scolaires vus par l'Insee

LE SYSTEME

Professionnel : Le Sgen-Cfdt se félicite "d'avancées significatives" l Bastien Cazals re-sanctionné l Qui torpille le site "Démission  Darcos" ? l Le nouveau lycée vu par Education & Devenir l Une proposition de loi pour abroger le SMA l L'éducation nationale à Saint-Pierre-et-Miquelon et Saint-Barthélémy Saint-Martin l L'éducation dans le monde l Le financement de l'éducation en Europe l Madagascar : les faiblesses de l'Ecole poussent les enfants vers les champs l Le Café vous offre "L'école numérique".

L’ÉLÈVE

Quand l'orientation échoue….

LA CLASSE

Cadeau : Danger école l De Courtenay à Cuba l Le principe de laïcité de l'enseignement public.

LA RECHERCHE

L'innovation pédagogique dans les DIE

CITOYENNETE

Une mosquée incendiée à Saint-Priest (69) l Des dangers de philosopher dans les aéroports l Enfants et adolescents juifs dans la Shoah l Le gouvernement va redécouper la carte électorale.

LES DISCIPLINES

E.D.D. : La troisième exposition de Yann Arthus-Bertrand bientôt dans votre établissement l La crise c'est un jeu l L'insécurité alimentaire dans le monde.



Le fait du jour


Darcos, ministre de l'explication avec Nadine Morano ?

Des déclarations tapageuses de Nadine Morano prennent à contre-pied les efforts du ministre de l'éducation nationale. "Je serai le ministre de l'explication nationale" a affirmé le 21 décembre Xavier Darcos exprimant sa foi dans le dialogue. Le même jour, alors que Xavier Darcos vient de signer avec l'Ageem, association de professeurs de maternelle, un accord important qui reconnaît la scolarisation à deux ans, la secrétaire d'Etat à la famille annonce la fin de l'école maternelle à deux ans et la multiplication des jardins d'éveil. "La maternelle n'existe pas pour les deux ans" a asséné N. MOrano, au Grand jury RTL, Le Figaro, LCI le 21 décembre. "L'école maternelle c'est trois ans". Elle a précisé qu'elle travaillait au financement des jardins d'éveil par les communes, la CAF et les parents.


Dans la foulée, malgré les efforts de X Darcos pour calmer l'opinion, elle tenait des propos assez contradictoires sur la réforme du lycée. "Elle ne sera pas enterrée je vous le dis droit dans les yeux" affirme-t-elle. "Pour faire avancer correctement une réforme, il faut d'abord faire reculer le mensonge… On voit bien qu'il y a parmi les jeunes beaucoup de désinformation, beaucoup de manipulation". N Morano s'en est prise également aux enseignants, les accusant de "utiliser (la) salle de cours pour ... exprimer (leur) sentiment personnel vis-à-vis d'une réforme" et les menaçant de "mesures".

Dépêche AFP

Dépêche AP

L'accord avec l'Ageem



N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !


Éditorial


Au pied du sapin : 40 ans de progrès scolaires vus par l'Insee

C'est un petit cadeau que nous fait l'Insee. L'Institut calcule le pourcentage de diplômés dans la population française par tranche d'âge. On obtient ainsi un tableau très instructif des progrès de la scolarisation.


Quel était le pourcentage de diplômés dans la population ces 40 dernières années ? Si les sans diplômes sont nettement plus nombreux que les bacheliers (34% des hommes et 41% des femmes contre 29 et 28%) chez les 55-64 ans, le pourcentage a totalement changé chez les 25-34 ans : 60 et 69% pour les bacheliers, 12 et 11% pour les sans diplôme. En deux générations, le pourcentage de bacheliers a plus que doublé. Celui des sans diplôme a été divisé par 4.


Ces quelques chiffres ne doivent pas nous faire oublier les insuffisances du système éducatif français, les jeunes qui sortent sans qualification reconnue, les milliers d'adolescents qui quittent l'Ecole blessés et humiliés, tous ceux dont le parcours, une étude du Céreq en témoigne aussi aujourd'hui, n'est pas jugé satisfaisant. Mais ils coupent court aux accusations de décadence.


L'autre information intéressante donnée par ce tableau renvoie à la parité. Chez les 55 ans et plus ce sont les hommes qui sont bacheliers davantage que les femmes. C'est le contraire pour les 25-34 ans où les femmes l'emportent nettement. Sur ce terrain-là l'Ecole a sans doute fait beaucoup mieux que certains de ces critiques.

Enquête Insee



Revenir au sommaire


Le système


Professionnel : Le Sgen-Cfdt se félicite "d'avancées significatives"

"Après des négociations difficiles", le Sgen Cfdt détaille l'accord intervenu avec le ministère sur la voie professionnelle. "Nous avons obtenu une grille élèves qui intègre 2h30 par semaine d’aide individualisée, un volume d’heures complémentaires pour les dédoublements, travaux de groupe et projets de 11h30 en moyenne, dont les règles de calcul et les seuils sont définis dans l’annexe de l’arrêté soit 17h30 pour 30 élèves en industriel, 14h 30 en tertiaire), la possibilité de mise en place d’un dispositif pédagogique spécifique pour les élèves qui ont besoin de plus de temps pour leur parcours;  pour les arts appliqués, la possibilité d ’heures d’enseignement spécifiques". A cela s'ajoutent des mesures propres aux enseignants : possibilité pour les PLP d'enseigner en BTS, indemnité pour les enseignants de terminale, revalorisation des indemnités de prof principal. Le Sgen "refusant la simple posture protestataire" défend cet accord critiqué par d'autres organisations.

Communiqué

Récapitulatif

Les critiques


Bastien Cazals re-sanctionné

Visage du mouvement des "désobéisseurs" qui refusent les programmes de 2008, Bastien Cazals est-il en train de devenir une tête de turc ? Il avait été sanctionné la semaine dernière. Vendredi 19 décembre on apprenait que l'académie de Montpellier levait les sanctions et que B. Cazals accueillerait "tous les élèves dont les parents le souhaitent sur le temps dévolu à l'aide personnalisée pour mettre en place des activités complémentaires du travail effectué en classe". On pouvait penser être arrivé à un compromis satisfaisant.


Mais lundi 22, le rectorat de Montpellier fait savoir que, puisque B Cazals "n'a pas tenu ses engagements, nous revenons sur la décision de passer l'éponge sur les sanctions". En réaction, sur son blog, Bastien Cazals "réaffirme son engagement d'accueillir des élèves sur le temps dévolu à l'aide personnalisé à partir de janvier 2009, et précise que cela sera fait dans le cadre du dispositif déjà validé par l'Inspectrice de l'Education Nationale de la circonscription de Gignac, conformément à ses obligations de service".


Il faut dire que quelques kilomètres plus à l'est, dans les Bouches-du-Rhône, l'inspection académique a décidé d'effectuer une retenue sur salaire sur une enseignante qui refuse également l'aide personnalisée. Vendredi 19 on apprenait que près de 200 enseignants du primaire avaient signé une lettre de désobéissance.


En Charente Maritime, nous signale G. Cunin, 43 enseignants des Rased, maîtres E et G, refusent de quitter leur poste d'enseignants spécialisés à la rentrée 2009 comme leur demande l'inspecteur d'académie.

Le blog de B Cazals

B Cazals s'explique sur le Café


Qui torpille le site "Démission  Darcos" ?

C'est la question qui nous a été souvent posée ces jours derniers. Longtemps en panne, le site, lancé par des opposants à la politique ministérielle pour l'école primaire, a subi la destruction de la base des 15 000 signataires de la pétition contre le ministre de l'éducation nationale. "Les fichiers Php et la base de données (les signatures déjà enregistrées) ont été effacés dans la nuit du 15 au 16 décembre, alors que la pétition comptait plus de 15 000 signatures et bénéficiait de nombreuses références dans la presse et sur la toile. Nous prenons toutes les dispositions pour reconstruire cette pétition sur un nouveau site, entièrement sécurisé face à des agissements malveillants". Les responsables du site incriminent un acte malveillant et non une faille de programmation.

Le site


Le nouveau lycée vu par Education & Devenir

"Le lycée, comme d’ailleurs l’école et le collège, ne peut se satisfaire de préparer les élèves à un diplôme, d’inculquer des savoirs ou des compétences strictement scolaires sans tenir compte des déterminants essentiels des individus auxquels il s’adresse. Les élèves arrivent au lycée avec de multiples compétences (sociales, artistiques, techniques, sportives…) : ce lieu de vie et d’apprentissage doit permettre de faire concourir toutes les compétences ou caractéristiques des élèves à l’épanouissement de leur personnalité en vue de leur réussite dans les acquisitions indispensables aux buts choisis". L'association Education & Devenir publie un texte d'orientation sur la réforme du lycée.


Education & Devenir revendique logiquement un rôle éducatif pour le professeur. " Le métier de professeur est appelé inéluctablement à évoluer. On ne saurait laisser plus longtemps hors du champ de compétences des enseignants et, à la périphérie de l’enseignement, des fonctions essentielles pour le devenir des élèves dont notre système est responsable. Considérons l'ensemble des missions reliées au cœur du métier en plus de l'enseignement : orienter, évaluer, valider, aider, accompagner le travail personnel, participer à la définition des services, gérer des projets, définir en équipe la gestion du temps, aménager des parties de programmes et individualiser des parcours, créer des dispositifs, adapter les pratiques pédagogiques, élaborer des indicateurs, étudier le devenir des élèves, communiquer vers l'extérieur, promouvoir l'établissement, etc."

Article E&D


Une proposition de loi pour abroger le SMA

Brigitte Gonthier-Maurin et les sénateurs communistes ont déposé une proposition de loi tendant à abroger le service minimum d'accueil  au primaire.

Proposition


L'éducation nationale à Saint-Pierre-et-Miquelon et Saint-Barthélémy Saint-Martin

Un décret publié au J.O. du 20 décembre organise les services de l'éducation nationale pour ce sterritoires.

Le décret


L'éducation dans le monde

L'indicateur statistique de l'Unesco améliore sa formule. Cette année il inclut des séries statistiques longues (depuis 1970)à sur les principaux indicateurs scolaires. Ces chiffres permettent  de suivre els progrès.

Global Education Digest 2008



Le financement de l'éducation en Europe

Les 27 pays de l'Union européenne consacrent 5% de leur PNB en moyenne à l'éducation. Eurostat oppose les états scandinaves qui investissent plus que d'autres à certains pays méditerranéens.

Sur Eurostat


Madagascar : les faiblesses de l'Ecole poussent les enfants vers les champs

"Les faiblesses structurelles du système éducatif favoriseraient la mise au travail des enfants, en dépit des dispositions nationales et internationales qui les protègent" écrit l'Institut de statistiques malgache qui a compté qu'un enfant sur trois travaille. Ces faiblesses, nous dit Midi Madagascar, "sont notamment le redoublement et l'abandon scolaires, ainsi que l'insuffisance d'infrastructures".


Les enfants travaillent aux champs ou sont domestiques en ville. Dans un pays très pauvre ils aident leur famille à survivre.

Article Midi Madagascar

La faim cause de décrochage


Le Café vous offre "L'école numérique"

Le Café a besoin de votre soutien pour vivre. Jusqu'au 30 janvier 2009, le Café pédagogique offre à tout nouvel adhérent à l'association éditrice du Café la brochure "Réussir à l'école" publiée par les éditions Fabert, comprenant le Cahier "L'école numérique" rédigé par le Café pédagogique et la présentation de 150 sites web à explorer (valeur 4,70 euros).


Pour soutenir le Café vous pouvez également prendre un abonnement d'établissement. Vous recevrez alors une vingtaine d'exemplaires de cette brochure, à partager avec les enseignants de l'établissement.

Pour bénéficier de cette offre :


Revenir au sommaire


L’élève


Quand l'orientation échoue…

"Existe-t-il un lien entre difficultés d’insertion et choix d’orientation ? Six ans après la fin de leurs études, des personnes de tous niveaux et spécialités de formation ayant connu un accès à l’emploi difficile, revisitent leurs choix et leurs parcours. Rares sont ceux qui récusent la valeur de la formation. Néanmoins, l’évaluation qu’ils font a posteriori de son utilité sur le marché du travail varie selon leur niveau". Selon cette étude du Céreq, une catégorie semble particulièrement fragile, le niveau intermédiaire de formation, des bacheliers aux titulaires d’un niveau ou d’un diplôme bac+2, généralement universitaires. "Ils jugent, plus que les autres, avoir eu des difficultés à utiliser les acquis de la formation initiale, tant pour décrocher un emploi que pour ensuite exercer leur activité ; ils connaissent également des réorientations plus fréquentes. La question pointée par ces jeunes moyennement qualifiés est celle du manque de finalité professionnelle des formations suivies". Pour les auteurs du Céreq, "Les jugements que portent ces personnes de niveaux intermédiaires sur leurs choix d’orientations après six années de confrontation à l’emploi conduisent à penser qu’elles devraient faire l’objet d’actions prioritaires en matière d’information, de conseil, de suivi et d’accompagnement au projet professionnel".

Bref 258


Revenir au sommaire

 

La classe


Cadeau : Danger école

L'album de Jack saisit sur le vif ces petits moments de la vie quotidienne des écoles primaires : la cour de récréation, les mille et uns imprévus du métier, les parents inconscients, les profs râleurs, les maîtresses en beauté… Jack, instit lui-même, nous rend tout cela avec poésie et humour et beaucoup de sincérité.


L'ouvrage est vendu exclusivement sur son blog. Le tirage est limité. Voilà un joli cadeau pour un(e) chéri(e) enseignant(e). Ne tardez pas…

Le blog Danger école


De Courtenay à Cuba

Emmener des collégiens de Courtenay (45) à Cuba c'est toute une aventure. C'est aussi l'occasion de réfléchir à ce qui la rend possible : des jeunes enseignants qui travaillent en équipe, un climat scolaire propice à la confiance…

Lire l'article paru dans le Café mensuel n098


Le principe de laïcité de l'enseignement public

Le décembre 2008, la Cour européenne des droits de l'homme a rejeté la requête de deux jeunes Françaises de confession  musulmanes qui se plaignait de la violation par la France de l'article 9 (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion) de la Convention européenne des droits de l'homme et des libertés fondamentales. C'est l'occasion pour la rubrique juridique du Café pédagogique, tenue par Laurent Piau, de revenir sur des textes fondamentaux.

La rubrique juridique du Café


Revenir au sommaire


La recherche


L'innovation pédagogique dans les DIE

"Il suffit que les expériences mises en avant puissent être considérées comme porteuses de micro-ruptures utiles et que le discours de l’innovation soit parfaitement conscient des conditions dans lesquelles la créativité pédagogique – qui sert de régulateur dans l’évolution des formes de l’enseignement – a quelque chance d’être renforcée. Le but de ce numéro : éclairer une notion et proposer des exemples concrets, renforcer chez les enseignants innovants le sentiment d’appartenir à un mouvement, leur donner l’envie de continuer".   Ce numéro des Dossiers de l'ingénierie éducative (n°63-64) présente quelques parcours de ces enseignants innovants

Le sommaire


Revenir au sommaire


Citoyenneté


Une mosquée incendiée à Saint-Priest (69)

Après les profanations de tombes, la communauté musulmane doit affronter une tentative d'incendie sur une mosquée à Saint-Priest.

Article de LibéLyon


Des dangers de philosopher dans les aéroports

Selon RESF, mardi 16 décembre, un groupe de philosophes français s’embarquait à Roissy pour un colloque universitaire organisé à Kinshasa par l’Agence Universitaire de la Francophonie et les facultés catholiques de Kinshasa, sur le thème du dialogue et des frontières. Trois d’entre eux, découvrant au fond de l’avion un Africain entravé, ont posé aux policiers d'escorte des questions qui ont suscité de l'agitation dans l'avion. L’un des philosophes, Pierre Lauret, a été débarqué et placé en garde à vue. Deux autres, Sophie Foch-Rémusat et Yves Cusset, ont été appréhendés à leur retour le 22. Tous sont libres mais poursuivis. C'était quoi déjà le thème du colloque ?

Article RESF


Enfants et adolescents juifs dans la Shoah

Enfermés et affamés dans les ghettos, massacrés, déportés dans les camps, les enfants juifs n'ont pas été épargnés par le nazisme puisqu'ils représentaient dans la vision nazie un danger. Le Cercle d'étude de la déportation et de la Shoah et l'Union des déportés d'Auschwitz ont réalisé un énorme travail de recueil de témoignages des enfants qui ont survécu.


Ils racontent les arrestations par la police française, le camp de Pithiviers, le travail et la mort des proches à Auschwitz – Birkenau, le difficile retour à la vie.


Ce travail,  proposé sous la forme d'un DVD gratuit, est disponible auprès de l'association. Celle-ci distribue également un DVD gratuit de l’Amicale de Bergen-Belsen-Union des déportés d’Auschwitz - Cercle d’étude sur Les enfants juifs fils et filles de prisonniers de guerre, déportés à Bergen-Belsen en mai et juillet 1944.


Rappelons que le thème 2009 du Concours nationale de la Résistance est "Les enfants et les adolescents dans le système concentrationnaire nazi".

Cercle Shoah


Le gouvernement va redécouper la carte électorale

C'est un exercice qui est rien moins que politiquement neutre… Le gouvernement va procéder à un nouveau découpage des circonscriptions électorales officiellement pour adapter le nombre de députés à l'évolution démographique. D'après Le Figaro, on connaît déjà les départements qui perdront des sièges : Paris,le Nord, le 93, le Pas-de-Calais…

Article du Figaro


Revenir au sommaire


Les disciplines

E.D.D. : La troisième exposition de Yann Arthus-Bertrand bientôt dans votre établissement

La cour du ministère transformée en cour de récré. L'austère salle Condorcet en music hall improvisé. C'était un peu "relâche", vendredi 19 décembre, au ministère, malgré la présence du ministre. La présentation de la 3ème exposition de Yann Arthus-Bertrand sur le thème de l'énergie valait bien ces manquements à l'étiquette.


Pour une fois la vedette du jour n'était pas le ministre, bien présent avec Y. Arthus-Bertrand, mais Philippe Viard, le remarquable directeur de l'école d'Epiais-Rhus, un village du Val d'Oise, et sa classe de cycle 3. Depuis son arrivée à Epiais-Rhus, l'école enchaîne les projets écologiques. Les élèves calculent les kilométrages économisés, ils cultivent leur potager, partent à la découverte de zones humides, ramassent les piles usagées etc. L'ensemble des disciplines sont mobilisées pour mener les projets environnementaux.  


Quand on lui demande ce dont il a le plus besoin, Philippe Viard parle d'encouragements et de suivi. Il bénéficie pourtant du soutien de la municipalité et de son inspectrice. Françoise Boudeau, maire-adjointe, témoigne des progrès et de l'investissement des élèves. Mme Mossé, inspectrice du secteur, suit autant qu'elle peut cette école pas comme les autres, dans une circonscription qui représente la moitié du département.


Yann Arthus-Bertrand présentait cette 3ème exposition qui sera mise à la disposition des 58 000 écoles, collèges et lycées, à charge pour eux de les retirer dans les CRDP. Le thème abordé est celui de l'énergie. Les 20 panneaux bénéficient de fiches pédagogiques.

Pour télécharger l'exposition

L'école d'Epiais-Rhus


La crise c'est un jeu

The Economist a cette approche à la fois classique (qu'on pense à l'histoire du Monopoly né en 1933) et pas commune : proposer à ses lecteurs un jeu de plateau sur la crise. "Credit Crunch" est un jeu complet à télécharger comprenant un plateau, des cartes, des billets. Il fait travailler sur les mécanismes du crédit. Il ne reste plus qu'à le traduire en français…

Credit Crunch


L'insécurité alimentaire dans le monde

La faim progresse. C'est le premier élément de cette brochure de la FAO. 923 millions de personnes souffrent de la faim, soit 80 millions de plus qu'en 19690. Evidemment il s'agit des plus fragiles : ruraux déplacés, femmes etc. Le second enseignement c'est que cette hausse de la faim résulte de la hausse du prix des produits alimentaires.

L'étude


Revenir au sommaire


le Café


Le Café en vacances !

Durant les vacances de Noël, sauf fait urgent, L'Expresso devient hebdomadaire, l'équipe se repose. Nous publierons durant les vacances Le Guide 2009 du web pédagogique. D'ici là nous vous souhaitons de joyeuses fêtes !


Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso


L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.


Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre


RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.


Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !


Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.


Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire


Par fjarraud , le mardi 23 décembre 2008.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces