En Lorraine, l'ENT PLACE se déploie dans 51 établissements 

 

 

Par Françoise Solliec

 

 

Après l’expérimentation PRISME qui a permis à un premier échantillon d’établissements de découvrir les apports d’un espace numérique de travail, l’inauguration officielle de l’ENT PLACE a eu lieu le 26 février. Son déploiement est inscrit dans le plan TICE Lorraine 2008-2012 pour tous les lycées et CFA de la région.

 

 

Depuis longtemps, l’académie de Nancy-Metz et la région Lorraine, ainsi que les départements, se sont engagés dans l’aventure ENT avec l’expérimentation PRISME. Le déploiement généralisé, prévu depuis 3 ans, a cependant été retardé en raison de la disparition du volet second degré dans le contrat de plan Etat – région. La définition d’un nouveau plan budgétaire et la passation d’un nouveau marché ont permis d’aboutir à la mise en service de PLACE, le portail numérique des lycéens et des apprentis lorrains.

La première étape du déploiement de l’ENT a été la mise en place courant janvier d’un éventail de services et l’ouverture de plus de 100 000 comptes dans 49 lycées (généraux et technologiques, professionnels et agricoles), 1 EREA et 1 CFA.

 

« Chaque établissement décide de distribuer les comptes par profils ou par niveau ou par classe, ce qui conditionne les usages » précise Pascal Faure, conseiller du recteur de Nancy-Metz por les TICE. « Ensuite chaque établissement choisit de faire utiliser les services : s'il s'agit de services "individuels" c'est à dire ne dépendant pas d'autres personnes, c'est chaque professeur qui commence avec une ou plusieurs classes ; s'il s'agit de services communs comme les notes pour un niveau ou le cahier de textes pour une classe, c'est un choix du chef d'établissement »

 

Bien que ce soit vécu comme une véritable gageure que de faire fonctionner l’ENT en démarrant en milieu d’année scolaire, l’académie et la région bénéficient de l’expérience acquise avec PRISME. Les 10 lycées expérimentateurs de l’ancienne plate-forme se retrouvent dans le panel actuel et tout le dispositif d’accompagnement est réutilisé à une échelle supérieure. Autre atout pour une utilisation immédiate, chaque établissement garde dans l’ENT son outil de gestion des notes.

Par ailleurs, avec les prestataires choisis (Itop pour la solution technique, Atos Origin pour la mise en œuvre et la maintenance) ajoute Pascal Faure, « nous sommes sur une technologie stable avec laquelle nous avons confiance dans la montée en puissance (400 000 comptes dans 1,5 ans !), une plate-forme conviviale et un nombre de services proposés déjà très correct même s'il faudra en développer d'autres ».

Ces développements semblent d’autant plus réalisables que la maîtrise de l'hébergement est assurée par un prestataire de la région et qu’un système plus complet est prévu pour exploiter au mieux les capacités de la plateforme Sharepoint.

 

Comme par le passé, le suivi du déploiement de l’ENT est assuré par un comité de pilotage formel et un comité opérationnel. S’y ajoutent maintenant un groupe d’accompagnateurs, suivi par la mission TICE, dont chacun des membres est l’interlocuteur de 4 à 5 établissements et le groupe des correspondants (les chefs des établissements bénéficiant de PLACE).

 

En complément des sites des établissements hébergés par PLACE, devraient voir le jour un site rectoral (permettant les relations entre enseignants et inspecteurs par exemple), un site régional (pour les relations entre région et ATEE par exemple), un intranet appelé le club accessible par tous les usagers pour l'assistance, les évolutions, les échanges et enfin un site public, Place du lycée, ouvert tout récemment.

 

 Le calendrier de généralisation prévoit le déploiement de PLACE dans le reste des lycées publics en septembre 2009 et des lycées privés et CFA en 2010. Par ailleurs, le département de la Meurthe et Moselle s’est rallié à ce produit et assurera son installation dans 24 collèges à la rentrée 2009. Il sera alors temps de revenir vers cet ENT et de montrer à nos lecteurs quels en sont les apports et quelles modifications induit son utilisation dans la vie des établissements.

 

 

 

 

 

Sur le site du Café
Par fsolliec , le dimanche 01 mars 2009.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces