L'Expresso du 11 Mars 2009 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

La manif refait l'unité le 11 mars

ÉDITORIAL

Qui est concerné par le métier enseignant ?

LE SYSTEME

La FCPE demande le retour à des évaluations diagnostic en CM2 l Sami Benmeziane condamné à Nantes l L'intersyndicale dénonce la "pagaille" des mutations l Paris n'appliquera pas totalement le SMA le 19 mars l Violentes intrusions à Gagny (93) et Eaubonne (95).

L’ÉLÈVE

L'alcool interdit aux mineurs.

LA CLASSE

Une journée sur les temps scolaires l Vos élèves à la radio ? l Intertice.

LA RECHERCHE

Qu'est ce que la motivation ?

CITOYENNETE

Science et éthique à Poitiers l Acharnement antisémite contre un rabbin à Nîmes.

LES DISCIPLINES

Musique et mémoire : des connexions inattendues l Sciences : Les 100 heures de l'astronomie l E.D.D. : Le Jatropha, agrocarburant du Sud ?

 

 

Le fait du jour

 

La manif refait l'unité le 11 mars

C'est une large intersyndicale alliant les syndicats FSU, le Sgen Cfdt, la Cgt, Solidaires, les coordinations universités, étudiantes et l'Unef qui appellent à manifester le 11 mars. Des cortèges devraient parcourir  plus de 20 villes (Bordeaux, Caen, Le Havre, Le Mans, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse etc.).

 

Au cœur des revendications : la formation des enseignants.  Ainsi, pour le Sgen Cfdt, "le schéma projeté par le gouvernement comporte des points très délicats, notamment la préparation dans la même période du concours de recrutement et du master lui-même. La réforme ne peut donc être appliquée en l’état". Le Sgen défend l'importance de la formation professionnelle : "le Sgen-CFDT propose un recrutement par concours au niveau de la licence, une formation universitaire et professionnelle débouchant sur le niveau master et comprenant une part significative d’alternance. Pendant cette formation, il faut des dispositifs d’aide financière aux étudiants qui garantissent la nécessaire mixité sociale de l’accès au métier d’enseignant".

 

L'Unsa demande également le report de la réforme et une "réelle formation professionnelle en alternance qui nécessite des stages professionnels dans les établissements scolaires durant le parcours universitaire mais également une formation professionnelle adaptée après le concours, ce qui exclut un service à temps complet devant les élèves". La pierre d'achoppement est bien là dans le nombre de postes que cela représente.

Communiqué Sgen

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Qui est concerné par le métier enseignant ?

Au début de l’automne dernier - le 4 octobre - ont eu lieu des Etats-Généraux de la formation des enseignants. Des formateurs venus de toute la France, la quasi-totalité des syndicats enseignants sont réunis à Créteil. L’écho médiatique est alors très faible. La crise universitaire que le pays connait à la veille du printemps finit par susciter de l’intérêt pour cette question. Les observateurs pointent bien sûr la confusion qui s’est installée aussi bien dans les Universités et les IUFM qu’entre les deux ministères concernés. Le report du dépôt des maquettes de master au 31 mars cache mal le fait que les délais ne pourront finalement pas être tenus, notamment pour les formateurs et les étudiants. La Conférence des Présidents d’Université s’est d’ailleurs unanimement prononcée en ce sens. Ce cafouillage porte à la fois la marque de la précipitation gouvernementale et l’expression d’une volonté de passage en force.

 

On doit surtout admettre que le débat sur le métier enseignant est essentiellement politique et doit être – enfin - porté par la société toute entière et non réservé à quelques experts à partir d'une logique de table rase. Quelles sont les missions des enseignants ? Quels savoirs et quelles expériences doivent-ils acquérir dans leur parcours initial de formation pour se préparer au métier ? Ces questions fondamentales sont au cœur de la professionnalité des enseignants et de leur attachement au service public. Elles  s'adossent sur l’expérience acquise par les IUFM et de tous ceux qui accompagnent les enseignants dans leur entrée dans le métier. Elles sont aujourd’hui posées par les étudiants qui s’inquiètent d’abord, comme de nombreux jeunes, des débouchés professionnels. Ils perçoivent aussi le trouble des enseignants déjà en poste, qui s’interrogent sur le rôle que la société leur fait jouer et les missions que l’institution leur demande d’assumer.

 

Pour la Ligue de l’enseignement, l'histoire, les valeurs, les positions, les propositions, les acquis, l'expérience, les savoir-faire pédagogiques et éducatifs des associations laïques reconnues officiellement comme "associations éducatives complémentaires de l'enseignement public (AECEP)" et des mouvements pédagogiques constituent une aide précieuse pour prévenir le décalage existant entre ce que les enseignants ont appris et le concret de l’exercice du métier. Par ailleurs, la Ligue propose une part de formation initiale et continue commune à tous les personnels de l'éducation (enseignants, éducateurs, acteurs et animateurs culturels et sociaux) qui devront demain travailler ensemble auprès des mêmes publics sur les mêmes territoires. Tout le monde le constate : les enjeux éducatifs sont globaux. Pour que les enseignants ne se retrouvent pas face à des injonctions paradoxales, il convient qu’ils aient des clés de lecture du monde dans lequel vivent les enfants, les jeunes, leurs parents et qu’ils puissent discerner des priorités. Pour que les enseignants ne reportent pas sur d’autres les injonctions paradoxales qu’ils subissent, encore faut-il qu’ils puissent connaître et reconnaître les autres acteurs de l’éducation, que soient ainsi institués des partenaires…

Olivier Masson, secteur Education de la Ligue de l’enseignement

 

 

Revenir au sommaire

 

 

La FCPE demande le retour à des évaluations diagnostic en CM2

Dans une lettre adressée à Xavier Darcos le 6 mars, Jean-Jacques Hazan, président de la Fcpe, signale "l'émoi" suscité chez les parents par les évaluations de CM2. "Telles qu'elles ont été conçues", dit-il, "les évaluations de CM2 subies par les élèves il y a quelques semaines, ne sont pas acceptables…  Tout semble avoir été prévu pour mettre les élèves en situation d'échec". La Fcpe mentionne le barème retenu et la difficulté des questions portant sur la totalité du programme annuel.

 

"Nous demandons le retour à des évaluations nationales qui permettent aux enseignants d''établir un véritable diagnostic des difficultés de chacun de leurs élèves… ce qui était le cas des évaluations de CE2 et de 6ème en cours de suppression".

Dossier évaluation CM2

Evaluation : le système éducatif à un torunant

 

Sami Benmeziane condamné à Nantes

Poursuivi devant le tribunal correctionnel pour avoir blessé un CRS lors de l'évacuation de l'inspection académique de Nantes en juin dernier, Sami Benmeziane a été condamné le 10 mars à 500 euros d'amende avec sursis sans inscription au casier judiciaire. Le tribunal n'a pas suivi la demande du procureur. Mais S. Benmeziane devra verser une indemnité provisionnelle de 2000 euros au CRS en attendant une expertise judiciaire qui sera rendue en juillet.

 

Son comité de soutien, très actif depuis des mois, qui regroupe le Snuipp, Sgen, Se-Unsa, Cgt, Sud) appelle à une manifestation à 18h à Nantes. Il a réuni le 10 mars 200 personnes devant la préfecture pour dénoncer ce qu'ils pensent être un déni de justice.

Sami Benméziane jugé : "ça aurait pu être n'importe lequel d'entre nous"

 

L'intersyndicale dénonce la "pagaille" des mutations

"Des milliers de collègues ont reçu du ministère une fausse information concernant le résultat de leur demande de mutation". L'intersyndicale (CGT Educ’action, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNETAA-EIL, SN FO LC, SUD Education, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNUEP-FSU) dénonce "des erreurs graves en nombre sans commune mesure avec celles des années antérieures" dans les décisions de mutation communiquées par le ministère ces derniers jours.

 

Cette année, le ministère a pris l'initiative de communiquer la décision administrative avant la réunion des commissions paritaires. Début mars, les syndicats dénonçaient une offensive libérale sur l'Ecole. "Ce qui est en cause aujourd’hui est l’existence de règles transparentes, connues de tous, applicables à tous et la capacité pour les élus du personnel de s’assurer de leur respect. Le ministre tente d’y substituer une gestion opaque, « à la tête du client », qui ne peut que conduire à de graves injustices".

 

L'intersyndicale met en garde le ministre. " Le mouvement interne aux académies de mai-juin dont le ministère reconnaît lui-même la complexité, ne pourra pas se dérouler dans de telles conditions sauf à hypothéquer les affectations des personnels dans les établissements et la préparation de la rentrée 2009." Une pétition lancée par les syndicats a recueilli 14 000 signatures.

Communiqué intersyndical

L'Expresso du 4 mars

La pétition

 

Paris n'appliquera pas totalement le SMA le 19 mars

"Le mouvement de grève du 19 mars prochain s’annonce massif, rendant nécessaire la mise en place du SMA dans de très nombreuses écoles parisiennes. Un mouvement de grève touchera également les personnels de la Ville de Paris. Dans ces conditions, la mise en oeuvre du SMA, compte tenu du nombre restreint d’agents susceptibles d’accueillir des enfants, ne pourra pas avoir lieu dans toutes les écoles concernées".  Condamnée en février à appliquer le service minimum d'accueil dans les écoles, la ville de Paris entend faire passer la sécurité des enfants avant tout.

 

Du coup, une information à destination des parents sera affichée dans toutes les écoles. "Les parents d’élèves sont invités dés maintenant à ne pas envoyer leurs enfants à l’école le 19 mars" conclue le communiqué de la Ville.

 

 

Violentes intrusions à Gagny (93) et Eaubonne (95)

De violentes intrusions se sont produites dans deux lycées franciliens. Le 10 mars, à Gagny, un groupe d'une vingtaine de jeunes cagoulés a pénétré dans le lycée JB Clément et s'en est pris à des élèves, envoyant 4 personnes à l'hopital et en blessant 8 autres. La veille, à Eaubonne, une bande a pénétré à deux reprises dans le lycée Louis Armand et a attaqué un élève.

 

Dans la journée, X Darcos s'est rendu à Gagny.  Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, en charge de l'équipement des lycées, a condamné ces violences et précisé que le lycée de Gagny est équipé d'une "sécurisation de ses accès reliée à la loge". Mais l'intrusion s'est produite à l'inter cours au moment des entrées et sorties d'élèves. La vidéosurveillance de l'établissement a fourni à la police les images de l'intrusion. 3 personnes seraient en garde à vue.

Intrusion à Gagny (AP)

Intrusion à Eaubonne

 

Revenir au sommaire

 

 

L'alcool interdit aux mineurs

Les députés ont adopté le 10 mars l'interdiction de la vente d'alcool et de tabac aux mineurs. La vente et l'offre à titre gratuit d'alcool aux mineurs seront interdits dans les bars et les commerces ou lieux publics. Mais la publicité pour l'alcool sera autorisée sur Internet, média préféré des jeunes… Les "open bars" seront interdits mais les dégustations autorisées… Le texte doit maintenant passer au Sénat.

Compte rendu Assemblée

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Une journée sur les temps scolaires

La JPA, le Réseau Français des Villes Educatrices et la FCPE organisent le 18 mars à Paris une journée de réflexion sur le thème des temps scolaires. Cette journée propose aux parents, aux enseignants, aux animateurs et aux collectivités territoriales de réfléchir ensemble à un autre aménagement de la semaine, pour le bien-être des enfants. Chercheurs, théoriciens et pédagogues apporteront leurs réflexions. Ce sera le cas par exemple de P Meirieu, François Testu, Claudine Paillard, Alain Reinberg.

Le programme

 

Vos élèves à la radio ?

A l'occasion de la 20ème Semaine de la presse et des médias, Radio Clype, la radio scolaire parisienne, le Clemi et la Cité des sciences proposent de faire découvrir la réalisation d'émissions à des collégiens et lycéens du 23 au 25 mars. Quatre classes pourront être invitées pour réaliser un "mini journal". Les élèves seront encadrés par des animateurs.

Radio Clype

Une radio scolaire à Paris

 

Intertice

Les 31 mars et 1er avril, Intertice accueillera à La Défense enseignants et acteurs de l'Ecole pour rendre compte de l’impact des Tice sur la transmission des savoirs, sur l’évolution de l’enseignement et sur l’activité des élèves.

 

Une conférence "Eduquer aux nouveaux médias" réunira des spécialistes du web (Assouline, E Plenel, JM Merriaux) le recteur Boissinot et C Becchetti-Bizot, inspectrice générale. Des ateliers permettront de découvrir de "bonnes pratiques" ainsi que des matériels.

Intertice

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Qu'est ce que la motivation ?

"Comment motiver les élèves, les étudiants... un thème récurrent, obsédant, important pour bien des enseignants. La motivation intervient partout, dans l'apprentissage des disciplines, le décrochage scolaire, l'orientation...C'est, par exemple, en se préoccupant préventivement de la motivation des élèves qu'on peut éviter l'absentéisme des élèves mieux qu'en s'en préoccupant par la suite. Mais les conditions de cette motivation des élèves et des étudiants sont aussi sources de bien des illusions et donc de désillusions!" Et c'est ce que va s'empresser de montrer cet important dossier réuni par Jacques Nimier.

 

Il nous offre les enregistrements vidéos d'une conférence sur la motivation. Mais on appréciera également les contributions à ce dossier. Par exemple "les 7 principes de la motivation des élèves" où J Nimier pose le cadre qui peut la rendre possible  : la sécurité, les intérêts de l'élève, un objectif commun, l'usage de techniques comme le jeu, ou de dispositifs comme le groupe, et surtout… la perte d'illusions. "La certaine stéréotypie des arguments employés pour expliquer l'ennui, la diversité des facteurs possibles, la difficulté de mise en œuvre des remèdes, peuvent laisser penser que l'ennui permet de masquer certaines tensions chez les acteurs. Ainsi, élèves et enseignants préfèrent justifier l'ennui scolaire en arguant de l'abstraction de la matière par exemple. L'élève n'a pas à avouer qu'il maîtrise mal la discipline, et l'enseignant, qu'il peine à transmettre le savoir. Le narcissisme des uns et des autres est protégé, ce qui peut expliquer d'ailleurs pourquoi les représentations des enseignés et des enseignants sont assez proches. Les uns et les autres y trouvent leur compte".

 

En s'appuyant sur la thèse de Stéphanie Leloup, J Nimier nous aide puissamment à réfléchir aux causes de l'ennui scolaire. Un dossier particulièrement important et recommandé.

Dossier motivation

 Attention ! Le site de J. Nimier a un problème technique ce mercredi matin. La réparation est en cours...

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Science et éthique à Poitiers

"Qu'elles soient historiques, politiques, juridiques ou philosophiques, les questions soulevées par le procès des médecins à Nuremberg sont toujours d'actualité". Mercredi 25 mars , à Poitiers,le Mémorial de la Shoah, l'académie de Poitiers et la Cour d'Appel de Poitiers organisent une journée de débats sur le procès de Nuremberg, l'éthique, la science et le droit.

 

"C'est à Nuremberg, dans une enceinte judiciaire que, pour la première fois, les questions d'éthique médicale et de singularité de l'être humain ont conduit à la définition du crime contre l'humanité, expérimentant ainsi une nouvelle forme de justice mondiale. Cette évolution aboutit à la création de l'Organisation des Nations Unies, à l'universalisation des droits de l'homme et à la formulation de principes nouveaux".

Le programme

 

Acharnement antisémite contre un rabbin à Nîmes

"La LICRA est atterrée qu’un homme, de par son appartenance religieuse, puisse être aujourd’hui victime dans notre République de onze incidents à caractère antisémite dans un laps de temps de trois quarts d’heure, tout cela dans une effrayante indifférence". Dans la nuit du 6 au 7 mars, le rabbin de la communauté juive du Gard a été pris en chasse, insulté, agressé dans les rues de la ville.

Article Midi Libre

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Musique et mémoire : des connexions inattendues

Notre mémoire est-elle musicale ? Selon des travaux réalisés par l'équipe de l'université de Californie de Davis, mentionnés par le BE Etats-Unis, la région du cerveau où sont stockés les souvenirs sert aussi de "plaque tournante" pour la musique et les émotions.

 

Ce lien établi ouvre des possibilités de s'appuyer sur la musique pour faire travailler la mémoire.

Article BE Etats-Unis

 

Sciences : Les 100 heures de l'astronomie

Du 2 au 5 avril, pendant 4 jours et 4 nuits, les amateurs d'astronomie iront au contact du public. Ils proposeront de très nombreuses activités dans 30 villes françaises : observation de la lune, de Saturne, rencontres avec des astrophysiciens etc. Pour tous les visiteurs ce sera l'opportunité de découvrir les merveilles du cosmos.

Le programme

 

E.D.D. : Le Jatropha, agrocarburant du Sud ?

« Plante-miracle », « or vert du désert », le Jatropha , un arbuste originaire d’Amérique du Sud, produit en effet une huile aux propriétés proches de celles du gazole. Et ses graines ne sont pas comestibles : son utilisation n’entre donc pas en compétition avec les plantes alimentaires.  Le Jatropha est peut-être un agrocarburant d'avenir pour le spays du Sud.

 

Le Cirad, depuis 2007, a mis en culture, avec l'aide d'agriculteurs locaux, une cinquantaine d'hectares.

Le Cirad

 

Revenir au sommaire

 

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mercredi 11 mars 2009.
En direct du forum
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- « Proposer une EPS ne laissant aucun élève au bord du chemin » invite à prendre en compte ce qui se fait en direction des élèves en situation de handicap. La revue Contrepied, du Centre EPS et société, y a consacré des comptes rendus de pratique et...
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- Comme bien souvent quand il s'agit d'EPS  ou de sport scolaire on a tendance à considérer que tout commence au collège. Je crois qu'on oublie  et qu'on néglige un peu trop l'EPS et le sport scolaire du premier degré. Les...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces