L'Expresso du 24 Mars 2009 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Statistiques ethniques : que nous apprennent les enquêtes internationales ?

ÉDITORIAL

Déminage ?

LE SYSTEME

Les régions demandent un moratoire sur les réformes des lycées l Journée décisive pour le mouvement universitaire l Primaire : Une intersyndicale demande un mouvement transparent l Lycée : Ouverture du site de consultation l L'enseignement professionnel proteste contre les réductions de moyens l Yazid Sabeg partisan de l'orientation précoce ? l Alain Refalo dénonce "l'acharnement" dont il est victime.

L’ÉLÈVE

Darcos inaugure un service gratuit d'aide à l'orientation l Autisme : Des anomalies cérébrales constatées.

LA RECHERCHE

Colloque sur l'école rurale

CITOYENNETE

Journée porte ouverte pour Droits partagés

LES DISCIPLINES

Paris fête la Semaine du développement durable l Les richesses de l'économie.

 

 

Le fait du jour

 

Statistiques ethniques : que nous apprennent les enquêtes internationales ?

"Sans statistiques, la thèse de la discrimination négative qui sévit à l’encontre de ces populations ne peut être étayée". Spécialiste de l'éducation comparée, Nathalie Mons montre l'intérêt de  maintenir et développer des appareils statistiques prenant en compte la dimension ethnique. "C’est comme si on refusait de concevoir des statistiques sur l’origine socio-professionnelle des élèves au motif que l’on catégorise les individus socialement. Sans ces statistiques, la sociologie de l’éducation n’aurait jamais existé, et les politiques éducatives qui en ont découlé non plus. La conception des politiques publiques se trouve toujours améliorée par la description statistique des situations". Son intervention montre les apports concrets pour l'Ecole de ces travaux. Un texte important qui invite au débat.

L'article de N Mons

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Déminage ?

Xavier Darcos vient d’annoncer que dès la rentrée 2010, une « revalorisation » pour les jeunes enseignants recrutés à compter de la session 2010, mais aussi des « mesures » couvrant l'ensemble des catégories d'enseignant. Sur le terrain de la formation, il annonce « le maintien des concours de recrutement en l’état pour 2010, en même temps qu’il poursuit la « masterisation » et réclame aux universités la remontée des maquettes bloquées, sous peine de ne pouvoir inscrire les étudiants dans les cursus de formation.

 

L’ambition est claire : faire éclater le front qui continue à tenir, cahin-caha, entre les organisations syndicales, les présidents d’universités qui continuent à subordonner l’arrêt du mouvement à une remise à plat de la formation des enseignants, et les responsables d’IUFM qui dénoncent « la confusion et l’incohérence ».

 

Car au-delà des positions parfois contradictoires entre les uns et les autres sur la place respective du « disciplinaire » et du « professionnel » dans la formation, la pression du terrain est forte, qui réclame le maintien du potentiel existant dans les IUFM, avec la place cruciale des formateurs de terrain.

 

Dans quelques jours, on devrait voir plus clair : Xavier Darcos sera peut-être le ministre qui pourra mettre sur sa carte de visite la fin des IUFM, un des actes symboliques que lui réclamait le lobby revanchard anti-pédagogiste. A moins qu’il ne soit contraint, sous la pression des inquiétudes élyséennes, de boucler les cartons qui, rue de Grenelle, sont largement prêts au départ, contraint de ne pas aller jusqu’au bout dans la chimère surannée de Restauration.

 

Jusque là, à chacun de jouer son rôle pour faire pencher la balance dans le sens souhaité…

M. Sapiès.

 

Revenir au sommaire

 

 

Les régions demandent un moratoire sur les réformes des lycées

« Nul ne conteste la nécessité d’une évolution du système éducatif et particulièrement d’une rénovation profonde des lycées (celui des voies générale et technologique et, celui de la voie professionnelle). Mais compte tenu, des critiques et inquiétudes qui s’élèvent de toutes parts, nous exigeons que l’ensemble des réformes des lycées fassent l’objet d’un moratoire ». Réunis dans le cadre des Rencontres nationales Jeunesses en régions qui se tenaient à Nantes les 19 et 20 mars, Jacques Auxiette, président de la Région Pays de la Loire et de la commission éducation de l’Association des Régions de FRance, et Jean-Paul Denanot, président de la Région Limousin, président et de la commission formation professionnelle de l’ARF, interpellent Xavier Darcos, Ministre de l’Education nationale.

 

 "Ce moratoire s’impose", expliquent-ils. "Il  est de notre responsabilité, voire de notre devoir d’élus garants des intérêts des citoyens, en particulier de ceux des jeunes, de nous opposer à des réformes mal préparées, improvisées, précipitées et dont toutes les conséquences n’ont pas été appréciées préalablement ".

Communiqué

 

Journée décisive pour le mouvement universitaire

Malgré l'annonce par Xavier Darcos du maintien des concours habituels en 2009, le mouvement universitaire devrait vivre une journée de manifestations le 24 mars.  Pour le Snesup Fsu, "l'annonce… du maintien des concours dans leur forme actuelle pour la session 2010, constitue une réelle inflexion des choix du gouvernement. D'importants compléments, des précisions et des modifications doivent encore être apportés" qui justifient la manifestation du 24.

 

Le Se-Unsa voit  dans les déclarations ministérielles "une ouverture" mais aussi des insuffisances notamment le fait que "les IUFM, qui devraient pourtant être les principaux opérateurs d’une formation se voulant professionnelle, ne soient pas une seule fois cités dans la lettre de M. Darcos. De même, est particulièrement inquiétant le fait que, au-delà du dispositif transitoire de 2010,  la présence d’une épreuve professionnelle dans les concours du 2nd degré soit à nouveau donnée comme une question ouverte."  Le Se-Unsa n'appelle pas à manifester le 24.

 

La Conférence des directeurs d'IUFM manifeste elle son scepticisme sur la situation issue des mesures Darcos. "Les mesures concernant le caractère transitoire de l’année 2009-2010 ne font que rajouter un peu plus de confusion et d’incohérence" écrit la CDIUFM qui souligne "l’obligation pour la plupart d’entrer dans la logique de préparation des actuels concours et de s’inscrire simultanément dans des masters (quand ils existent) qui ont été construits dans une toute autre logique". Le CDIUFM appelle à "proroger l’année qui les prépare et l’année de formation professionnelle en alternance qui les suit. Il y a là un dispositif qui, depuis une vingtaine d’année, a fait la preuve de sa cohérence et de son efficacité. Il est alors très simple (moyennant le renforcement de la dimension recherche du mémoire de seconde année) de délivrer le diplôme ou le grade de master à tous ceux qui auront réussi ce parcours difficile et particulièrement sélectif". Car c'est bien au final le sort des IUFM également qui va se jouer.

Communiqué CDIUFM

Un recul et tout se complique

 

Primaire : Une intersyndicale demande un mouvement transparent

"Dans de nombreux départements, il n’y a pas eu de concertations réelles sur les règles du mouvement qui ont parfois connu des bouleversements" écrivent le Snuipp, le Se-Unsa, FO et le Sgen Cfdt. Tous quatre dénoncent le recul du paritarisme. "Le sentiment que les affectations se font hors de toute règle et de tout contrôle est fort parmi les personnels. Il est préjudiciable à la confiance nécessaire d’une profession envers son administration". Les syndicats demandent la suspension de l’application de la note 2009 qui prévoit la publication des résultats sans contrôle des délégués du personnel.

Communiqué

 

Lycée : Ouverture du site de consultation

Des vidéos : c'est le support retenu par Richard Descoings pour alimenter les sites qu'il ouvre pour la consultation sur la réforme du lycée. Il s'appuie sur les enregistrement faits lors de conférences dans des établissements pour ouvrir 11 thématiques : A quoi sert le lycée ? Cours et évaluation, Orientation, Voies et séries, Vie au lycée, Priorités et moyens, Egalité des chances, Le lycée et la société d’aujourd’hui, Les métiers du lycée, Mon lycée idéal, Savoir, compétences et culture commune.

Le site principal

 

L'enseignement professionnel proteste contre les réductions de moyens

"Il est encore temps de stopper une machine qui risque de broyer les plus fragiles !" proteste le Se-Unsa dans un communiqué le 23 mars. Avec le Sgen-Cfdt, le Se-Unsa dénonce les réductions horaires : "de nombreux recteurs n'ont pas respecté les nouvelles règles de calcul de la dotation horaire globale (DHG), compromettant la mise en place des dispositifs d’accompagnement des élèves les plus fragiles" écrit le Se-Unsa. " Alors que des sections de CAP devraient s'ouvrir pour accueillir les élèves les plus en difficulté dans chaque bassin de formation, le Sgen-CFDT constate que ces ouvertures sont très insuffisantes. Alors que les nouvelles grilles horaires de bac pro augmentent sensiblement la dotation horaire professeurs à la rentrée 2009, notamment pour les travaux de groupe, le Sgen-CFDT constate que ces avancées sont effacées par le dogme budgétaire de la réduction d'emplois : des sections sont supprimées ou fortement réduites, entraînant des suppressions de postes".

 

La question du bac pro en 3 ans et des nouvelle sinégalités qu'il entraîne dans les parcours est mise en avant par les syndicats. "Les syndicats SE-UNSA et SEA de l'UNSA Éducation condamnent la suppression de toute possibilité de préparation spécifique au BEP/BEPA qui ne devient qu'une « certification intermédiaire ». Le parcours en 4 ans se réduit à un parcours CAP/CAPA suivi d'une classe de première professionnelle. Compte tenu du fait que les deux certifications, CAP/CAPA d'une part, Baccalauréat  professionnel d'autre part, ont des finalités très éloignées, l’accès à une qualification de niveau IV sera rendue plus difficile pour les élèves ayant opté pour la préparation d’un diplôme de niveau V à l’issue de la classe de troisième, ce qui est à l’opposé de l’objectif affiché par la réforme".

 

Une intersyndicale FERC-CGT - CGT Educ'action - SNUEP-FSU - SNEP-FSU SUD Education - SNCL-FAEN entend aller plus loin. Elle appelle les enseignants à faire grève et manifester le 24 mars.

L'enseignement professionnel en mutation

 

Yazid Sabeg partisan de l'orientation précoce ?

Recréer des "classes préparatoires technologiques", c'est une des mesures qui devraient être proposées par Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et l'égalité des chances, dans le rapport remis le 23 mars au président de la République. Ces classes existent dans certaines Maisons familiales rurales. Elles orientent très précocement les élèves vers des formations en forme d'impasse.

 

M. Sabeg souhaite aussi la mise en place d'accueils dans les collèges "en cycles homogènes, par exemple seulement des 5es et 6es ou que des 4es et 3es".

Dépêche AFP

 

Alain Refalo dénonce "l'acharnement" dont il est victime

"A la lecture de ce troisième rapport, je crois de mon devoir d’attirer votre attention sur ce que je considère comme une attitude inacceptable vis-à-vis d’un instituteur de la République. Je suis profondément scandalisé par vos commentaires qui vont au-delà de la mission d’observation qui vous a été confiée". Dans une lettre ouverte, Alain Refalo, enseignant "désobéisseur", conteste son dernier rapport d'inspection. Il parle "d’acharnement vraiment déraisonnable". Pour lui "les enseignants désobéisseurs, ont droit à être respectés dans leur intégrité professionnelle". Ce n'est visiblement pas l'opinion de l'inspecteur qui observe lui une attitude de désobéissance répétée.

Lettre A Refalo

Entretien avec A Refalo

Revenir au sommaire

 

 

Darcos inaugure un service gratuit d'aide à l'orientation

Développé avec l'Onisep, ce service propose un chat et des fiches réponse aux questions de base sur l'orientation. Le service est aussi accessible au téléphone au 0810 012025. Réservé à la région Picardie il sera généralisé à toute la France en septembre.

 

Dans un entretien accordé à La Tribune, Xavier Darcos annonce également l'expérimentation d'un bilan personnel d'orientation pour chaque élève de troisième, appelé «Portrait d'avenir».  "II s'agit de construire avec l’élève son avenir grâce aux intervenants de I'Education nationale et du secteur de l’emploi... Il est en effet intéressant, pour certains, d'avancer dans la scolarité Ie moment où on fait Ie lien entre un choix d'orientation et un profil de métier. Ce dispositif, qui s'ajoutera au stage de découverte professionnelle, est expérimenté dans l'académie de Limoges" a déclaré le ministre.

Mon orientation en ligne

Article La Tribune

Dossier s'orienter après la troisième

 

Autisme : Des anomalies cérébrales constatées

Selon le BR France, des chercheurs du CEA ont pu mettre en évidence, grâce à l'IRM, des anomalies cérébrales au niveau de la substance blanche.

Extrait BE FRance

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Colloque sur l'école rurale

Le SNUipp tiendra colloque, jeudi 26 mars à Châteauroux sur le thème : "l'école rurale : des exemples à cultiver". Au programme, Yves Jean, Géographe à l'université de Poitiers abordera le lien entre école et aménagement du territoire. Pierre Champollion, membre de l'observatoire de l'école rurale interviendra sur les raisons qui poussent l'école rurale à réussir. Enfin, "Comment co-élaborer des formes d¹organisation de l¹école rurale avec les acteurs territoriaux que sont l¹Education Nationale, les parents et les élus ?" sera l'objet d'une  table ronde avec Danièle Arrêteau, Ien adjointe à l'IA de la Nièvre, présidente des Pep 58, avec Denis Segonds, enseignant et coordonnateur du bassin pédagogique de Dornes à sa création et avec Vanik Berberian, président des maires ruraux de France. 

Le programme

Les colloques précédents

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Journée porte ouverte pour Droits partagés

Le site Droits partagés est une remarquable base de données de documents multimédias et de séquences pédagogiques sur les droits de l'Homme et la formation du citoyen de demain. Il donne accès à des documents de nature différente et dispose d'outils de recherche fort pratiques (recherche par période, par thèmes). Du coup, il facilite les travaux interdisciplinaires.

 

Le 25 mars à Paris, l'équipe de Droits partagés accueille les enseignants intéressés par ce remarquable support pédagogique.

Droits partagés

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Paris fête la Semaine du développement durable

Pendant la semaine du développement durable, la Délégation aux Arts et à la Culture et le Groupe de pilotage EDD de Paris valorisent les projets menés dans les premier et second degrés et organisent des actions cohérentes, avec les partenaires scientifiques. Conférences, ateliers, visites d’exposition sont proposés aux enseignants et élèves des 1er et 2nd degrés. Ainsi, par exemple, une conférence sur l'adaptation des manchots au changement climatique ou des ateliers pour les écoliers sur la gestion des déchets.

 

Thèmes abordés : biodiversité, agriculture et pêche durables, gestion des ressources (sol, eau, énergie…), changement climatique… pour aider les élèves à comprendre la notion de durabilité et les engager positivement à des actions concrètes en vue d’une consommation durable.

Le programme

 

Les richesses de l'économie

En quoi consistent les sciences économiques ? Comment peuvent-elles aider à une gestion des richesses équitable et durable ? C'est la question de fond posée dans Têtes Chercheuses, la revue scientifique des Pays de la Loire. Le numéro interroge les sciences économiques sur leur lecture de crise.

Têtes chercheuses

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mardi 24 mars 2009.
En direct du forum
Brissiaud : La lecture et l'evidence based education
- De Rémi Brissiaud à Franck RamusLa conférence de Brian Butterworth est disponible (lien dans l'article) et l'on dispose même d'une traduction simultanée en français. Le sens général de son discours est sans aucune ambiguïté : il s'agit de...
7ème Forum des enseignants innovants : Dernier jours !
- L'innovation pédagogique est soutenu par l'éducation nationale!! quel blague, je suis enseignant de maths et je veux simplement ne plus faire de transmissif, de pivilégié le socio-constructivisme (et tous ce qui va avec),et bien en 1 an...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces