L'Expresso du 11 Décembre 2009 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Le CSE adopte les textes de la réforme du lycée

ÉDITORIAL

Lycée : Feuille de route et nouveaux défis

LE SYSTEME

Luc Chatel lance la réforme du lycée technologique l Echec de la mobilisation anti-réforme l Le gouvernement lance une mission pour développer l'apprentissage l Royaume-Uni : Les enseignants rejettent les évaluations nationales l Pas de regain de violence dans les écoles américaines l Mettez du Café dans votre Facebook

L’ÉLÈVE

Bourses : primes complémentaires.

LA CLASSE

Les questions chaudes dans les Cahiers pédagogiques  l Les échanges de profs à l'étranger.

ETABLISSEMENT PARTENAIRE

Préparez votre rentrée universitaire à Paris 12

LES DISCIPLINES

Connaissez-vous l'histoire du premier Noël de Petit Renne ? l Maths : L'Apmep demande plus d'heures en lycée l Science in school n°13.

LES TICE

Les pièges de Facebook.

 

 

Le fait du jour

 

Le CSE adopte les textes de la réforme du lycée

Le CSE a adopté les quatre textes ministériels avec des amendements acceptés par l'administration qui renforcent la dimension pédagogique de la réforme et confortent ses moyens.

 

"De véritables échanges ont eu lieu" nous confie Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE à la sortie du CSE. "Il y a eu de vrais débats sur les textes présentés. On n'avait pas vu cela depuis longtemps" ajoute-il.  En effet c'est un Conseil supérieur de l'éducation tout à fait exceptionnel qui s'est tenu jeudi 10 décembre. Il a duré longtemps (de 14h à 22h30).  Le ministre y a participé  en personne longuement.  Mais la vraie exception c'est l'adoption des décrets et arrêtés avec par exemple 35 voix pour contre 28 pour un décret. Il faut remonter loin en arrière pour voir un projet ministériel adopté ainsi par les représentants de l'Ecole. Rappelons qu'en 2005 la loi Fillon avait obtenu 39 voix contre et 4 pour. En 2007 la réforme Robien sur le primaire comptait 41 contre et 6 pour. Une majorité s'est dégagée au CSE pour que la réforme se fasse.

 

Le CSE commence par un échange de déclarations qui aurait pu figer les positions. Luc CHatel présente sa réforme et pose ses engagements envers les lycéens et les enseignants. Pour les premiers, il fixe trois objectifs : " mieux orienter chaque lycéen pour en finir avec l’orientation couperet, avec le délit d’initié, avec une voie exclusive d’excellence. Mieux accompagner chaque lycéen pour éviter les décrochages, pour développer l’autonomie, pour permettre d’atteindre l’excellence. Mieux adapter le lycée à son époque pour que chaque lycéen maîtrise les langues étrangères, accède à la culture, se prépare aux responsabilités de l’âge adulte". Pour cela il y a par exemple les heures d'accompagnement personnalisé. " Quand un élève se trouve en difficulté, l’accompagnement personnalisé lui permet de surmonter à temps les difficultés avant qu’elles ne se cristallisent, ne s’enracinent et ne conduisent à l’échec, aux sorties précoces, au décrochage. Dorénavant, l’école sera son propre recours". Aux enseignants, il promet que, s'il a été conduit "à redéfinir les horaires par discipline,… il est clair que le temps d’enseignement n’est pas réduit. Il est simplement organisé différemment". Il répond ainsi aux remarques des associations disciplinaires. Il fait de même à propos de l'autonomie. " Je suis, comme vous, très attaché au caractère national de l’éducation, avec des horaires, des programmes et des examens nationaux. Je ne vais pas créer le lycée à géométrie variable ou le lycée à territoire variable. Pas plus que le baccalauréat à géométrie variable. Mais il n’y a aucune contradiction entre le caractère national de l’éducation et une plus grande liberté d’initiative locale. En effet, c’est au plus près des élèves que se construisent les réponses pédagogiques adaptées à leurs besoins pour conduire chacun vers la réussite".

 

G Aschiéri rappelle la demande de la FSU d'un report du texte et critique particulièrement l'autonomie accordée aux établissements. " Les dispositions que vous proposez accentuent l’autonomie des établissements et risquent ainsi de creuser encore les inégalités entre établissements et leur mise en concurrence, déjà à l’oeuvre avec la libéralisation de la carte scolaire. Elles renvoient à l’établissement la répartition suivant les disciplines des heures dévolues aux TP, TD et travaux en groupes avec un volume horaire ainsi géré localement qui représenterait près du tiers de l’horaire d’un élève de seconde". Le Sgen Cfdt annonce "se saisir des leviers de changements positifs qui..  sont proposés, avec vigilance et dans un esprit revendicatif".  Le Sgen juge positifs l'accompagnement personnalisé et l'autonomie pédagogique.  Le Se-Unsa estime que les mesures proposées "vont dans le bon sens. C'est pourquoi , malgré un contexte politique et budgétaire difficile, il fait le choix de soutenir la nouvelle architecture du lycée".

 

Des avancées pédagogiques. Alors qu'on a vu ces derniers jours les associations disciplinaires mobiliser au profit de leur matière, les nouvelles grilles horaires ont été adoptées par le CSE. Mais un amendement précise que les heures globalisées (jusqu'à un tiers de l'horaire total)  sont accordées "par division" et non de façon globale à l'établissement ce qui conforte leur utilisation. Leur gestion reste confiée au conseil pédagogique mais le contrôle du conseil d'administration est renforcé. Le chef d'établissement ne pourra pas imposer sa répartition en cas de désaccord avec le CA. Il devra proposer une autre répartition dans un délai court. L'accompagnement personnalisé est redéfini. Il "prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires" , c'est-à-dire qu'il pourra prendre la forme de TPE.

 

De nouveaux droits lycéens. Plusieurs amendements renforcent les droits des lycéens. Le tutorat "sera proposé à tous les élèves". Les lycéens souhaitant utiliser leur droit à la réorientation devront avoir reçu une proposition du chef d'établissement dans un délai d'un mois.

Dossier réforme du lycée

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Lycée : Feuille de route et nouveaux défis

La faible mobilisation des syndicats hostiles à la réforme du lycée le 10 décembre, le vote positif exceptionnel lors du CSE peuvent donner à penser que la réforme du lycée va s'installer sans difficultés et rapidement. Il lui reste pourtant quelques étapes à franchir.

 

Le tohu-bohu médiatique autour de la défense de disciplines comme l'histoire-géo en terminale S contraste avec le peu d'intérêt du CSE pour ces questions. Dans la plupart des cas le volume d'heures globalisées compense le déficit apparent d'heures d'enseignement. Pourtant le ministre aurait tort de penser que la question est résolue. D'une part les plus élitistes ont les moyens de se faire entendre au plus haut niveau. D'autre part certaines disciplines sont fortement affectées. C'est le cas par exemple des S.E.S., menacées pas tant peut-être par les réduction horaires (car tous les élève sde seconde auront un enseignement de l'économie) que par la révolution idéologique qui les frappe. Les SES sont sommées de se mettre au pas.

 

La seconde étape va être la "vente " de la réforme sur le terrain. Les proviseurs ont reçu comme consigne de libérer deux demi-journées pour présenter la réforme. Cela peut-il suffire à mobiliser les équipes pédagogiques et à définir des priorités communes ?

 

Mais le vrai danger qui menace la réforme du lycée, c'est… une autre réforme de Luc Chatel. La nouvelle formation des enseignants  vient d'être définie comme une formation disciplinaire. La formation professionnelle, la connaissance par exemple de la psychologie de l'enfant, jouent un rôle tout  à fait secondaire dans le dispositif. Il est totalement incohérent de mettre en place une réforme du lycée qui prévoit tutorat et accompagnement personnalisé et de décider de former des profs comme des experts disciplinaires. Il faut donc espérer que la mobilisation du 15 décembre, qui associe tous les syndicats et acteurs de 'lEcole, soit assez forte pour obtenir des avancées sur ce terrain.

Dans le Café  Incohérences

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Luc Chatel lance la réforme du lycée technologique

La réforme des séries STL et STI sera bouclée en mars 2010  a annoncé Luc Chatel le 10 décembre. "Les enseignements généraux y seront renforcés, tout en maintenant bien sûr un fort ancrage des enseignements technologiques qui font la spécificité et la réussite de ces séries. Les élèves suivront deux langues vivantes, contre une seule aujourd’hui. Tous les élèves bénéficieront d’un accompagnement personnalisé, de deux heures par semaine, comme dans la voie générale".

 

Mais c'est aussi le découpage disciplinaire qui sera revu. "Les spécialités seront entièrement repensées" ajoute Luc Chatel.  "Aujourd’hui, les séries STI et STL sont éclatées entre dix-sept spécialités ou options et enferment les élèves dans des trajectoires souvent irréversibles, dès la classe de première. Cette spécialisation excessive tend à brouiller la distinction entre les séries technologiques et les formations offertes dans le cadre de la voie professionnelle rénovée… Les formations qui seront dispensées devront être davantage polyvalentes et permettre aux élèves d’aborder plusieurs grands champs technologiques. Un tronc commun d’enseignements sera mis en place afin de donner une plus grande cohérence entre les différents parcours et faciliter l’accès aux études supérieures. Les enseignements utiliseront davantage les outils numériques de simulation".

 

D'après le ministre, "quatre ou cinq spécialités pourraient être proposées dans la filière STI, construites autour de grandes thématiques attractives et porteuses de sens comme par exemple : l’énergie et le développement durable ; les systèmes d’information et le numérique ; l’architecture et la construction ; l’innovation technologique et l’éco-conception ; les arts appliqués. La future série STL, quant à elle, serait consacrée aux sciences appliquées en laboratoire (biotechnologies, biochimie, sciences physiques et chimiques)".

 

Ces propos arrivent au moment où un début de mobilisation se fait dans ces filières autour des nouveaux horaires de seconde, jugés insuffisants.

Discours de Luc CHatel

 

Echec de la mobilisation anti-réforme

Selon l'AFP quelques centaines de manifestants, essentiellement lycéens, ont défilé en France le 10 décembre. A Paris, trois ou quatre cents lycéens , autant à Toulouse, ont manifesté. A  Marseille, derrière 200 lycéens une quinzaine de professeurs suivait.

 

Le gouvernement lance une mission pour développer l'apprentissage

A l’occasion de la remise, le 10 décembre 2009, du rapport d’Henri Proglio « Promouvoir et Développer l’Alternance »*, le Secrétaire d’Etat chargé de l’emploi, Laurent Wauquiez, a annoncé le lancement d’ateliers de l’apprentissage et de l’alternance. "Ces ateliers, dont les conclusions sont attendues en février 2010, devront permettre d’atteindre l’objectif fixé par le Secrétaire d’Etat : 1 jeune sur 5 en alternance à l’horizon 2015" précise le ministère. Ils seront pilotés par trois chefs d'entreprise.

Communiqué

 

Royaume-Uni : Les enseignants rejettent les évaluations nationales

95% des enseignants britanniques sont hostiles aux évaluations nationales, selon un vote realisé par le principal syndicat enseignant. Ils estiment qu'ils sont nuisibles à la bonne éducation des enfants.

Article du Guardian

 

Pas de regain de violence dans les écoles américaines

Chaque année l'Indicateur des crimes et de la sécurité à l'école, publié par les ministères de l'éducation et de la justice, est attendu. Car chaque année on s'attend à un taux élevé. Or le taux est stable depuis 2004. Pour 56 millions d'élèves (primaire et secondaire) il y a eu en 2008 43 décès violents à l'école, soit un homicide ou suicide pour 2 milions d'élèves. 2% des élèves ont été victimes de violences dans les 6 derniers mois, 3% de vols. Un élève sur trois est victime de harcèlement.

L'étude

 

Mettez du Café dans votre Facebook

Regardez en bas de cette page : vous pouvez dorénavant exporter vers Faceebook, Twitter, Myspace etc. les articles du Café pédagogique d'un simple clic.

 

Revenir au sommaire

 

 

Bourses : primes complémentaires

Le B. O. du 10 décembre publie un arrêté accordant des primes complémentaires aux lycéens titulaires de la bourse nationale de lycée, comme, par exemple, les enfants d'agriculteurs ou les élèves préparant un diplôme de formation professionnelle ou technologique. L'information a été publiée dans L'Expresso du 20 novembre.

Au B.O.

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Les questions chaudes dans les Cahiers pédagogiques

" Problèmes existentiels longtemps tabous à l’école (la mort, la sexualité), contestation de certains sujets « sensibles » (l’évolution des espèces, le conflit israélo-palestinien), comportements sexistes, racistes, homophobes : comment réagir face à ces élèves qui veulent être reconnus comme des sujets et pas seulement comme des « apprenants » ? Comment pouvons-nous répondre en tant que professionnels qui faisons la part de ce qui nous touche personnellement ?" Sous la houlette d'Élisabeth Bussienne et de Michel Tozzi, les Cahiers pédagogiques n°477 partagent les secrets de l'enseignement des "questions chaudes".

Le sommaire

Dans le Café : enseigner l'Europe

 

Les échanges de profs à l'étranger

Une note de service publiée au B.O. du 10 décembre regroupe les possibilités d'échange d'enseignant avec des pays développés : Québec, Allemagne, Espagne, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Etats-Unis etc. "Ces différentes actions… permettent aux participants de ces programmes d'acquérir, par une relation directe avec des enseignants, des familles et des formateurs ou conseillers pédagogiques, une meilleure connaissance des pays partenaires et d'enrichir significativement leurs pratiques d'enseignement, dont bénéficieront par la suite leurs élèves et l'équipe pédagogique de leur établissement".

Au B.O.

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Préparez votre rentrée universitaire à Paris 12

L'université Paris 12 organise le 16 décembre 2009 de 16h à 20h  son 3ème "Nocturne de l'orientation". Une soirée complète pour découvrir les formations proposées par l'université et les métiers auxquelles elles préparent dans 4 grands secteurs : médecine, sciences et technologie, ergothérapie, Institut supérieur des biosciences, IUT industriel; Lettres, langues, sciences humaines;

STAPS, sciences de l'éducation, sciences sociales; Droit, administration et échanges internationaux, économie et gestion, IUT tertiaire.

 

Les conférences présenteront la réforme des études médicales et le nouveau dispositif de préparation des concours de l'enseignement à l'Université. Seront  présentés également les dispositifs mis en place pour faire réussir les étudiants, les procédures d'orientation et d'inscription (orientation active, APB), la mobilité étudiante et les dispositifs de bourses et de logement (CROUS) .

La Nocturne de l'orientation de Paris 12

Devenir établissement partenaire

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Connaissez-vous l'histoire du premier Noël de Petit Renne ?

C'est une des histoires écrites en commun, par Internet, par des écoliers. En l'occurrence celle-ci a comme auteurs 4 élèves de trois écoles du Calvvados. (Feuguerolles, Vire et Tilly) Au total 9 écoles de cycle 2 et 21 de cycle 3 ont participé à la rédaction de ces belles histoires.

Le programme

 

Maths : L'Apmep demande plus d'heures en lycée

Dans un communiqué, l'APMEP " demande que soit revus à la hausse l’horaire et la place de l’enseignement scientifique et mathématique". "L’horaire proposé de 4h de mathématiques en 1er S", écrit l'Apmep,  "est totalement inacceptable et se trouve complètement inadapté à cette série qui doit devenir davantage scientifique afin de perdre son caractère unanimement décrié de série élitiste".

L’APMEP

 

Science in school n°13

De la recherche à la salle de classe, c'est un chemin pas ordinaire que montre la magazine Science in School de décembre. De différentes façons.  Claudia Mignone est passé de l'unievrsité de Padoue à l'enseignement des maths. Il y a apporté les qualités du chercheur. Jean-Yves Guichot tente d ecréer un lien entre des lycées et la recherche en biologie moléculaire. Le numéro évoque aussi la recherche : satellite Corot , immunologie etc.

Science in school n°13

 

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Les pièges de Facebook

Le Figaro explique comment se débrouiller avec les nouveaux réglages du site communautaire.

Article

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 11 décembre 2009.
En direct du forum
Les parents : Acteurs, consommateurs ou gêneurs ?
- Bonjour, L'implication des parents est indispensable, et disons-le, au quotidien elle est ... trèèèès insuffisante. Le travail de l'enfant, et son corollaire le contrôle des parents, est un vrai problème. De plus, la FCPE qui a été trèèèès...
La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
- Bonjourmetci pour vos articles et les liens toujours interessantsconcernant cet article, pourquoi parlez vous de pratique à haut risque?merciDe : fjarraudPublié : mercredi 19 avril 2017 07:34Objet : La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces