L'Expresso du 21 Décembre 2009 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Chatel chahuté à Chaumont

ÉDITORIAL

En quête de modèle

LE SYSTEME

Formation : CPU et AECSE contre la réforme l Les concours 2010 identiques à 2009 l De fortes inégalités académiques dans les diplômes professionnels l Fraude dans le 92 : un cas intéressant l Ile-de-France : près d'un milliard pour les lycées l Le Cadre européen des certifications pour l'éducation tout au long de la vie l Sénégal : "Il nous manque tout" l L'Expresso au ralenti.

L’ÉLÈVE

Trouble des apprentissages et handicap cognitif l "Jeunes Off" : Une nouvelle fracture  numérique chez les jeunes ?  l La gastronomie moléculaire : géniale ou dangereuse ?

LA CLASSE

Les adolescents et la lecture l Le web plus efficace que la classe ? l Quand une Segpa se mobilise pour la Prévention routière l Aide personnalisée : Une aide profitable ? l Copenhague : Evaluer l'échec.

LA RECHERCHE

Améliorer la performance scolaire l Le plagiat numérique fait bouger les évaluations universitaires

CITOYENNETE

L'Ile-de-France soutient "La rafle".

LES DISCIPLINES

Un TBI en maternelle l Rire en cours de français l Christmas l Allemand : Créer des activités interactives  l EPS et autorité l S.E.S. : L'impact de Disneyland.

 

 

Le fait du jour

 

Chatel chahuté à Chaumont

Maire de Chaumont, Luc Chatel pensait présider un conseil municipal sans histoires. Mais, samedi 19 décembre, une soixantaine d'étudiants et formateurs de l'IUFM de la ville l'attendaient avec l'espoir du dialogue...

 

D'entrée de jeu, le maire a demandé aux personnes du public de déposer leurs pancartes, ce qui fut fait. Les élus de l'opposition sont intervenus sur la fermeture probable de l'IUFM de la ville et sur la baisse de qualité des enseignements du fait de la réforme de la formation des enseignants. Luc Chatel a refusé de répondre estimant qu'en tant que maire "c'est lui qui décide" de l'ordre du jour.

 

"Devant cette marque de mépris nous sommes sortis bruyamment et avons manifesté sous les fenêtres du conseil", nous indique notre correspondant. "Par la suite, Luc Chatel a précisé qu’il répondrait en fin de conseil au moment des questions diverses. Il n’a alors fait que reprendre un point très vague : il est favorable à un pôle universitaire dans la ville. Rien sur la réforme en cours…  Nous avons alors attendu la sortie de Monsieur Chatel dans le hall de l’hôtel de ville. Attente non agressive et plutôt joyeuse, les étudiants de l’iufm chantant quelques chants aux paroles détournées... Pourtant, alors qu’il sort toujours par la sortie principale, le maire est sorti cette fois-ci par une petite porte ! C'est la première fois à Chaumont, petite ville calme de 26 000 habitants, qu’un maire utilise une porte dérobée !" La question de l'avenir de l'IUFM reste posée. (Merci à nos correspondants)

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

En quête de modèle

En cette fin décembre, le système éducatif paraît agité de mouvements désordonnés, voire incohérents. C'est ce que montre le nouveau "Café mensuel" (n°108).

 

La réforme du lycée occupe une large place dans ce numéro. Nous essayons d'en décrypter les enjeux et donnons la parole aux observateurs qui, de l'extérieur, proposent une autre réforme, aussi bien coté CSE que coté Europe Ecologie. Alors que la réforme parle autonomie des établissements et accompagnement personnalisé des élèves, une autre réforme, celle de la formation des enseignants, veut construire un modèle d'enseignant tourné vers les établissements d'élite et incompatible avec la démocratisation du lycée. On a bien là deux modèles qui s'opposent comme si deux tendances s'affrontaient au sein du pouvoir ou comme s'il avait abandonné la volonté de résoudre ses contradictions.

 

L'autre volonté fortement présente en cette fin 2009 c'est l'intégration des TICE dans l'éducation. La société l'exige. Le ministre semble la vouloir. Un premier plan pour les écoles rurales a montré que les enseignants répondaient positivement. Et pourtant ça coince parce que les TICE bousculent fortement l'échafaudage social et les valeurs d'un système d'une autre époque. Le Café mensuel montre que ces contradictions sont assez générales et met l'accent, en s'appuyant sur plusieurs études, sur les conditions nécessaires. Là encore il faudrait vouloir et choisir. Mais une autre réforme, celle des collectivités locales, semble menacer ces efforts en réduisant leurs compétences, comme nous l'explique Jacques Auxiette.

 

Entre élitisme et démocratisation, entre transmission scolaire et modernisation numérique, entre centralisation et autonomies locales, c'est finalement une Ecole en mal de modèle que nous laissons fin 2009.

 

Pour autant, sur le terrain, l'Ecole n'est pas immobile. Des exemples ? Le Café mensuel de décembre en donne. La rubrique "français" montre comment on peut rire en cours. En allemand, on parle d'activités interactives. En maternelle, le TBI s'avère un support pédagogique efficace. En histoire, on se demande si le web n'est pas plus efficace que la classe. La rubrique agricole traite de gastronomie moléculaire.

 

Mais là, c'est normal. C'est l'époque des réveillons. Et, modèles ou pas, nous vous souhaitons de bonnes fêtes !

Le sommaire du Café mensuel n°108

 

Revenir au sommaire

 

 

Formation : CPU et AECSE contre la réforme

Alors que le gouvernement semble vouloir en finir avec la réforme de la formation des enseignants, la Conférence des présidents d'université et l'Association des enseignants et chercheurs en sciences de l'éducation dénoncent les mêmes lacunes du projet gouvernemental.

 

"Les propositions actuellement présentées par les ministères concernés ne sont pas compatibles avec une telle ambition, notamment du fait du calendrier du concours et de la conception des stages" écrit la Conférence des présidents  d'université dans un texte adopté à l'unanimité (moins une abstention) le 17 décembre. Cet organisme qui représente tous les présidents d'universités françaises juge la réforme incompatible avec 5 principes qu'ils ont défini : une organisation respectant le cahier des charges national, un cursus équilibré entre savoirs, connaissances liées à l'enseignement disciplinaire, formation à la recherche, intégration entre la préparation du master et des concours, stages intégrés dans la formation et évalués. Ce qui bloque particulièrement c'est el calendrier du concours et la conception des stages. Le premier reporte stages, formation disciplinaire, pédagogique et préparation du concours sur une même année. Les stages ne sont pas obligatoires dans la formation.

 

L'Association des enseignants et chercheurs en sciences de l'éducation partage cette analyse. "La manière dont est conduit l’actuel projet de réforme de la formation des enseignants n’est pas à la hauteur… de l’éducation dont les citoyens sont en droit de bénéficier dans le cadre d’un politique éducative qui doit assurer l’égalité des chances pour tous", écrit l'AECSE.  "Nous dénonçons une réforme qui méprise l’importance du métier d’enseignant et par là le droit à l’éducation qui est celui de tout citoyen, qui ignore les savoirs scientifiques sur les pratiques enseignantes et leurs effets, pourtant nombreux dans les recherches en éducation; qui néglige la complexité actuelle de l’exercice du métier d’enseignant (en reproduisant des formations disciplinaires, évacuant les registres de compétences du métier autres que la maîtrise des savoirs liés aux disciplines enseignées à l’école alors même que les lycéens attirent l’attention sur le déficit de formation de leurs enseignants sur des registres autres que la maîtrise des disciplines); qui fait courir aux élèves, aux familles et aux jeunes professionnels le risque majeur de placer dans des classes et en face d’élèves des jeunes enseignants non préparés et qui découvriront, sans filet, les difficultés du métier".

Communiqué

Communiqué

Formation des enseignants : le dossier

 

Les concours 2010 identiques à 2009

Le ministère a publié le nombre de postes mis aux concours.  Dans le premier degré, le nombre de postes est identique à celui de 2009, soit 6 577 postes au concours externe, 290 au 3ème concours, 133 au concours externe spécial. Les postes du privé ne sont pas connus.

 

Dans le second degré, il y a aussi peu de changements pour les concours externes du public (pas d'indication pour les concours internes et du privé). 1232 postes à l'agrégation (contre 1245 en 2009), 5006 au capes (contre 5095), 450 Capeps (contre 400), 250 CPE (contre 200), 242 au Capet (242), 1318 Caplp (1318 également), 50 COP (50). De 2005 à 2009, le nombre de candidats inscrits a baissé fortement passant de 135 000 à 86 000, le nombre de présents est passé de 88 à 54 000.

Concours 1er degré

2d degré

historique  2d degré

De moins en moins de candidats enseignants pour des postes en déclin

 

De fortes inégalités académiques dans les diplômes professionnels

En 2008, 444 600 diplômes professionnels ont été délivrés, annonce une Note d'information du ministère. Cela représente 148 000 CAP, 205 000 BEP et 103 000 bacs pro. On mesure ainsi l'importance de la réforme qui devrait faire augmenter le nombre de bacheliers professionnels, le BEP devenant un diplôme d'étape. On note plusieurs inégalités. D'une part les candidats sous statut scolaire réussissent mieux que les autres, mieux que les apprentis par exemple (cap 83 et 79% de taux de réussite). D4autre part on observe d'importantes inégalités entre académies. Au CAP par exemple l'écart va de 86% de reçus à Rennes et 85% à Limoges à 76% à Aix-Marseille et 78% à Nancy-Metz. Au bac pro, si Créteil a 67% de reçus et Paris 72%, Poitiers et Rennes ont 82 et 83%.

Note d'information

 

Fraude dans le 92 : un cas intéressant

D'après l'AFP, le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné le 18 décembre à des peines de prison avec sursis et à une forte amende l'ancien directeur du conseil général des Hauts-de-Seine et deux entrepreneurs dans une affaire de marché frauduleux pour la construction d'un collège. Mais il y a une affaire dans l'affaire. La présidente de la chambre correctionnelle, Isabelle Prévost-Desprez, s'était plainte publiquement des carences de l'instruction, l'enquête étant restée durant 4 ans sans juge d'instruction, sous l'autorité du parquet, qui doit obéissance au gouvernement. Il avait fallu quatre ans également pour que la police interroge l'élue en charge de l'éducation au conseil général, proche amie du président…

Dépêche AFP

 

Ile-de-France : près d'un milliard pour les lycées

Le conseil régional d'Ile-de-France a adopté le 18 décembre son budget 2010. Il est marqué par une baisse des recettes de 2,5% du fait de la crise (redevance pour création de bureaux – 25% par exemple). D'autre part les dépenses de décentralisation non compensées par l'Etat représentent 853 millions depuis 2006.

 

Le conseil a adopté 4,67 milliards de dépenses. Les transports sont la priorité régionale numéro 1 avec 1,1 milliard. La région lancé en juin 2008 un plan de mobilisation pour les transports de 18 milliards sur 10 ans , dont 12 pour la région, qui est maintenant menacé par le plan Grand Paris. Sont néanmoins inscrits au programme 2010 : les travaux de prolongement des lignes 4, 8 et 12 du métro, les tramways T1 (Asnières – Gennevilliers), T2 (Bezons) et T6 (Châtillon Viroflay), T5 (Saint-Denis – Sarcelles) et les études relatives au futur métro circulaire de banlieue Arc Express. L'éducation est la seconde priorité : 783 millions pour le slycées avec 2 nouveaux lycées zéro énergie et le déploiement de l'ENT régional. La formation professionnelle disposera de 768 millions, avec 100 000 places en apprentissage et le développement de la formation professionnelle indispensable en temps de crise.

 

Le Cadre européen des certifications pour l'éducation tout au long de la vie

Le CEC est "un cadre de référence commun qui permet aux pays européens d’établir un lien entre leurs systèmes de certification. Il joue le rôle d’outil de transposition pour faciliter la lecture et la compréhension des certifications dans différents pays et systèmes européens… Il a deux objectifs principaux: promouvoir la mobilité des citoyens entre les pays et faciliter l’éducation et la formation tout au long de la vie. Cette recommandation permettra d’établir une référence européenne commune qui mettra en correspondance les divers systèmes nationaux de certification et facilitera la communication entre eux. On créera donc un réseau de systèmes de certification indépendants, mais pouvant être mis en correspondance et être compris de tous".

Le cadre

 

Sénégal : "Il nous manque tout"

"Le manque criant de table bancs a paralysé le déroulement des cours pendant les mois d’octobre et novembre derniers", écrit l'Agence de presse sénégalaise qui rend compte de sa visite à Kolibantang, un village de Casamance. "Les recettes issues des inscriptions ayant déjà été utilisées dans la confection de table bancs pour les classes de 5-ème et de 4-ème, l’inquiétude gagne les parents d’élèves". L'école de Kolibantang est passée en un an de 117 à 217 élèves : c'est le fruit de la politique de scolarisation universelle. Mais toutes les salles de classe sont des abris de fortune. Le bureau du directeur est une simple case dotée de 5 chaises empruntées à la communauté villageoise. Il n'y a ni eau, ni toilettes dans l'école. Les enseignants ont des conditions de vie similaires. " Cette ’situation démotivante’ rehausse le taux d’abandon et expose les jeunes filles au mariage précoce" affirme l'APS.

Dépêche APS

 

L'Expresso au ralenti

Durant les vacances, L'Expresso tourne au ralenti. Nous passons à un rythme hebdomadaire en fonction de l'actualité. Notre prochain grand rendez-vous avec vous est lundi 21 décembre avec la publication du Café mensuel n°108. Bonnes fêtes !

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Trouble des apprentissages et handicap cognitif

Le numéro 564 de la revue Réadaptation traite du handicap cognitif. Le handicap cognitif qui est un handicap invisible, regroupe ces troubles sous le terme "Dys". Ce handicap a pour conséquence de compromettre l'avenir scolaire et professionnel des enfants. Ce numéro définit les troubles et redéfinit le fonctionnement normal de la cognition. Les progrès de l'imagerie médicale ont permis une bonne connaissance de ces troubles. Une approche pluridisciplinaire, médicale, neuropsychologique, est indispensable pour poser un diagnostic. Les différents articles montrent que les familles, mais aussi le ministère de l'Education nationale ont un rôle à jouer en adaptant leur pédagogie afin de faire parvenir les élèves à poursuivre leur parcours le plus loin possible. 

La revue Réadaptation numéro de décembre

 

"Jeunes Off" : Une nouvelle fracture  numérique chez les jeunes ?

Selon une étude belge, l'Ecole doit  favoriser l'éducation aux médias pour faire évoluer les pratiques des jeunes sur Internet. Selon une étude de Périne Brotcorne, Luc Mertens et Gérard Valenduc, "il existe un décalage entre l’expérience des jeunes sur internet et les attentes de la société à leur égard en matière d’usages des TIC dans la sphère socioéconomique". Alors que les premiers utilisent Internet pour communiquer et se détendre à travers réseaux sociaux, messagerie instantanée et multimédia numérique, "dans la sphère socioéconomique, par contre, ce sont d’autres usages qui sont mis en valeur, notamment l’utilisation de logiciels, la recherche et le traitement d’informations en ligne, les applications financières et commerciales, les services publics en ligne, etc. C’est à l’aune de ces usages qu’est habituellement évaluée l’intégration dans la société de l’information – et donc, en creux, les risques d’exclusion de la société de l’information".  Du coup, une partie des jeunes, les plus défavorisés,  sont victimes d'une nouvelel forme de fracture numérique. "Pour les jeunes qui sont dans des situations de quasi-déconnexion, le décalage est encore plus grand, il devient un fossé. L’exclusion dont sont victimes les jeunes off-line n’est donc pas une mise à l’écart des TIC, mais une situation de décalage profond entre, d’une part, leur expérience limitée des TIC et d’autre part, les comportements qui sont attendus d’eux dans leur insertion dans le travail, la formation et la vie autonome en société".

 

Pour y remédier, les auteurs préconisent un effort scolaire. "Dans les programmes de l’enseignement secondaire, en particulier dans les filières techniques et professionnelles, ainsi que dans la formation en alternance, il est nécessaire de favoriser les méthodes pédagogiques qui permettent aux jeunes de dépasser progressivement les limites de leur propre univers internet, mais en valorisant celui-ci plutôt qu’en le diabolisant…. D’une manière générale, au cours du cycle supérieur du secondaire et avec une priorité accrue pour les publics scolaires défavorisés, les institutions d’enseignement devraient faciliter une meilleure convergence entre la formation aux TIC et l’éducation aux médias, plus particulièrement aux nouveaux médias numériques. L’éducation aux médias concerne notamment la capacité de décryptage des informations numériques et la promotion de bonnes pratiques. Elle peut se faire, entre autres, de manière transversale dans la plupart des matières enseignées, par le biais de méthodes pédagogiques interactives qui valorisent les pratiques numériques des élèves".

L'étude

 

La gastronomie moléculaire : géniale ou dangereuse ?

C'est notre tribut aux fêtes. La cuisine moléculaire est devenue au fil des années un véritable phénomène gastronomique. En témoigne le titre de meilleur restaurant du monde remporté trois fois de suite par le « El Bulli » de Ferran Adrià. Descendrait-elle aujourd’hui de son piédestal ?

Dans Le Café mensuel n°108

 

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Les adolescents et la lecture

« C’est intéressant, ça me fait découvrir les livres du CDI que je ne lisais pas beaucoup avant . J’ai adoré Maïthé Coiffure et Simple. ».  Voilà un exemple de ce que peuvent dire des élèves de deux classes de troisième engagés dans un Parcours lecture fédéré par Mme Montarnal (professeur de Lettres) et Mme Perrin-Durand (professeur documentaliste). C'est un vaste projet que ce travail en collaboration sur une liste de plus de cinquante titres de romans d'écrivains français ou étrangers. En avant la lecture ! Les deux professeurs ont bien voulu répondre à nos questions. Rendez-vous donc au Collège Denecourt (77).

Dans Le Café mensuel n°108

 

Le web plus efficace que la classe ?

En cette fin d'année, toute une série d'informations récoltées et publiées sur la toile met en perspective les utilisations des technologies dans l'enseignement et invite à la réflexion relativement à leur utilisation dans l'enseignement de l'histoire. Petit tour d'horizon en quatre tableaux.

Dans Le Café mensuel n°108, la chronique de Lyonel Kaufmann

 

Quand une Segpa se mobilise pour la Prévention routière

Parmi les lauréats du concours 2008-2009, la SEGPA du collège Jean Campin, La Ferté Gaucher, 77, s’est fait remarquer avec  un projet très original, même s’il débordait largement le thème de l’éducation routière. Il s'agissait de  réaliser un véhicule de désincarcération, démontable et remontable rapidement. Le projet a non seulement changé le comportement des jeunes face aux dangers de la route. Il a aussi attiré l'attention des médias et  valorisé une section qui en a besoin.

Lisez le reportage sur le blog Prévention routière

 

Aide personnalisée : Une aide profitable ?

"Cette décision me paraît juste et équitable d’abord parce qu’elle porte en creux une définition de la difficulté scolaire comme un phénomène ordinaire qu’on trouve dans toutes les classes ordinaires et qui est donc à la charge des enseignants ordinaires", écrit Sylvie Cèbe, professeure de sciences de l'éducation à l'Université de Genève, dans L'enseignant, la revue du S-Unsa, de décembre.

 

"Elle envoie donc un message fort à la Société : pour les politiques, les vrais spécialistes en matière de difficultés d’apprentissages scolaires ne sont pas les psychologues, les orthophonistes, les pédopsychiatres, les retraités ou les étudiants… mais bien les enseignants ! Il était temps de reconnaître à ces derniers leurs réelles compétences dans le domaine". Mais S Cèbe met des conditions à cette efficacité en commençant par une formation poussée des enseignants.

Article L'enseignant

 

Copenhague : Evaluer l'échec

Le sommet de Copenhague aboutit à un accord  signé par 26 pays, dont les Etats-Unis, la Chine et la France, qui reste peu contraignant. Les signataires reconnaissent que "le changement climatique est un de splus grands défis de notre temps" et qu'il faut y apporter des réponses rapides mais ils s'engagent peu. Ils reconnaissent qu'il faut limiter à 2°C la hausse des températures mais ne fixent aucune mesure concrète pour y parvenir. La seule mesure concrète est la création d'un fonds de 30 milliards de dollars pour 2010-2012 pour aider les pays les PVD les plus vulnérables.

 

Le sommet aura quand même été l'occasion de la publication de documents intéressants comme la synthèse de John P Holdren, le conseiller spécial de B Obama qui reconnaît le problème mais établit que les PVD contribuent à 55% aux émissions de CO2. Il propose des mesures pour stabiliser les rejets de CO2.

 

Des ressources pour l'Ecole sont offertes par le Café mensuel de décembre dans la rubrique EDD et également dans la rubrique "espagnol".

L'accord de Copenhague

Document de John P Holgren

Rapport 2010 de la Banque mondiale

Une étude australienne

Sur le Café mensuel n°108 en espagnol

En edd

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Améliorer la performance scolaire

Le 14 décembre, le Centre d'analyse stratégique organisait un colloque sur cette question en invitant aussi bien des experts reconnus des systèmes éducatifs, comme Bernard Hugonnier de l'OCDE ou Marie Duru-Bellat que des pamphlétaires voire des fanatiques.  Curieuse rencontre qui ne pouvait qu'apporter de la crédibilité à ces derniers. Cependant , pour cette occasion, le CAS a réalisé un document sur les modèles d'éducation dans le monde  qui montre la nécessité de faire un choix systémique et donc de sélectionner nos objectifs. A défaut de conclusion, on a dans ce document des informations sur la situation de la France et celle des modèles internationaux (Finlande et Japon).

Le document

 

Le plagiat numérique fait bouger les évaluations universitaires

Selon une étude de Jo Badget et Jon Scott, Université de Leicester (UK), les logiciels utilisés par les universités pour traquer les plagiaires ont des effets sur les pratiques  pédagogiques. Les enseignants prennent conscience que les travaux qu'ils donnent peuvent être copiés-collés à partir de Google. Du coup ils développent deux actions : former les étudiants à cette question, d'autre part  changer les types d'exercices.

L'étude

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

L'Ile-de-France soutient "La rafle"

Alors que le gouvernement lance un débat sur l'identité nationale, la région Ile-de-France soutient financièrement le film "La rafle". Ce film réalisé par Roselyne Bosch, relate l’histoire de la rafle du Vel d’Hiv à Paris en juillet 1942. Il est actuellement en post-production en Ile-de-France. Pour Jean-Paul Huchon, « on ne peut construire l’Ile-de-France d’aujourd’hui et de demain en ayant une vision floue de son passé. Il était donc important de soutenir ce projet. »

Communiqué

 

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Un TBI en maternelle

Sous le sapin, Céline Barriol-Décot nous livre un témoignage fourni sur sa pratique quotidienne de celui qu'elle qualifie de « tableau magique ». C'est  avec le recul de plusieurs années d'expérimentations qu'elle nous propose son regard sur l'emploi d'un tel outil. Non ce n'est pas la fin des patouillages et autres escargots en pâte à modeler, oui on continue d'utiliser des crayons et du papier... Mais surtout on s'adapte au plus près des besoins de nos élèves en diversifiant, en sélectionnant parmi une batterie d'exercices, de logiciels ceux qui seront les plus adaptés...

Le dossier du Café mensuel n°108

 

Rire en cours de français

Rire en classe n'est pas interdit, bien au contraire. De nombreux textes étudiés au collège permettent justement d'apprendre avec le sourire et même d'apprendre à sourire. Dans ce domaine, le théâtre est bien sûr à l'honneur avec les comédies, les farces ou les fabliaux mais d'autres supports peuvent être aussi exploités comme la bande dessinée, les sketches d'humoristes, les dessins de presse ainsi que la publicité. Petit tour d'horizon pour rire sérieusement et apprendre en riant...

Rire en cours

 

Christmas

Une sélection de ressources sur Noël pour le cours d'anglais ; Tous niveaux.

Dans Le Café mensuel

 

Allemand : Créer des activités interactives

Devinant que votre plus grande crainte est de vous ennuyer pendant les longues vacances de Noël et que votre plus ardent désir est de captiver vos élèves par des activités interactives en allemand, le Café vous propose un dossier sur la création d’activités interactives en ligne.

Dans Le Café mensuel n°108

 

EPS et autorité

"Il est commun de penser que l’autorité de l’enseignant d’EPS est beaucoup plus facile à obtenir que dans d’autres disciplines où l’élève est obligé, contraint, de rester assis et d’écouter la leçon de son enseignant. Pourtant, la réalité est bien différente et cela au regard de différents paramètres. Le premier est que certains élèves vont en cours d’EPS avant tout pour se défouler". Antoine Maurice nous offre un intéressant dossier dans le Café mensuel n°108.

Le dossier

 

S.E.S. : L'impact de Disneyland

Disneyland Paris a généré plus de 55 000 emplois directs et induits, révèle une étude officielle. Un emploi de Disneyland a entraîné la création de 3 emplois ailleurs en France. Disneyland reste le site touristique payant le plus fréquenté de France.

L'étude

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 21 décembre 2009.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces