L'Expresso du 28 Janvier 2010 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Les programmes du lycée proposés en consultation

ÉDITORIAL

Lycée : Le ministère n'a pas su échapper à l'empilement et l'encyclopédisme

LE SYSTEME

Numérique : le grand oubli du grand emprunt ? l L'éducation au cœur de la campagne d'Europe écologie  l L'UNL hostile au nouveau programme de S.E.S. l Disparition d'un directeur d'école à Perpignan l L'école obligatoire et l'asile politique l Facebook fait de la résistance

L’ÉLÈVE

Le Salon des Masters et 3èmes cycles  l Le couvre-feu des mineurs bientôt généralisé

LA CLASSE

L'Ile-de-France inaugure Lilie l Le Snuipp enquête sur les RAR

ETABLISSEMENT PARTENAIRE

Portes ouvertes au lycée de Bazeilles

LA RECHERCHE

Le langage SMS aide à apprendre à écrire l Pratiques de classe et autorité …

CITOYENNETE

Le rapport parlementaire sur la burqa

LES DISCIPLINES

Maths : Sortir mathématiquement l Forum SVT l

 

 

Le fait du jour

 

Les programmes du lycée proposés en consultation

EduScol, le site de la Direction de l'enseignement scolaire, vient de mettre en ligne les projets de programme de seconde prévus pour la rentrée 2010. Sont proposés les programmes d'Histoire-géo, de langues, physique-chimie, S.V.T. et E.P.S. Le site diffuse également les programmes des enseignements d'exploration : S.E.S., Principes fondamentaux de l'économie et de la gestion, Littérature et société etc., au total 13 enseignements différents. Les enseignements facultatifs voient également leurs programmes publiés. Dans certaines disciplines, il ne s'agit pas d'un allègement des programmes précédents (compte tenu de la baisse du minimum horaire) mais de programmes totalement nouveaux. C'est le cas par exemple en histoire-géographie.

 

Enfin restent les maths. Elles ne font pas partie du tronc commun et les associations professionnelles ont milité pour que les programmes diffèrent selon les filières. Est-ce pour des raisons d'arbitrage que les programmes ne sont toujours pas connus ? Verra-t-on plusieurs programmes de seconde ? Le programme de maths est le seul à ne pas être mis en ligne le 27 janvier.

 

Au pas de course. Tous ont été rédigés dans l'urgence, en associant, si l'on en croit l'exemple des S.E.S., association professionnelle, experts et inspection générale. La consultation, elle aussi, se fait sur un délai court. Vous avez jusqu'au 12 mars pour donner votre avis. C'est la course aussi chez les éditeurs qui doivent produire en 6 mois des ouvrages totalement nouveaux dans pas moins de 18 disciplines. Enfin, on peut déjà vous l'annoncer, ce sera aussi la course pour vous l'année prochaine. Les programmes sont prévus pour 36 semaines de cours, selon l'objectif fixé par la RGPP. "Reconquête du mois de juin" ou pas, ces 36 semaines, pour tout un tas de raisons, risquent fort d'être une vue de bureaucrate.

Les nouveaux programmes

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Lycée : Le ministère n'a pas su échapper à l'empilement et l'encyclopédisme

Les nouveaux programmes du lycée ressemblent, par l'empilement des connaissances, à leurs prédécesseurs. Ils contrastent avec des enseignements d'exploration beaucoup plus ouverts sur les compétences et le projet.

 

S'il est une caractéristique du système éducatif français c'est l'existence de programmes nationaux, leur définition contraignante et la volonté encyclopédique qui les anime. Fruits d'une éducation nationale, les programmes scolaires s'imposent à tous les établissements du nord au sud du pays en termes officiellement identiques. En l'absence de toute grille solide de compétences, ils s'imposent comme le guide de ce qui sera réellement délivré dans la classe. Officiellement ils laissent à l'enseignant la liberté de les traiter. Mais, de fait, leur masse influe sur la démarche pédagogique et cet effet est accentué par des indications horaires. Du nord au sud du pays, chaque enseignant a un nombre d'heures défini pour aborder un thème précis qui n'est toujours légitime que par rapport à  l'histoire d'une discipline scolaire.

 

La réforme du lycée n'a pas rompu avec l'empilement des connaissances. Plutôt qu'aborder un nombre défini de situations problèmes qui seraient étudiées de façon approfondie, les programmes additionnent des savoirs de façon à couvrir la totalité des savoirs d'une discipline scolaire et satisfaire ce faisant toutes les catégories de spécialistes. Bien loin de rompre avec cet esprit, les nouveaux programmes de lycée renforcent cette tendance. Ainsi les programmes d'histoire de seconde étaient conçus par rapport à une citoyenneté européenne en construction et consistaient en une série d'éclairages précis sans continuité chronologique : la citoyenneté athénienne, la naissance du christianisme, la Renaissance, la Révolution et ses suites. Les nouveaux programmes ressemblent fâcheusement à un résumé des années collège. On passe d'Athènes à Rome, de la chrétienté médiévale à l'époque moderne, de celle-ci à la Révolution et au début du XIXème. On a ainsi "refait" le programme du collège, comme si les élèves n'y avaient pas appris grand-chose et qu'il fallait tout recommencer. Et ce voyage de près de 2500 ans est à faire en 49 heures (devoirs inclus) à travers des thèmes encyclopédiques. Difficile d'échapper au cours magistral. Qu'on ne pense pas que la géographie rattrape cette évolution. Le programme de géographie invite, par exemple, à traiter en 3 heures des thèmes aussi facile que "nourrir les hommes"…

 

Quelle cohérence avec les enseignements d'exploration ? Les enseignements d'exploration s'inscrivent exactement à l'opposé des enseignements du tronc commun. Ainsi pour "littérature et société" il est question de co-disciplinarité. Le cours magistral est précisément écarté. Les élèves doivent être "mis en activité" et le programme décrit des compétences à développer. On parle de "domaine d'exploration" et de "situation de travail". L'élève va donc se trouver dans un lycée qui pratique une pédagogie singulièrement incohérente.

 

Les nouveaux programmes sont restés fidèles à la tradition magistrale et encyclopédique pour tous les enseignements à coefficient important. S'il est à la mode aujourd'hui de critiquer certaines difficultés liées aux méthodes actives, il faut quand même rappeler que l'enseignement magistral pénalise beaucoup d'élèves et singulièrement les élèves de milieu défavorisé. Il augmente l'ennui, le sentiment de ne pas pouvoir y arriver et la tentation du décrochage. En mettant les élèves en situation passive, les nouveaux programmes ne les rendent pas "acteurs de leur éducation" comme le proclame la brochure ministérielle. Ils ne les préparent pas aux compétences qui leur seront nécessaires dans l'enseignement supérieur. A la tête bien faite que sa tradition culturelle devrait l'inviter à privilégier, le système éducatif français a préféré la tête bien pleine.

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Numérique : le grand oubli du grand emprunt ?

"La culture et l'université sont donc à la fête, mais l'école est peut être l'oubliée de l'affaire", écrit Françoise Benhamou dans Le Monde du 27 janvier. "Pourquoi n'avoir pas décidé d'équiper grâce au grand emprunt au moins un niveau de classes, les CM2 par exemple, de tableaux numériques interactifs et de cartables numériques" interroge-t-elle.  

 

Si le grand emprunt va soutenir principalement les universités, 500 millions semblent orientés vers l'Ecole. Le ministre a promis à plusieurs reprises un grand plan numérique. Il est revenu sur cette question lors de sa visite au BETT le 14 janvier. Une question qui est suivie officiellement par le député JM Fourgous. L'Ecole pourrait donc amorcer sa révolution numérique…

Article du MOnde

Luc CHatel au BETT

 

L'éducation au cœur de la campagne d'Europe écologie

Philippe Meirieu présentait mercredi 27 le programme d'Europe écologie aux élections régionales. Tête de liste en Rhône Alpes et acteur bien connu de l'éducation, P Meirieu a défendu l'idée de lier les primes publiques aux entreprises à un effort d'accompagnement des stagiaires. Il a souhaité développer un "service public régional de l'apprentissage et de la formation continue". Il souhaite une plus grande ouverture des établissements scolaires sur leur communauté, par exemple les associations.

Dépêche AFP

Le programme de P Meirieu

 

L'UNL hostile au nouveau programme de S.E.S.

"Dogmatique et réducteur", le nouveau programme de SES doit être "remis à plat" demande l'association lycéenne. L'UNL estime que "la densité des sciences sociales dans le programme est amoindrie au profit de la microéconomie". Elle estime qu'il va "restreindre les possibilités d'émancipation intellectuelle" des élèves.

 

De fait le nouveau programme se rapproche de celui d'éco-gestion. Il privilégie l'économie. La sociologie est inscrite en fin de programme et représentera un faible pourcentage des thèmes étudiés.

UNL

La révolution douce de Luc Chatel

 

Disparition d'un directeur d'école à Perpignan

Directeur d'école, Olivier Nicolas avait disparu brutalement le 18 décembre. Selon L'Indépendant de Perpignan, son corps a été retrouvé. Il se serait pendu. Ses proches avaient signalé au Café sa disparition. Ils s'inquiétaient de savoir si des soucis professionnels n'étaient pas à l'origine de son départ. On ne sait pas ce qui a pu pousser ce directeur d'école apprécié à un acte aussi terrible.

Article de L'indépendant

 

L'école obligatoire et l'asile politique

C'est à cause de l'Ecole qu'une famille allemande vient d'obtenir l'asile politique aux Etats-Unis. Elle a pu plaider que l'Allemagne ne respectait pas sa liberté à élever ses enfants librement du fait de l'obligation de scolarisation qui est maintenant appliquée en Allemagne.  L'absence de liberté d'éducation est reconnue aux Etats-Unis comme une persécution.

Article du Monde

 

Facebook fait de la résistance

Facebook plus fort que le bac ? C'est la question qui se pose en Angleterre. Des milliers de lycéens anglais se sont inscrits à un groupe de Facebook qui conteste les épreuves de biologie du A Level (l'examen secondaire final) passées le 25 janvier.

Article du Guardian

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le Salon des Masters et 3èmes cycles

Les 5 et 6 février, le Parc des expositions de Paris accueille le Salon des masters et 3èmes cycles. Ce salon apporte aux étudiants les informations qu'ils recherchent sur les masters. Il leur permet de choisir leur spécialité et les met en contact avec des écoles et universités. Il couvre de nombreux  domaines : sciences de l'ingénieur, informatique, chimie, marketing, communication,  commerce, gestion, droit etc.

Le salon

 

 

Le couvre-feu des mineurs bientôt généralisé

La commission des lois de l'Assemblée a adopté un amendement gouvernemental donnant aux préfets la possibilité de décréter un couvre feu pour le smineurs de moins de 13 ans.

Article du Monde

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

L'Ile-de-France inaugure Lilie

"C’est une réforme capitale, ouvrant des possibilités immenses ; elle ne peut se jouer qu’avec l’accord de la communauté éducative". En donnant le coup d’envoi au déploiement de l’espace numérique de travail Lilie, le président du conseil régional d’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, et le recteur de l’académie de Versailles, Alain Boissinot, ont formulé les attentes, ambitieuses, qu’ils nourrissent vis-à–vis de cet outil : changer en profondeur la relation école, élèves, familles, ainsi que les pratiques pédagogiques, tout en respectant les souhaits des établissements en matière de fonctionnement et de priorités.

Lire le reportage du Café

Sur l'ENT Lilie

 

Le Snuipp enquête sur les RAR

Le Snuipp souhaite faire le bilan de la politique d'éducation prioritaire lancée par Robien et Darcos. Le syndicat lance une enquête nationale à laquelle vous pouvez participer si vous travaillez dans une école primaire située en RAR ou RRS.

L'enquête

 

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Portes ouvertes au lycée de Bazeilles

Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme, le lycée de Bazeilles organise une journée portes ouvertes le 13 mars. " Cette journée sera l’occasion de présenter, aux élèves et à leur famille, les possibilités d’études dans notre établissement. Ils pourront également visiter nos structures ainsi que le plateau technique et échanger avec nos élèves déjà scolarisés au lycée de Bazeilles", nous dit Vincent Vasse, chef de travaux. Le lycée prépare aux métiers de l'hôtellerie (bac technologique, bac pro, BTS AGTL, VPT, hôtellerie restauration).

Le lycée

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Le langage SMS aide à apprendre à écrire

"Si nous voyons un déclin du niveau en lecture des jeunes enfants ce n'est pas à cause des SMS mais en dépit d'eux". Professeur à l'université de Coventry, le docteur Clare Wood estime que les SMS entraînent les enfants à jouer avec les mots. Et ça c'est bon pour la lecture. Selon une étude sur une soixantaine d'élèves l'apprentissage de la littéracie est plus rapide chez les utilisateurs de SMS.

Article BBC News

 

Pratiques de classe et autorité

"L'autorité ne passera pas". C'est le titre d'une des conférences de cette journée exceptionnelle organisée par l'IUFM de Créteil. Le 10 février il organise à Paris une conférence de consensus sur le thème " Pratiques de classe et autorité".

 

Eirick Prairiat, Jean Houssaye, Dominique Ottavi, Jacques Pain, Jean-Luis Auduc présenteront une synthèse de leurs travaux. Leurs différentes approches seront mises en perspective par un "jury" composé de formateurs d'enseignants et de responsables institutionnels. Au cours du débat, les conférenciers chercheront à établir une approche consensuelle sur la question traitée en terme de formation d'enseignants. Inscription préalable indispensable.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Le rapport parlementaire sur la burqa

L'Assemblé evient de publier le rapport de la mission parlementaire sur la burqa. Il établit qu'environ 1 900 femmes portent le voile intégral dont 1600 en métropole. Dans la grande majorité des cas ce sont des Françaises.

 

La mission préconise une résolution parlementaire, l'interdiction de la burqa dans les services publics et le refus de carte de séjour pour "pratique radicale de sa religion".

 

Mais, autant que ses préconisations, on appréciera dans ce numéro les remarques des intervenants. Par exemple celle de Jean Baubérot , qui appelle à ne pas stigmatiser les musulmans et à suivre l'exemple de la loi sur la laïcité (loi de 1905).  

 

Dans Le Monde, le juriste Dominique Rousseau estime une loi inapplicable. " La loi est mal placée pour régler ce type de problème, car elle est par définition "générale et impersonnelle". Or, le port du voile est le résultat d'un choix particulier. Certaines femmes le portent par conviction religieuse, d'autres par soumission à leur mari, leur frère ou leur imam… Il n'y a que des cas particuliers. Comme la loi se doit d'être impersonnelle, elle risque de se révéler injuste car elle frappe à l'aveugle et indifféremment tous ces cas particuliers. Elle risquerait en outre d'être censurée par le Conseil constitutionnel pour atteinte à la liberté individuelle et à celle de manifester ses opinions, garantie par l'article 10 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen".

ARticme du MOnde

Rapport parlementaire

 

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Maths : Sortir mathématiquement

Sortir mathématiquement, ce mois-ci, ce sera hésiter entre un film sur Döblin à Paris, et une exposition sur le calcul à Poitiers…

Dans le Café mensuel

 

Forum SVT

"C’est un formidable outil pour lever les barrières et permettre d’échanger avec des personnes d’horizons divers : enseignants, techniciens, chercheurs, formateurs…!  Ainsi nous avons sollicité des scientifiques qui ont accepté, souvent spontanément, de venir répondre à nos questions pendant une période de 2 mois environ." De quoi s'agit-il ? Du Forum SVT qui, depuis 1997, relie la profession. Il fait l'objet d'un entretien dans le dernier Café mensuel.

Dans le dernier Café mensuel

 

La plus chaude décade de l'histoire

Selon la Nasa la décennie 2000-2009 a été la plus chaude de l'histoire. Le site propose des cartes des températures de surface.

Document Nasa

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le jeudi 28 janvier 2010.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces