L'Expresso du 17 Mai 2010 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Quatre jours, quatre et demi, cinq ? Une impasse ?

ÉDITORIAL

"N'oubliez pas la constante macabre" : La lettre ouverte d'A. Antibi à la Cour des Comptes

LE SYSTEME

Budget : Les inspecteurs d'académie chargés de dégager des postes l Education prioritaire : L'OZP craint le millefeuilles l CPE : La circulaire 1982 n'est pas remise en cause promet l'Inspection l Luc Ferry : "Une politique catastrophique" l Des syndicats franciliens manifesteront le 19 mai l La FEP contre la réforme de la formation des maîtres l Base Elèves "récompensé" d'un Big Brother Awards l IPR "sur titre" : le concours est ouvert l La moitié des enfants non scolarisés sont dans des pays en guerre l.

L’ÉLÈVE

Manuels : La FCPE alerte le ministre l Où va l'éducation à la consommation ? l Les restaurants scolaires en congrès.

LA CLASSE

Le livret personnel de compétences au collège l Les lycéens de Monod à Noisy le Sec visitent Dakar.

ETABLISSEMENT PARTENAIRE

Pour les étudiants en prépas

LA RECHERCHE

Avons-nous encore besoin de la pédagogie ? l A propos des TIC à l'Ecole…

CITOYENNETE

Le pays des droits de l'Homme au quotidien

LES DISCIPLINES

Géographie : Le nouveau programme de seconde l S.E.S. : Macroéconomie et crise aux 8ème Journées de la Fondation Banque de France.

 

 

Le fait du jour

 

Quatre jours, quatre et demi, cinq ? Une impasse ?

Comment sortir de l'impasse de la semaine scolaire de 4 jours au primaire ? Voulue par Xavier Darcos, elle a conduit, nous dit Pierre Frackowiak, inspecteur honoraire, à une impasse. Impossible de rester dans un état où élèves, enseignants et éducation souffrent. Impossible aussi de sortir du piège. Il n'y voit qu'une seule issue possible : "Il manque une volonté politique partagée avec une grande exigence". Tout un programme…

Lisez la tribune de P Frackowiak

 

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

"N'oubliez pas la constante macabre" : La lettre ouverte d'A. Antibi à la Cour des Comptes

Président du Mouvement contre la constante macabre, André Antibi écrit à Didier Migaud, qui vient de publier le rapport de la Cour des comptes sur l'éducation nationale, pour lui demander "d'inciter à la mise en place d'autres types d'évaluation".

 

"Je me permets… de signaler qu’une des causes importantes de l’échec scolaire n’est pas dénoncée", écrit André Antibi qui évoque "un dysfonctionnement très grave de notre système éducatif". Il s'agit de la constante macabre, le fait que les modes d'évaluation exigent toujours un taux d'échec.

 

Pour lui, ce phénomène contribue fortement aux inégalités sociales à l'Ecole dénoncées par le rapport de la Cour des comptes. "La constante macabre est la principale cause de plusieurs graves dysfonctionnements qui sont mis en évidence dans votre rapport ; par exemple le nombre élevé d’élèves en échec scolaire, l’influence des inégalités sociales dans la réussite scolaire ; en effet, concernant ce dernier point, il convient de préciser que tous les élèves français sont victimes de ce dysfonctionnement, mais les premières victimes de ce phénomène sont les enfants de milieu défavorisé qui se retrouvent souvent en situation d’échec artificiel malgré leur travail et l’assimilation des connaissances de base ; en effet, comme dans un concours, le nombre d’élèves qui réussissent doit être limité".

 

"Il existe évidemment d’autres points de notre système éducatif qui doivent être améliorés", poursuit André Antibi. "Mais aucune mesure ne pourra être vraiment efficace tant que la constante macabre sera présente dans les mentalités".

 

Le mouvement d'André Antibi a reçu au fil des ans de nombreux soutiens, dont celui de l'Education nationale de Ferry à Darcos.

Téléchargez l'intégralité de la lettre ouverte d'André Antibi

A Antibi : La constante macabre est une des causes très importantes de l'échec scolaire

Le site du MCLCM

Sur le rapport de la Cour des comptes

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Budget : Les inspecteurs d'académie chargés de dégager des postes

Selon des indiscrétions remontées jusqu'au Café, les inspecteurs d'académie ont été chargés par les recteurs, à la demande du ministre, de dégager les gisements d'emploi possibles. Les recteurs seraient en ce moment même en train de faire remonter à Paris les diagnostics des inspecteurs d'académie.

 

Le 6 mai, F Fillon avait réuni un séminaire gouvernemental consacré au budget. Il avait confirmé l'intention de supprimer des postes : " La politique de non remplacement d’un départ à la retraite sur deux sera poursuivie dans la Fonction Publique de l’Etat", annonçait Matignon. Pour l'Education nationale cela signifie environ 16 000 postes supprimés en 2011, qui seraient suivis d'un nombre équivalent en 2012 et 2013.

 

Xavier Darcos avait trouvé des solutions qui ne touchaient pas pleinement directement les classes et les parents  comme par exemple une réforme de la formation dégageant des milliers d'emplois de stagiaires. Luc CHatel agit autrement : il demande à ses cadres de désigner eux-mêmes les postes à supprimer. Alors que déjà arrivent au Café des interrogations de parents sur l'offre éducative pour la prochaine rentrée, il est probable que l'effet de la politique de rigueur gouvernementale sera pleinement lisible par eux. Dans un communiqué du 12 mai, la FSU annonce un gel des dépenses de 5% l'année prochaine.

Le gouvernement annonce trois années de suppressions de postes (7 mai)

Le séminaire gouvernemental

Une décennie d'austérité

 

Education prioritaire : L'OZP craint le millefeuilles

Dans un communiqué du 17 mai, l'Observatoire des zones prioritaires (OZP) , un organisme spécialisé qui regroupe de nombreux acteurs des ZEP, s'interroge sur le devenir du CLAIR, le nouveau programme lancé dans la foulée des Etats généraux de la sécurité à l'école. "Pour que le programme « CLAIR » n’ajoute pas une strate au millefeuille des dispositifs existants", écrit l’OZP, il faut que "les collèges retenus fassent partie des Réseaux « Ambition Réussite »". Le programme CLAIR regrouperait une centaine d'établissements (collèges et lycées), pas forcément en RAR. Ils disposeraient de "préfet des études" et le chef d'établissement pourrait recruter les enseignants.

 

Cette question est soulevée aussi par l'OZP. "L’OZP a déjà demandé qu’en RAR les postes d’encadrement (principal et IEN), de coordonnateur et de professeur référent soient définis comme des postes à profil, à condition que cette gestion des ressources humaines soit un élément décisif du pilotage des établissements de l’éducation prioritaire par les recteurs et inspecteurs d’académie. Les autres personnels demandant leur mutation dans les établissements de l’éducation prioritaire doivent s’informer des projets en cours et des exigences particulières, faute de quoi leur demande peut ne pas être prise en compte. Mais confier au seul chef d’établissement le soin de recruter ses personnels serait une étape dans la déréglementation et le démantèlement de la gestion paritaire des personnels."

Communiqué

Sur les Etats généraux et CLAIR

 

CPE : La circulaire 1982 n'est pas remise en cause promet l'Inspection

"En aucun cas la circulaire de 1982 qui régit les missions des CPE n'est remise en cause" a promis le doyen de l'Inspection générale aux représentants FO, annonce le syndicat. Cette démarche fait suite à un protocole d'inspection des CPE qui a alarmé la profession. Selon FO, " l’IG face à notre insistance a tenu à préciser que ce protocole en cours de rédaction, pour la rentrée 2010, ne se voulait pas un futur outil de sanctions pour les CPE  affirmant que c’est « une question de vocabulaire, c’est ce que font les CPE, maintenant on écrit ce qu’ils font de façon à ce qu’il y ait un cadre général et national d’inspection ; le CPE continue d’organiser le service ; il est sous la responsabilité du chef d’établissement ; il ne sera pas un expert de la vie scolaire ; il n’est pas surveillant général, il travaille sur l’élève, ce projet de protocole est un outil pour les IPR, il permettra de reconnaître le travail des CPE, ce n’est qu’un protocole, il n’y pas de caporalisation  »."

Quel avenir pour le métier de CPE ?

 

Luc Ferry : "Une politique catastrophique"

"La politique éducative de la droite est une catastrophe absolue". Sur Canal Plus, dimanche 16 mai, l'ancien ministre de l'éducation nationale Luc Ferry a lâché quelques petites phrases dont il s'est fait depuis peu une spécialité.

 

Envisage-t-il un retour, est-il la prochaine carte de N Sarkozy ou dit-il simplement très haut ce qu'il pense ? Mystère. Mais l'ancien ministre et tout nouveau vice-président de l'Agence du service civique, prend ses distances depuis plusieurs mois avec la politique menée par Darcos puis par Chatel. En avril dernier il critiquait les suppressions de postes affirmant dans Le Monde : " Cela plombe le ministre, empêche les réformes audacieuses et les économies sont annulées dans la seconde par d'autres décisions, comme la suppression de la pub à la télévision publique ou la TVA pour les restaurateurs, qui font perdre environ huit à dix fois plus que ce qu'on a économisé à l'éducation! ça vaut la peine?" .

 

Dimanche 16 mai, sur Canal Plus, interrogé sur l'échec scolaire, il explique que "la pédagogie de soutien n'a jamais réussi", ce qui va contre les aides mises en place au primaire par Xavier Darcos, et propose qu'on dédouble le CP afin de lutter contre l'échec scolaire à la racine. En 2003 il avait dédoublé 2000 classes. IL a aussi critiqué les redoublements "qui ne servent à rien".

Propos en avril

2003 classes dédoublées

 

Des syndicats franciliens manifesteront le 19 mai

Les syndicats franciliens de la Cgt , du Snes, de Sud et du Snalc continuent leur croisade contre " contre la mise en œuvre de ces réformes dictées en grande partie par la recherche frénétique d’économies budgétaires". Ils organisent une manifestation à Paris le 19 mai. Ils prolongent ainsi localement un mouvement national de refus des réformes, alliant des organisations de l'extrême gauche au conservatisme, qui n'avait pas mobilisé.

Appel

Le front des refus

 

La FEP contre la réforme de la formation des maîtres

Le premier syndicat de l'enseignement privé estime que les deux textes présentés par le ministre au CSE du 12 mai étaient "un non-sens" et "indigent". La Fep Cfdt partage l'analyse du Sgen Cfdt : "il ne peut être possible de valider, d'amender ou même de discuter un élément du puzzle d'un tel dispositif de démolition ".

Le CSE rejette les textes

Fep Cfdt

 

Base Elèves "récompensé" d'un Big Brother Awards

Trois fois nominée, une fois "récompensée", l'Ecole a beaucoup occupé le jury des Big Brother Awards (BBA). Ces oscars dénoncent " les personnes ou institutions qui représentent le mieux la société décrite par George Orwell dans son ouvrage de référence, 1984". L'Education nationale obtient un des oscars pour ses fichiers. "Jamais une administration n’avait accumulé en si peu de temps de nouveaux fichiers nominatifs, de Base élèves (dès 3 ans) au "livret de compétences", en passant par ceux qui "décrochent" du système éducatif", écrit le jury des BBA.

 

Mais l'Ecole est aussi nominée. Ainsi le groupe scolaire privé Saint-Denis, à Loches est critiqué pour sa vidéosurveillance omniprésente (y compris à l'entrée des toilettes) et un système de prise d'empreintes digitales des élèves à la cantine sans autorisation de la CNIL. A Lons le Saunier, la mairie est nominée pour la pose de caméras qui veillent à la sécurité d'une école hors des heures scolaires. Le jury comprenait des militants des droits de l'Homme (dont Véronique Decker, directrice d'école, Collectif national contre Base élèves).

Les BBA

Faut-il ficher les décrocheurs ?

 

IPR "sur titre" : le concours est ouvert

Le concours 2010 d'IPR "sur titre " est ouvert annonce un arrêté publié au Journal Officiel du 16 mai. ET vous n'avez pas intérêt à tarder pour vous inscrire : la cloture est à la fin du mois. Créé par un décret publié en novembre dernier, cette nouvelle voie d'accès limite les épreuves à un entretien. Il y a 12 postes à pourvoir dans la spécialité "administration vie scolaire".

Au J.O.

Devenir inspecte 45 minutes

 

La moitié des enfants non scolarisés sont dans des pays en guerre

39 des 72 millions d'enfants non scolarisés vivent dans des pays en guerre , révèle une étude de l'ONG Save The Children (STC), un organisme qui intervient dans une centaine de pays. Au Libérai, 73% des enfants sont déscolarisés, 81% en Somalie.  Pour STC, "le conflit exacerbe les barrières habituelles à l'éducation" : la pauvreté, le manque d'enseignants, les discriminations. L'organisation attire l'attention sur des facteurs précis : la faible qualité des enseignants qui fait que les parents pauvres jugent que l'école n'est pas efficace (moins de la moitié des maîtres de ces pays ont fait des études secondaires);  les attaques sur les écoles et l'atmosphère de danger (en RDC par exemple ou au Yémen, au Pakistan 356 école sont été détruites); le fait que l'école ne soit pas reconnue comme une urgence humanitaire.

 

STC demande des fonds pour améliorer la formation des enseignants, pour amener les enfants pauvres à l'école, une prise en compte de l'urgence humanitaire que représente l'éducation et la protection des écoles.

Le rapport de STC

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Manuels : La FCPE alerte le ministre

"Nous vous avons alerté des difficultés que vont rencontrer bon nombre d'élèves et de parents dès la rentrée prochaine en raison du renouvellement global des manuels scolaires en classe de seconde".  Dans une lettre ouverte du 12 mai envoyée à Luc Chatel, Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, première association de parents d'élèves, soulève une vraie question : qui va payer les nouveaux manuels ? Le renouvellement général des programmes et donc des collections représente une charge que les conseils régionaux ne pourront probablement pas prendre en charge.

Dans el Café : Les manuels seront là

 

 

Où va l'éducation à la consommation ?

"Eduquer à la consommation peut impliquer, des choix d’existence, une philosophie de la vie et dans tous les cas, un enjeu à la fois d’adaptabilité à la réalité et de rupture avec les règles pourtant dominantes de notre société envahie par la consommation… Pour aborder de telles questions de société, posture jamais simple pour un mouvement d’éducation engagé dans des pratiques pédagogiques, avec des choix éducatifs qui sont aussi des choix citoyens, les Ceméa ont choisi de le faire, dans ce dossier à plusieurs, en croisant réflexions et analyses, en les enrichissant mutuellement de regards et discours différents". Pour réaliser ce dossier de Vers l'éducation nouvelle, les CEMEA se sont associés avec l'INC, ont interpellé spécialistes (C Gautellier, P Meirieu…) et experts étrangers. Un intéressant tour du monde fait le point seur l'éducation à la consommation en Autriche, Finlande, Québec, Italie.

Où va l'éducation à la consommation, Dossier de Vers l'éducation nouvelle.

Présentation

 

Les restaurants scolaires en congrès

"Des pratiques de développement durable au service de la restauration municipale et territoriale". Tel est le menu des deux cents membres l’Association nationale des directeurs de restaurants municipaux (ANDRM), réunis en congrès à Saint-Étienne-du-Rouvray, du 18 au 20 mai. Au programme : le développement du bio dans les restaurants scolaires, l’approvisionnement en filière courte qui permet de limiter les transports tout en faisant vivre une agriculture locale, la conception d’installations en haute qualité environnementale, à l’image de la cuisine François-Rabelais de Saint-Étienne-du-Rouvray.

 

On s'intéressera beaucoup aux goûts des élèves avec des conférences et tables rondes : "Décrypter les goûts et dégoûts des enfants et des adolescents de la maternelle au lycée pour mieux comprendre le rôle d’accompagnement éducatif de la restauration scolaire", par Jean-Pierre Corbeau, sociologue de l’alimentation à l’université de Tours; "Comment évoluent les attentes des différentes tranches d’âges en matière d’alimentation et de convivialité"; "La problématique du repas halal".

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Le livret personnel de compétences au collège

C'est un livret d'une soixantaine de pages que propose la Degesco (ministère de l'éducation nationale) pour la mise en œuvre du livret personneld e compétences au collège. "Les fiches repères présentées ici ont été élaborées dans le souci d’accompagner les équipes pédagogiques dans la pratique de l’évaluation et de la validation des compétences du socle commun au collège", précise le document. "Elles fixent un cadre national pour les pratiques tout en proposant également des pistes de réflexion pour organiser les apprentissages et évaluer les compétences, piloter la mise en oeuvre du socle dans les établissements, gérer la liaison inter-degrés et inter-cycles. Elles explicitent le lien avec d’autres outils de suivi des acquis".

 

Le livret de compétences doit être resneigné au palier 3 au plus tard en fin de troisième. Et il doit en principe l'être collectivement par l'équipe pédagogique. Une attestation doit être communiquée aux familles. Mais voilà : les équipes n'ont pas d'existence reconnue matériellement dans les établissements, l'accompagnement est à la hauteur des réalités de l'éducation nationale et bien d'autres exigences harcèlent les enseignants... De fait le guide y va très prudemment, rappelant l'obligation légale mais l'enrobant d'appels à la liberté. 

 

Le guide  part des fondamentaux : le vocabulaire, l'évaluation, la motivation, tous les types de livrets et passeports, le pilotage en établissement. On n'oublie pas les familles puisque un des chapitres présente ce qu'il faut dire aux familles.

Télécharger le livret

 

Les lycéens de Monod à Noisy le Sec visitent Dakar

" Au cours de la visite d’un des minuscules cachots de la maison des esclaves, Christelle Crochemar, l’appareil photo au cou, fond en larmes, ne pouvant plus contenir son émotion. Ces cinq à dix minutes passées à la maison des esclaves ont réveillé en elle les souvenirs d’un passé refoulé au plus profond de son être. Elle a pu mesurer son ignorance devant tant d’atrocités dont l’homme est capable". Sympathique clin d'œil que cet article du Soleil, un quotidien de Dakar, qui raconte la visite des lycéens français et leurs professeurs à la maison des esclaves de Gorée.

L'article

 

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Pour les étudiants en prépas

Etudiants en classe préparatoires, venez découvrir l’Université Paris Est Créteil Val de Marne  ! Vous êtes étudiants en CPGE en 1re ou 2e année et vous souhaitez intégrer l’université Paris-Est Créteil Val de Marne.

 

Nous vous proposons une présentation sur les formations et les modalités d’inscription (validation d’études…) le samedi 05 juin à 14h00 au SCUIO-IP (bâtiment i2 salle de documentation).

En savoir plus

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Avons-nous encore besoin de la pédagogie ?

Le GFEN du Lyonnais organise les 19 mai et 2 juin deux rencontres sur le thème "avons-nous encore besoin dela pédagogie". Le 19 mai il s'agit de "Aider … comment faire pour qu'ils s'en passent?". "L'élève qui apprend est toujours un chercheur" affirme Jean Rancière, qui est le grand invité de cet atelier. C'est les questions des inégalités, de la confiance,des pratiques de classe qui seront posées à Vénissieux ce jour là.

 

L'autre rendez-vous a lieu le 2 juin sur le thème "Pour que la maternelle fasse école" avec Sylvie Chevillard et Christophe Joigneaux.

Le programme

 

A propos des TIC à l'Ecole

"Terry Haydn, dans le rapport publié par l’OCDE, fait le même constat quant à la formation initiale des enseignants : il est nécessaire de développer le tutorat entre pairs et le travail collaboratif. Mais il semble qu’il est préférable de centrer la formation aux TICE sur la discipline enseignée en mettant en œuvre des exemples concrets d’utilisations. Les communautés de pratiques autour d’une discipline sont à encourager." Rémi Thibert fait le point, sur le blog de la Veille scientifique et technologique de l'INRP, sur la question des TIC à l'école au vu de l'article de P Frackowiak et du dernier rapport de l'OCDE.

L'article

Le numérique va-t-il bouleverser le spratiques : Forum Retz 2010

 

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Le pays des droits de l'Homme au quotidien

Après l'expulsion, la semaine dernière en Moselle, d'un adolescent polyhandicapé résidant en institut spécialisé vers le Kosovo, l'état français a tenté le  11mai d'expulser une famille géorgienne. Il fallait faire vite car elle aurait pu déposer le 12 mai une demande d'asile en France. Finalement l'expulsion a achoué : la police polonaise a retourné la famille en France : la préfecture avait juste oublié le fils des expulsés âgé de deux ans.

 

Le Monde nous apprend également que le comité de l'ONU contre la torture s'élève contre ces reconduites précipitées en France. "22 % des demandes d'asile présentées en 2009 auraient été traitées sous la procédure dite 'prioritaire', qui n'offre pas de recours suspensif contre un refus initial de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides [Ofpra]". "Le demandeur peut donc être renvoyé vers un pays au sein duquel il risque la torture, et ce avant que la cour nationale du droit d'asile ait pu entendre sa demande de protection".

Article du Monde

Article du Monde

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Géographie : Le nouveau programme de seconde

Comment s'appuyer sur le site national de ressources en géographie pour préparer le nouveau programme de seconde ? Sylviane Tabarly propose une remarquable présentation des ressources de Géoconfluences autour des 4 thèmes du nouveau programme. UN document à archiver…

L'article

 

S.E.S. : Macroéconomie et crise aux 8ème Journées de la Fondation Banque de France

Les 8èmes Journées de la Fondation Banque de France auront lieu les 21 et 22 juin prochains à Paris. Elles seront organisées autour de trois thèmes : la liquidité en temps de crise, la conduite et la stratégie de politique monétaire enfin les politiques économiques dans une économie mondiale. Parmi les intervenants : D Vayanos (ondon School of Economics), G Afonso (Federal Reserve), C Wyplosz (IHEID ), Carl Wash (UC Santa Cruz) etc..

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 17 mai 2010.
En direct du forum
Affectation des stagiaires : Le Sgen dénonce des incohérences
- Contractuel dans l'Académie de Rouen depuis le 26 septembre 2001, travailleur handicapé reconnu par la MDPH de l'Eure, en situation de surendettement, j'ai été admis au CAPES de documentation en juin 2014, CAPES dont la principale...
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces