Evaluation de CM2 : Les parents font de la résistance 

 

 

 

Par François Jarraud

 

Le ministère prend-il le risque d'un affrontement gratuit et  direct avec les parents de la FCPE ? C'est la question que pose Jean-Jacques Hazan, président de la première association de parents d'élèves, ulcéré par la décision de maintien en l'état d'une évaluation pourtant rejetée par les parents et les enseignants. Il nous confie ses intentions.

 

La DEPP (Division des études du ministère) annonce que l'évaluation de CM2 aura lieu le 17 janvier et les cahiers sont déjà arrivés dans les écoles. La FCPE ne souhaitait pas le maintien de cette évaluation en janvier. Pourquoi ?

 

On a encore une chance aujourd'hui de reprendre la conclusion de la concertation menée au printemps 2010 avec le ministère sur cette question. Avec le SIEN (syndicat d'inspecteurs) la FCPE avait proposé de déplacer les évaluations au début du CE1, au début du CM2 et au début de la 3ème de manière  ce qu'on ait une véritable évaluation formatrice, utile pour les enseignants et les parents. Elle indiquerait ce qui reste à faire en fonction du socle commun. Cette proposition n'a pas été refusée par le ministère. Mais nous voyons arriver contre toute attente les cahiers d'évaluation en janvier.

 

Et vous en pensez quoi ?

 

On est mécontents. On aimerait ne pas entrer dans un rapport de force. Mais apparemment au ministère on préfère un rapport de force inutile qu'une collaboration active.

 

Vous êtes en contact avec le ministère ?

 

On essaye de faire comprendre au ministère que sa façon de faire est conflictuelle. Si les recteurs ont annoncé qu'il n'y aurait pas d'opposition à la mise en place de l'évaluation en janvier c'est que l'on était en train de négocier. Les organisations qui se sont opposées à l'évaluation l'an dernier ne sont toujours pas d'accord, qu'il s'agisse de l'Icem, de la Fcpe, du Sien ou des "désobéisseurs" par exemple. Et les syndicats avaient fait savoir qu'ils se ralliaient à notre position.

 

Comment le ministère justifie-t-il sa décision de passer outre ?

 

Il ne justifie pas. On nous dit qu'on va faire une évaluation en janvier et puis une autre sur un autre modèle en septembre. Mais on n'y croit pas à la fois pour des raisons budgétaires et parce que cela ferait perdre à la DEPP son travail. Va-t-elle tout recommencer à zéro ? De plus on nous dit que deux systèmes de codage coexistent dans l'évaluation de janvier. Cela va désorienter davantage les enseignants. Qu'on ne s'étonne pas ensuite que les évaluations aient du mal à entrer dans l'éducation nationale...

 

Peut-être que la DEPP n'a pas eu le temps de mettre en place une autre évaluation ?

 

Je le crois. Et donc il est encore temps de mettre de côté cette évaluation et d'attendre septembre 2011.

 

Vous allez donner quelles consignes aux parents ?

 

On va consulter le terrain. On a informé nos sections que l'on tentait une démarche de la dernière chance. Lundi on dira aux parents ce qu'il faut faire contre cette évaluation.

 

Jean-Jacques Hazan

Entretien François Jarraud

 

Lien :

Peut-on faire évoluer l'évaluation de CM2 ?

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 07 janvier 2011.

Partenaires

Nos annonces