L'Expresso du 17 Janvier 2011 

Par François Jarraud


LE FAIT DU JOUR

ECLAIR : C'est la guerre ? … l Christian Chevalier : Non à une gestion libérale des établissements

ÉDITORIAL

Former des enseignants : Une approche comparatiste

LE SYSTEME

Evaluations CM2 : Le Snuipp demande "une remise à plat" l Le Rapport annuel sur l'état de la fonction publique illustre les pertes de pouvoir d'achat des enseignants l Conférence mondiale des femmes de l'Internationale de l'éducation l La cantine diminue l'absentéisme.

L’ÉLÈVE

Après le bac, choisir dès le lycée l La nuit de l'orientation l Un lycée parraine un lycéen sans papier.

LA CLASSE

BETT 2011 : L'explosion des technologies éducatives l Journée franco-allemande du 22 janvier 2011.

LA RECHERCHE

Les contenus disciplinaires au 2ème colloque de l'ARCD l Avons-nous encore besoin de la pédagogie ? …

LES DISCIPLINES

L'histoire-géo au nouveau bac l Deep Water Le rapport d'enquête l PLANCK livre ses premiers résultats l Qu'est ce qui change dans nos vies d'Européens ?



 

ECLAIR : C'est la guerre ?

Le nouveau dispositif Eclair, destiné à remplacer les Réseaux Ambition Réussite (RAR) qui sont au coeur de l'enseignement prioritaire, recueille peu d'avis favorables. Les syndicats critiquent l'absence de dialogue avec le ministère. Ils contestent aussi les fondements d'un dispositif qui augmente l'autonomie non des établissements mais des chefs d'établissements.


Le nouveau Eclair, c'est le dispositif Clair avec les écoles. Au total à la rentrée 2011 il concernera 249 collèges et 1725 écoles et remplacera les établissements prioritaires. C'est par la presse que les syndicats ont appris la nouvelle et ils n'ont pas aimé cela.


Selon le Snuipp, le recrutement des enseignants des écoles Eclair ne sera pas effectué par les directeurs d'école. "Les directeurs d’école ne participeront donc pas au recrutement des enseignants des écoles primaires, les postes ne seront pas profilés, et l’affectation ne sera pas soumise à une période minimale comme pour le second degré (5 ans)", annonce le Snuipp. Mais le syndicat soulève d'autres problèmes. "La première inquiétude concerne évidemment le devenir de l’éducation prioritaire en dehors des 254 collèges ciblés par le dispositif. Certaines annonces liées à la « carte scolaire » le confirment : le recteur de l’académie de Versailles a annoncé lors du dernier comité technique paritaire académique que sur les 38 collèges actuellement classés en RRS ou en RAR, seuls 5 resteraient en éducation prioritaire !" Le syndicat souligne aussi que le nouveau dispositif "ne peut pas exonérer le ministère de prévoir les moyens nécessaires au bon fonctionnement du système scolaire dans l'ensemble des zones difficiles".


Le Se-Unsa "s’opposera à toute décision qui conduirait à la disparition des RAR au moment où ce dispositif commence à porter ses fruits... Il serait contreproductif de déstabiliser un dispositif qui fait ses preuves en imposant une nouvelle logique aux effets non encore évalués". Le syndicat dénonce "la transformation d’une politique de réussite scolaire en une politique plus sécuritaire. Il dénonce également les confusions dans les missions et les dérégulations mises en œuvre dans le cadre de ce programme en matière de gestion des personnels. Il exige le respect du vote des conseils d’administration qui se sont prononcés contre l’entrée dans cette dangereuse expérimentation".

Communiqué Snuipp

Communiqué Se-Unsa

Luc Chatel réorganise l'éducation prioritaire


Christian Chevalier : Non à une gestion libérale des établissements

Secrétaire général du Se-Unsa, Christian Chevalier répond à nos questions sur le nouveau dispositif ECLAIR appelé à remplacer les Réseaux Ambition Réussite (RAR) qui représentent le coeur de la politique d'éducation prioritaire.


Que redoutez-vous du nouveau dispositif Eclair ?


 Il y a d'abord la façon dont il se met en place, une question de forme. On est surpris par une annonce qui est faite sans concertation, qui ignore aussi les conseils d'administration des établissements. Il y aussi des questions de fond. Les RAR vont disparaître à la prochaine rentrée avec la mise en place des nouveaux Eclair. Or il y a eu un rapport de l'Inspection générale, un autre de la Dgesco (direction de l'enseignement scolaire du ministère) sur les RAR qui tous deux montrent que le dispositif a des qualités, qu'il fonctionne. Alors pourquoi le faire disparaître ? Le dispositif Eclair a été imaginé durant les Etats généraux de la sécurité à l'Ecole. Il a une finalité sécuritaire. C'est un glissement du prioritaire vers le sécuritaire.

Lisez la suite de l'entretien



N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !



Former des enseignants : Une approche comparatiste

De nombreux travaux ont mis en évidence "l'effet enseignant" , par exemple récemment ceux de D. Wiliam et de Barber et Moushad au Royaume-Uni. Voilà une bonne raison d'observer la façon dont les enseignants sont formés dans le monde. Une autre est évidemment en rapport avec la crise de leur formation en France. Alain Boissinot, qui coordonne ce numéro de la Revue internationale d'éducation de Sèvres, l'atteste : "au moment où la France entreprend un réagencement en profondeur de son système de formation des maîtres, il paraît opportun d'élargir le champ du débat et d'étudier la façon dont des pays de tradition différente s'organisent en ce domaine". Si critique il y a sur le modèle français, il faudra donc aller le lire entre les lignes au gré des articles consacrés chacun à un pays différent : Québec, Etats-Unis, Argentine, Royaume-Uni, Suède, Grèce, Corée du Sud.


Partout la formation associe formation universitaire et acquisition de compétences professionnelles définies dans un cahier des charges. Ainsi le Québec est passé d'une formation disciplinaire à une formation professionnelle, comme le montre Yves Lenoir. Aux ETats-Unis, on ne conçoit de formation des futurs enseignants que "pratique". A New York, d'après A Lin Goodwin, la certification initiale nécessite un master, trois ans d'enseignement; elle est suivie de 175 h de formation tous les 5 ans sur les objectifs du district scolaire. En Angleterre aussi on assiste à un renouveau de la professionnalisation, selon O Mc Namara. En France, comme le montre E Fraisse, la mise à mort des IUFM a amené une certification à double détente : la délivrance d'un grade universitaire et un concours établi par l'employeur. Mais comme le souligne E Fraisse, "le nouvel équilibre entre l'Etat employeur et les universités est loin d'être établi". E Fraisse termine sur une note d'espoir : les universités devraient devenir capables de sensibiliser les étudiants aux approches didactiques. Le récent glissement de l'épreuve "agir en fonctionnaire" vers des déclinaisons disciplinaires est à ce titre inquiétant ou positif ?


Finalement de cette comparaison internationale se dégagent trois forces qui viennent moduler un modèle de formation qui semble s'universaliser. La première c'est la privatisation de la formation des maîtres que l'on voit en oeuvre dans plusieurs pays. La seconde c'est le poids de l'économie de l'Ecole. Dans de nombreux cas les districts scolaires ont du mal à recruter du fait de l'écart entre qualification et salaire. On le voit en Suède où certaines années le nombre de candidats est à peu près équivalent à celui des reçus, une évolution qu'on voit se profiler en France. A cela s'ajoute la montée des inégalités et les difficultés pour trouver des enseignants pour les ghettos urbains dans certains pays. On le voit aux Etats-Unis où sont mis des dispositifs dérogatoires pour former en quelques semaines des étudiants pour aller enseigner dans les quartiers sensibles. En Angleterre, la question est abordée avec des "menottes d'or" pour attirer les étudiants vers les quartiers. Le risque est réel d'une sous qualification des enseignants là où la formation devrait être la meilleure. Sur ce plan , la France aborde cette question avec peut-être une large hypocrisie.


Enfin la troisième force ce sont les TICE. L'article le plus décalé de ce numéro c'est celui sur la formation des enseignants en Corée du Sud. Voilà un pays où on reconnait "l'importance des TICE comme modèle fondamental pour définir les contours de l'éducation de demain". Non seulement la formation ds enseignants et des cadres est massive mais elel évolue rapidement en réagissant aux évolutions des TICE. "la formation a du répondre aux changements rapides qui sont intervenus dans l'environnement éducatif pour suivre le mouvement de l'époque", écrivent K Kim, J Park et C Song."Le projet web 2.0 qui incarne l'esprit de particpation , de partage et d'ouverture a entrainé des changements radicaux dans la société et il a nécessairement conduit à mettre en place des réformes innovantes du modèle de l'enseignement". On a là un modèle qui ne cherche pas à remplir son cahier des charges de la formation à la lueur de la tradition mais à celle des pratiques culturelles de la société d'aujourd'hui et de demain. Puisque la formation des enseignants est devenue un investissement vital pour nos sociétés, c'est peut-être aussi à cela qu'est dû le basculement du monde ?

Dossier Former des enseignants, Revue internationale d'éducation de Sèvres, n°55, décembre 2010.

Le sommaire de ce numéro



Revenir au sommaire



Evaluations CM2 : Le Snuipp demande "une remise à plat"

Après la Fcpe, Sud et la CGT qui ont appelé au boycott avec les "désobéisseurs", le Snuipp et l'Icem Freinet prennent position contre les évaluations de CM2 qui commencent cette semaine.


"En l’état, ces évaluations ne fournissent pas d’informations suffisamment précises pour la régulation des apprentissages dans les classes, et n’aident pas à la communication avec les parents. Leur finalité sert avant tout à piloter l’école par les chiffres, au détriment des besoins des élèves", affirme le Snuipp. Le syndicat demande "une remise à plat" et l'abandon du dispositif. Il invite les enseignants à écrire aux parents et à signer un appel "pour des évaluations au service de la réussite des élèves. Le syndicat organisera un colloque sur les évaluations le 7 avril.


L'Icem, sans appeler au boycott, condamne ces évaluations. " Les élèves de CM2 et de CE1 en pâtissent depuis 2009. Nos dirigeants persistent et « améliorent » d’année en année la perversité du système", écrit l'Icem. "Dans un premier temps les résultats de ces évaluations étaient transmis au collège sur document papier, maintenant la validation des compétences sera transmise par voie informatique dans les établissements d’accueil des élèves. Quid de l’anonymat sur base élève puisque le document transmis est nominatif ?"

Communiqué Snuipp

Communiqué Icem

La FCPE appelle au boycott


Le Rapport annuel sur l'état de la fonction publique illustre les pertes de pouvoir d'achat des enseignants

Il n'y a pas que les emplois qui s'effritent. Les salaires aussi. A quelques jours de la journée d'action du 22 janvier, la publication du Rapport sur la fonction publique par le Ministère du budget éclaire la dégradation et les inégalités de rémunérations. Ainsi l'ouvrage montre les inégalités entre les catégories de fonctionnaires. Dans la catégorie cadres, les enseignants percevaient en 2007 28 370 euros en moyenne contre 44 015 pourles personnels administratifs et techniques. Le même écart se retrouve pour les catégories intermédiaires. La comparaison d el'évolution de l'indice et de celui de l'indice de sprix illustre la perte de pouvoir d'achat. C'est 08% en 2005, 1% en 2006, 1,7% en 2007 et 0,5 en 2008.

Rapport su rla fonction publique tome 1

Tome 2

 

Conférence mondiale des femmes de l'Internationale de l'éducation

La Première Conférence mondiale des femmes de l'IE aura lieu du 20 au 23 janvier à Bangkok. Elle offre l'opportunité d'évaluer les progrès accomplis et les défis qu'il reste encore à relever en vue d'atteindre l'égalité des genres. Elle permettra également d'identifier ce qui a été fait par les syndicats et ce qu'il reste à faire. De plus, elle contribuera à la mise en place d'un réseau mondial pour les droits des femmes et l'égalité des genres.


Lors de cet évènement organisé sur trois jours, plusieurs thèmes clés seront débattus, dont une analyse de la condition des femmes dans notre monde actuel, la façon dont l'éducation peut permettre l'autonomisation des petites filles et des femmes, ainsi que la mise en place un plan d'action pour arriver effectivement à l'égalité des genres.

Le programme


La cantine diminue l'absentéisme

Selon une expérience menée à Glasgow (Grande-Bretagne), augmenter la fréquentation de la cantine a de nombreux effets positifs. Menée auprès de 8 écoles, elle montre que suand les repas sont accompagnés d'activités, les écoliers restent volontiers à la cantine, sont moins absents et moins en retard. Le climat scolaire est meilleur et la violence diminue.

Article BBC



 

Revenir au sommaire



Après le bac, choisir dès le lycée

Le guide 2011 "après le bac, choisir dès le lycée" de l'Onisep dresse un panorama des études supérieures. Il permet de découvrir les filières post bac , de choisir son cursus etd e repérer les établissements de formation. On peut ainsi connaître les filières le smieux adaptées à son bac, comprendre les particularités des formations et enfin retrouver les coordonnées de milliers d'établissements du supérieur.


Le Guide se penche aussi sur les débouchés pour chaque secteur d'activités : données sur l'emploi, métiers et formations. Des vidéos sont aussi accessibles sur mobile.

Le guide


La nuit de l'orientation

Initiative du BIOP, centre d'orientation de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, à destination des jeunes, des parents et des membres de la communauté éducative, la 5ème édition de la Nuit de l'Orientation de Paris se tiendra de nouveau à la Bourse de Commerce de Paris près des Halles, le 22 janvier 2011.


Comme chaque année, vous pourrez, dans une ambiance à la fois détendue et professionnelle, y rencontrer des conseillers d'orientation pour des séances de conseil individuel et des ateliers de découverte de sa personnalité, des professionnels pour découvrir leur métier avec le "speed-dating des métiers, de nombreux partenaires pour vous informer sur les formations et les métiers.


Le BIOP présentera les résultats d'un sondage sur "la perception de 1000 bacheliers sur leur orientation". Parmi les ateliers, à noter les interventions de Patrice et Thomas Huerre sur la pression scolaire.

Le programme et une invitation


Un lycée parraine un lycéen sans papier

Stedson, en première STG au lycée Corot de Savigny-sur-Orge (91) est le premier sans papier parrainé dans un lycée. IL a été parrainé par le conseiller régional Jacques Picard et par la CPE du lycée. Cette cérémonie est conforme à un engagement du Conseil régional qui entend ainsi aider les élèves sans papier à terminer leur scolarité. Selon l'AFP, le proviseur de l'établissement a souligné la bonne intégration de ce jeune.



Revenir au sommaire


 

BETT 2011 : L'explosion des technologies éducatives

Le Salon du BETT recevait cette année encore à Londres plus de 600 exposants, à partir du mercredi 12 janvier 2011 : les solutions numériques éducatives, tableaux numériques interactifs, espaces numériques de travail, baladeurs numériques, tables d'activité, se disputaient la vedette sur les stands porteurs des plus grands noms de la technologie comme des plus modestes concepteurs. Les restrictions imposées par le nouveau gouvernement auront peut-être un effet mais, pour le moment, les entreprises sont restées fidèles au plus grand rendez-vous international des TICE. Invités par la société canadienne SMART Technologies à découvrir ses dernières innovations, nous avons pu constater l'âpre concurrence qui règne dans un secteur où l'uniformisation des produits oblige à beaucoup d'imagination dans la conquête de marchés encore largement ouverts.

Lisez le reportage du Café

 

Journée franco-allemande du 22 janvier 2011

Le 22 janvier 2011 sera célébrée la "Journée franco-allemande". A cette occasion, les écoles et les établissements scolaires sont invités à organiser des activités transversales faisant appel à la participation d'équipes pluridisciplinaires, mais aussi à des partenaires extérieurs : institutions et services culturels de la République fédérale d'Allemagne en France, acteurs du monde économique et culturel, médias allemands, germanophones présents dans l'environnement immédiat, assistants de langue, élèves ou étudiants ayant participé à un échange avec l'Allemagne, etc. Pour l'année 2011, c'est la langue du partenaire qui est proposée comme thème fédérateur de la Journée franco-allemande dans les deux pays : en France : « L'allemand, passeport pour l'avenir » ; en Allemagne : « Französisch, dein Weg zum Erfolg ». Eduscol propose des fiches d'activités pour l'école, le collège et le lycée:

Sur Eduscol

Sur le Café

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 


Revenir au sommaire


 

Les contenus disciplinaires au 2ème colloque de l'ARCD

"La multiplication des changements des programmes scolaires, l’introduction de socles communs de connaissances, la prolifération des référentiels de formation ou des cadres de références internationaux donnent aux didactiques une responsabilité sociale dans le contrôle des effets de ces changements dans la définition des contenus. L’objectif de ce colloque vise à mener, à partir d’une comparaison disciplinaire entendue au sens où elle est définie dans les principes du colloque, une réflexion sur la notion même de contenu". Le colloque de l'Association pour des Recherches Comparatistes en Didactique (ARCD) se tiednra à Lille du 20 au 22 janvier.


Il se construit autour de 3 axes : l'organisation des contenus selon les disciplines, la circulation des contenus entre les disciplines et les manières dont les contenus spécifient les enseignements.

Le programme


Avons-nous encore besoin de la pédagogie ?

"Il est temps d'inscrire la pédagogie comme une nécessité dans la pratique et son absence, comme un terrible obstacle, un fléau pour notre société. Mais pas des pratiques qui laissent chacun "à sa place" et entérinent les fatalismes de notre société. Nous n’avons pas besoin d’une pédagogie "molle", irréfléchie, qui serait l’expression d’une nouvelle mode". Le groupe lyonnais du GFEN a organisé les 8, 9 et 10 octobre à Lyon un colloque sur un thème un peu provocateur : "avons-nous encore besoin de la pédagogie ?"


Ces trois journées ont eu la particularité de réunir des spécialistes de l'éducation (Jacques Bernardin, Philippe Meirieu, Stéphane Bonnéry, Bernard Bier, Walo Hutmacher, Etiennete Vellas) mais aussi des enseignants, des élus, des acteurs administratifs, des associations accompagnatrices de l'Ecole, qui ont durant trois jours donné à voir leurs réalisations concrètes.


Ce rendez-vous important est maintenant à la portée de tous grâce aux enregistrements vidéo mis en ligne par le GFEN. On peut ainsi entendre P Meirieu, E Vellas, O Bassis, W Hutmacher, S Bonnery, et J Bernardin, relever le défi de la pédagogie.

Les vidéos



Revenir au sommaire



L'histoire-géo au nouveau bac

Le Journal officiel du 15 janvier publie trois arrêtés relatifs à la mise en place de la nouvelle épreuve anticipée d'histoire géo en première S à partir de 2013. Le coefficient et la durée ne sont pas affectés (3 et 4h). La disposition la plus importante est peut-être le maintien des notes pour les candidats ayant passé l'épreuve anticipée de la série S, des séries STL, STI du bac technologique "s'ils se présentent l'année suivante aux épreuves terminales des séries ES et littéraire du bac général, de la série STG ou de la série ST2S". Cela résulte sans doute d'un souci de mobilité des lycéens mais il n'est pas sûr que l'histoire-géo y gagne.

Epreuves anticipées

Dispense

Et aussi


Deep Water Le rapport d'enquête

La commission américaine sur la catastrophe écologique issue de l'explosion de la plateforme BP Deep Water publie son rapport d'analyse. Il est à la fois technique et prospectif.

Le rapport


PLANCK livre ses premiers résultats

Le CNRS nous fait partager son émotion devant le spremiers résultats du satellite européen PLANCK. "L'objectif de Planck est de mesurer avec une précision inégalée le rayonnement cosmique fossile ou fond diffus cosmologique, la plus ancienne lumière émise dans l'Univers. En l'observant, Planck fournira une image de l'Univers tel qu'il était 380 000 ans environ après le Big Bang, il y a 13,7 milliards d'années. Ces observations donneront des informations uniques sur l'origine et l'assemblages des galaxies et amas de galaxies, et permettront de tester différentes hypothèses sur le déroulement des premiers instants qui ont suivi le Big Bang."

Communiqué et image


Qu'est-ce qui change dans nos vies d'Européens ?

La Commission européenne publie une étude originale sur les changements perçus en Europe dans les conditions de vie. Elle montre de fortes inégalités entre les pays.La Hongrie, le Portugal, l'Italie voient les conditions de vie empirer alors qu'en Lithuanie, Lettonie et Slovaquie ça s'améliore. Evidemment c'est en lien avec al situation économique , mais pas seulement. L'étude montre aussi l'impact de l'élévation du niveau d'éducation. A noter aussi la dégradation de l'état de santé en Europe en 2006-2007 pour toutes les classe d 'age sauf 18-24 et 35-44 ans.

L'étude



Revenir au sommaire


le Cafe


Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso


L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.


Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre


RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.


Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !


Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.


Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 17 janvier 2011.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces