L'Expresso du 11 Mars 2011 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Education : Le P.S. a un programme…

ÉDITORIAL

R.G.P.P. : La droite réinvente le Gosplan

LE SYSTEME

Le Plan sciences de Luc Chatel l Primaire : Les permutations connues lundi 14 mars l Agrégation et Capes : De nouveaux programmes  l Ile-de-France : Très haut débit pour les établissements parisiens l PACA : A Menton un C.A. démissionne devant les suppressions de postes l Prépas : Nouveaux programmes  l Etats-Unis : La paye au mérite ça ne marche pas...

L’ÉLÈVE

Education à la santé : L'éclairage du B.D. Nord l Une nouvelle présidente pour la PEEP

LA CLASSE

Le numérique pour changer l'Ecole l Semaine Digitale à Bordeaux!

PARTENAIRES

Portes ouvertes à Paris 12 l Portes ouvertes à Teilhard-de-Chardin.

LA RECHERCHE

Ecole et société : 33ème Colloque de l'AFAE…

CITOYENNETE

Le Conseil constitutionnel castre la loi LOPPSI 2.

LES DISCIPLINES

Le programme Heinrich Heine l La Nuit de la chouette l Réussir sa vie...

 

 

Le fait du jour

 

Education : Le P.S. a un programme

Plusieurs milliards pour l'éducation, revalorisation mais réduction des vacances d'été et réforme de fond du collège, Bruno Julliard, secrétaire à l'éducation du Parti Socialiste, définit un programme audacieux pour le candidat P.S. de 2012 dans le supplément éducation du Monde.

 

Des moyens. "Nous sommes aidés par l'ampleur de l'échec des politiques éducatives de la droite", estime B Julliard dans Le Monde. Est-ce pour cela que le projet qu'il présente prend des risques ? B Julliard plaide pour des moyens supplémentaires : "il est suicidaire de supprimer des moyens dans les écoles alors que nous dépensons 15% de moins que la moyenne de l'OCDE", une remarque qui fait allusion au seul enseignement primaire. "Nous évaluons nos engagements à plusieurs milliards" précise-t-il quand même.

 

En échange d'une réforme de fond. Mais ces moyens servent une rupture avec l'école traditionnelle. Le P.S. veut "une rupture culturelle" pour le collège, "en finir avec l'idée que c'est l'antichambre du lycée... Il faut que les élèves aient un nombre plus réduit de matières", ce qui semble plaider pour les enseignements intégrés.  Partout il faut "éviter le redoublement", casser "le carcan du groupe classe". Le P.S. envisage aussi une réforme osée du calendrier scolaire : allonger l'année scolaire de deux semaines l'été. Enfin il s'empare d'éléments de gestion inattendus. "En plus du rétablissement d'une sectorisation géographique, nous sommes favorables à une réforme des moyens qui intègre les caractéristiques sociales et scolaires des élèves... Nous proposons de rendre publiques les dotations en euros de chaque établissement. Ce sera un électrochoc qui montrera clairement que nous sommes dans un système profondément inégalitaire".

 

Quels soutiens dans l'Ecole ? Cette prise de position rompt avec les programmes antérieurs du P.S. mais aussi avec bien des exigences syndicales. Confiant dans le fait que le futur candidat P.S. endossera ce programme, le PS devra aussi convaincre les acteurs de l'Ecole du bien fondé d'une politique qui fixe un nouveau contrat liant investissement et changement.

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

R.G.P.P. : La droite réinvente le Gosplan

"Peut-être serait-il intéressant de renommer le ministère du Budget pour développer encore son sens du glamour "Ministère de l'Optimisme Irraisonné" ?  Cette remarque conclut l'analyse par Marcel Brun du nouveau rapport d'étape de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) que François Baroin vient de publier. Un chef  d'oeuvre bureaucratique qui mérite d'être feuilleté...

 

Mal dosée, la propagande est un poison. Il faut beaucoup d'audace au rédacteur de ce "bilan d'étape" pour afficher que tous les voyants sont au vert en matière d'éducation. Marcel Brun donne des exemples éloquents de positions insensées affichées par le rapport. Pourquoi N Sarkozy vient-il de nommer un chargé de mission si tout va bien grâce à la RGPP dans la scolarisation des enfants handicapés ? Comment mettre un voyant vert à "l'amélioration de l'organisation scolaire du second degré" quand la carte des formations se réduit comme peau de chagrin au rythme des suppressions d postes ?  Marcel Brun a raison de conclure : "La Marquise ferait peut-être bien de s'inquiéter... Malgré le "tout va très bien", la Château a largement commencé à brûler..."

 

La RGPP héros du peuple. Ce travail hors du commun emprunte au modèle des documents totalitaires leur goût pour l'autoglorification perpétuelle. "La RGPP a contribué à garantir la continuité, la performance et l’adaptabilité du service public et a remis explicitement l'usager au coeur des préoccupations de l'administration", écrit sans vergogne le rapport avant d'autoproclamer le "courage" de ses agents... Un autre emprunt au plan soviétique c'est la capacité de la RGPP à fabriquer des statistiques surprenantes. Si l'on en croit la RGPP, "la prise en compte du bien-être (des enseignants) sera renforcée en 2011". L'indicateur de ce bien-être semble correspondre à l'embauche de 80 médecins de prévention, une progression inouïe de leur nombre mais quand même pour un peu moins d'un million d'enseignants... Un autre exemple de révolution syntaxique se cache dans la phrase "Le ministère poursuit ses efforts afin d'améliorer la disponibilité de la ressource enseignante" qui signifie simplement la suppression des enseignants spécialisés des Rased et leur envoi dans les classes. Joli progrès en effet !

 

Des statistiques surprenantes. Un bel exemple de torsion de statistiques est donné par le chapitre sur le remplacement. La aussi tous les voyants sont au vert. Pourtant on lit dans le rapport annuel que le pourcentage de remplacement des enseignants au premier jour dans le primaire atteint 91% et que 56% seulement des parents sont satisfaits du délai de remplacement. Alors jamais contents ces parents ? Le moyen de le savoir c'était d'interroger Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, une association de parents d'élèves qui a fait du remplacement des enseignants son cheval de bataille. "Il n'y a pas 91% de remplacements dans les 24 heures, c'est certain", affirme-t-il. "Certes dans le primaire les enseignants remplacés le sont très vite. Mais les parents n'ont pas des enfants que dans le primaire. Les problèmes de remplacements se posent surtout dans le secondaire", là où ils ne sont pas évalués par la RGPP. JJ Hazan fustige la gestion des remplacements où l'administration ne bouge pas pour les absences de courte durée (moins de deux semaines) et assure rarement de vrais remplacements même en longue durée. "Ce n'est pas en mettant en classe des étudiants non formés ou des chômeurs recrutés à Pôle Emploi qu'on satisfait les parents". Il rappelle les statistiques officielles oubliées par la RGPP : 2,5 millions d'heures de cours non remplacées, 300 000 journées dans le second degré. "Cela pose aussi la question de l'absentéisme des élèves. On aurait une vraie attention portée aux remplacements dès le premier jour on aurait probablement moins d'absentéisme scolaire..."

 

Et des oublis significatifs. Comment ne pas être d'accord avec les objectifs que la RGPP fixe au système éducatif ? " Aujourd’hui, ses priorités sont de deux ordres : la généralisation de l’enseignement secondaire, pour atteindre un taux de 85% de jeunes ayant terminé avec succès un second cycle de l’enseignement secondaire (CAP, BEP ou baccalauréat) ; une baisse significative des jeunes ne disposant pas des compétences « de base » en lecture". Ces objectifs sont ensuite détaillés en "axes de transformation". La RGPP oublie juste de prendre en compte la principale caractéristique du système éducatif français : le fait qu'il soit devenu sous le quinquennat de N Sarkozy le système éducatif le plus socialement inégalitaire des pays de l'OCDE, comme PISA l'atteste. Cela aussi ça classe le rapport de la RGPP...

Lisez la tribune de Marcel Brun

Le rapport de la RGPP mars 2011

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le Plan sciences de Luc Chatel

Comment encourager l'enseignement des sciences quand on n'a aucun moyen ? Présenté le 31 janvier par Luc Chatel, le Plan sciences du ministère prend forme dans une circulaire publiée au B.O. du 10 mars.

 

La circulaire rappelle les engagements du ministre. Au primaire, " pour garantir la bonne maîtrise des automatismes et l'apprentissage de tous les élèves, une pratique quotidienne du calcul mental de quinze à vingt minutes doit être mise en œuvre dans toutes les classes. Cette pratique doit être complétée par une activité hebdomadaire de réflexion collective ou en petit groupe sur les stratégies les plus efficaces à développer. Ce travail peut prendre un aspect ludique, mais doit rester progressif et structuré". La circulaire reconnaît que tout cela est déjà "inscrit dans les programmes"... Le ministre promet un effort de formation et précise que " les plans académiques de formation des professeurs stagiaires comporteront obligatoirement une session de formation aux sciences et aux fondamentaux des mathématiques". La circulaire ne dit rien sur la promesse ministérielle d'une épreuve obligatoire de maths et sciences au concours de porfesseurs des écoles.

 

Au collège, l'enseignement intégré des sciences et de la technologie sera étendu à 400 collèges "à terme" et impulsé dans les collèges CLAIR. Un "référent sciences et technologies" sera nommé dans ces établissements (et seulement eux). Chaque collège est " invité à construire et à développer un projet collectif de sciences et technologies. Les projets de classe ou d'établissement, transversaux et pluridisciplinaires, seront mis en place en lien étroit avec les acteurs du monde scientifique et technologique, sans oublier ceux du monde associatif".

 

Au lycée, la circulaire invite à mieux faire connaître les filières scientifiques et technologiques et à inciter les filles à s'orienter dans ces métiers. Des "lycées de culture scientifique et technique" seront sélectionnés. Ils développeront des partenariats avecd es associations ou laboratoires de recherche.

 

Le plan sciences avait été accueilli en janvier dernier avec une certaine ironie par les syndicats. Ainsi le SNPI FSU avait dénoncé "le nouveau plan du ministre (qui) ne fait qu’inventer ce qui existe déjà ! Il ne résoudra donc rien". Le Sgen Cfdt parlait de "mensonge" : " Plus un mensonge est gros, mieux il marche dit-on, mais de là, à faire croire qu'un « plan sciences » favorisera l'expérimentation quand les coupes budgétaires obligent à augmenter la taille des classes ...!" Pour le Se-Unsa, "l'EIST pourrait avoir du sens, mais comment y croire alors même que la possibilité de dédoubler les classes a disparu et que les restrictions budgétaires interdisent tout retour à ce dispositif ?"

Au B.O.

Le plan sciences dans le Café

 

Primaire : Les permutations connues lundi 14 mars

"Les résultats des permutations informatisées seront connus lundi 14 mars", annonce le Snuipp qui promet dès le 15 mars une analyse de ces résultats.

Communiqué

 

Agrégation et Capes : De nouveaux programmes

L'agrégation n'est pas morte ! Le B.O. du 10 mars publie de nombreux programmes pour la session 2012.  Le B.O. met en ligne les programmes des agrégations externes de grammaire, lettres classiques, musique, philosophie, russe et physique. Le même B.O. publie aussi les programmes des agrégations internes de lettres classiques et modernes  ainsi que celui de musique. Il définit aussi le programme du capeps interne.

Agrégation externe

Agrégation interne

Capeps

Communiqué Peep

 

Ile-de-France : Très haut débit pour les établissements parisiens

La région Ile-de-France a adopté le 10 mars un programme de raccordement des 241 collèges, lycées et CFA parisiens au très haut débit Internet. Il sera mené en association avec la Ville de Paris. Pour la région, cela représente une première enveloppe de 3 millions d'euros. D'ici 2013 tous les établissements seront raccordés et me réseau permettra aux lycéens d'utiliser toutes les fonctionnalités de l'ENT Lilie en cours d'installation.

 

 

PACA : A Menton un C.A. démissionne devant les suppressions de postes

Le conseil d'administration du lycée Paul Valéry de Menton a démissionné collectivement pour protester contre les suppressions de postes. Dans ce lycée hôtelier, une section devrait fermer dès la rentrée prochaine et une autre est très menacée par la disparition de 10 postes d'enseignants sur 57. Les élus du personnel, des élèves et de sparents ont démissionné du C.A. ainsi que la représentante de la région.

 

Pascale Gérard, vice-présidente du Conseil régional, selon Nice Matin, devait rappeler la position de la région. "Nous avons tout de même consacré douze millions d'euros à la rénovation de ce lycée et continuons à recruter des agents dans les établissements de l'académie de Nice, afin d'encadrer les jeunes, car nous estimons qu'il faut plus d'adultes que de caméras ! On ne baissera pas la garde à Menton, d'autant que l'hôtellerie est l'activité mono économique de la ville". La représentante de la mairie (UMP) de Menton " déplore qu'un conseil d'administration se transforme en tribune politique".

Article Nice Matin

 

Prépas : Nouveaux programmes

Le B.O. du 10 mars publie les programmes de droit des classes économiques et commerciales et les TIPE des prépas scientifiques.

Droit

Tipe

 

Etats-Unis : La paye au mérite ça ne marche pas...

Une étude de Harvard montre l'inefficacité du programme de paye des enseignants au mérite mis e place à New York.

 

Mis à mal par la crise, qui a éloigné l'idée de paye supplémentaire des enseignants et l'a remplacé par le licenciement des "mauvais profs", les programmes de paye au mérite avaient connu un certain succès aux Etats-Unis. Révélée par Stephen Sawchuck, sur Education Week, l'étude de Harvard montre que le programme de la ville de New York n'a pas amélioré les résultats des élèves. Pire, en trois ans (2007-2010) on a vu plutôt une légère baisse des résultats des collèges participant au programme. Il n' a eu aucun effet sensible sur le climat scolaire, l'absentéisme ou le comportement des enseignants. L'étude montre que ce programme inutile continuera de peser sur les finances municipales : il faisait partie d'un accord sur les pré retraites des enseignants.

Article

Dossier du Café : La paye au mérite

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Education à la santé : L'éclairage du B.D. Nord

Dans le département du Nord peut-être plus qu'ailleurs, l'éducation à la santé est un objectif important. Le Bulletin départemental du Nord, réalisé par l'Inspection académique, montre comment celle-ci peut se mettre en place.

 

Que peut faire une inspection académique en ce domaine ? S'appuyer sur des partenariats, par exemple avec les collectivités locales pour la lutte contre l'obésité. Ainsi le Conseil général  du Nord multiplie les bars à soupes et les Salades Bars dans les établissements et forme les personnels de restauration à la cuisine allégée. Le magazine montre comment appuyer ces efforts dans plusieurs disciplines au collège : EPS, SVT et à l'école avec le programme Breakfast Danse.

 

Deux autres angles sont traités dans le numéro : la lutte contre les addictions et l'éducation au secourisme.

Téléchargez ce numéro

 

Une nouvelle présidente pour la PEEP

Ancienne vice-présidente, Claudine Caux a été désignée par le conseil d'administration de la Peep pour succéder à Philippe Vrand. Avec 11% des voix dans le secondaire et 3% au primaire La Peep est la seconde association de parents d'élèves, derrière la Fcpe (50% et 18%).

 

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Le numérique pour changer l'Ecole

"Le numérique n’est pas une baguette magique qui permettrait d’imposer en un seul clic un changement du système éducatif", affirme le Sgen Cfdt. Le syndicat organise le 18 mai à Paris un colloque sur le thème " Numérique : quelle école, quels enjeux ?" en partenariat avec le Café pédagogique et le Crap.  

 

"Pour le Sgen-CFDT, l’usage du numérique à l’Ecole est d’abord affaire de pédagogie en ce sens qu’il doit participer d’une démarche d’acquisition de connaissances et de compétences. L’oublier réduit ces outils à la dimension de gadgets, sympathiques mais très vite abandonnés. Le comprendre conduit à cette évidence que l’élément central de ces évolutions, ce sont les enseignants". Le colloque propose deux tables rondes : Comment l’outil numérique modifie-t-il le travail des personnels en dehors de la classe (ENT, espaces collaboratifs, etc.) ? et "Le numérique pour transformer l’école".

Inscrivez-vous

 

Semaine Digitale à Bordeaux

Du 21 au 26 mars, la ville de Bordeaux organise sa Semaine digitale. Le 23 mars, la Ville de Bordeaux et l’Inspection Académique de la Gironde, en partenariat avec Prométhéan, organisent une grande journée autour de la e-education dans les écoles.

 

Enseignants et formateurs prendront connaissance des nombreuses pratiques avancées sur les tableaux interactifs ainsi que sur les usages des environnements numériques de travail à des fins variées (apprentissages fondamentaux, découverte des langues, enseignements innovants...), en compagnie d'enseignants venus de Bordeaux, mais aussi d'autres régions françaises, ainsi que d'Angleterre. Le Café pédagogique s'associe à cet événement et en rendra compte.

Pour s'inscrire

 

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Portes ouvertes à Paris 12

L'Université Paris-Est Créteil Val de Marne (Paris 12)  propose pour la première fois cette année une Journée Portes Ouvertes le mercredi 23 mars 2011 destiné aux étudiants de bac +2 et informe sur la possibilité de poursuite d'étude et les modalités d'entrée en troisième année de licence et licence professionnelle.

 

Cette journée se déroulera en deux temps :

- La matinée sera consacrée aux équipes pédagogiques de BTS avec deux tables rondes, une sur les formations du tertiaire et une autre sur les formations industrielles

- De 11h à 16h les facultés accueilleront les étudiants sur leurs stands d'information.

Le programme

 

Portes ouvertes à Teilhard-de-Chardin

A Saint-Maur (94), le Lycée Teilhard de Chardin ouvre ses portes le 11 mars de 17h à 20h.  L’équipe pédagogique et de nombreux étudiants feront visiter les locaux et présenteront les formations de l’enseignement supérieur sous statut scolaire ou en apprentissage : BTS Banque,  BTS Comptabilité-Gestion,         BTS Assistant Manager,  BTS Assistant de Gestion PME-PMI,  BTS Service et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social (SP3S),  Classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG),  Classes préparatoires au Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG),  Classes préparatoires aux Concours des écoles de commerce (CPEC), Classes préparatoires aux concours infirmiers (PCIFSI).

Le lycée

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Ecole et société : 33ème Colloque de l'AFAE

Du 1er au 3 avril, l'AFAE (Association française des administrateurs de l'éducation) organise à Tours son 33ème colloque sur une problématique d'actualité : "école et société : tensions et mutations".

 

"Il serait trop simple d’opposer une Société dynamique en perpétuelle mutation dans des temps courts à une École s’inscrivant dans la permanence des savoirs et le temps long de la formation des jeunes. L’École mute dans les contenus enseignés, comme dans les méthodes pédagogiques. Elle mute aussi avec la société dans les relations des adultes avec les enfants, des enseignants avec les parents, des adultes entre eux. Mais il s’avère qu’elle est parfois bousculée par la vitesse et les exigences de la société désormais habituée à des affichages immédiats des réponses", écrit l'AFAE.

 

Le colloque s'attachera à décrypter les nouvelles expectatives de la société envers l'Ecole et s'interrogera sur les éléments communs à la culture des enseignants et à celle des jeunes. C'est dire qu'il nous promet des interventions de qualité, ouvertes sur les conséquences des TIC sur l'Ecole. Parmi les intervenants, citons Anne Barrère, Michel Pinçon, Eric de Saint-Denis etc.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Le Conseil constitutionnel castre la loi LOPPSI 2

C'est pas moins de 13 articles qui ont été censurés par le Conseil constitutionnel le 10 mars 2011. Le Conseil a ainsi clairement fait comprendre qu'il s'opposerait à des mesures répressives jugées excessives.

 

Plusieurs dispositions annulées concernent les mineurs. Le Conseil a annulé l'article 37-II qui étendait aux mineurs l'application de peines minimales (« plancher »). Il a censuré l'article 43 qui punissait d'une peine contraventionnelle le fait pour le représentant légal d'un mineur de ne pas s'être assuré du respect par ce dernier d'un « couvre feu » collectif ou individuel.  

La décision

 

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Le programme Heinrich Heine

Proposé aux élèves de seconde germanistes, le programme Heinrich Heine prévoit un échange individuel d'une durée de 3 à 6 semaines, dont deux au moins se dérouleront sur le temps scolaire de l'établissement d'accueil. Le B.O. du 10 mars publie une note organisant la session 2011.

Au B.O.

 

La Nuit de la chouette

Organisée par 45 Parcs naturels régionaux et la Ligue de Protection des Oiseaux, samedi 19 mars, la Nuit de la chouette vous invite à découvrir les oiseaux nocturnes. Des animations gratuites ont lieu dans toute la France. Des guides naturalistes vous feront découvrir les oiseaux mais aussi toute la vie nocturne des parcs naturels. A ne pas rater !

La nuit de la chouette

 

Réussir sa vie...

L'ESSEC, une grande "Business School" publie une étude internationale sur la "réussite". Menée auprès de "catégories supérieures" de la société, elle dévoile les aspirations des classes supérieures dans les pays développés et certains pays émergents.

 

De quoi rêvent les patrons et les cadres sup ? D'abord ils sont satisfaits : 90% d'entre eux en Inde, 85% en France (2ème pays) estiment avoir réussi leur vie c'est à dire d'abord leur vie professionnelle et ensuite leur vie familiale. Le modèle c'est Bill Gates, plébiscité par de nombreux pays. Que faut-il pour réussir ? De l'intelligence, des diplômes mais aussi des relations. C'est universel... L'étude devrait prochainement être en ligne sur le site de l'Essec.

L'étude

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 11 mars 2011.
En direct du forum
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le ministère décrète la fin du redoublement
- Proviseur en lycée, fermement opposé depuis l'origine aux redoublements au vu de leur inefficacité patente, je prends le temps chaque année d'évaluer individuellement le devenir de chacun de mes élèves de seconde en redoublement. Avec une...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces