L'Expresso du 1er Juin 2011 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

L'éducation nationale ouvre ses premières Journées de l'innovation...…

ÉDITORIAL

Vous innovez ? Eh bien, manageons maintenant

LE SYSTEME

Le ministère lance une campagne publicitaire pour recruter des enseignants l Le PS propose une autre politique contre le décrochage l Violence scolaire : Petites peurs et vidéos l Pour le Se-Unsa, l'école doit commencer à 3 ans l SES : L'Apses insuffisamment entendue l Boutin contre le programme de SVT de première l La violence scolaire aux Etats-Unis.

L’ÉLÈVE

Encore les sujets du bac 2011  l Journée nationale sur l'éducation des enfants Roms l Tao et Léo.

LA CLASSE

Artssoniques : Faire entendre les arts au collège  l Dossier pédagogique pour le chat du rabbin.

LA RECHERCHE

Regards croisés à Créteil l Appel à contributions de Questions vives…

CITOYENNETE

L'Assemblée adopte une résolution sur la laïcité.

LES DISCIPLINES

Français : Les manuels numériques passés au crible l Sciences : Fiami, auteur de BD l Balistique et population sur Culture math.

 

 

 

L'éducation nationale ouvre ses premières Journées de l'innovation

Luc Chatel devrait clore mercredi 1er juin, les premières Journées de l'innovation du  ministère de l'éducation nationale organisées par la Dgesco. Cette nouvelle place accordée à l'innovation rue de Grenelle interroge. S'agit-il du retour officiel des sciences de l'éducation rue de Grenelle ou d'une nouvelle opération de communication ?

 

Organisées par la Dgesco, qui s'est dotée d'un département recherche-développement, innovation et expérimentation et d'un réseau de DAREIC académiques, les Journées marquent un retour remarqué de l'innovation rue de Grenelle. Rappelons-nous le Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire, créé par Jack Lang en 2000 puis sabordé peu après le retour de la droite aux affaires en 2002. Le CNIRS a laissé en héritage un réseau d'établissements innovants qui ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Avec Luc Ferry, puis Robien et Darcos, l'innovation pédagogique et tout ce qui pouvait se rattacher aux sciences de l'éducation ont souffert jusqu'à la quasi disparition des IUFM avec la masterisation.

 

Le programme prestigieux des Journées, les nombreux enseignants invités pour présenter leurs projets, la visite ministérielle montrent un changement rue de Grenelle. Le 1er juin, trois tables rondes abordent la question de l'expérimentation systémique, avec entre autres JM de Ketele, les usages pédagogiques TIC, avec G Braun, M Hagnerelle, J Pouzin, P Moeglin, P Lardellier, et enfin l'avenir de l'innovation, avec JM Blanquer, Edgar Morin, Michel Pébereau et Pierre Mairesse. Une vingtaine de projets innovants sont présentés, parmi lesquels les lauréats du Forum des enseignants innovants organisé par le Café pédagogique les 20-21 mai. Parmi ces projets on relève par exemple un dispositif de lutte contre le décrochage au micro-lycée  de Vitry, une passerelle cm2 - 6ème du collège Jean Zay de Bondy, l'Aide aux devoirs (ADEL) du collège Rouault de Paris (primé au Forum l'an dernier).

 

Pour Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire, "la recherche en éducation constitue une base de connaissances sur laquelle le système éducatif devra pouvoir s’appuyer pour mobiliser la communauté scientifique sur des axes d’amélioration des points de faiblesse mis en avant par les évaluations tant nationales (DEPP) qu’internationales (PISA) et organiser des expérimentations. Cette orientation a été engagée en 2010, avec l’Agence nationale de la recherche (ANR) notamment, et sera poursuivie au cours de cette année".

 

La problématique traditionnelle de la gestion institutionnelle de l'innovation pédagogique c'est de montrer à quel point elle est à la fois une source de problèmes et de transformations pour le système éducatif et, en même temps, un moyen de canaliser le changement et de perpétuer les usages traditionnels. Avec ces Journées, la problématique serait plutôt entre innovation et expérimentation. Si les Journées reconnaissent des innovations de terrain, elles limitent la réflexion des tables rondes  à la place des nouvelles technologies "entre innovation et expérimentation". Car c'est du côté de l'expérimentation, c'est-à-dire des machines officielles validées dans le cadre de l'article 34, que pourraient pencher les Journées. Dans le programme, l'innovation y est scientifique, systémique, numérique. Il serait dommage que lors des journées il manque un autre adjectif en -ique...

Le programme

Le forum des enseignants innovants

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Monique Royer

 

Vous innovez ? Eh bien, manageons maintenant

Au forum des enseignants innovants succèdent les journées de l’innovation. Deux modes de reconnaissance de l’innovation différents, l’un porté par le réseau associatif, l’autre officiel, qui se rejoignent sur la place conquise par les initiatives qui font évoluer le système.

 

De cet essaim de projets, une préoccupation émerge, celle d’améliorer l’enseignement, de saisir les opportunités, de valoriser les coups du hasard et les coups de bol, les rencontres fructueuses et les idées captées, pour donner une chance décuplée aux élèves d’apprendre.

 

Tableau impressionniste, émiettement partout sur le territoire d’initiatives qui colorent et animent le système mais se développent souvent à son insu et parfois même à l’encontre de ses directives. Sans aller jusqu’à convoquer Edward Hopper, on aimerait que les contours de l’innovation soient plus construits, plus fluides, plus certains, que l’initiative tienne moins de l’impulsion individuelle.

 

Le projet collectif est sans doute le lien, l’ingrédient qui manque. Un projet concerté, animé avec des objectifs auxquels les équipes, les parents, la communauté éducative dans son entier adhèrent. Il existe une injonction à mettre en œuvre des projets au sein des établissements mais elle aboutit rarement à des résultats tangibles.

 

Alors innovons, innovons aussi sur le management des projets et des établissements, recherchons les leviers pour que les changements rendus nécessaires par les évolutions de l’environnement de l’école. Nous sommes parait il à l’ère du 2.0, laissons entrer toutes fenêtres ouvertes les vertus du travail collaboratif. En posant ce principe, de multiples obstacles s’imposent, en premier lieu, celle de la formation des personnels de direction. Manager par objectifs, ou manager tout simplement, va à l’encontre du système traditionnel, pyramidal, hiérarchisé qui prédomine. Valoriser l’innovation revient à aménager une zone de tolérance propre à voir éclore les initiatives en dehors du cadre imposé, à accepter que les lignes bougent avant que le B.O. ne l’officialise.

 

Le management des équipes aussi pose question. A tendre notre oreille, notre clavier, le manque de reconnaissance est flagrant pour les enseignants innovants, reconnaissance des collègues, de la hiérarchie, de l’inspection des parents, il manque souvent un acteur à l’appel. Les innovations soulèvent des inquiétudes parce qu’elles visent des objectifs qui débordent le cadre académique, bousculent l’échafaudage disciplinaire. Elles sont difficilement évaluables avec les outils traditionnels utilisés par l’inspection. Elles sont reconnues par l’environnement immédiat lorsqu’elles reçoivent un écho positif extérieur. Combien d’entre elles périclitent, combien d’enseignants jettent l’éponge, découragés, désabusés ?

 

C’est à tout cela aussi que l’on pense en consultant la foison de projets innovants impulsés par des enseignants. Tout un système est à reconstruire loin de la RGPP mais près, tout près des pratiques de terrain.

 

Monique Royer

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le ministère lance une campagne publicitaire pour recruter des enseignants

Alors qu'il supprime 16 000 postes, le ministère lance une campagne  promotionnelle pour le recrutement d'enseignants dans les principaux médias. Le coût global devrait dépasser le million d' euros.

 

L'opération est vivement commentée par les syndicats. Pour le Snes, c'est "un coup de bonneteau". "La campagne de communication du Ministre repose sur un jeu de bonneteau. Le SNES y dénonce tout à la fois un inquiétant déni de la réalité et un mépris pour les personnels titulaires, stagiaires ou précaires du Second degré". Le Sgen parle d'un "piètre paravent". "Elle constitue la reconnaissance de ce que le ministre ne parvient plus vraiment à assumer les suppressions massives de postes d'enseignants". Le Sgen appelle donc à accentuer la pression sur les élus. Le syndicat proposera une journée de grève avant le débat parlementaire sur le budget. Enfin la campagne semble sans effet sur les parents de la FCPE qui continuent leurs actions dans les écoles. Ainsi la Fcpe organise "une nuit des inspections" à Créteil le 3 juin.

Communiqué

 

Le PS propose une autre politique contre le décrochage

Le rapport sur la proposition de loi visant à lutter contre le décrochage scolaire appelle tout simplement à la suppression de la loi Ciotti. Présenté par Yves Durand, député PS, il repose sur trois mesures. "La première propose l’allongement de la durée de la scolarité obligatoire en l’anticipant (article 1er). La seconde met en place un dispositif de continuité éducative pour les élèves exclus, de façon temporaire, d’un établissement (articles 2 à 5), qui pourra s’appuyer sur la poursuite de l’intervention des enseignants du réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) dans les collèges (article 6). Enfin la dernière abroge la loi n° 2010-1127 du 28 septembre 2010 visant à lutter contre l’absentéisme scolaire, au contenu aussi inutile que stigmatisant (article 7)". Le projet abaisse l'âge de la scolarité obligatoire à 3 ans. Il prévoit la création de "cellules de veille éducative" dans tous les établissements scolaires. "La prévention du décrochage doit en effet être centrée sur l’établissement scolaire et l’équipe éducative, en y associant les familles dont cette équipe doit être le partenaire privilégié".

Le rapport

 

Violence scolaire : Petites peurs et vidéos

Le magazine VSD publie le 1er juin un sondage qui montre que 87% des français estiment que la violence scolaire augmente. 46% des parents auraient peur d'envoyer leur enfant à l'école. Une perception d'autant plus faussée que l'on sort d'une série de faits divers touchant les écoles.

 

Plus raisonnable, la CNIL vient de décider de faire retirer des caméras de surveillance dans 5 établissements scolaires parce qu'installés dans des lieux de vie.

A Nice

 

Pour le Se-Unsa, l'école doit commencer à 3 ans

"Alors que 99% des enfants la fréquentent, l’école maternelle doit être reconnue comme la première étape incontournable du socle commun", demande le Se-Unsa. A cela plusieurs raisons. Pour ce syndicat " ses effets déterminants sur le développement des enfants, sur les premiers apprentissages et sur la réussite scolaire ultérieure sont établis". Enfin, "le contexte idéologique et budgétaire de tension" amène à faire un choix. Le SE-Unsa fait allusion à la quasi disparition de la scolarisation à 2 ans. Pour réaliser ces économies budgétaires, le gouvernement  été amené à attaquer l'idée même du bienfait d ecette scolarisation. Une critique qui met en danger, avec les besoins budgétaires, l'avenir de l'école maternelle.

Communiqué

 

SES : L'Apses insuffisamment entendue

"L’APSES prend acte qu’une partie des critiques qu’elle a portées, aux côtés d’universitaires et d’organisations syndicales, a été enfin entendue. La légère réduction du nombre de chapitres, l’étude pluridisciplinaire d’un thème aussi important que l’emploi ou la réintégration d’un thème sur les politiques européennes sont indéniablement des avancées positives", écrit l'association. Elle voit dans ces modifications apportées au programme de terminale un geste d'apaisement.

 

Mais l'Apses juge les modifications insuffisantes. "Encyclopédisme", "aridité", cohérence insuffisante, "pluralisme théorique réduit" : autant de critiques demeurent sur le programme de terminale. L'Apses rappelle aussi sa position sur le programme de première, qui entre en application à la rentrée 2011. "Face au refus de remettre en question un texte conçu en un mois et demi et soumis à trois petites semaines de consultation, l’APSES réitère son appel à contourner le programme de première par un travail collectif de réinterprétation, de sélection et de réorganisation des contenus, pour permettre aux élèves de se préparer au mieux à leur rôle de citoyen tout en réussissant leur baccalauréat et leurs études supérieures". L'Apses,  seule association professionnelle, réunit la majorité des enseignants de SES.

Le projet de programme de terminale modifié

 

Boutin contre le programme de SVT de première

Christine Boutin, présidente du mini parti chrétien démocrate,  a demandé au ministre de l'éducation nationale de modifier le programme de SVT de première qui entre en application à la rentrée 2011. Ce qui est en jeu c'est "la théorie du gender". " Au nom du respect de la liberté de conscience des familles et de la responsabilité des parents en matière d’éducation affective et sexuelle de leurs enfants, je vous demande donc d’intervenir et de faire en sorte que la théorie du genre ne soit pas enseignée dans des cours de sciences", écrit-elle dans sa lettre du 31 mai.

 

La violence scolaire aux Etats-Unis

Le nombre d'actes de violence scolaire reste nettement plus élevé au collège qu'à l'école ou au lycée, affirment les statistiques 2009-2010 de la violence scolaire aux Etats-Unis. Le même écart s'observe pour le harcèlement scolaire. Un établissement scolaire sur 4 est confronté à la drogue. Une étude publiée fin 2010 a montré que la baisse de la violence scolaire se poursuit aux ETats-Unis.

Les chiffres de la violence scolaire aux Etats-Unis

La violence scolaire en France et aux Etats-Unis

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Encore les sujets du bac 2011

"Le bonheur est-il une affaire de chance ? Est-il juste d'interpréter la loi ?" Après Pondichéry, ce sont les lycées français d'Amérique du nord et les établissements français du Liban qui passent le bac. Les sujets du bac général sont en ligne pour la moitié des épreuves. Les autres ont lieu cette semaine. Utilisez-les pour vos révisions.

Les sujets du bac 2011 à Washington

Les sujets du bac 2011 au Liban

Le Guide du bac 2011

 

Journée nationale sur l'éducation des enfants Roms

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l'éducation entend dénoncer el scandale dela non scolarisation des enfants Roms en France. Il organise une journée nationale le 4 juin à Paris. "Le but de la rencontre nationale est de permettre aux membres du collectif et aux autres acteurs du domaine de l’éducation de se réunir afin de débattre sur les moyens d’action communs à mettre en place concernant des revendications qui restent inchangées:  demander aux maires de respecter leur obligation de scolariser ces enfants comme prévu par la loi;  demander aux Conseils Généraux de prendre au sérieux leur mission de protection de l’enfance en déployant les moyens dont ils sont dotés à cette fin;  demander aux Inspections Académiques d’activer les dispositifs adaptés pour accueillir de façon rapide les enfants roms dans les établissements".

Le programme

 

Tao et Léo

Rue du monde nous offre encore une belle histoire d'amitié et de solidarité, celle de Tao et Léo. Les deux garçons  sont dans la même classe de Belleville. Mais Tao et ses parents sont menacés d'expulsion. Leur maîtresse et les habitants du quartier se mobilisent pour les protéger de la police. Toute ressemblance avec une affaire réelle n'est certainement pas involontaire. Cela nous vaut un beau livre pour échanger et transmettre les valeurs démocratiques.  A partir de 8 ans.

Ingrid Thobois, Judith Gueyfier, Tao et Léo, Rue du monde, 2011.

 

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Artssoniques : Faire entendre les arts au collège

« L'enseignement des arts plastiques ne peut pas se limiter à la transmission de savoirs théoriques. Il faut les faire vivre dans une pratique active », affirme Jean-Baptiste Prévot, professeur d'histoire géographie au Collège Anceau de Garlande à Roissy-en-Brie (77). Pas question pour lui de se résigner à la mort programmée des enseignements des pratiques artistiques au collège, entraînée par l'augmentation des horaires consacrés à l'étude de l'histoire des arts, confiée principalement aux professeurs d'histoire géographie, et qui semble mieux accordée aux exigences d'évaluation du système éducatif. Avec son collègue Frédéric Mathevet, professeur d'arts plastiques, ils ont élaboré un projet de diffusion radiophonique d'œuvres réalisées par des élèves de classe de 4ème, intégrant une contrainte sonore dans toutes leurs productions. Un travail de recherche expérimentale, présenté au Forum des enseignants innovants, qui met en évidence les ressources inventives de collégiens, mais qui illustre aussi l'importance de la pratique dans la construction des compétences intellectuelles dans la connaissance des arts et leur appréciation critique.

Lisez l'article du Café

 

Dossier pédagogique pour Le chat du rabbin

Le film d'animation de Johann Sfar et Antoine Delesveaux bénéficie d'un dossier pédagogique réalisé par zero de conduite. Ce dossier de 52 pages propose des activités pédagogiques en français, éducation civique, arts plastiques et même philosophie.

Le dossier

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Regards croisés à Créteil

Avec un premier numéro dédié à l'éducation au développement durable, l'académie de Créteil lance une nouvelle revue qui sera distribuée dans tous les CDI de l'académie. La revue présente des démarches globales d'établissement (type agenda 21). Elle montre aussi de sprojets pluridisciplinaires et l'intégration de l'EDD dans un projet Comenius.

Regards croisés,numéro téléchargeable

 

Appel à contributions de Questions vives

"La dernière livraison de l'évaluation internationale PISA, consacrée principalement à la « compréhension de l'écrit », compare pour 65 pays les compétences des élèves de 15 ans révolus. Comme les livraisons précédentes, ce travail mené sous l'égide de l'OCDE se traduit dans les pays concernés par une floraison de commentaires, qui témoignent de l'importance acquise dans le débat social sur l'éducation, par la pratique des mesures de compétences. Au-delà des questions méthodologiques qui accompagnent inévitablement ces grandes enquêtes, ce numéro de « Questions vives » s'intéressera prioritairement aux glissements, contrastes ou contradictions entre les usages savants et courants des informations  tirées de ces publications. Dans un contexte marqué par la coexistence de restrictions dans les budgets publics d'éducation, d'une forte demande d'éducation et d'une perte de légitimité de l'institution scolaire (variable selon les sociétés), la question des « compétences » des élèves devient un élément central du discours sur « l'efficience » des systèmes éducatifs : la vigilance épistémologique par rapport aux risques d'instrumentalisation des résultats en la matière sera le fil conducteur de ce numéro 16 de  « Questions Vives, Recherches en éducation », programmé pour janvier 2012". La revue attend vos contributions d'ici fin juin.

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'Assemblée adopte une résolution sur la laïcité

Peut-on utiliser les grands principes républicains, telle la laïcité, pour le combat politicien ?  Après la résolution sur le voile, l'UMP a proposer une résolution sur la laïcité qui a été adoptée par les seules voix UMP le 31 mai à l'Assemblée nationale.

 

Présenté comme un texte républicain, il s'agit à nouveau du racolage des voix extrémistes. Par exemple, le texte s'oppose à ce que "les ministres des cultes aient un lien de subordination avec un Etat étranger" sans que soit clairement visé le Vatican.. Il demande que "le principe de laïcité soit étendu à l’ensemble des personnes collaborant à un service public ainsi qu’à l’ensemble des structures privées des secteurs social, médico-social, ou de la petite enfance chargées d’une mission de service public ou d’intérêt général", ce qui vise à reléguer les mères et les employées  portant le foulard hors de ces établissements. De même il "estime souhaitable que, dans les entreprises, puisse être imposée une certaine neutralité en matière religieuse, et notamment, lorsque cela est nécessaire, un encadrement des pratiques et tenues susceptibles de nuire à un vivre ensemble harmonieux". Le souci de l'harmonie est surement la principale qualité de ce texte. La gauche et le centre ont refusé de voter ce texte.

La résolution

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Français : Les manuels numériques passés au crible

Le manuel numérique a désormais sa place dans les collèges, mais comment choisir parmi la production massive qui accompagne les nouveaux manuels de Français pour le niveau quatrième ? Le Café présente les points forts et  les points faibles des nouveaux manuels et laisse parler leurs éditeurs.

Dans le Café mensuel

 

 

 

 

 

Sciences : Fiami, auteur de BD  

Les Vies de Marie Curie, le nouvel album de Fiami sort au mois de juin.  Qui est donc cet auteur ? D’où lui vient son inspiration ? Venez découvrir son univers, son  œuvre !

A lire dans le Café mensuel

 

 

 

 

 

Balistique et population sur Culture math

CultureMATH nous offre ce mois-ci deux nouvelles ressources. La conférence de David Aubin sur "Trajectoires de la balistique" s'inscrit dans le cadre de la thématique "police scientifique" de l'enseignement d'exploration "Méthodes et Pratiques Scientifiques" (MPS). Enfin un nouvel article "Généalogie de populations : le coalescent de Kingman", par Bastien Mallein.

Culture math

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mercredi 01 juin 2011.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces