L'Onisep ouvre "mon stage en ligne" 

Par François Jarraud


Voulue par le ministre, présentée devant Luc Chatel le 16 juin, la plateforme "mon stage en ligne" va faciliter les relations entre école et entreprises. Véritable interface, elle sait utiliser le langage des jeunes, les modes de travail de l'Ecole et alléger la tâche des entreprises. Saura-t-elle aussi imposer l'égalité devant les stages ?


Voulue par Luc Chatel, la plateforme a été présentée le 16 juin dans le cadre de Planète  PME. Pour Luc Chatel le rapprochement entre Ecole et entreprises est une "révolution" qui doit toucher l'enseignement général, après avoir pénétré le technologique et le professionnel. Elle est nécessaire pour améliorer la compétitivité économique au même titre que la réforme de l'orientation.


Quels besoins ? Pascal Charvet, directeur de l'Onisep, rappelle aussi qu'elle a été développée avec l'Agefa PME, une association crée par les PME pour développer l'apprentissage et l'enseignement professionnel. Elle répond à des besoins concrets. D'abord ceux des entreprises souvent submergées par les demandes de stages. La plate forme permettra de trouver des stagiaires plus facilement en ayant la garantie de sortir du fichier une fois les stagiaires trouvés. Mais la plateforme a aussi des avantages pour l'Ecole. Grâce à la géolocalisation de toutes les offres de stages, elle facilite le choix. Les enseignants pourront aussi montrer facilement dans quels secteurs se situe l'offre dans le département. Ceux qui n'ont pas l'habitude de chercher des stages, comme les enseignants des lycées généraux, apprécieront particulièrement l'outil. Enfin les élèves qui ont du mal à trouver un stage, par exemple parce qu'ils n'ont pas le réseau relationnel nécessaire, auront accès à une information importante sur les offres.


Quatre atouts. Pour Pascal Charvet "le site compte sur 4 atouts" pour trouver son public. Le  premier c'est la simplicité. La banque de stages permettra une recherche par diplôme, par compétences et par métier. Le site est compréhensible par les élèves. Le second atout c'est la sécurité. Le site permettra de prendre contact avec les entreprises en toutes sécurité pour elles et pour l'établissement. La qualité des offres est le troisième atout : la banque de stages sera maintenue en permanence. Il n'y aura pas d'offres périmées. Enfin la proximité est aussi un point important : le fait que les élèves puissent voir les offres près de chez eux est une incitation puissante à oser un stage.


A ces quatre atouts le Café ajouterait bien un cinquième. Si le site comprend les intérêts de entreprises, les pratiques culturelles et le langage des jeunes, il maîtrise aussi les règles de l'Ecole. Le professeur reste au centre de la recherche de stage. C'est lui qui valide la demande et qui est en contact avec l'entreprise. Le professeur est l'appui de l'élève et le stage en entreprise est un aspect de son éducation.


Le site a été présenté au salon Planète PME. Il sera opérationnel en septembre 2011.

Mon stage en ligne

http://www.monstageenligne.fr/


Par fjarraud , le vendredi 17 juin 2011.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces