L'Expresso du 29 août 2011 

 

 Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Rentrée : "L’école primaire vit un tournant historique" affirme le Snuipp...

ÉDITORIAL

Relever la condition enseignante : encore une bonne résolution pour la rentrée

LE SYSTEME

Secondaire : Refonte des règlements intérieurs l Sorties, voyages et partenariats : Le B.O. aère les établissements l Rendez-vous syndical de rentrée... l Tout sur les élections l Bac : Nouvelles épreuves des bacs généraux et technologiques l Le référentiel des inspecteurs l Construire une carte régionale des formations l Angleterre : L'écart entre les genres s'élargit.

L’ÉLÈVE

5 000 enfants ont vu la mer le 24 août   l Le portail de l'alternance.

LA CLASSE

En direct de Cyberlangues  l Ouverture de Ludovia l Rêveurs d'école : Patrick Mpondo-Dicka, passeur de TICE à Ludovia l Actions éducatives 2011-2012.

LA RECHERCHE

50ème Congrès ICEM : Pour une méthode naturelle de congrès...

LES DISCIPLINES

Les programmes de STI - STL au J.O. l Agrégation externe d'EPS l OCDE : La croissance continue à ralentir.

 

 

 

Rentrée : "L’école primaire vit un tournant historique" affirme le Snuipp

Pour Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp, le premier syndicat des enseignants du primaire, la rentrée 2011 est sur de nombreux points "inacceptable". " Il faut donner à l’école primaire les mêmes moyens que dans les autres pays de l’OCDE", nous explique-t-il dans un entretien accordé au Café. Ce refus s'appuie sur les résultats d'un copieux dossier d'information sur l'état de l'école primaire et sur un sondage d'opinion.

 

Cinq chiffres résument le dossier.  8 300 élèves en plus cette année au primaire malgré la baisse du taux de scolarisation à 2 ans (qui ne concerne plus que 15 % des enfants contre 26% en 2005). 8 967 postes d'enseignants disparaissent à la rentrée et 1 500 classes ferment. Le Snuipp dénonce donc la mise à mal des professeurs qui apportent un soutien spécifique à l'école, à commencer par les enseignants spécialisés des Rased : 600 postes supprimés, soit 30 000 enfants privés de leurs soins. Enfin, dans 27 départements, les nouveaux enseignants vont aller directement en classe, passant d'un master à un CP ou une grande section de maternelle, sans accompagnement.

 

Qu'en pensent les Français ? Selon le sondage du Snuipp, ils condamnent majoritairement la politique gouvernementale.  82% des français sont hostiles aux suppressions de postes, 62% veulent réduire le nombre d'élèves par classe. 50% considèrent l'école comme une priorité, juste derrière l'emploi. 73% trouvent que l'école maternelle fonctionne bien et 62% l'élémentaire. On mesure le chemin à parcourir par Luc Chatel pour convaincre l'opinion du bien fondé de sa politique. Il y réussit sur un point : les français veulent aussi d'autorité à l'école. Sébastien Sihr réagit à cette apparente contradiction.

Lisez l'entretien avec Sébastien Sihr

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de François Jarraud

 

Relever la condition enseignante : encore une bonne résolution pour la rentrée

Evaluer sans dévaluer, pratiquer la pédagogie différenciée.. Tout l'été, L'Expresso a annoncé des "bonnes résolutions" d'enseignants pour la rentrée.   Place à ceux qui pilotent le système ! Nous les invitons à jeter un regard sur la condition enseignante.

 

Deux études européennes publiées cet été permettent d'apprécier la situation des enseignants français par rapport à leurs voisins. Leurs vacances sont-elles particulièrement longues ? Les calendriers scolaires recensés par Eurydice, le système d'information européen dédié à l'éducation, montrent une autre réalité. En Europe, seuls le Danemark, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont des vacances d'été inférieures à 8 semaines, avec 6 semaines dans ces trois cas. Seize pays européens ont des vacances d'été de 9 semaines et plus. Le record est à chercher en Lettonie et Estonie avec 13 et 12 semaines. Mais Chypre, la Finlande, la Hongrie, l'Islande, la Roumanie, la Slovaquie et la Suède ont deux mois et demi de congés d'été. La France se prépare à s'aligner sur l'exception et non la norme...

 

Et les salaires ? Eurydice vient de publier une étude sur les salaires des enseignants et des chefs d'établissement en Europe. Les enseignants français ne sont pas les plus mal payés. Avec un salaire annuel situé entre 22 et 44 000 euros au primaire et 25 à 47 000 au secondaire, l' enseignants français gagne nettement plus que le bulgare (4271 euros) ou le polonais. Mais il a les salaires les plus bas des pays d'Europe de l'ouest et du sud. L'instituteur allemand gagne de 38 à 51 000 euros, le britannique en moyenne 34 795 €, l'espagnol de 29 à 40 000. Au lycée c'est respectivement 45 à 64 000 € en Allemagne, 38 499 en moyenne en Angleterre, de 33 à 47 000 en Espagne. Et on n'a  pas parlé des 101 471 € du luxembourgeois ou des 77 108 danois...

 

L'autre caractéristique française c'est la hiérarchisation salariale. L'écart est important entre la rémunération du professeur du secondaire et celle du chef d'établissement. C'est aussi le cas dans certains pays d'Europe : Pays Bas, Roumanie, Angleterre, où les principaux gagnent près de 83 000 euros annuels.

 

Crise et salaire. Le krach boursier accentue les pressions budgétaires. La tentation est certainement forte de réduire les salaires ou d'augmenter le temps de travail (par la réduction des vacances ou l'annualisation par exemple). Raison de plus de rappeler ces quelques chiffres...

Etude sur les salaires

Etude sur les vacances

Ce que prépare le ministère

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Secondaire : Refonte des règlements intérieurs

Le B.O.  spécial n°6 du 25 août publie les deux circulaires d'application des décrets sur la discipline et les sanctions. Ces textes impliquent une nouvelle rédaction des règlements intérieurs des collèges et des lycées. En principe les modifications sont applicables au 1er septembre...

 

Le Journal Officiel du 26 juin avait publié deux décrets concernant le régime des sanctions dans les établissements secondaires. Faisant suite aux propos du président de la République le 23 juin et aux Etats généraux sur la sécurité à l'Ecole, les deux décrets modifient la politique disciplinaire. Les circulaires définissent les conditions d'application.

 

La principale mesure est la création d'une nouvelle sanction : la "mesure de responsabilisation". " La mesure de responsabilisation... consiste à participer, en dehors des heures d'enseignement, à des activités de solidarité, culturelles ou de formation à des fins éducatives. Sa durée ne peut excéder vingt heures. Lorsqu'elle consiste en particulier en l'exécution d'une tâche, celle-ci doit respecter la dignité de l'élève, ne pas l'exposer à un danger pour sa santé et demeurer en adéquation avec son âge et ses capacités. Elle peut être exécutée au sein de l'établissement, d'une association, d'une collectivité territoriale, d'un groupement rassemblant des personnes publiques ou d'une administration de l'Etat... L'accord de l'élève, et, lorsqu'il est mineur, celui de son représentant légal, est recueilli en cas d'exécution à l'extérieur de l'établissement. Un exemplaire de la convention est remis à l'élève ou à son représentant légal. La mise en place d'une mesure de responsabilisation est subordonnée à la signature d'un engagement par l'élève à la réaliser". Elle peut remplacer une mesure d'exclusion temporaire ou définitive sur proposition du seul chef d'établissement ou du conseil de discipline.

 

Limitation des exclusions. La mesure est appelée à remplacer les exclusions temporaires. Celles-ci sont limitées L'exclusion de la classe ou de l'établissement ne peuvent excéder 8 jours "de façon à ne pas compromettre la scolarité de l'élève".

 

Des procédures automatiques. "Lorsque l'élève est l'auteur de violence verbale à l'égard d'un membre du personnel de l'établissement ; ou lorsque l'élève commet un acte grave à l'égard d'un membre du personnel ou d'un autre élève", Une procédure disciplinaire est automatiquement engagée. Le chef d'établissement " est tenu de saisir le conseil de discipline lorsqu'un membre du personnel de l'établissement a été victime de violence physique".

 

La question de l'individualisation.  Mais la circulaire précise sans ambiguïté que " le principe de l'individualisation de la réponse disciplinaire en fonction du profil de l'élève, des circonstances de la commission des faits et de la singularité de ceux-ci demeure." De même le texte précise que " il est nécessaire que l'élève puisse présenter sa version des faits avant que la punition ne soit prononcée". Cependant le même texte est un peu ambigu quand il annonce que " le principe de l'individualisation n'est toutefois pas exclusif de sanctions prononcées à raison de faits commis par un groupe d'élèves identifiés qui, par exemple, perturbe le fonctionnement de la classe. Il convient d'établir, dans toute la mesure du possible, les degrés de responsabilité de chacun(e) afin d'individualiser la sanction, ce qui n'exclut pas qu'elle soit identique pour plusieurs élèves". En clair la punition collective est interdite sauf dans les cas autorisés...

 

Une "commission éducative" est crée dans les établissements pour examiner la situation d'un élève "dont le comportement est inadapté". Elle comprend sous la présidence du chef d'établissement deux "personnels de l'établissement" dont au moins un professeur et un parent d'élève. Mais le chef d'établissement peut prononcer seul toutes les sanctions à l'exception de l'exclusion définitive et la commission est nommée par lui.

 

Refaire tous les règlements intérieurs... De fait ces textes imposent une nouvelle rédaction du règlement intérieur de tous les collèges et lycées. En théorie cela devrait être fait pour la rentrée mais ce ne sera nulle part le cas. Une des circulaires simplifie le travail en décrivant précisément ce qui doit se trouver dans le règlement intérieur.

 

Des avis critiques. En juin dernier, le Snpden, qui représente des chefs d'établissement, a jugé le calendrier ministériel, c'est à dire l'application à la rentrée, "irréaliste" car il faudra un vote du conseil d'administration. Mais surtout parce que "c'est au moment où l'on incite les établissements à trouver des sanctions alternatives à l'exclusion qu'on leur supprime les postes d'assistants d'éducation"... La FCPE et l'UNL ont annoncé le 25 août qu'ils déposaient une requête en conseil d'Etat contre ce texte. Les deux organisations dénoncent "l'automatisation de la procédure disciplinaire dès lors qu’une « violence verbale » est commise. Cette notion n’est nullement définie, ouvrant la porte à des conceptions aléatoires suivant les établissements. Cette mesure piétine également le principe de personnalisation des poursuites". Une autre critique vise la commission éducative. " Elle ne comporte aucun représentant des élèves, à l’inverse du conseil de discipline. Comment prétendre prévenir et empêcher les problèmes de discipline sans associer l’ensemble de la communauté éducative, à commencer par les premiers concernés ?", écrivent les deux organisations.

 

Mais des soutiens.  Pour le Sgen Cfdt, "pour l'essentiel, ce décret intègre enfin les fondements du texte de juillet 2000 sur la progressivité et la proportionnalité des sanctions, le sursis possible, les mesures de responsabilisation (travail d'intérêt général dans ou hors l'école) et semble vouloir limiter les exclusions temporaires. Il sera nécessaire que les règlements intérieurs d'établissement intègrent totalement ces règles", Le Sgen relève aussi des points négatifs comme " l'automaticité de la réunion du conseil de discipline pour les élèves ayant déjà fait l'objet d' une exclusion temporaire (qui) contredit l'objectif affiché de réduction des exclusions définitives".

 

Interrogé par le Café, Eric Debarbieux, dont les réflexions ont accompagné la création de ces textes, estime que "il y a de bonnes choses dans ce décret. Un exemple ? On a beaucoup parlé d'automaticité des sanctions. Le décret instaure une automaticité de la saisine du conseil de discipline. C'est très différent. Et la circulaire d'application va encadrer cela. Le décret met fin aux exclusions temporaires de plus de 8 jours qui étaient une cause importante de décrochage et d'absentéisme. C'est une avancée intéressante."

Le B.O. spécial n°6

Sur les décrets

Debarbieux

C Lelièvre : A propos des décrets...

 

Sorties, voyages et partenariats : Le B.O. aère les établissements

Le B.O. du 25 août publie deux circulaires qui invitent les établissements à oser sorties, voyages scolaires et partenariats. Cependant, ils ne règlent pas tous les problèmes comme celui du financement des frais des accompagnateurs.

 

La circulaire affirme que " les nombreux bénéfices retirés par les élèves de ces expériences éducatives et pédagogiques doivent inciter les établissements à organiser ces déplacements". Elle précise les règles à appliquer dans les établissements secondaires du public. On notera que la sortie "concerne de préférence une classe entière" et qu'elle n'excède pas 5 jours pris sur le temps scolaire. La question du financement est abordée. "La contribution financière des familles... ne peut être demandée que dans le cas des sorties scolaires facultatives et que son montant doit être raisonnable". Quant aux accompagnateurs, "ils n'ont pas à supporter le coût d'un séjour constituant une activité prolongeant une action d'enseignement". Alors qui paiera leurs frais ? On reste un peu dans la quadrature du cercle. " Le financement du séjour des accompagnateurs doit donc être recherché parmi les sources de financement mentionnées au titre I.2.6.1, à l'exception de la contribution financière, même indirecte, des familles. Dans le cas où des conditions tarifaires avantageuses sont accordées par le voyagiste (remise à caractère commercial, par exemple), elles doivent bénéficier à l'ensemble des participants, et non concerner la seule part propre aux accompagnateurs".

 

Un autre texte concerne les "partenariats scolaires", c'est à dire la mise en relation des établissements français et européens ou étrangers. Celle-ci est vivement encouragée mais particulièrement sous sa forme virtuelle comme e-twinning. Le texte invite à reconnaître dans le livret de compétences les acquis de ces partenariats.

Sorties et voyages

Partenariats

 

Rendez-vous syndical de rentrée...

La CGT, la FSU, le SGEN CFDT, la FEP CFDT et les syndicats UNSA éducation appellent à la grève le 27 septembre.

 

"En plus de la question fondamentale des postes", notent les 4 fédérations, "la politique éducative, l’avalanche de mesures inadaptées, incohérentes et précipitées maintiennent un système éducatif inégalitaire qui ne permet pas de lutter réellement contre l’échec scolaire. La nécessité d’une toute autre politique éducative passe aussi par un budget plus volontaire. Pour cela, les organisations FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education appellent les personnels de l’Education nationale et de l’enseignement agricole publique à se mettre en grève le 27 septembre prochain". Les enseignants du privé (Fep Cfdt) s'associe au mouvement.

L'appel

 

Tout sur les élections

Un B.O. spécial publié le 25 août définit les modalités d'organisation des élections professionnelles d'octobre 2010. Le calendrier électoral commence le 2 septembre avec l'ouverture du portail élections. L'application électronique de vote sera ouverte le 13 octobre. Les contrats aidés, les agents relevant de contrat de droit privé, les agents de l'enseignement privé, ceux en congé pour élever un enfant ou pour convenances personnelles ne sont pas électeurs. Peuvent se présenter les organisations existant depuis au moins deux ans et respectant les valeurs républicaines, ce qui veut écarter les organisations identitaires ou religieuses.

La circulaire

 

Bac : Nouvelles épreuves des bacs généraux et technologiques

Le Journal officiel du 25 août publie quatre arrêtés définissant les épreuves des bacs généraux et technologiques. Ces textes  prennent en compte les modifications apportées par la réforme du lycée par exemple pour les épreuves de langues et les épreuves anticipées.

Bac général

Bacs technologiques

Bac TMD

Bac hotelier

 

Le référentiel des inspecteurs

Le Journal Officiel du 25 août publie un arrêté définissant un "référentiel métier" des inspecteurs. Il est profondément modifié par rapport au texte de 2010.

L'arrêté

L'ancien

 

Construire une carte régionale des formations

Réalisé par le Centre d'analyse stratégique, ce rapport " a vocation, pour tous les acteurs qui le souhaiteront, à contribuer à la mise en œuvre et au suivi du CPRDF dans sa dimension opérationnelle, notamment le dialogue sur la carte des formations. Plus généralement, il devrait contribuer à outiller les acteurs régionaux sur le champ de l’analyse du marché du travail et de la relation formation-emploi." Il s'adresse aux rectorats et aux régions.

Le rapport

 

Angleterre : L'écart entre les genres s'élargit

Les petites Anglaises creusent l'écart avec leurs camarades masculins annonce BBC News. Aux derniers examens du GSCE, l'écart de performance entre garçons et filles atteint 6,7%.

Article BBC

Dossier SOS garçons !

 

Les titres de l'été

Durant l'été L'Expresso est paru à un rythme hebdomadaire. Retrouvez les articles les plus lus.

Pour vos vacances, le Sac de plage du Café

L'école peut-elle échapper à la crise financière ?...…

Concours : Recrutement en hausse ou en baisse ?...

Chatel annonce une refonte des épreuves du bac

ATICE : Comment l'institution scolaire peine à donner leur place aux TICE...

L'Ecole et son récit, vu par Denis Meuret

Une bonne résolution : Evaluer sans dévaluer

A quoi sert l'école privée ? s'interroge l'OCDE...

Plan ENR : Première victime du krach ?

Rêveurs d'Ecole : Julien Llanas, ludophile

Rêveurs d’école : Monique Argoualc’h : Apprendre à vivre ensemble pour apprendre

Rêveurs d'Ecole : Laurence Juin, pionnière des TICE

Rêveurs d'Ecole : Christine Froté, l'école au centre de sa communauté

Londres : Pourquoi les émeutes ?

Pourquoi le Krach

Des "fiches explicatives" catholiques pour les profs de SVT

Etudier la famine en Somalie

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

5 000 enfants ont vu la mer le 24 août 

Cinq mille oubliés des vacances ont bénéficié d'une journée de rêve grâce au Secours populaire et à l'éditeur Rue du monde. Le Secours populaire leur ont offert une journée à Cabourg, souvent la seule journée de dépaysement pour ces enfants des quartiers populaires. ILs sont rentrés chez eux avec un livre offert par Rue du monde grâce à l'opération Eté des bouquins solidaires.

 

Le portail de l'alternance

Le gouvernement ouvre un portail de l'alternance à destination des jeunes. Il présente les types de contrat et donne accès à des offres de formation par région et métier.

Le portail

 

 

Revenir au sommaire

 

 

En direct de Cyberlangues

Et c’est reparti pour un tour. Le 11ème colloque Cyber-Langues vient d’ouvrir ses portes et est à nouveau très enrichissant. Sous le titre ‘Echanges, réseaux sociaux et ressources numériques’, c’est plus de 150 personnes de tous horizons qui se (re)trouvent pour assister à des conférences le matin et à des ateliers l’après-midi sur l'apprentissage des langues dans une ambiance unique : à la fois décontractée et studieuse. Il est question de jeux vidéo pour apprendre, de veille avec Twitter, de travail en binôme binational, de documents vidéo authentiques etc.

Lisez le reportage du Café

 

Ouverture de Ludovia

Du 29 août au 1er septembre , toutes les tribus du numérique sont à Ludovia, dans l'Ariège. Il y a les chercheurs, les blogeurs, les twitteurs, les institutionnels et les commerciaux. Car Ludovia draine tous ceux qui agissent, réfléchissent ou s'intéressent au numérique. Cette année le Colloque Ludovia porte sur "les mobilités numériques". Il est question d'ENT, de jeux sérieux, et beaucoup du mobile. Plusieurs présentations sont déjà en ligne. Le Café est présent et rend compte d el'événement.

Suivez le blog du Café

Le programme

 

 

Rêveurs d'école : Patrick Mpondo-Dicka, passeur de TICE à Ludovia

Pour le dernier volet de notre série « rêveurs d’école », nous avons rencontré  Patrick Mpondo-Dicka, maître de conférences au Laboratoire de Recherche en Audiovisuel (LARA) de l’Université de Toulouse Le Mirail et vice-président de culture numérique, l’association organisatrice du colloque scientifique de Ludovia. Nous avions remarqué lors de l’édition précédente son rôle de passeur entre deux univers complémentaires mais dont les entrelacs sont trop pâles dans le domaine des Tice : le monde de la recherche et celui de la pratique.

Lisez le reportage du Café

 

Actions éducatives 2011-2012

Le B.O. publie la liste des actions éducatives officielles cette année. "les actions éducatives valorisent les initiatives collectives ou individuelles, encouragent les approches transversales et contribuent à développer les partenariats." Retrouvez en la diversité.

La circulaire

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

50ème Congrès ICEM : Pour une méthode naturelle de congrès...

Villeneuve d'Ascq (59), Deuxième... Ils s'étaient déjà réuni là vingt ans plus tôt. Sans conteste un succès pour ce nouveau rendez-vous. 700 participants. 18 pays représentés et un congrès très « transfrontalier » co-organisé avec les Belges, qui dans le mouvement Freinet n'ont pas de soucis de coopération entre francophones et néerlandophones. 50ème congrès, les chiffres ronds, même si celui là est loin d'être celui d'un anniversaire, sont souvent l'occasion de bilans, de tirer des conclusions … ou de revenir aux fondamentaux. C'est délibérément le parti-pris des organisateurs de ce congrès qui le placent sous le signe de « l'enfant auteur », en recherche de la substantifique moelle de cette expression promue par Célestin Freinet lui-même.

Lisez le reportage du Café

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Les programmes de STI - STL au J.O.

Le Journal officiel du 26 août a publié les programmes officiels des séries STL, STD2A, STI2D.

Maths STL

Maths STD2A

Physique chimie STI2D, STL

Chimie STL

Biotechno STL

Physique chimie STL

Physique chimie STL

Maths STI2D, STL, SPCL

 

Agrégation externe d'EPS

Le détail des troisième et quatrième épreuves de l'agrégation externe d'EPS.

Au B.O.

 

OCDE : La croissance continue à ralentir

"Le produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE a ralenti à 0,2% au deuxième trimestre de 2011, en recul par rapport à 0,3% au trimestre précédent. Ceci marque le quatrième trimestre consécutif de ralentissement de la croissance", marque l'OCDE. La FRance a une croissance du PIB réel au second trimestre 2011 de 0% contre 0,2% pour l'OCDE.

Les données

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 29 août 2011.
En direct du forum
Brissiaud : La lecture et l'evidence based education
- De Rémi Brissiaud à Franck RamusLa conférence de Brian Butterworth est disponible (lien dans l'article) et l'on dispose même d'une traduction simultanée en français. Le sens général de son discours est sans aucune ambiguïté : il s'agit de...
7ème Forum des enseignants innovants : Dernier jours !
- L'innovation pédagogique est soutenu par l'éducation nationale!! quel blague, je suis enseignant de maths et je veux simplement ne plus faire de transmissif, de pivilégié le socio-constructivisme (et tous ce qui va avec),et bien en 1 an...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces