L'Expresso du 10 Novembre 2011 

 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Concours : Le ministère laisse tomber le CLES2…

CLES 2 : De la masterisation à la dissimulation

ÉDITORIAL

Partons à la (en) campagne

LE SYSTEME

L'enseignement catholique face à l'avenir  l A Nantes, les instits inventent des "contre-animations" pédagogiques l Forum PiL 2011 : Déterminer les lauréats l Le débat parlementaire vole au secours des Rased l Le Snuipp demande la revalorisation l Elections professionnelles : Quelles évolutions ? Quelles explications ?  l Les députés communistes et Parti de gauche demandent une commission d'enquête sur l'Ecole l 50 organisations veulent faire de l'illettrisme la "grande cause nationale 2012" l Educatec Educatice : Inscrivez-vous l L'Angleterre se prépare à une grande grève le 30 novembre.

L’ÉLÈVE

L'orientation au Salon de l'éducation l Les Compagnons du Devoir veulent devenir une grande école.

LA CLASSE

Sortir : l'Aventure artistique des Stein l 7ème Festival du film d'éducation à Evreux.

LA RECHERCHE

4èmes Rencontres nationales des projets éducatifs locaux…

CITOYENNETE

Le 11 Novembre dans la classe.

LES DISCIPLINES

Math'Gic c'est vraiment magique ! l Journées nationales de formation et Centenaire de l'APBG l Histoire-Géo : 8 fiches collège

 

 

 

Concours : Le ministère laisse tomber le CLES2

A quelques jours des épreuves des concours d'enseignement, le ministère insinue que les candidats titulaires d'un master n'auront plus besoin de passer le CLES2. C'est ce qui découle d'une mention qui vient d'être ajoutée sur le site ministériel.  "Selon les dispositions de l'article 6 de l'arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme du master, " le diplôme de master ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser une langue vivante étrangère. Les parcours types de formation comprennent des enseignements permettant aux étudiants d'acquérir cette aptitude ". Ainsi, dès lors que les candidats, titulaires d'un master, présentent un relevé de notes qui atteste de la validation de crédits dans une langue vivante étrangère, ils n'ont pas à justifier du CLES2". Ce certificat de langues a été considéré comme un des obstacles au recrutement des enseignants. En le supprimant, le ministère va dans le sens des recommandations du rapport Jolion.

La rubrique concours du ministère (en bas de page)

 

CLES 2 : De la masterisation à la dissimulation

Pour Jean-Louis Auduc, l'escamotage du CLES 2 est à la fois un signe de méfiance envers la masterisation et du mépris dans lequel sont tenus les candidats aux concours.

 

Le ministère reconnaît enfin que certaines exigences réclamées aux candidats des concours de recrutement enseignant sont impossibles à mettre en oeuvre. Après moults tergiversations, le ministère de l’éducation nationale vient en novembre 2011 d’annoncer sur son site des modifications concernant les conditions requises concernant le recrutement des enseignants. Il était temps ! les concours d’admissibilité du Concours de professeurs des écoles ont eu lieu fin septembre et ceux des CAPES auront lieu à partir du 15 novembre !

Lisez la suite de la tribune

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Monique Royer

 

Partons à la (en) campagne

Le week end dernier, le Café a pris l’air de la campagne, la vraie de vraie : un village de 400 habitants, perdu du côté de Montauban, sans équipement culturel, avec une jolie halle couverte et une belle idée. Chaque année Larrazet se transforme deux jours durant en agora, le temps de débattre d’un sujet de société. La session de 2011 était consacrée à l’école et le bonheur partagé de réfléchir ensemble à un sujet qui est le notre, nous parents, enseignants, citoyens, donne envie de poursuivre le débat.

 

Ecouter dans le décor désuet d’une salle des fêtes des chercheurs forcément ouverts, disponibles puisque venus jusque là ; écouter aussi des avis divergents, des échos de pensées que généralement on ne lit pas puisqu’étrangers à nos points de vue, discuter longuement avec des inconnus pour inventer le portait d’une école idéale, l’espace de libre échanges donne à réfléchir.

 

L’école tout le monde en parle, tout le monde lui accorde un avis souvent définitif. L’école est en crise, constat partagé, admis, malade de tout un tas de choses : l’attente que l’on y met tout en sachant que la performance scolaire n’est plus un passe garanti pour un avenir radieux, les injonctions multiples qui pleuvent contradictoires, l’oasis de créativité qui petit à petit s’amenuise. L’école doit changer pour enfin accorder de l’attention aux élèves perdus avant qu’ils ne se noient tout à fait, cesser de détourner le regard devant la cohorte des jeunes qui s’ennuient, qui tournent le dos à une scolarité dans laquelle ils ne peuvent trouver leur place.

 

L’école est  à tous, l’école est à nous et nos esprits, nos cœurs se fendillent de la voir se déliter, se désincarner, privée du souffle fondamental d’un projet qui la porte vers les réalités du XXIe siècle. Alors, si l’école est à nous, prenons d’assaut son projet pour le construire. Utopie ? Peut –être. Mais après tout Larrazet peut faire des émules, des agoras peuvent naitre ici et là pour favoriser les débats. Foin du café du commerce, le croisement entre l’analyse des chercheurs et le vécu, les attentes citoyennes nous évitent de nous attarder au comptoir des lieux communs.

 

L’école ne nous ressemble plus, ne ressemble plus à la société qu’on espère. Alors, partons en campagne, et disons le tout net l’école est à nous, l’école est à tous, son nouveau visage c’est à nous de le dessiner.

 

Monique Royer

 

Les rencontres de Larrazet

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'enseignement catholique face à l'avenir

Comment maintenir l'offre de formations quand on supprime des postes ? Cette question s'est vite imposée lors du congrès national de l'UNETP, une organisation qui rassemble les établissements techniques et professionnels de l'enseignement privé catholique. Ouvert à Paris le 9 novembre, il réunit près de 150 chefs d'établissements et responsables régionaux ou nationaux. Si le thème central du congrès est "les jeunes dans tous leurs états", la matinée du 9 novembre était réservée aux questions d'actualité. Et parmi elles, celle des moyens a occupé tous les esprits.

Lisez le reportage

L'enseignement catholique laboratoire de la réforme structurelle

 

A Nantes, les instits inventent des "contre-animations" pédagogiques

Ce matin, à Nantes, près de 70 enseignants se sont retrouvés. Sans commande ministérielle. Plus pour réfléchir que pour repartir avec des solutions clés en mains. Organisée par Résistance pédagogique 44 et l'Idem 44 (le mouvement Freinet), ils ont participé à une "contre-animation pédagogique". Un nouveau concept qui répond à sa façon à l'évolution de la formation professionnelle...

 

C'est au cours de l'année scolaire 2010-2011 qu'est née l'idée de se ré-approprier les dispositifs de formation et de mettre en place ces « contre-animations » pédagogiques. Le mouvement Résistance pédagogique 44 et l'IDEM 44 (pédagogie Freinet) s'étaient unis pour organiser deux sessions de formation, l'une en janvier  2011 sur les évaluations, la seconde en mai sur le livret de compétences.

Lisez le reportage

 

Forum PiL 2011 : Déterminer les lauréats 

Même si tous les projets des enseignants présentés à Washington sont déjà des gagnants, comment définir ceux qui illustrent le mieux les notions de collaboration, d’utilisation de technologies de pointe dans l’éducation  ou encore d’extension des apprentissages au-delà de la classe ?

En direct de Washington, notre reportage

 

 

Le débat parlementaire vole au secours des Rased

Chargés du rapport sur le budget de l'éducation nationale, Xavier Breton et Gérard Gaudron, deux députés UMP, ont ciblé leurs critiques sur la façon dont l'éducation nationale se débarrasse des Rased. "La préparation et l’exécution du budget 2012 suscitent, dans le monde enseignant, de grandes craintes quant à la pérennité des réseaux. Or, de futures évolutions, quelles qu’elles soient, ne sauraient être décidées en catimini, au détour de discussions conduites, au nom de l’« efficience » des moyens, entre le ministère de l’éducation nationale et les rectorats", écrivent-ils. "Au total, l’avenir des réseaux constitue un sujet trop important et sensible pour ne pas donner lieu à un débat de fond, qui ne soit pas « préempté » par des considérations strictement budgétaires".

 

Ils jettent un regard sévère sur la façon dont l'éducation nationale traite l'avenir des Rased. "Le défaut d’évaluation des réseaux et, plus généralement, l’absence, durant la décennie 1997-2008, de toute réflexion ministérielle quant à leur avenir, sont, en réalité, très significatifs, car ils reflètent l’abandon de ce dispositif par l’Éducation nationale, une attitude qui doit être jugée sévèrement". Pour eux, "une réforme privant l’école de ses enseignants spécialisés ne constituerait pas, aujourd’hui, une hypothèse d’évolution acceptable, quand bien même celle-ci se ferait « en douceur », en « sourdine », au gré des projets de loi de finances successifs... Certes, on peut considérer, comme le directeur général de l’enseignement scolaire, M. Jean-Michel Blanquer, que celle-ci devrait être « internalisée » par les professeurs en responsabilité d’une classe, mais ce schéma idéal suppose, au préalable, qu’ils aient reçu une formation pédagogique de haut niveau. De ce point de vue, le dispositif de formation initiale des enseignants mis en application en 2010 – dont les modalités sont, chacun peut en convenir, largement perfectibles – n’est pas en mesure, aujourd’hui, de garantir l’acquisition des compétences professionnelles postulées par l’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers".

Le rapport

 

Le Snuipp demande la revalorisation

Dans une nouvelle lettre adressée à Luc Chatel, le 9 novembre, Sébastien Sihr "dénonce le gel du point d'indice" et demande l'ouverture de discussions particulièrement sur l'avancement. "Nous pensons qu'il faut permettre à tous els enseignants des écoles d'atteindre l'indice terminal 783 en fin de carrière". Aujourd'hui le ratio d'avancement des professeurs des écoles est plus faible que celui des autres corps.

Communiqué

 

Elections professionnelles : Quelles évolutions ? Quelles explications ?

" L'étude des résultats détaillés des élections professionnelles, département par département, permet de faire quelques hypothèses sur les conditions locales qui ont pu avoir une influence sur la participation et sur les résultats", écrit Marcel Brun. Au terme d'une analyse cartographique des résultats, il lie les changements observés aux élections de 2011 aux évolutions du métier. Une analyse qui alimente le débat.

Lisez l'analyse de M Brun

 

Les députés communistes et Parti de gauche demandent une commission d'enquête sur l'Ecole

"Les élèves, les enseignant-e-s, comme tous les personnels concernés, ne peuvent plus continuer à être les variables d’ajustement des choix désastreux qui ne feront que réduire un peu plus les moyens et les ambitions du service public d’éducation", estiment les députés communistes et Parti de gauche. Ils ont déposé le 3 novembre une proposition de loi demandant la création d'une commission d'enquête " chargée d’évaluer les conséquences des décisions prises depuis 2007 sur l’état de l’école, sur l’aggravation des inégalités scolaires et sur la remise en cause du droit à l’éducation".

La proposition

 

50 organisations veulent faire de l'illettrisme la "grande cause nationale 2012"

Que de fées sur ce berceau ! Il y a les syndicats (Fsu, Cfdt, Unsa, Cgt) mais aussi la Chambre es Métiers et le Rotary. Il y a la Fcpe et la Peep; l'Afev, l'Unicef et la Fondation Carla Bruni Sarkozy. Et un moteur, l'Anlci (agence de lutte contre l'illettrisme). Toutes ces organisations demandent que l'illettrisme soit la grande cause nationale 2012. Un thème politiquement très porteur...

 

Educatec Educatice : Inscrivez-vous

Du 23 au 25 novembre, le Salon Educatec / Educatice est le rendez-vous des professionnels de l'éducation. Parmi les nombreuses conférences et démonstrations qui auront lieu, signalons le 23 novembre la conférence sur les jeux sérieux organisée par el Café avec des praticiens du jeu en classe (9h30); la conférence sur les TBI et les ardoises tactiles organisée par le ministère à 14h et celle sur la recherche sur les TICE à 15h45.

 

Le jeudi 24 s'ouvre à 9h30 sur une conférence du ministère sur l'éducation au numérique suivie à 15h45 de la seconde conférence du Café sur les outils mobiles dans la classe avec là aussi des enseignants de terrain. Le vendredi 24 Educatec se clôt sur la conférence sur l'éducation au numérique organisée par JM Fourgous en présence du ministre de l'enseignement supérieur.

Le programme des conférences

Inscrivez vous

Les bonnes raisons de visiter Educatec Educatice

 

L'Angleterre se prépare à une grande grève le 30 novembre

Après les enseignants, ce sont les chefs d'établissement de la National Association of Head Teachers qui ont dévidé de participer à la grève nationale du 30 novembre. Ils demandent une revalorisation de leurs retraites. Des milleirs d'écoles devraient être fermées ce jour là.

Article BBC News

 

Une semaine dans L'Expresso

Retrouvez les articles les plus vus de la semaine du 4 au 10 novembre.

Ecole : L'UMP propose un programme de rupture

J'y étais : Echos de la Convention UMP

Les réactions syndicales

Ile-de-France : Réussite et mixité sociale sont convoquées au lycée

24ème Goncourt des lycéens : La magie de la littérature fonctionne encore...

Des jeux sérieux annoncés pour l'éducation nationale

A Washington, le Forum PIL réunit 700 enseignants innovants

Peut-on mobiliser les élèves sur l'orthographe ?

Larrazet : Une agora pour l'Ecole

Les lauréats des Olympiades des métiers fêtés par Luc Chatel

Le harcèlement de nature sexuel banal à l'Ecole  

Précaires : Un Livre Noir pour sortir de l'anonymat

Les syndicats condamnent le plan Fillon

Du producteur à l’assiette des collégiens

Sortir : Un siècle d'écrivains

Former les élèves à s'orienter

Vous avez dit liberté pédagogique ?

Lavoisier, un scientifique révolutionnaire

La ruralité pèse sur l'orientation des jeunes ruraux

EPS : L'aérobie et le step avec C Portelance

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'orientation au Salon de l'éducation

Du 24 au 27 novembre, à Paris, avec le Salon de l'orientation organisé par l'Onisep, collégiens et lycéens pourront s'entretenir avec des conseillers d'orientation psychologues, rencontrer des représentants d'établissements scolaires et des élèves, se renseigner sur les possibilités d'études en Europe auprès des conseillers des pays de l'Union européenne, s'informer sur les métiers auprès de professionnels. Ils pourront aussi enrichir leurs connaissances sur les formations et les métiers en consultant, en accès libre, toutes les productions écrites, audiovisuelles, multimédias de l'Onisep et de ses partenaires.

 

Un espace dédié aux équipes éducatives accueillera les chefs d'établissement, les enseignants, les documentalistes…qui accompagnent les élèves dans la construction de leur parcours de formation et d'insertion professionnelle. Cette année encore, le Salon de l'éducation est l'événement annuel où les jeunes franciliens trouvent en un moment et un lieu de quoi alimenter leur parcours d'orientation.

Téléchargez une invitation

 

Les Compagnons du Devoir veulent devenir une grande école

La veille maison du compagnonnage, héritière des vieux métiers et des traditions du Tour de France, fait le pari de garder son âme tout en élevant le niveau de qualification des compagnons. Dès cette rentrée elle propose un nouveau parcours de formation jusqu'à la licence professionnelle en partenariat avec le Cnam. Le Tour de France serait validé comme une formation bac +3. Mais les Compagnons du Devoir veulent aller plus loin. Elle proposera des formations diplômantes de niveau bac +5 dans ses 27 métiers.

Les Compagnons du devoir

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Sortir : l'Aventure artistique des Stein

Léo, Gertrude, Michaël et Sarah Stein : une fratrie, quatre personnalités exceptionnelles. Cette famille de mécènes hors norme joua un rôle fondamental dans la reconnaissance de l'art moderne. Du 5 octobre 2011 au 16 janvier 2012, le Grand Palais raconte l'histoire de la famille tout au long de l'exposition "Matisse, Cézanne, Picasso... l'aventure des Stein".

Lisez le reportage

 

 

 

7ème Festival du film d'éducation à Evreux

Les Ceméa organisent la 7ème édition du Festival du film d'éducation, du 15 au 19 novembre, au Ciné Pathé d’Évreux (Eure). Pendant 5 jours, Il s’agit d’offrir a un très large public des moments privilégiés pour voir fiction ou documentaires en avant-première, rencontrer les réalisateurs et débattre avec eux de grandes problématiques ayant trait à l’enfance, la jeunesse, les liens intergénérationnel, la transmission culturelle, la lutte contre toutes les discriminations... Trente six films inédits sont présentés, sans oublier quatre tables rondes pour débattre des grands thèmes de l’éducation. Ce festival représente ainsi un formidable espace de confrontations et de débats, de regards croisés et d’échanges. 

Le programme

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

4èmes Rencontres nationales des projets éducatifs locaux

"L’Éducation des enfants ne relève pas, uniquement de la famille d’un côté et de l’école de l’autre. Les « autres » acteurs éducatifs, du troisième temps des enfants et de s jeunes, les mouvements d’éducation populaire, les collectivités, les associations, les médias, les pairs, etc. ont progressivement été encouragés à prendre une place de plus en plus importante dans l’éducation des enfants et des jeunes. Les Projets Educatifs Locaux (PEL) sont souvent le cadre local d’expression du partenariat entre l’ensemble des acteurs éducatifs d’un territoire", écrivent la Ville de Brest et la Fédération des Francas, organisateurs de ces Rencontres.  Pour réfléchir à ces enjeux les Rencontres proposent des conférences, des tables rondes, et de nombreux ateliers les 15 et 16 novembre à Brest.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le 11 Novembre dans la classe

Signalée par Ecoles Internet, cette vidéo montre comment la classe de CM1 de l'école Lucie Aubrac à Gardanne ( 13 ) commémore le 11 novembre. Il y est question d'histoires de famille, d'écriture, de dessin, d'expression orale et bien sur d'histoire.

La vidéo

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Math'Gic c'est vraiment magique !

Du 28 novembre au 3 décembre, il faut que vous alliez avec vos enfants ou vos élèves voir Math'Gic. Une équipe de professeurs de maths de Gennevilliers propose une série d'ateliers qui font rentrer les mathématiques dans le vécu, le palpable et , plus encore, dans l'imaginaire des enfants. Ces animations s'adressent aux écoliers comme aux lycéens de terminale S. Elles sont accompagnées de guides pédagogiques (école, collège, lycée) qui permettent de les prolonger en classe. Il n'a là rien de pompeux ou de prétentieux. Ce sont des applications facile sà réaliser, qui s'appuient sur l'histoire des maths et les exploitent souvent de manière très poétique. Des exemples ? Le camp mongol : monter une yourte c'est faire de la géométrie mais aussi s'ouvrir à la cosmologie mongole. Plus fort encore : la magie des bulles. Le spectacle de la création des bulles tirées d'une eau savonneuse fascine mais il fait aussi appréhender les notions d'espace, d'angle et aborder la question du hasard. Chapeau bas devant cette réalisation d'enseignants de terrain qui ont réussi à obtenir le soutien de grands scientifiques comme Pierre Léna. Voilà un événement à ne pas manquer !

Math Gic

 

Journées nationales de formation et Centenaire de l'APBG

Les Journées nationales 2011 vont revêtir une importance toute particulière puisqu'il s'agira des 100 ans de l'APBG (Association des Professeurs de Biologie et Géologie). Elles auront pour thème « De l’histoire naturelle aux bio-géosciences, 100 ans d’histoire de l’APBG » et se dérouleront les 18, 19 et 20 novembre 2011, à la faculté Paris Descartes-45, rue des Saints-Pères, Paris VI.

 

Ce rendez-vous d’automne de la formation des enseignants de sciences de la vie et de la Terre est la plus importante manifestation de ce type en France, toutes disciplines confondues. Pour cette mise à jour importante des connaissances, l’APBG propose une série de conférences portant sur les biosciences et les géosciences. L’APBG avec le CNRS, de nombreux Chercheurs et des Universitaires considèrent en effet que la formation continue des enseignants de sciences de la vie et de la Terre doit être en prise directe avec la science qui se fait, les enjeux économiques en Europe et la compréhension par tout citoyen de la place et de l’importance de la biologie et de la géologie.

Le programme

 

Histoire-Géo : 8 fiches collège

Eduscol propose 8 fiches pour travailler les capacités au collège de la 6ème à la 3ème.

Les fiches

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le jeudi 10 novembre 2011.
En direct du forum
E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide
- De : monique O Publié : jeudi 14 septembre 2017 08:05 Objet : E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide Savez-vous que dans les écoles , les évaluations diagnostiques cp ne sont pas nouvelles! Dans certaines...
Rémi Brissiaud : En maths une réforme hors de portée
- Monsieur Brissiaud, j'ai été très sensibilisée à votre pédagogie des mathématiques en IUFM, il y a 20 ans. Après avoir testé de nombreuses choses (dont Ermel), j'utilise depuis 3 ans votre fichier J'apprends les Maths en CE1 et CE2. Et mes...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces