L'Expresso du 30 Janvier 2012 

 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

GFEN : Pour que la maternelle fasse école..…

ÉDITORIAL

Toujours les mêmes ?

LE SYSTEME

Sarkozy : Menaces sur les lycées professionnels l Grève et manifestations le 31 janvier l Les professeurs du privé à l'abri de la réforme de l'évaluation des enseignants ? l Les IUFM répondent à Jacques Grosperrin l La Dgesco va-t-elle subventionner les traditionnalistes du GRIP ?  l Les notes en accusation au Forum de Grenoble l Pays de la Loire : Effort d'investissement pour les lycées l Le risque de dépression des fonctionnaires augmente avec le travail l Etats-Unis : Les pressions sur les professeurs s'accentuent.

L’ÉLÈVE

Flash Métiers pour découvrir de façon ludique les métiers l Hollande : 100 000 jeunes en service civique l Dans le Bas Rhin, des CP privés de vacances.

LA CLASSE

Enseigner avec un grand groupe l L'éducation des élèves présentant des troubles du comportement....

LA RECHERCHE

L'établissement en Europe  l Expolangues…

CITOYENNETE

Quand un site ministériel devient un site UMP... l Un nouveau fichier pour tous les français....

LES DISCIPLINES

S.E.S. : Sujets zéro du bac 2013 l Histoire-géo : Des Etats-généraux contre le zapping... l Rio 2012 : Le sommet du Rio + 20.

 

 

 

GFEN : Pour que la maternelle fasse école

Menacée ou considérée ? La maternelle était les deux, samedi 28 janvier. Menacée parce qu'elle est devenue une variable d'ajustement pour les suppressions de postes comme le montre l'effondrement de la scolarisation avant 3 ans. Considérée, avec cette 4ème édition des Rencontres nationales pour l'école maternelle organisées par le GFEN

 

Le jeu et la cognition. C'est sans doute en maternelle que les progrès des enfants sont aussi visibles, fondamentaux et rapides. Et le GFEN avait convoqué des experts pour une analyse de ce qui se passe en classe. Particulièrement remarqué, Gérard Vergnaud a analysé les progrès de l'enfant au regard de Vygotski et Piaget. Christine Passerieux, Jacques Bernardin ont aussi apporté leurs éclairages. Des enseignantes ont animé des ateliers, comme celui sur la création de tableaux à double entrée en maternelle ou celui sur le jeu présenté par l'Ageem.

 

Mais la maternelle est aussi un enjeu politique. La sénatrice Brigitte Gonthier-Morin a présenté sa loi sur la scolarisation obligatoire à 3 ans. Un combat pour la maternelle que partage Jean-Jacques Hazan, président de la Fcpe. Des rencontres fort riches que vous découvrez dans ce dossier du Café...

Lisez notre dossier reportage

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Marcel Brun

 

Toujours les mêmes ?

Plus de cent enseignantes de maternelle cherchant à se tenir chaud dans une bourse du travail parisienne, pour plancher sur la maternelle,  un samedi d’hiver, quand le frimas montant invite plutôt à rester au chaud… Certes, l’évènement ne changera pas la face du monde médiatique, surtout un lendemain de discours de président largement disséqué par tout ce qui fait l’opinion.

 

Pourtant, une des motivations principales de ces enseignantes est sans doute de chercher, au quotidien, les clés de cette « réussite de tous » qu’ils appellent de leur engagement, plus que de leurs vœux. « A chaque fois que je viens là, je repars regonflée, mais également inquiète de tout ce qu’il faudrait qu’on fasse, qu’on n’arrive pas à faire, au jour le jour, dans notre école, quand le sentiment d’urgence nous submerge, devant le flot des difficultés qui envahissent les classes. »

 

Sans doutes retrouvera-t-on leurs silhouettes, cette semaine, dans les différents défilés contre les fermetures de postes. « Parce que, tu comprends, c’est toujours sur les mêmes que ça tombe, m’expliquait à la pause une participante. On ferme les classes dans les écoles qui se vident, pas dans celles qui attirent les parents. On retire les maitres supplémentaires qui subsistaient encore en ZEP. Et on supprime les postes de RASED restés vacants au mouvement parce que situés dan les zones trop difficiles.

Alors tu vois, au bout du compte, non seulement on pique des moyens de l’Ecole, mais c’est encore les élèves qui en auraient le plus besoin qui vont en faire les frais. Jusqu’à quand ? »

 

C’est vrai, ça, jusqu’à quand ?

 

Marcel Brun

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Sarkozy : Menaces sur les lycées professionnels

Le président de la République a affirmé son intention de mettre la dernière année de bac professionnel et de CAP en alternance. Cette mesure aura un impact important sur les lycées professionnels et sur le devenir de ces jeunes.

 

"Toute formation professionnelle, y compris celles délivrées par les lycées professionnels, doit aller vers l'alternance". Le président de la République a réitéré le 29 janvier ses propos en faveur de l'alternance en fin de lycée professionnel. Il a présenté cette mesure comme susceptible de lutter contre le chômage des jeunes.

 

Quel avenir pour ces jeunes ? En mai dernier, le Centre d'analyse stratégique a publié un rapport recommandant le développement de l'apprentissage y compris à de faibles niveaux de qualification pour faciliter l'intégration dans l'emploi des jeunes. Cette idée se heurte à deux faits. D'une part le nombre de contrats d'apprentissage est très loin d'atteindre les objectifs gouvernementaux et spécialement pour les bas niveaux de qualification. Les seuls secteurs où l'apprentissage progresse sont ceux très qualifiés. Une étude du Céreq a montré en 2007 cette inadaptation de l'apprentissage à aider les jeunes peu qualifiés à entrer en emploi. " Derrière une idée simple, l’apprentissage se compose en fait d’espaces divers… dont le plus dynamique actuellement n’est peut-être pas le mieux à même de répondre au principal enjeu des politiques de l’emploi : réduire le chômage des jeunes", affirmait-elle déjà. Depuis les entreprises ont encore réduit leur offre. Une autre étude, en 2011, a mis en évidence que le diplôme est un facteur d'insertion bien plus puissant que l'apprentissage.

 

Aggravé par la loi Cherpion. Le gouvernement a donc pris des mesures pour contourner ces obstacles et faire tomber les statistiques du chômage artificiellement en imposant ses volontés. La loi Cherpion, entrée en application fin juillet 2011, permet a des jeunes de 14 ans et demi ayant terminé une 3e d'entrer en apprentissage. Evidemment pour ces jeunes, "le socle commun" n'est pas respecté. La loi pallie aussi au refus des entreprises d'embaucher des apprentis. Elle relève le taux d'apprentis obligatoire de 3 à 4%. Elle invente l'apprentissage sans entreprise ! En effet elle permet d'entrer en formation d'apprentissage sans contrat avec une entreprise, le jeune étant considéré stagiaire pendant un an. Au bout du compte il y a un très fort risque pour ces jeunes de se retrouver à 15 ans et demi ou 16 ans sans contrat, sans travail et sans diplôme avec des perspectives de chômage bien plus fortes que s'ils étaient restés sous statut scolaire.

 

Les déclarations du président le 29 janvier vont donc encore plus loin dans cette logique. Le président a également promis de relever à 5% le taux obligatoire d'apprentis imposant ainsi aux entreprises une mesure qu'elles ne souhaitent pas. Ces mesures sont loin de permettre une insertion réelle des jeunes peu ou pas diplômés sur le marché du travail, d'autant qu'elles les poussent  à quitter le système éducatif. Si en Allemagne l'apprentissage connaît un réel succès c'est aussi que la structure économique du pays, beaucoup plus industrialisé, s'y prête ainsi qu'une culture qui reconnaît ces qualifications par rapport aux diplômes.

 

Pour les enseignants de lycée professionnel c'est une très mauvaise nouvelle. Elle aurait un fort impact sur l'emploi, déjà menacé par la réforme du bac professionnel qui a éliminé plus de 30 000 élèves à la prochaine rentrée.

 

Dans la soirée, Jean-Luc Mélenchon a commenté les propos présidentiels. "Sous couvert de développer l'apprentissage, on va pousser les enfants du peuple hors des écoles vers les usines", a-t-il déclaré. "Or les usines ne sont pas des écoles".

L'apprentissage seul remède au chômage

Etude Céreq

 

Grève et manifestations le 31 janvier

Le monde enseignant sera divisé le 31 janvier entre manifestants et non-manifestants. La coupure peut même traverser le même syndicat. A l'appel du Snes, du Snep et du Snuep, trois syndicats Fsu, les enseignants sont appelés à faire grève et manifester le 31 janvier contre l'évaluation des enseignants par le chef d'établissement et les suppressions de postes. F.O., Sud et le Snalc ont rejoint le camp des grévistes. La position du Snuipp, le syndicat du primaire Fsu, est plus nuancée. Le syndicat a laissé ses sections départementales choisir. "Le 31 Janvier constituera un temps fort national d’action", écrit le Snuipp. "Ce jour, 52 départements appellent à la grève dans les écoles primaires notamment contre les suppressions de postes". Moins unitaire, la grève pourrait être moins suivie que le 15 décembre. Le Snuipp n'a communiqué aucune information sur le taux de grévistes. Le décret sur l'évaluation des enseignants par le chef d'établissement est prévu pour entrer en application à la rentrée 2012. La directrice générale des ressources humaines du ministère l'a rappelé aux inspecteurs le 20 janvier.

Communiqué

Compte-rendu du SIA

 

Les professeurs du privé à l'abri de la réforme de l'évaluation des enseignants ?

Peut-on faire évaluer des agents de l'Etat par un personnel privé ? C'est la question que le SIA, un syndicat d'inspecteurs , pose à Josette Théophile, directrice des relations humaines du ministère à propos des enseignants du privé. En effet, si les professeurs du privé sous contrat sont des agents de l'Etat relevant du droit public, leur chef d'établissement est de droit privé.  "Il y a cependant des problèmes sur la mise en oeuvre du texte dans le privé", répond J Théophile. Le chef d'établissement est de droit privé, aussi a-t-il le droit d'évaluer des fonctionnaires de droit public ?. Il y a le problème de la loi Debré".

Document SIA

 

Les IUFM répondent à Jacques Grosperrin

La conférence des directeurs d'IUFM réagit à la proposition de loi déposée par le député UMP J Grosperrin qui élimine le mot IUFM des textes sur la formation des enseignants. " La formation des enseignants doit être placée sous la responsabilité de l’université et non assurée « notamment » par les universités", écrit la CD IUFM. "Elle doit être pilotée par un cahier des charges et non construite en fonction d’un « référentiel », elle doit être universitaire et professionnelle, inscrite dans un diplôme de master, et portée par les structures « ad hoc » que sont les IUFM". La loi a été mise en urgence à l'ordre du jour de l'Assemblée en février.

Communiqué

 

La Dgesco va-t-elle subventionner les traditionnalistes du GRIP ?

Luc Chatel va-t-il comme Xavier Darcos décorer les fondateurs du GRIP et subventionner l'association ? Selon Le Figaro, après avoir supprimé la subvention ministérielle versée à cette association d'enseignants partisans des méthodes les plus traditionnelles, Jean-Michel Blanquer, directeur de l'enseignement scolaire, s'apprêterait à la rétablir. "Nous estimons qu'il faut avancer sur les expérimentations néo-classiques" aurait-il déclaré au Figaro. Luc Chatel s'était gardé jusque là de se positionner comme G de Robien et X Darcos en défenseur des traditionalistes. Le rétablissement de la subvention marquerait une inflexion d'autant plus remarquable que d'autres mouvements ont vu leurs moyens largement amputés.

 

Les notes en accusation au Forum de Grenoble

Les états généraux du renouveau ont réuni du 27 au 29 janvier à Grenoble des responsables politiques et associatifs. Libération rend compte d'un débat sur l'Ecole.  "Quand l'école ne sait pas faire avec eux, elle décide de faire sans eux. On est loin d'une école démocratique qui doit être une école pour tous, même pour ceux qui décrochent", explique Bernard Gerde, du CLEPT. POur Marie-Claude Cortial, d'Education & Devenir, l'école est "une machine à trier". Les notes ont été mises en accusation...

Article Libé

 

Pays de la Loire : Effort d'investissement pour les lycées

Le budget éducation de la région Pays de la Loire augmentera de5% en 2012, soit nettement plus que le budget régional (+1,2%) et l'inflation. La région a voté 95 millions d'autorisations de programme pour l'immobilier, 10 millions pour l'équipement et 14 millions pour l'aide sociale et éducative aux lycéens et apprentis.

 

Le risque de dépression des fonctionnaires augmente avec le travail

"Les fonctionnaires qui travaillent au moins onze heures par jour multiplient par 2,3 à 2,5 fois leur risque de tomber en dépression clinique, par rapport à ceux effectuant une journée de sept à huit heures", affirme un article de Cyberpresse. La quotidien québécois cite une étude britannique...

Sur Cyberpresse

 

Etats-Unis : Les pressions sur les professeurs s'accentuent

Pour améliorer le système éducatif, il faut que les enseignants soient meilleurs. Et pour cela il faut les contraindre. Ce raisonnement simpliste, qui en France conduit à l'évaluation des enseignants par le chef d'établissement, est en action de façon plus violente aux Etats-Unis. Il faut dire qu'il permet également de diminuer la masse salariale... Ainsi en Virginie, l'assemblée locale étudie une proposition de loi qui permettra de renvoyer immédiatement un enseignant sans avoir à justifier le motif. Cette mesure concernera tous les nouveaux enseignants ainsi que les professeurs qui mutent d'un établissement à un autre. Est déclaré incompétent tout enseignant qui n'atteint pas les objectifs de réussite fixés par sa hiérarchie...

 

Dans l'état de New York, chefs d'établissement et enseignants protestent contre un nouveau système d'évaluation au mérite qui prend en compte les résultats des élèves. Dans une pétition, déjà signée par plus de 1200 chefs d'établissement, ils établissent qu'aucune étude n'a démontré l'efficacité d'une telle mesure mais que par contre elle aura un effet néfaste sur les relations entre enseignants et élèves. Les signataires recommandent l'évaluation d'établissement plutôt que des évaluations individuelles.

New York

Virginie

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Flash Métiers pour découvrir de façon ludique les métiers

Comment faire découvrir les métiers aux jeunes collégiens et lycéens ? L'Onisep propose Flash métiers, un site qui mise sur le jeu et les vidéos. En naviguant facilement sur des familles de métiers ou par centre d'intérêt, les jeunes découvrent des vidéos qui expliquent l'intérêt de chaque métier, la formation et les qualités demandées, le parcours suivi par les personnes. Des quizz où il faut découvrir un métiers sont aussi proposés. Chaque vidéo est compartimentée en périodes courtes, clairement définies. On obtient ainsi un espace ludique qui peut aider les jeunes à définir ses goûts, à aller au devant de l'information. Une vraie réussite !

Flash Métiers

 

Hollande : 100 000 jeunes en service civique

A Grenoble, lors des états généraux du renouveau, François Hollande a fixé comme objectif 100 000 jeunes participant au service civique.

Dépêche AFP

 

Dans le Bas Rhin, des CP privés de vacances

Pendant 5 jours à raison de 3 heures par jour, des enfants de CP sont invités cette année à aller en classe durant les vacances. L'inspection académique du Bas Rhin, révèle le collectif "Sauvons l'école pour tous", invite les enseignants du primaire à organiser des stages de remise à niveau pendant les vacances de printemps pour les CP et les CE1. La mesure est critiquée par le collectif SEPT au nom du bien être des enfants, privés de vacances, et de l'image qui est donnée de l'école, incapable de faire face aux difficultés. Elle donne aussi une idée du stress parental pour soumettre un enfant de 6 ans à cette pression ! Dans le même genre d'idée, une application (payante) pour Ipad propose une découverte des métiers aux enfants de 3 ans...

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Enseigner avec un grand groupe

"Comment peut-on enseigner à un grand groupe autrement qu'avec un cours ex cathédra où on ne s'adresse qu'au "collectif"? Comment essayer justement de résoudre l’articulation entre l’individuel et le collectif." Jacques Nimier propose des solutions tirées de son expérience et de bons auteurs...

Sur Pedagopsy

 

L'éducation des élèves présentant des troubles du comportement

" Les problèmes de comportement à l’école représentent l’un des défis éducatifs les plus exigeants pour les enseignants qui sont près de 25 % à quitter la profession durant les cinq premières années de leur pratique", écrit Nadia Desbiens en introduction à ce numéro de la revue québécoise Formation et profession. "Ils représentent également une importante problématique pour notre société. Les élèves qui manifestent des difficultés de comportement sont en effet beaucoup plus à risque de mettre fin à leurs études avant l’obtention d’un diplôme d’études secondaires, lorsqu’ils ne sont pas carrément amenés vers cette voie à force d’être expulsés de la classe et suspendus de l’école. Ce numéro thématique se veut une occasion de réfléchir aux enjeux que pose la problématique des élèves en difficulté de comportement et de partager certaines pistes d’intervention novatrices et de programmes prometteurs mis en oeuvre pour favoriser leur réussite scolaire". La revue propose des pistes qui mobilisent le sport et des "soutiens positifs" pour faire face au problème.

Le numéro

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'établissement en Europe

Pour la 4ème année, le Sgen Nord Pas de Calais organise des Rencontres avec comme thème cette année "l'établissement en Europe". Le 13 avril, les congressistes débattront de l'évolution des établissements en France, en Grande-Bretagne , en Allemagne et en Belgique.

Annonce du colloque

 

Expolangues

Du 1er au 4 février, les langues sont à l'honneur Porte de Versailles à Paris. 200 exposants, 30 pays, 80 langues se donnent rendez-vous et proposent des activité set des animations. Ainsi un atelier SMS apprend à comprendre la PMS (phonétique muse service). Langues en scènes invite à découvrir une langue étrangère par le théâtre.L'agence Europe Education Formation remet ses labels européens des langues. Twitter (avec L Juin), des blogs sont aussi invités à cet événement national.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Quand un site ministériel devient un site UMP...

Un site officiel peut-il tenir des propos partisans ? Le budget de fonctionnement d'un ministère peut-il être utilisé pour la communication d'un parti politique ? Pour ML Penchard, ministre de l'outre mer, déjà connue pour des propos déplacés, la réponse semble positive ! Le site du ministère de l'Outre Mer affiche une diatribe contre François Hollande. "Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l’outre-mer, dénonce la fausse ambition exprimée par François Hollande lors de la présentation de sa plateforme de propositions", affiche une page datée du 26 janvier. La ministre explique à quel point le programme du candidat socialiste serait nocif pour l'outre mer.

Sur le site ministériel

 

Un nouveau fichier pour tous les français...

L'Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi créant un fichier unique des demandes de passeports et cartes d'identité comportant les empreintes digitales des demandeurs. C'est donc toute la population qui aura ses empreintes réunies dans un fichier national unique...

Le dossier

 

 

Revenir au sommaire

 

 

S.E.S. : Sujets zéro du bac 2013

" Quels sont les effets de l’évolution de la structure des professions sur la mobilité sociale ?" " Quel est le rôle de la socialisation dans la formation des attitudes et comportements politiques ? " Quels sont les effets attendus de la politique de concurrence ?" L'académie de Créteil a mis en ligne les "sujets zéro" de l'épreuve de SES au bac présentées récemment dans une formation nationale.

Les sujets

 

Histoire-géo : Des Etats-généraux contre le zapping...

L'APHG, association professionnelle des professeurs d' histoire-géographie, tenait le 28 janvier des "Etats-généraux". Peu bavarde, l'association a publié quelques uns des "cahiers de doléances" rédigés par ses régionales. Ils montrent une profession assez découragée avec la moitié des enseignants tentés par le départ. Le premier problème des enseignants réside dans les programmes jugés de façon répétitive comme "infaisables", "trop ambitieux". Le programme de première est visé mais ce n'est pas le seul, en Bretagne les programmes de collège sont aussi critiqués. Trop vastes ils réduisent les études de cas à des exercices "artificiels" et invitent les élèves "au zapping permanent". Certains thèmes introduits récemment avec peut-être trop de force sont jugés comme du "bourrage de crâne". C'est el cas par exemple du développement durable qui a quasiment remplacé la géographie en seconde. Une troisième critique concerne la "bureaucratisation des évaluations", "l'évaluation niaise et mensongère du socle commun". De ce fait les enseignants ne se sentent pas respectés, le métier "perd son sens". Enfin se pose la question salariale. Une situation qui finalement n'est peut-être pas propre à l'histoire-géo ?

Les Etats généraux

 

Rio 2012 : Le sommet du Rio + 20

Vingt ans après le Sommet de la terre de 1992, une nouvelle conférence de Rio réunira les états en juin. Le Cnetre d'analyse stratégique réfléchit aux points inscrits à l'agenda du sommet. "Le premier objectif est d’adopter une vision de l’économie verte dans le contexte du développement durable et de l’éradication de la pauvreté qui puisse servir de guide aux États, aux collectivités et aux citoyens, et notamment accélérer la transition énergétique indispensable pour espérer endiguer le changement climatique... Deuxième point, il importe de relancer la dynamique adoptée à l’issue du Sommet de Rio, puis en 2000 avec les objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Des objectifs et indicateurs mondiaux du développement durable permettraient de donner des priorités claires à la communauté internationale, aux pays développés comme aux pays en développement. Le troisième sujet inscrit à l’agenda de “Rio 2012” vise à améliorer la gouvernance mondiale".

Etude du CAS

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 250 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 30 janvier 2012.
En direct du forum
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Fillon droitise encore son programme pour l'Ecole
- On peut critiquer l'existant de diverses manières, très idéologiques y compris comme M. Fillon. Mais deux remarques s'imposent à propos de ses intentions sur l'autonomie concernant les personnels et les programmes. 1) l'autonomie des...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces