La Main à la pâte récompense enseignants et élèves 

Par François Jarraud

 

La réalisation d'un kart, d'une éolienne, un travail sur les déchets ou l'hygiène, voilà quelques uns des sujets sur lesquels des écoliers ont réellement "fait" de la science avec leur enseignant en 2011. Mardi 31 janvier, le moment de la récompense est venu dans la grande salle de l'Institut de France devant les académiciens. Mais la remise des prix de La Main à la pâte (La Map) est aussi le baromètre de la rénovation de son enseignement des sciences. Cette année encore il n'indique pas toujours le beau temps...


Pour Pierre Léna, cette remise de prix est la dernière. Il passe le flambeau à Christian Amatore. Cela lui permet de faire le bilan de 16 ans de La Map. "Il y a 16 ans, les sciences n'étaient plus présentes à l'école", affirme P Léna. "Les maîtres ne savaient pas comment l'enseigner. Aujourd'hui la moitié des classes font de la science". Il a annoncé que la nouvelle Fondation La Main à la pâte a pour objectif de toucher toutes les classes du primaire et pour ambition d'aller jusqu'au lycée. L'ouverture, grâce au grand emprunt, de 4 "Maisons des sciences" chargées d'aider les enseignants du primaire et du collège à se former au contact avec des scientifiques devrait accélérer ces évolutions. La Map veut aussi intégrer la science informatique et les sciences cognitives.


La formation des enseignants dénoncée. Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire, a rendu hommage à Pierre Léna. Il avait du auparavant absorbé une mauvaise nouvelle. Le jury de La Map n'a décerné aucun prix "Master enseignement et formation", les candidats étant "handicapés par l'insuffisance ou l'inexistence d'une expérience pédagogique pratique".


Les prix. "Vous avez vécu l'émotion de la découverte scientifique", a déclaré Pierre Léna, en s'adressant aux élèves. Onze écoles primaires ont reçu des prix, dont 4 premiers prix attribués ex-aequo à l'école Langevin de Raismes-Vicoigne (Nord), l'école At Home de Bischheim (Bas Rhin), l'école Le Biollay et l'école Waldeck Rousseau de Chabéry ey l'école Les Clarines de Bernex (Haute Savoie).  Le prix "que faire dans le monde un métier" récompensant un collège pratiquant l'enseignement intégré (EIST) est allé au collège Montesoro de Bastia.Le collège Montaigne de Paris reçoit le prix Sciences et langue française.


Même en maternelle. "On est très fier d'avoir réussi cela avec les élèves". Maryse Robin et Myriam Petit, professeurs à l'école Jean Feidt de Toul ont reçu une mention pour leur projet "apprendre les gestes d'hygiène au quotidien". Particularité : le projet est mené en petite et moyenne section avec l'objectif de comprendre pourquoi et comment se laver les mains. Un geste qui n'est pas naturel ! Les enfants ont émis des hypothèses et avec leurs maitresses ont observé les résultats. Pour laver un baigneur une serviette ne suffit pas. L'eau non plus. IL faut frotter et du savon ! Ces observations amènent à définir le geste efficace qui est installé en rituel dans la classe. Dans cette école de réseau prioritaire (RRS) le prix de la Map facilite le dialogue avec les parents et permet de créer une salle de sciences.


Les professeurs aussi. La Map a récompensé également des mémoires maîtres formateurs (Cafipemf) : ceux d'Olivier Robin, Marie-Laure Machet et Anne Duthu.Pour Anne Duthu, passer le Cafipemf est une évolution naturelle, incitée par son inspecteur. Personne ressource en science , le certificat officialise son travail. Elle a rédigé un mémoire où elle montre le rôle de l'expression écrite dans les acquisitions scientifiques. Pour arriver à ce résultat , une démarche d'investigation menée avec les élèves et la rédaction par eux d'un journal scientifique. Elle garde de cette expérience le souvenir de nouveaux rapports avec les parents.


Décidément la remise des prix de La Map résume l'école. La joie des enfants (fort sages tout au long d'une longue cérémonie). Des enseignants impliqués. Une institution aiguillonnée très habilement par son environnement (ici l'Institut). Et le scandale d'une formation des enseignants qui est à revoir. Sans cet effort, le colossal élan de la Map remplira un tonneau des Danaïdes...


François Jarraud


Liens :

Sur les maisons des sciences

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/12/2112[...]

Des prix pour soutenir l'enseignement intégré

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/02/L[...]



Par fjarraud , le mercredi 01 février 2012.

Partenaires

Nos annonces