L'Expresso du 16 Mars 2012 

 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Présidentielle : Les vrais choix des enseignants .…

ÉDITORIAL

Enjeux éducatifs : Ne pas oublier la construction de la citoyenneté des jeunes

LE SYSTEME

L'Unsa Education fixe ses "cinq priorités pour l'éducation" l Hollande : Trois fois plus d'enfants de moins de 3 ans à l'école l La loi Carle sur le financement des écoles privées mise en application l Chronique de la carte scolaire l Privé : Forfaits d'externat l Précaires : Un quatre pages sur la titularisation l L'Internationale de l'éducation s'engage pour les TIC.

L’ÉLÈVE

Sortir : "Paris en chansons" l Portes ouvertes dans l'apprentissage en Ile-de-France  l Les journées des jobs d'été.

LA CLASSE

ENT : Mode d'emploi l Se préparer aux ASSR....

LA RECHERCHE

Le nombre à l’école maternelle : des changements en vue, mais dans quel sens ?   ! Familles, école, quartier : Les 5èmes Rencontres nationales sur l'Accompagnement du GFEN…

CITOYENNETE

Prix René Cassin.

LES DISCIPLINES

Le programme de littérature en terminale L l Gestion en STMG l Une nouvelle espèce humaine ?

 

 

 

Présidentielle : Les vrais choix des enseignants

Les enseignants ont des positions nuancées sur les changements à apporter à l'Ecole. C'est le principal enseignement du sondage réalisé par Le Café pédagogique auprès de ses lecteurs. Les 12 et 13 mars, 1050 personnels de l'éducation nationale ont répondu à une quarantaine de questions reprenant les principales propositions des candidats à la présidence de la République. Si les enseignants sont très déterminés sur certains points, ils sont prêts à accepter des évolutions à condition qu'un vrai projet se dessine pour l'Ecole. Cette position tout en nuances donne des possibilités inattendues à une nouvelle équipe, à condition qu'elle ne soit pas sarkozienne...

 

Quel échantillon ? Nous avions prévu d'arrêter le sondage au premier millier de réponses complètes et validées ce qui a été atteint en moins de 48 heures avec 1050 réponses. N'ont pu se prononcer sur Internet que des lecteurs authentifiés sur le site du Café pédagogique, chacun ne pouvant se prononcer qu'une seule fois. L'échantillon est-il représentatif ? Ces 1050 personnes comprennent 81% d'enseignants, 9% de personnels de direction et 10% de cadres, formateurs etc. 36% enseignent dans le primaire, 29% en collège, 19% en lycée, 6% en L.P. On retrouve dans les réponses un éventail politique assez ouvert et des choix pédagogiques variés (par exemple 15% pour la revalorisation Sarkozy et 23% pour l'orientation précoce, ce qui tend à valider la qualité de l'échantillon). Certaines questions, toujours issues des programmes des candidats, ne concernaient que certains niveaux. Enfin des questions ouvertes sur les changements attendus étaient proposées à tous et ensuite par niveau d'enseignement.

L'analyse du sondage

Tous les résultats

Verbatim

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Jean-Louis Auduc

 

Enjeux éducatifs : Ne pas oublier la construction de la citoyenneté des jeunes

L’école doit se vivre et se comporter avec tous ses acteurs comme un espace laïque de savoir et de citoyenneté. Espace clairement identifié, symboliquement séparé de son environnement . Emettrice vers le quartier où elle est située autant que réceptrice des initiatives qui s ‘ y mènent, des problèmes qui s’y déroulent ; consciente qu’en tout en état de cause, elle a sa marge de manœuvre propre par rapport à son environnement économique, social et culturel, l’école doit refuser tout fatalisme.

 

Laïque, parce qu’elle est ouverte à tous les jeunes, quelles que soient leurs origines sociales, ethniques ou religieuses ; l’école refuse toutes les doctrines d’exclusion et a la volonté et l’ambition de faire réussir tous les élèves d’où qu’ils viennent. De savoir, parce qu’il s’agit de faire réussir tous les jeunes et de leur ouvrir toutes les potentialités possibles.  De citoyenneté, car l’établissement scolaire doit développer des pratiques de citoyenneté, des initiatives citoyennes, créer des espaces de médiation, d’écoute et de dialogue avec les jeunes et les familles, parce que tous ont compris que le lien social déchiré par les inégalités et la crise, se reconstitue aussi dans la solidarité et par l’engagement, que le civisme n’est pas une règle froide et abstraite, mais un apprentissage collectif permanent.

 

Si l’on veut éviter que le groupe, la bande, la communauté ne soit le seul élément initiatique repérable ,il faut rétablir des rituels d’intégration sociale, par exemple :

- pour marquer la sortie de l’enfance et l’entrée dans l’ère de la responsabilisation (13 ans est juridiquement en France ce moment)

- pour marquer l’entrée dans l’âge adulte, les établissements scolaires, les centres d’apprentissage, les mairies doivent organiser des cérémonies pour marquer ce moment décisif de rupture que représente « être majeur » avec les droits et obligations que cela représente.

 

Des pratiques de citoyenneté à développer. Les pratiques de citoyenneté dans toutes les disciplines doivent donc reposer sur des valeurs non négociables qui sont les fondements d’un fonctionnement social démocratique :: refus du racisme ou du sexisme, respect des droits de l’homme, etc… ; une réflexion sur ce qu’est le bien commun, l’intérêt général, qui n’est pas la somme des intérêts particuliers ; des pratiques de médiation concernant la gestion des conflits dans un cadre clairement identifié et reconnu par tous les partenaires ; un apprentissage de l’argumentation, du débat, base de la vie démocratique. La minorité a le droit de conserver ses idées, mais elle doit accepter les lois, les règles, les règlements définis par la majorité. Donner toute sa place en collège et en lycée à la parole d’élève, donner du sens au plier 7 du socle commun de connaissances et de compétences « Autonomie et initiative des élèves », est une nécessité.

 

Le développement d’une véritable communauté éducative regroupant tous les acteurs d’un établissement , quelles que soient leurs origines, leurs philosophies, leurs croyances est le meilleur antidote contre les replis communautaires.

 

Le défi de l’école inclusive n’est donc pas d’opposer des cultures , des traditions, mais en partant du principe que chaque culture porte une part d’universel , de donner sans attitude paternaliste ou néo-colonialiste des connaissances à la fois sur l’histoire, la culture des pays d’origine et sur le patrimoine national français et européen afin de forger un sentiment commun d’appartenance qui ne nie pas la diversité des identités .

 

Jean-Louis Auduc

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'Unsa Education fixe ses "cinq priorités pour l'éducation"

A quelques jours de son congrès national, qui se tiendra à Angers du 28 au 30 mars, l'Unsa Education publie un texte d'orientation qui est aussi le dernier engagement de son secrétaire général Patrick Gonthier. Après 10 années à la tête de la fédération, il fait le point sur son parcours et sur ce document.

 

L'Unsa Education se revendique comme la seconde fédération de l'éducation derrière la FSU, la seconde dans l'enseignement scolaire, la première dans le supérieur et pour les personnels d'inspection et de direction. L'Unsa Education ne regroupe pas que des enseignants mais aussi des personnels de l'éducation populaire, des administratifs, des personnels de direction.

 

Les "cinq priorités pour l'éducation"  reflètent cet univers. La 5ème, "valoriser et développer l'éducation non formelle" demande le développement des pratiques artistiques et sportives hors école. La seconde, "mettre en oeuvre de réels projets de territoire" demande l'amélioration des relations Etat - collectivités locales et établissements scolaires , seul moyen d'asseoir une autonomie des établissements qui ne soit pas une mise en concurrence. La troisième "investir pour l'avenir dans l'enseignement supérieur" milite pour la démocratisation de l'enseignement supérieur. Les deux dernières sont plus en rapport avec l'enseignement scolaire :former les personnels tout au long de la vie et  refonder une éducation publique ambitieuse.

Lisez l'entretien avec P Gonthier

 

Hollande : Trois fois plus d'enfants de moins de 3 ans à l'école

Sur France 2, le15 mars, selon l'AFP, François Hollande s'est engagé à faire passer de 10 à 30% la part des enfants de moins de trois accueillis en maternelle.

Dépêche AFP

 

La loi Carle sur le financement des écoles privées mise en application

Le B.O. du 15 mars publie une circulaire d'application de la loi Carle de 2009 sur le financement des écoles privées. Elle fixe les conditions dans lesquelles les communes doivent payer les dépenses de fonctionnement des écoles sous contrat. "La commune n'est tenue d'assumer la prise en charge des dépenses de fonctionnement des classes élémentaires privées sous contrat d'association qu'en ce qui concerne les élèves domiciliés sur son territoire". Mais "si la commune de résidence ne dispose pas des capacités d'accueil nécessaires à la scolarisation de l'élève, la prise en charge de l'élève scolarisé dans une école élémentaire privée sous contrat d'association en dehors de la commune de résidence présente toujours un caractère obligatoire. Si la commune est en mesure d'accueillir l'élève, la prise en charge présentera, ici encore comme pour l'enseignement public, un caractère obligatoire lorsque la fréquentation par l'élève d'une école située sur le territoire d'une autre commune que celle où il est réputé résider trouve son origine dans des contraintes liées :  aux obligations professionnelles des parents, lorsqu'ils résident dans une commune qui n'assure pas directement ou indirectement la restauration et la garde des enfants ; à l'inscription d'un frère ou d'une sœur dans un établissement scolaire de la même commune ;  à des raisons médicales".

La circulaire

Une loi déséquilibrée

 

Chronique de la carte scolaire

Au fur et à mesure que se tiennent les CDEN, le mécontentement monte devant les suppressions de postes. Les rectorats rendent leurs verdicts, les 14 000 suppressions de postes annoncées pour 2012 se concrétisent. La presse quotidienne régionale rend compte des mouvements locaux de protestation qui accueillent les fermetures de classe et les  coups portés aux Rased. Parents, élus, enseignants ne se mobilisent un peu partout, les petites rivières locales deviendront elles un fleuve tumultueux ?

 

A Albi, parents, enseignants et élus ont boycotté la réunion organisée le 15 mars à la Préfecture sur la carte scolaire du secondaire. A Niort, l’intersyndicale appelle à une journée de grève et à une manifestation le vendredi 16 mars. A la tête de leurs revendication : le maintien des Rased. A Fos sur Mer, les parents de l'école d'Arbaud se rassembleront vendredi 16 à l’ouverture pour un café de mobilisation. Dans les Bouches du Rhône toujours, les parents de Port de Bouc étaient le 15 mars encore une fois devant l’école pour protester contre la suppression d’un poste. Enseignants et parents d’élèves du collège Jules ferry à Ermont dans le Val d’Oise appellent à une manifestation le samedi 17 mars. Dans le Nord, le mouvement de protestation s’amplifie. Le lycée Queneau de Villeneuve d’Ascq sera en grève le lundi 19 mars. Le collège de Verson dans le Calvados sera en grève le 27 mars à l’appel des enseignants et des parents d’élèves.

 

Privé : Forfaits d'externat

Un arrêté publié au B.O. du 15 mars fixe les forfaits dus aux établissements privé par l'Etat pour 2011-2012.

Au B.O.

 

Précaires : Un quatre pages sur la titularisation

La CGT publie à son tour un quatre pages sur la titularisation des précaires.

Le quatre pages

 

L'Internationale de l'éducation s'engage pour les TIC

"L’IE est fermement convaincue que les TIC représentent une composante importante de l’enseignement du futur". A l'occasion du Sommet international sur l'avenir de la profession enseignante qui se tient à New York, l'Internationale de l'éducation manifeste l'intérêt des enseignants pour les TIC. "Il s’agit d’outils remarquables qui apportent un complément d’apprentissage personnel, mais ils ne remplacent jamais l’enseignant(e) ou l’enseignement en tant que tel. Les enseignant(e)s doivent recevoir une formation appropriée avant et pendant l’exercice de leur profession afin de pouvoir inclure les TIC dans le processus pédagogique et ils/elles doivent être impliqué(e)s dans le dialogue sur l’implantation et l’utilisation de ces technologies."

 

Une semaine dans votre Expresso

Les articles les plus lus du 9 au 15 Mars 2012.

Quel bilan pour l'Ecole de Sarkozy ?

Présidentielle : Choisissez le programme !

Chatel attaque le bac

Nathalie Mons : Des propositions qui visent à déconstruire les cadres externes et nationaux de l’éducation

Faut-il en finir avec la réforme du lycée ?

Un nouveau rapport pour rattraper le retard numérique de l'éducation nationale

Un Appel pour une école de la réussite de tous.

Quels remèdes à la crise du recrutement des enseignants ?

Rased : L'Appel de la dernière chance

Enfants de l'immigration : Une chance pour l'Ecole

Etudiant : Comment trouver un stage ?

Orientation : APB : Comment s'y retrouver ?

222 villes amies des enfants

Un prix et des chèques-lire pour les lycéens franciliens

Décomplexer les mathématiques : La conférence nationale vue par des enseignants

Des activités gratuites à la Maison de la Photographie de Gentilly

Une Semaine pour la langue française

Sortir : "Ouvrez grand vos oreilles!"

 

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Sortir : "Paris en chansons"

On a tous en tête une chanson qui évoque Paris. A la sortie de l'exposition "Paris en chansons", vous en aurez beaucoup ! Paris est la ville la plus chantée, loin devant New-York ! Du XVIème au XXIème siècle, 180 interprètes, auteurs compositeurs sont réunis pour notre plus grand bonheur par l'exposition et près de 400 chansons sont en écoute dans l'exposition.  Cette promenade musicale, à découvrir en famille ou avec ses élèves, est proposée jusqu'au 29 juillet 2012.

 

Inaugurée le 7 mars par  Juliette Gréco et Bertrand Delanoë, l'exposition a été conçue par deux bibliothèques spécialisées de la ville de Paris, la Médiathèque musicale et la Bibliothèque historique. Elle traite de la chanson dans la capitale, en associant documents sonores, iconographiques et audiovisuels.

 

Le parcours est découpé en 9 sections: "Aux origines,16-18ème siècles"," Aristide Bruant", "Le long des rues de Paris"," Dans Paris à pied, en voiture, en métro", "Les Parisiens", "Paris est une fête"," La chanson de Paris au cinéma", "Des artistes de légende" . Chaque section regorge de photographies  inédites, affiches, partitions, revues, manuscrits, objets emblématiques. Des exemples ? Le livre d'or du Chat noir ou la robe de Mistinguett. A ce parcours visuel correspond un parcours sonore. Organisé en 9 points d'écoute individuelle, il permet de découvrir les thèmes majeurs et récurrents qui modèlent le visage de Paris en chansons et d'écouter à loisir, plus de 200 chansons, depuis "les cris de Paris " du XVIème siècle, jusqu'au rap du XXIème siècle.

Lisez la suite

 

Portes ouvertes dans l'apprentissage en Ile-de-France

Du 16 au 31 mars, les 168 CFA franciliens proposent de découvrir concrètement l'apprentissage lors de leurs portes ouvertes. Plus de 100 000 jeunes suivent cette voie de formation en Ile-de-France, en hausse régulière de 42% depuis 2004.  La région Ile-de-France consacre près de 400 millions à l'apprentissage en 2012 (+4%). Elle se fixe l'objectif de 118 000 jeunes en CFA en 2015. En même temps, la région veille à ce que le développement de l'apprentissage ne se fasse pas au détriment de l'enseignement professionnel.

L'apprentissage en Ile-de-FRance

 

Les journées des jobs d'été

16 mars : les entreprises vous donnent rendez-vous à la Cité des sciences et de l'industrie pour vous proposer leurs jobs d'été en France et en Europe. Organisées par Pôle Emploi et le CIDJ, les Journées mettent en relation jeunes et entreprises. Elle permettent aussi de bénéficier d'un coach pour être aidé dans larédaction d'un CV, la recherche d'emploi.

Jobs d'été

 

 

Revenir au sommaire

 

 

ENT : Mode d'emploi

Les ENT sont-ils vraiment faits pour faciliter et multiplier les usages pédagogiques ? Cet ouvrage de Pascal Faure, conseiller TICE du recteur de Nancy-Metz, pourrait le laisser penser. Quelle que soit la plate-forme utilisée, les enseignants de collège pourront y puiser des idées d’activités dans toutes les disciplines.

Lisez l'article

 

 

Se préparer aux ASSR

Proposé par le CRDP de Versailles, ce module de préparation vidéo interactif peut être utilisé par les collégiens en classe, au CDI ou bien à partir d’une connexion individuelle (ordinateur, netbook, tablette numérique). Il propose des ressources interactives pour préparer l'ASSR et se tester.

Le jeu

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le nombre à l’école maternelle : des changements en vue, mais dans quel sens ? 

Devant la perspective de changements dans les programmes en maternelle, Rémi Brissiaud, maître de conférences de psychologie à l'Université de Cergy-Pontoise, revient sur les « premiers pas en mathématiques », sur les façons de les enseigner, et se livre à une analyse critique des recommandations de S. Dehaene. " Les grands psychologues d’une époque ne sont pas toujours les meilleurs conseillers de l’école. En 1970, l’utilisation des travaux de Piaget a conduit à abandonner tout enseignement des premiers nombres à l’école maternelle. Même si, au final, cela conduisait les élèves de CM2 à des performances en calcul supérieures à celles qu’on observe aujourd’hui, les connaissances actuelles conduisent à penser que ce n’est pas le meilleur choix. En 1986, l’utilisation des travaux de Gelman a conduit à un enseignement précoce du comptage-numérotage et à une régression importante des performances en calcul d’un grand nombre d’élèves. Il ne faudrait pas qu’en 2012, l’utilisation des travaux de Dehaene conduise à pérenniser cet enseignement précoce du comptage-numérotage ; c’est malheureusement ce que le statut spécial accordé à son intervention peut faire craindre."

Lisez l'article de R Brissiaud

 

Familles, école, quartier : Les 5èmes Rencontres nationales sur l'Accompagnement du GFEN

" Eclaircir les rôles respectifs, œuvrer à la reconnaissance mutuelle, changer le regard et les façons de faire, informer mais aussi promouvoir le potentiel éducatif des parents... autant de moyens d'agir de façon conjointe à l'émancipation des jeunes", écrit le GFEN. En période de crise encore plus qu'avant, l'école pèse lourd sur les épaules des parents qui revent de la réussite economique de leur enfant. Pour y voir plus clair, le Gfen interrogera le 17 mars à Saint-Denis (93) Pierre Périer et Patrick Rayou, ainsi que des responsables syndicaux et associatifs.

Le programme

Entretien avec J Bernardin sur les Rencontres

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le programme de littérature en terminale L

Le B.O. du 15 mars publie le  programme de littérature du bac L pour 2012-2013. Parmi les oeuvres, Zazie dans le métro et Lorenzaccio.

Au B.O.

 

Gestion en STMG

L'arrêté fixant l'enseignement de gestion et les enseignement d'exploration en STMG est publié au Journal officiel.

Au J.O.

 

Une nouvelle espèce humaine ?

Les ossements de la grotte du cerf rouge en Chine sont-ils les premières traces d'une nouvelle espèce d'hominidés ?

Article du Monde

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 250 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 16 mars 2012.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces