Sucrer le Café pédagogique, c'est sucrer la liberté d'expression  

Depuis une semaine, les principaux Fournisseurs d'Accès Internet (FAI) censurent indirectement le Café pédagogique et vous censurent à votre insu. Au delà du destin de notre site, qui se joue en ce moment, ce sont la liberté de la presse et la liberté d'expression des internautes qui sont attaquées.

 

Vous croyez que vous avez le droit de dire du mal du Café pédagogique ? Non ! Cela vous est interdit ! Vous croyez que vous le droit d'en dire du bien ? Non ! C'est aussi interdit ! Faites le test. Envoyez-vous un message comprenant simplement l'adresse de notre site cafepedagogique.net. Si vous avez un compte chez Free, SFR, Orange, Numericable ou La Poste, ce message, très intime entre vous et vous, sera parcouru par votre FAI et il ne vous parviendra jamais. Selon les FAI, vous aurez un message de blocage ou pas. Alors c'est la Justice qui a ordonné cela ? Non. L'Etat ? Non plus. C'est une entreprise privée qui analyse ainsi tous vos mails et bloque ou pas ce qui l'arrange sans aucune transparence. Car ni à vous ni à nous elle ne rend de comptes. Malgré tous les courriers et fax que nous leur avons envoyé, aucun FAI n'a fourni d'explication.

 

Après enquête, nous avons finalement appris que pour ces 5 fournisseurs d'accès, Le Café pédagogique est déclaré comme spammeur et blacklisté. Il parait qu'un millier de plaintes serait arrivé chez eux. On ne s'explique pas cela, à la fois compte tenu des messages que nous envoyons, qui ne concernent que l'éducation, et de la relative modestie de notre maison. Non, franchement, le Café pédagogique n'est pas un dangereux spammeur ! Le fait que Le Café pédagogique soit une association, qu'il n'ait rigoureusement rien à vendre, que soit ce un site qui ne traite que d'éducation et qu'enfin ce soit un media, rien de tout cela n'est pris en compte par de grosses entreprises qui de toutes façons ne répondent même pas officiellement. 

 

A la limite, on comprendrait que les FAI s'en prennent, dans leur logique, à nos listes de diffusion dont l'adresse est en cafepedagogique.org. Mais ce que les FAI font est bien plus grave. Votre FAI lit de façon automatique tous vos messages privés et décide sans rien vous dire d'en censurer le contenu si jamais il contient cafepedagogique.net.

 

Pour le Café pédagogique, qui a lancé samedi 19 mai son nouveau site, cette situation est invivable. Elle nous coupe de nombreux lecteurs aussi bien dans les messages que nous leur envoyons que souvent dans ceux qu'ils nous envoient. Elle empêche toute discussion sur nos articles. La brutalité de cette action ressemble beaucoup à un règlement de comptes sans qu'on puisse dire qui est derrière.

 

Certes le spam est un fléau. Mais l'action des FAI va au-delà du raisonnable et laisse agir les spammeurs professionnels. Dans cette affaire nous avons appris que les mails de tout le monde sont ouverts par les FAI et analysés. Qu'il est décidé de façon forcément arbitraire que certains mails doivent être filtrés, sans même prévenir les principaux concernés. Que la bureaucratie des grands FAI est d'une violence et d'une arrogance incroyables. Pour eux votre liberté d'expression, la liberté de la presse ne pèsent strictement rien.

 

Il y a quelques mois nous avons appris que la technologie française était utilisée par la Libye de Kadhafi pour contrôler Internet. Et bien cette technologie nous l'avons rencontrée ici en France. Elle n'est pas au service de l'Etat. Elle sert dans l'ombre les grands groupes privés qui en usent et en abusent.

 

Nous interrogeons le gouvernement. Internet est entré dans la vie quotidienne de tous les citoyens. Est-il tolérable de donner des pouvoirs de censure à des groupes privés sans aucun contrôle démocratique ? Est-il acceptable qu'un média soit censuré par eux ? Avons-nous encore le droit de parler dans des messages privés de ce que nous voulons ? Enfin, nous en appelons à nos lecteurs et au-delà aux internautes. Allons-nous accepter cela ?

 

Dès aujourd'hui nous vous invitons à signer la pétition lancée par le Café pédagogique.

 François Jarraud 

Rédacteur en chef du Café pédagogique

 

Signez la pétition

  

Par fjarraud , le lundi 21 mai 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces