Peillon s'engage dans la lutte contre le décrochage 

"Il faut mettre des moyens, mais en même temps changer nos pratiques" a déclaré Vincent Peillon le 13 septembre à Orléans devant une réunion de concertation régionale. Le ministre a pris des engagements sur la lutte contre le décrochage.

 

Selon l'AFP, V Peillon a rappelé ses engagements en faveur du primaire. "Cette priorité doit se décliner à travers des moyens, c'est l'augmentation de nos taux d'encadrement, à travers de nouvelles pédagogies (qui) supposent une formation des enseignants qu'il faut remettre en place". Il a décliné les changements pédagogiques : "C'est toutes les réflexions qu'il va falloir avoir sur les questions de la notation, sur les questions des devoirs, sur les questions des redoublements".

 

Le ministre s'engage dans la lute contre le décrochage. Pour les décrocheurs les choses se jouent au commencement dans les toutes premières années de l'apprentissage.. Les décrocheurs sont trop nombreux. C'est un des objectifs du quinquennat que nous puissions diviser leur nombre par deux".

 

Dépêche AFP

 

Par fjarraud , le vendredi 14 septembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces