Léonard de Vinci, ingénieur et inventeur de génie 

Léonard de Vinci continue de nous étonner, de nous émerveiller. Où allait il chercher son inspiration pour inventer ses incroyables machines? C'est la question à laquelle répond l'exposition de la Cité des sciences " Léonard de Vinci, projets, dessins, machines". Elle nous fait découvrir son génie à travers ses nombreuses inventions, travaux, esquisses, et dévoile le processus intellectuel de cet homme qui se confronta aux mystères de l'univers. Quarante maquettes (dont l'arbalète géante, la barque volante, la tenue de plongée..) les dispositifs interactifs et les films qui les entourent, plongent petits et grands dans l'univers de ce chercheur universel.

 

Peintre au talent universellement reconnu, Léonard de Vinci était aussi un ingénieur, un scientifique, un architecte, un botaniste, un scénographe, un musicien et...un homme de cour accompli. Plus de 7000 feuillets remplis de croquis et de notes livrent à la postérité les fruits de ses études et de ses réflexions dans toutes les activités qui comportent du dessin.

 

Un "voyage" en 6 étapes

 

L'exposition met l'accent sur le rôle de l'observation, particulièrement celle de la nature et du vivant, dans la démarche de Léonard de Vinci. Elle invite à découvrir la pensée de cet homme dont le génie résidait surtout dans sa méthode de travail d'une immense originalité. Elle se déroule en 6 thématiques différentes, chacune mettant en avant un pan de sa vie ou de sa personnalité: "Transformer le mouvement" où l'on suit pas à pas son apprentissage de l'observation et du dessin dans l'atelier de son maître florentin, Andrea del Verrochio; "Préparer la guerre" donne ensuite à découvrir ses activités d'ingénieur militaire au service du duc de Milan, Ludovic Sforza ; "S'inspirer du vivant"  crée un lien au travers des époques, entre la démarche d'observation de Léonard et celles de scientifiques et ingénieurs d'aujourd'hui dont quelques réalisations sont présentées comme des contrepoints contemporains aux projets de Vinci;" Imaginer le vol" permet de comprendre à quel point l'observation des oiseaux, de leur morphologie, de leurs mouvements a inspiré son travail et son intérêt pour le vol artificiel;" Améliorer la fabrication" est ensuite l'occasion de découvrir comment il a exercé son talent pour automatiser les métiers à tisser ou les machines à tordre les cordes; enfin "Unifier le savoir" présente ses réflexions sur l' étude des choses et des phénomènes naturels, de l'anatomie à la physique en passant par l'hydraulique.

 

Chaque étape de ce voyage fascinant est entourée et décorée d' immenses voiles de textiles, imprimées d'extraits de l'oeuvre graphique de l'artiste, croquis ou notes consignées au moyen de son écriture inversée, gaucher, Léonard écrivait à l'envers.

 

Une exposition interactive pour tout public

 

A l'entrée de l'exposition, les visiteurs sont  invités à composer " leurs" portraits de Léonard, à partir de mots-clés que leur propose un multimédia interactif et à prendre connaissance de sa vie replacée dans le contexte historique de l'époque.

 

Dans la partie dédiée à l'apprentissage, ils sont confrontés à la grue de Brunelleschi  utilisée sur le chantier de construction de la cathédrale de Florence, le grand chantier de l'époque. Ils peuvent tester plusieurs éléments mécaniques afin de comprendre leur fonctionnement qui est resté fondamentalement le même depuis la Renaissance. Plus loin sur une table interactive tactile, ils sont invités à feuilleter en version numérique une sélection de manuscrits du maître qui illustrent son regard sur le monde, mais pour les déchiffrer il faut utiliser un miroir. La "manip, observer les dessins" demande au public d'apparier des croquis... plus compliqué que cela en a l'air! La maquette du "chariot autopropulsé" avec son animation en 3D leur apprend qu'en  fait cette machine n'est pas l'ancêtre de l'automobile, mais un simple chariot utilisé lors des spectacles.

 

Dans la section réservée à la guerre, à côté des maquettes du char blindé en forme de tortue, de la catapulte à ressort, du scaphandre de plongée imaginé pour la guerre sous marine..  la "manip, des boulets de canon comme des jets d'eau" clôt le chapitre de l'ingénierie militaire en faisant expérimenter aux visiteurs les trajectoires que peuvent prendre un jet d'eau et une bille , en fonction de l'angle et de l'impulsion qu'ils leur donnent.

 

Mais le modernisme de la pensée de Léonard est encore illustré de façon plus flagrante dans la section "S'inspirer de vivant". Aujourd'hui des chercheurs étudient aussi la nature avec attention et s'en inspirent pour créer machines et matériaux nouveaux, reprenant à leur compte la démarche intuitive de Léonard qui est à l'origine du "biomimétisme" . Films et maquettes futuristes donnent formes aux machines rêvées par Léonard: "Octave, le robot qui vole comme une abeille", "Angels, le robot anguille électronique", "SmartBird, le robot qui vole comme un oiseau" que petits et grands peuvent activer..pas si simple. Toutes les études, menées par Léonard tout au long de sa vie, sur le vol, une de ses grandes préoccupations, sont exposées:" le vaisseau volant" , avec une animation 3D, " la vis aérienne à aile tournante",ainsi que les instruments imaginés pour le contrôler, inclinomètre, anémomètre, hygromètre, accompagnés d'illustrations en images de synthèse.

 

L'exposition lève ensuite un voile sur une facette moins connue des préoccupations du maître, l'amélioration des machines liées à l'industrie textile, et présente plusieurs maquettes de ses inventions, dont la machine à carder.

 

Mais les commanditaires de Léonard lui demandèrent d'exercer également son imagination et ses talents à créer de somptueuses fêtes. Une "manip" où les jeunes se régaleront , demande au public de déclencher des effets spéciaux, et d'inventer une "feste" à la manière de Léonard.

 

La dernière étape du parcours développe les théories du maître sur le mouvement, et ses études sur la nature, de l'anatomie à la physique, en passant par l'hydraulique. Deux installations vidéos permettent de synthétiser des éléments essentiels de sa pensée, "Les dessins de Léonard" qui offre un panorama des différents usages qu'il fait du dessin, et "Mouvements du monde" qui illustre, en animant quelques dessins, combien cet art est important pour lui. Dans cette même salle, les visiteurs peuvent également se projeter dans les croquis de l'artiste. Ils sont captés par une caméra, et leur silhouette est incrustée à l'échelle dans une sélection de dessins. Enfin chacun l'aura compris, c'est une exposition où le public est actif !

 

Une exposition à découvrir en famille

 

Un livret-jeu d'une quinzaine de pages est remis aux enfants à l'entrée de l'exposition afin de leur faire découvrir le parcours d'une manière ludique et didactique.

 

Une visite audioguidée pour tous, à partir de 12 ans, est téléchargeable gratuitement sur les smartphones et permet d'aller à l'essentiel en 12 commentaires.

 

Des ateliers sont proposés le week end et pendant les vacances scolaires: "Mouvements et autres complications" et "La machinerie" pour adultes et enfants à partir de 8 ans, " Images de sciences" pour adulte et enfants à partir de 9 ans,"Léonard, l'art et la matière" pour adultes et jeunes à partir de 12 ans.

 

La Cité des enfants propose une animation, "Les carnets de Léonard", et un atelier " La machine à truc".

 

L'application ludique pour tablette et smartphone ( iPad et iPhone), "Voler un jeu d'enfant! avec Léonard de Vinci" demande aux enfants à partir de 7 ans de reconstituer une machine à voler de l'artiste en achevant quatre tableaux de jeu.

 

L'application artistico-ludique pour tablette iPad 2 et 3, " La machine à rêves de Léonard de vinci" destinée aux jeunes à partir de 11 ans, fait basculer Léonard de Vinci dans le ...XXI ème siècle, pour une nouvelle Renaissance.

 

Pour les enseignants visite gratuite

 

La visite découverte gratuite de l'exposition est prévue le 14 novembre, et un dossier pédagogique sera à leur disposition. Des visites libres, des visites guidées sont proposées aux élèves de la 6ème à la Terminale.

 

Des ateliers d'une durée de 45 minutes, adaptés au niveau des jeunes, seront organisés à partir du 13 novembre: "Microméca", du CM1 à la 6ème,"La mécanique" de la 5ème à la Terminale, "Léonard, l'art et la matière" de la 4ème à la Terminale.

 

Un parcours inter-musée avec le Louvre est possible pour les élèves de la 4ème à la Terminale: la journée débute à la Cité des sciences avec la visite guidée de l'exposition puis l'atelier" Léonard, l'art et la matière", l'après midi se passe au Louvre avec une visite conférence sur la peinture italienne à la Renaissance.

 

La réservation des activités est obligatoire auprès du service groupes, resagroupescite@universcience.fr

 

Béatrice Flammang

Lien s:

Le site de l'exposition

La visite audioguidée

Les animations autour de l'exposition

L'application pour les jeunes "Voler est un jeu d'enfants! avec Léonard de Vinci"

Le site éducation de l'exposition

 

Par fjarraud , le vendredi 26 octobre 2012.

Commentaires

  • Thanos, le 28/03/2019 à 12:50
    Must be thanks for the nice article here get microsoft edge password manager here and seen the all setting for secure data base.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces