Travail enseignant : Le Snuipp met la question du métier en débat 

"C’est d’une véritable discussion sur le métier d’enseignant prenant en compte le travail en équipe et les relations aux familles et aux partenaires dont l’école a besoin aujourd’hui", annonce le Snuipp. Le syndicat publie les résultats d'une enquête qui montre l'importance du travail personnel des enseignants.

 

43 heures hebdo

Selon cette enquête qui a porté sur 30 258 enseignants du premier degré dont 6984 directeurs, les enseignants du premier degré travaillent 42h53 par semaine. Aux 27 heures de cours s'ajoutent 11h30 de préparation de la classe, 1h14 de réunion d'équipe, 1h45 de temps entre enseignants et 1h23 de rencontre avec les parents. Les directeurs atteignent 44 heures hebdomadaires du fait des tâches spécifiques qu'ils doivent acquitter.

 

Ces chiffres ne sont pas une surprise. Une enquête de la Depp en 2001, reprise récemment dans le rapport sur le travail des enseignants de l'Inspection générale, donne des résultats équivalents.

 

Une question piège ?

 

"Cette enquête montre qu’il est temps de mieux prendre en compte les nombreuses missions réalisées par les enseignants au service des apprentissages des élèves", conclue le Snuipp. "La révision des rythmes scolaires offre une belle occasion. Le ministre doit la saisir de toute urgence. C’est ce que le SNUipp-FSU lui demande".

 

En ouvrant ainsi le débat sur la question du métier, le Snuipp ouvre également un piège. Pour le ministre la question de l'évolution du métier comporte de nombreuses difficultés. Budgétaires d'abord car il n' a pas les moyens de reconnaître ce travail. Mais aussi politique car les syndicats ont des positions divergentes sur cette question. La question est également difficile au sein de la Fsu dont les syndicats ne sont porteurs des mêmes revendications sur cette question.

 

Peillon rencontrera les directeurs d'école

 

Parallèlement les campagnes du Snuipp et du Se-Unsa sur les difficultés des directeurs d'école marquent un point. Vincent Peillon a annoncé le 25 octibre qu'il entamerait début 2013 "un dialogue" avec les directeurs d'école.

 

François Jarraud

Communiqué Snuipp

Les directeurs d'école n'en peuvent plus

 

Par fjarraud , le vendredi 26 octobre 2012.

Commentaires

  • fjarraud, le 26/10/2012 à 21:37
    Publiez votre commentaire ici...
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces