Morale laïque : Cours ou vécu ? 

"Un cours: Au moment où, partout, on constate qu'il y a trop de cours, des programmes trop chargés, rajouter un nouveau cours supplémentaire sans rien ôter est "aberrant".  Un cours de morale laïque: Au moment où on devrait s'orienter de plus en plus vers l'interdisciplinarité, rajouter un cours spécifique sur un thème qui, justement, pouvait, à la rigueur, être traité dans diverses disciplines (philo, histoire, français, svt...) est "aberrant". Un cours de morale laïque noté: Au moment où on remet en cause le pouvoir absolu des notes, dire, en quelque sorte, "pour que ce soit important il faut que ce soit noté" est "aberrant". Enfin ce qui est peut être le plus aberrant c'est la naïveté de croire que l'on peut, par un cours, changer les attitudes profondes des jeunes et même seulement leurs comportements extérieurs". Jacques Nimier porte le fer sur la morale laïque chère à V Peillon. Il donne la parole à MF Bonicel, A Terminian et J Demorgeon pour nuancer ces propos.

 

Sur Pedagopsy


Par fjarraud , le mardi 13 novembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Un jeu pour les orthographes approchées en maternelle
- "Comme le soulignait André Ouzoulias en 2014"…! Heureusement qu'il ne fut pas le seul. "Faire écrire fréquemment", c'est un lieu commun de la pédagogie destinée aux jeunes scripteurs. Quant à l'appellation approchées, elle...
Une "charte de confiance" entre inspection et directions
- Dès que la situation des directeurs avance d'un petit pas, le SNUIPP dégaine son épouvantail hiérarchique. Ca ne fait plus peur à personne depuis longtemps. Non, le directeur n'est pas un enseignant comme les autres. Il a d'autres missions et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces