Educatice : Quelques usages de e-learning dans la classe. 

Comment les enseignants utilisent-ils les techniques et les outils du e-learning dans la relation avec leurs élèves ? Pour aborder cette question, le Café pédagogique a invité au salon Educatice le 22 novembre trois enseignants bien investis dans ces usages.

 

Malika Binet professeur d'économie gestion et Véronique Saguez professeur de SVT présentent l'enseignement mixte (présentiel + e-learning) mis en place dans leurs établissements. L'enseignement à distance change la façon d'enseigner, les enseignants ne sont plus le centre du cours mais au service des élèves. Il permet d'avoir plus de temps avec eux  mais en demande plus aux enseignants, en particulier les premières années lors de la réalisation des parcours diversifiés.

 

Véronique Saguet enseigne les SVT à Trappes. Dans son établissement, l'enseignement mixte est mis en place pour répondre à des besoins comme la démotivation de certains élèves, leur niveau hétérogène et l'inégalité, certains élèves n'ayant pas internet à la maison. Cette collègue commence seule avec ses élèves. L'expérience est positive mais sans moyen horaire supplémentaire, il lui est difficile de boucler le programme. L'année suivante le projet est mis en place dans plusieurs classes dont des secondes et des BTS et  avec des moyens horaires supplémentaires. Des heures sont intégrées dans l'emploi du temps des élèves pour un travail en autonomie sur les ordinateurs. Des moyens horaires sont également apportés dans l'emploi du temps des enseignants concernés par cette expérimentation. Des assistants pédagogiques sont aussi à la disposition des élèves pour les aider si nécessaire. Le travail  s'articule en trois temps, des échanges sur un forum, le cours en présentiel, pendant  lequel  le travail en groupe et collaboratif sont privilégiés, puis le parcours individualisé sur la plateforme.  Ce bilan est positif, mais  l'enseignement à distance nécessite une formation des enseignants, en particulier pour la maitrise des différents outils (plateforme d'e-learning, ...) ainsi que pour la réalisation des parcours individualisés des élèves sur la plateforme d'e-learnig.

 

Malika Binet enseigne l'économie gestion à Champagnol dans le Jura, elle débute son expérimentation en 2007 avec des élèves sportifs (ski nordique) de haut niveau. L'objectif est de permettre à ces jeunes sportifs, passionnés par la neige, d'obtenir un BTS et le brevet  d'éducateur sportif. Les cours se partagent en présentiel et en cours à distance lorsqu’il y a de la neige. Cette expérimentation est élargie à tous les BTS par la suite. La plateforme Black Board qui est choisie, est facile d'utilisation pour permettre à tous les enseignants de l'utiliser et elle est consultable sur un Smartphone. Malika propose également des formations à ses collègues pour les aider. Après un mois d'e-learning, les élèves qui échangent entre eux et avec les enseignants par sms (plus que par courriels) sont en général contents de retrouver leurs enseignants. Les premiers bilans indiquent que les étudiants sont devenus plus autonomes, impliqués, motivés et collaborent plus entre eux. Après leur BEP, ces étudiants choisissent plus particulièrement des études en alternance ou avec du e-learning. Après quelques années, l'équipe souhaite intégrer de nouveaux outils dont des réseaux sociaux, des blogs, une plateforme de vidéo,...

 

La mise à disposition des cours sur internet ou dans l'ENT de l'établissement comme le font de plus en plus d'enseignants est une étape intermédiaire. Fabien Crégut, enseignant de SVT, présent à cette conférence, propose à ses élèves de retrouver son cours sur son site : monanneeaucollege

 

 

Jean-Pierre Gallerand

 

 

Le site de M Binet

Le site de F Crégut

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 23 novembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Le Socle commun version Se-Unsa
- Le projet de socle commun de connaissances est une excellente base de travail et de redéfinition des compétences. J'ajouterai cependant quelques points qui me semblent essentiels: les points concernant la consulatation: La gargouille, ou...
Temps scolaire : 38 jours de perdus pour indiscipline ?
- De : fjarraud Publié : vendredi 26 septembre 2014 07:46 Objet : Temps scolaire : 38 jours de perdus pour indiscipline ? C'est amusant, en lisant le titre, je pensais à l'indiscipline des enseignants. A t-on déjà mesuré le temps...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces