Le ministère publie le calendrier de l'année 2013-2014 

Cette publication n'est pas anodine pour trois raisons. D'abord c'est une publication annuelle et non triannuelle. C'est une façon pour le ministre de signaler qu'il se garde les coudées franches pour modifier le nombre de semaines travaillées à partir de 2014. Il avait signalé ce point dans son discours le 22 novembre.

Le calendrier signale dans le détail les procédés de récupération des deux journées de vacances ajoutées à la Toussaint. C'est une façon de dire au grand public qu'on ne fait pas de cadeau aux enseignants.

Il signale aussi pour lapremière fois que les enseignants convoqués aux examens travaillent après le 5 juillet (en fait juqu'au 14 juillet environ). C'est une façon de rappeler au grand public que tous les enseignants n'ont pas deux mois de congés d'été.

Cette publication était inévitable. Mais elle met l'accent encore un peu plus sur la question des rythmes scolaires qui continue de noyer la refondation dans ses fumées.

Le calendrier 2013-2014

Par fjarraud , le vendredi 23 novembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education : De Sarkozy à Hollande, une certaine continuité éducative dans "La France s'engage"...
- Lire des pseudo-mots c’est accréditer la thèse d’un décodage majoritairement stable et donc possible. Première remarque : faut-il commencer par décoder du non-sens (le pseudo-mot) pour apprendre à lire ? Certainement pas ! Deuxième remarque : A subir...
Bac : Impossible démocratisation...
- Ah ! ce sacré diplôme, ceci est un appel à la réaction de ce forum : Existe - t- il des pays dans lequel on prend plus en compte les compétences des personnes que ce diplôme auquel la France s’arque-boute ? Des pays, plus en phase avec le monde actuel où...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces