Concours poètes sonores en herbe 

La Maison de la poésie à Rennes lance une 4ème édition de son concours « Poètes en herbe » à destination des scolaires autour d’un thème (« ça va chauffer »), d’une dimension importante de la poésie contemporaine (la poésie sonore), d’une problématique intéressante (« comment la matière sonore des mots invite à la poésie, la surprise, le jeu, le plaisir : le bonheur jouissif d’une parole proférée »), d’un écrivain associé (Charles Pennequin). Les créations, sonores ou audiovisuelles, sont à adressées avant le 1er février. « La seule contrainte pour nos apprentis-poètes, expliquent les organisateurs,  est de mettre en voix le texte écrit. Les élèves pourront bégayer, se répéter encore et encore, hurler, chuchoter, pleurer, rire, chanter ; se permettre les glissements syntaxiques, les ruptures sémantiques, les répétitions, les jeux de mots, les ritournelles, etc. Mettez les professeurs de musique et de théâtre dans la confidence et commencez, sans doute, par écouter les poètes proférateurs. Pourquoi ne pas partir également d’une matière sonore enregistrée dans la cour, le bus, à la maison… »

Le concours

Par fjarraud , le lundi 26 novembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
La médiatrice de l'Education nationale face au mouvement des enseignants
- "Elle souhaite aussi que les mutations soient possibles dans le cadre de familles disciplinaires , qu'un professeur de physique puisse muter sur un poste de SVT par exemple au moisn au collège. Cela renforcerait l'EIST. ." Dans ce cas ,...
A Montbéliard, des professeurs libérés par l'EIST
- Je suis ravi que l'EIST rassemble mais quid avec la réforme, pas de groupes ou d'effectifs allégés, adieu vos EIST à 14 élèves et pas de temps de concertation. Au début c'est tout beau mais après quel gâchis. De : fjarraud Publié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces