Les classes préparatoires 

Chaque année plus de 40 000 bacheliers font le choix de poursuivre des études en classes préparatoires. Pour répondre aux nombreuses questions que se posent les lycéens et leurs parents, ce dossier fait le point sur "l'avant", le "pendant" et "l'après" prépa.

 

Que vous envisagiez une école de commerce ou d'ingénieurs, une école vétérinaire ou militaire, ou encore un école normale supérieure (ENS), passer par une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) est un bon moyen de vous armer pour les concours d’entrée... Réparties en 3 filières (littéraire, économique, scientifique), elles proposent un programme d’études pluridisciplinaire et fournissent aux élèves des méthodes de travail utiles, quelle que soit la poursuite d'études. S’appuyant sur une enquête annuelle sur les concours auxquels préparent ces filières, cette édition du Dossier sur les classe prépas prends le pouls de ces deux années de préparation intense.

 

Quelles sont les étapes à ne pas manquer pour s'inscrire ? Quelle voie choisir ? Quels établissements viser ? Que faire en cas de rejet de candidature... ? A quels concours se présenter ? Pour quelles écoles ? Ai-je des chances d’intégrer un IEP après ma prépa ? Et comment rebondir en cas d'échec aux concours ?... Pour être au plus près des attentes des lecteurs, cette nouvelle édition s’appuie sur les questions posées par les jeunes et leurs familles au service d’information personnalisé Mon orientation en ligne. Experts, enseignants de classes prépa et membres du jury des grandes écoles ont été sollicités pour fournir les conseils les plus judicieux.

 

Les classes prépas

 

Par fjarraud , le jeudi 06 décembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le ministère décrète la fin du redoublement
- Proviseur en lycée, fermement opposé depuis l'origine aux redoublements au vu de leur inefficacité patente, je prends le temps chaque année d'évaluer individuellement le devenir de chacun de mes élèves de seconde en redoublement. Avec une...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces