Candide ou l’optimisme de la pédagogie sur tablette 

Présentée en avant-première au PNF lettres de novembre 2012, l’application pour iPad consacrée au célèbre conte philosophique de Voltaire est disponible depuis le 8 décembre. Cette édition enrichie d’un classique souvent étudié au lycée a été réalisée par trois partenaires : la Bibliothèque nationale de France, la Voltaire Foundation et Orange. L’application propose trois entrées dans l’œuvre : le « Livre » (affichage synchronisé du texte et du manuscrit, lecture par  Denis Podalydès, définitions, variantes de l’édition critique établie par René Pomeau, fiches-personnages, lieux, concepts, illustrations du texte par des graveurs du XVIIIe siècle ou par Paul Klee, fonctions de lecture avancée d’un epub telles que recherche, marquage, sélection, prise de notes …) ; le « Monde » (le voyage de Candide à suivre sur une carte interactive, avec  contextualisation, associations littéraires et iconographiques, éclairages thématiques de spécialistes sur des thèmes tels que l’utopie, la guerre, le mal, les femmes au XVIIIe siècle, l’image de l’autre…) ; le « Jardin » (espace collaboratif qui permet à chacun d’organiser et de commenter les favoris qu’il a créés comme autant d’arbres de la connaissance). Cousine de ce qui se crée actuellement autour des œuvres de Shakespeare dans le monde anglo-saxon, « Candide, l’édition enrichie » est une des premières applications du genre en France : par-delà l’originalité du support, c’est bien de nouvelles modalités de lecture, de nouveaux gestes d’appropriation des savoirs, de nouvelles pratiques pédagogiques, qu’elle invite à inventer.

 

L’application

Dans le Café

 

Par fjarraud , le lundi 10 décembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces