Rythmes scolaires : Quel calendrier ? Quels horaires ? 

Quand saurai-je si ma commune va passer de 4 à 5 jours de classe ? Quel pourrait-être l'emploi du temps d'après réforme ? Qu'est ce qu'un projet éducatif territorial et à quoi sert-il ?

 

Le calendrier de mise en place de la réforme des rythmes est précisé par le ministère. Certaines communes pourront obtenir une dérogation pour passer à 5 jours de classe qu'en 2014. Toutes les autres communes passeront à 9 demi-journées de classe dès la rentrée 2013. La décision sera connue dès mars 2013.

 

L'emploi du temps. Le Dasen fixera l'organisation de la semaine scolaire. Plusieurs emplois du temps sont possible. Par exemple dans celui-ci

 

 

les enfants bénéficient de deux heures de pause méridienne, de 5h15 de cours par jour et de 45 minutes d'APC par jour.

 

Dans cet autre exemple,

 

 

 

l'emplacement de l'APC et sa durée varie selon les jours. Du coup le volume des heures enseignées quotidiennement aussi.

 

Quand connaitrai-je l'emploi du temps ? L'organisation de la semaine de classe sera arrêtée par le Dasen au plus tard avant les vacances de Pâques.3

 

François Jarraud

 

Le dossier ministériel


Par fjarraud , le vendredi 11 janvier 2013.

Commentaires

  • thoudayer, le 13/01/2013 à 16:47
    Dans cet article, il y a une confusion entre APC (activités pédagogiques complémentaires) et activités périscolaires. Les exemples, tirés du dossier de presse du ministère ne parle que d'activités périscolaires... quid des des APC ?

    Les APC sont  du temps scolaire, encadré par les enseignants dans le cadre d'une mission  de l'éducation nationale. Elles sont gratuites,  alors que les activité périsoclaires sont le fait d'une volonté municipale ou associative avec des encadrants municipaux ou associatifs, éventuellement payantes.

    Je trouve cette confusion symptomatique d'un dérapage possible, probable si ce n'est programmé. La mise en exergue de ces deux types d'activités en même temps et dans le flou de leurs définitions respectives en est à mes yeux un indice. Il est donc urgent de définir qui sera au pilotage des unes et des autres, tant dans les contenus que dans les modalités pratiques. Car dans la pratique, la mise en cohérence semble inévitable pour que chaque enfant soit effectivement encadré, que l'on sache par qui, où, comment... Qui alors décidera des contenus ? des élèves (enfants) concernés ? sur quels critères ? les enseignants, le maire, le directeur ? On voit bien déjà la complexité à gérer aide personnalisé et périscolaire... ce ne sera que plus vrai.

    On peut se demander si le message envoyé aux maires ne serait pas le suivant: les enseignants participeront à l'encadrement des activités périscolaires et cela ne vous coutera donc pas trop cher... activités périscolaires dont le fil rouge sera le besoin de garde et non la lutte contre l'échec scolaire ( j'en veux pour preuve aussi l'assouplissement des taux d'encadrement de ces activités sous la pression des maires).

    Encore une fois, on pressent le glissement sous-jacent vers une municipalisation de l'enseignement justifié par des exigences de pilotage d'un système devenu trop complexe. Les liens sont de plus en plus étroits entre commune et école, et de plus en plus distendus avec l'éducation nationale ( on se posera pour s'en convaincre les questions suivantes: qui décide de quoi ? Qui finance ? Quel est l'échelon de décision des systèmes créés ? Quel est l'intérêt budgétaire de ceux qui préside aux destinées de l'éducation nationale ?) De ce point de vue, on peut craindre que cette réforme ne soit en fait que la continuité des précédentes et ne soit en rien une rupture avec celles-ci malgré les affichages.

    On comprendrait mieux ainsi l'empressement du gouvernement sur ce dossier : un empressement budgétaire autant que politique.





  • Koikilensoi, le 13/01/2013 à 08:49
    J'aimerais quand même mettre l'accent sur les 3h30 du matin, que l'on trouve deux fois dans le scénario 3:
    si grâce à ces merveilleux 3/4 d'heure salvateurs réduits de l'après-midi (mais 13h30-15h45 sans pause, je reste très dubitatif! Cela nous a été annoncé chez nous, et concerne même la maternelle!!!), les enfant sont "cuits" à 11h30 déjà, rajouter une demie-heure de concentration ici,... je laisse deviner ma pensée à ceux qui ont déjà pris une classe.
    Et la fatigue des enfants: ils iront se coucher plus tôt? Vous avez des statistiques sur combien d'enfants ont l'accès libre à leur télévision le soir dans leur chambre? Moi, c'est un tiers de mes petites sections... A trois ans!
    L'idée de départ, des profonds changements, oui, absolument, il en faut. Mais là, on s'est écarté de l'objectif à un point insoutenable moralement. Tant de choses à changer ou instaurer, rythmes, programmes, aide à la parentalité, ... et dans tous milieux (ma dentiste a un enfant de quatre ans qui se couche tous les jours à minuit: "il ne veut pas" avant!).
    On veut aider les enfants? On n'a rien fait, sauf se mettre en situation d'accoucher prochainement. Je fais un pronostic: "Félicitation, c'est une très belle souris". Les dégâts collatéraux, par contre, éléphantesques: enseignants, animateurs, atsems, enfants (j'insiste, on n'aura rien réglé, au contraire), parents (qui n'ont pas encore saisis. Ex: fini le mercredi avec son parent qui a pris un 80%, ou l'enfant de divorcés qui voit son père le mercredi), et j'en oublie ici.

    • luckette, le 26/01/2013 à 12:11
      Eléphantesque Précipitation = inégalités de territoires accrues (€ toujours pas "nerf de la paix"), tensions parents-élus-enseignants-animateurs-ATSEM-associations accrues également.
      Une souris qui n'a en + aucune garantie de courir dans une herbe + verte.
      Comment faire du pire avec du moyen...
      Précipitation ne rime pas tant que ça avec réflexion.
      • rorojean, le 02/07/2013 à 00:59
        Je suis d'accord avec vous Luckette, il faut toujours bien réfléchir avant d'agir, surtout en ce qui concerne des exercices mathématiques ;) et la numérologie.

        http://compatibilite-prenom.eu
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces