« La vie scolaire est un concept français, dont les interprétations sont multiples ... » 

Regards sur la vie scolaire. Artur Szylak est Français d’origine polonaise. Il a connu une vingtaine d’année sous « l’autorité incontestable » du système éducatif de son pays d’origine. Depuis 2001, il exerce  à la vie scolaire auprès de 850 lycéens à Athis-Mons, dans l’Essonne.

 

La notion de vie scolaire en Pologne existe-t-elle ? Quelles réalités recouvre-t-elle ?

 

La vie scolaire en France est aussi complexe que son système éducatif. Cette notion est spécifique à l’enseignement secondaire français. Les représentations en sont multiples et variées selon les collèges et lycées. Existe-t-il une vie scolaire en Pologne ? Oui.  Mais aucun texte officiel n’en parle explicitement. Autrement dit, c’est tout simplement la vie d’une école avec son directeur, un vice-directeur, quelques profs principaux (faisant office de CPE) et des agents au sens large du terme. Les réalités que recouvre cette vie scolaire dans les établissements polonais sont globalement les mêmes qu’en France. Mais d’une part, les fonctions des acteurs éducatifs ne sont pas conçues de la même manière ; d’autre part, leur nombre est très limité. Par exemple, les métiers de CPE, de surveillants et  autres assistants n’existent pas…

 

Que reste-t-il  aujourd’hui  dans votre pratique professionnelle de votre vécu dans le système éducatif polonais ?

 

À la fois une attitude bienveillante face au public côtoyé et une certaine rigueur organisationnelle…  Favoriser la motivation des jeunes et leur reconnaissance est pour ma part un élément central de l’action éducative. La nécessité d’une adaptation aux situations nouvelles et au public nouveau font que certaines transpositions se font spontanément, comme par exemple l’attitude bienveillante, d’autres moins… Pour la rigueur organisationnelle, il y a un certain volontarisme de ma part, sachant que d’une manière générale, ce n’est pas la nationalité ou l’appartenance culturelle qui détermine le fait d’être un bon éducateur, mais la volonté de l’être !

 

Quelles sont les spécificités de votre  rôle  dans le quotidien d’un établissement

 

 J’ai à cœur d’assurer un encadrement porteur de sens afin que les lycéens puissent bénéficier, dans leur diversité culturelle, d’un projet d’établissement au-delà d’une simple scolarisation. Faire respecter les règles communes, respecter autrui tout en se respectant soi-même sont de données incontournables qui sont portées par le dialogue, l’écoute et la communication. Mon souci permanent est la transmission de valeurs humaines fondamentales, mais on ne peut pas perdre de vue  l’intervention  quotidienne sur l’assiduité des élèves et au-delà sur leur engagement et celui de leurs parents vis-à-vis de sa scolarité.

 

Un petit mot sur votre établissement...

 

C’est un lycée d’enseignement général polyvalent, privé sous contrat d’association avec l’Etat, faisant partie du groupe scolaire de plus de 2600 élèves dans un parc de 12 hectares et qui va  fêter ses 100 ans  à la rentrée prochaine. L’intitulé de mon poste est l’adjoint à la vie scolaire du lycée travaillant en étroite collaboration avec le responsable de la vie scolaire, ainsi qu’avec trois responsables pédagogiques de niveaux  (2ndes, 1ères et Terminales).

 

Propos recueillis par Gilbert Longhi

 

 

Par fjarraud , le vendredi 08 février 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces