En Ile-de-France, l'e-education rentre à l'Ecole 

Que peut apporter aux élèves le travail en ligne Et aux enseignants ? Il n’est certes pas question, comme on a pu le croire un moment dans les entreprises, de penser la formation, comme une accumulation de ressources mises à disposition des apprenants, organisées en parcours et évaluées automatiquement. Mais l’individualisation des parcours, l’autonomie des élèves, la mutualisation des travaux des enseignants vont bien de pair avec le développement de plates-formes d’apprentissages ou plus simplement de plates-formes ou de sites dans lesquels on peut intégrer  des ressources et des parcours.

 

C'est ce sujet qu'aborde Le Café francilien n°26. Dans cette édition, vous pourrez découvrir les orientations régionales en matière d’aménagement numérique éducatif du territoire, notamment pour le développement de l’ENT Lilie et l’accès au très haut débit des établissements. Vous trouverez un exemple des évolutions des plans académiques de formation aux TICE. Vous trouverez aussi des exemples d’utilisation intensive du numérique pour l’acquisition de connaissances scolaires. Si les outils décrits ici sont assez différents, ils ont en commun de gommer les inégalités d’accès au savoir entre les élèves en proposant des parcours et des modalités de travail individualisés et de favoriser au maximum le développement de l’autonomie des élèves. Des objectifs que les enseignants ont tant de mal à atteindre.

 

Le sommaire du Café francilien


Par fjarraud , le mardi 12 février 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- Il me semblait qu'il n'y avait plus d'argent...pas pour tous visiblement!! Continuons à travailler pour les primes des hauts fonctionnaires. N'est-ce pas le fruit de l'ouvrage de tous qui est récolté en haut lieu? Bref...Tout va...
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- On savait déjà que l'on ne pouvait pas attendre grand chose d'un gouvernement qui accorde 50 milliards d'€ au patronat sans véritables contre parties, mais là, c'est du cynisme sarkoziste.20% de baisse du pouvoir d'achat depuis 1990...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces