Français : Réconcilier le sensible et le sensé ? 

L'AFEF organise le 1er juin à Paris une rencontre débat avec Caroline Archat, Jean Charles Chabanne et Marie Sylvie Claude sur l'enseignement de l'histoire des arts. " L’histoire des arts nécessite un accompagnement des élèves pour favoriser leur rencontre avec les œuvres, pour qu’ils se sentent autorisés à produire un discours, et outillés pour cela, discours qui parte de leur réception première et qui les conduise peu à peu à une posture d’interprétation, par la description, l’analyse, la mise en relation avec des référents culturels ou historiques. Quelles places et fonctions accordées aux activités de lecture et d’écriture ? Quelles situations permettront de faire faire aux élèves l’expérience du « difficile à dire »,  accueilli en vue d’un épaississement et d’une transformation du regard et de la parole?"

 

Le programme


Par fjarraud , le lundi 13 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Nouveau Brevet : Une complexité inutile
- Bonsoir,Ce nouveau brevet est d'une complexité tout aussi ubuesque que l'inutilité d'un tel examen. Soyons clairs, soit on décide de donner du sens au brevet en tant qu'outil pédagogique et l'on peut réfléchir à ses modalités...
Lecture : La révolution Cnesco
- "des correspondances phonèmes graphèmes" sont enfin reconnues, ce sont bien elles qui permettent de lire ! D'où la nécessité de commencer par écrire du sens, un mot oral connu à coder, pour commencer l'apprentissage de la compréhension...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces