Français : Réconcilier le sensible et le sensé ? 

L'AFEF organise le 1er juin à Paris une rencontre débat avec Caroline Archat, Jean Charles Chabanne et Marie Sylvie Claude sur l'enseignement de l'histoire des arts. " L’histoire des arts nécessite un accompagnement des élèves pour favoriser leur rencontre avec les œuvres, pour qu’ils se sentent autorisés à produire un discours, et outillés pour cela, discours qui parte de leur réception première et qui les conduise peu à peu à une posture d’interprétation, par la description, l’analyse, la mise en relation avec des référents culturels ou historiques. Quelles places et fonctions accordées aux activités de lecture et d’écriture ? Quelles situations permettront de faire faire aux élèves l’expérience du « difficile à dire »,  accueilli en vue d’un épaississement et d’une transformation du regard et de la parole?"

 

Le programme


Par fjarraud , le lundi 13 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education : De Sarkozy à Hollande, une certaine continuité éducative dans "La France s'engage"...
- Lire des pseudo-mots c’est accréditer la thèse d’un décodage majoritairement stable et donc possible. Première remarque : faut-il commencer par décoder du non-sens (le pseudo-mot) pour apprendre à lire ? Certainement pas ! Deuxième remarque : A subir...
Bac : Impossible démocratisation...
- Ah ! ce sacré diplôme, ceci est un appel à la réaction de ce forum : Existe - t- il des pays dans lequel on prend plus en compte les compétences des personnes que ce diplôme auquel la France s’arque-boute ? Des pays, plus en phase avec le monde actuel où...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces