L'affectif au congrès de la FNAREN 

" En classe, l'enfant n'arrive pas vierge de toutes émotions ; son histoire, les évènements advenus vont faire écho à ce qui se crée dans le présent au contact des autres et des exigences de l'institution scolaire. La façon dont les élèves se montrent présents ou absents, concentrés ou démotivés, passifs ou dynamiques se traduit dans leur corps. Le corps parle à l'école et les élèves en difficulté peinent parfois à le maîtriser. Ces symptômes induisent le plus souvent la demande d'aide". La FNAREN (Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de l’Éducation Nationale) tient congrès à Tours du 5 au juin. Elle regroupe près de 1200 rééducateurs dans les 82 associations qui la composent.

 

Le programme


Par fjarraud , le lundi 13 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Nouveau Brevet : Une complexité inutile
- Bonsoir,Ce nouveau brevet est d'une complexité tout aussi ubuesque que l'inutilité d'un tel examen. Soyons clairs, soit on décide de donner du sens au brevet en tant qu'outil pédagogique et l'on peut réfléchir à ses modalités...
Lecture : La révolution Cnesco
- "des correspondances phonèmes graphèmes" sont enfin reconnues, ce sont bien elles qui permettent de lire ! D'où la nécessité de commencer par écrire du sens, un mot oral connu à coder, pour commencer l'apprentissage de la compréhension...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces