Roms : Les inspecteurs pour l'accès de tous les enfants à l'éducation 

"Suite à de récents événements ayant entrainé des difficultés ou des refus de scolarisation, le SNPI-FSU rappelle que la mission des inspecteurs est de contribuer à garantir le droit à la scolarisation pour tous les élèves". La formule vise les refus de scolarisation d'enfants Roms ou d'enfants des gens du voyage par plusieurs municipalités, y compris de gauche.

 

Le SNPI prend une position claire. "La difficulté de régularisation administrative d’une inscription ne peut empêcher l’admission d’un élève dans un établissement scolaire. Dans le premier degré, il appartient aux inspecteurs de circonscription de veiller à ce que ces admissions soient rapidement effectives, pour éviter toute privation du droit à la scolarité, tout en aidant à la régularisation administrative de l’inscription. Le respect d’un droit doit être assuré dans l’attente d’une régularisation administrative." De même il rappelle que "il ne peut être fait obligation à un fonctionnaire de l’Éducation nationale de contribuer activement à des opérations qui relèvent de la responsabilité du ministère de l’Intérieur".

 

Communiqué

Pau Langevin militante de l'inclusion des Roms

 

Par fjarraud , le mardi 14 mai 2013.

Commentaires

  • jcleon, le 14/05/2013 à 09:36
    Ils ont bonne mine, ils se rendent du courage, ils font les fiers à bras, ces inspecteurs qui se sont tus pendant l'ère Sarkozy. Qu'ont-ils dit quand on supprimait de fait la scolarisation de fait des enfants de deux ans ? rien. Les a-t-on entendu quand les RASED étaient supprimés ? non, ou plutôt si : ils ont annoncé la suppression des postes aux collègues, ils ont courbé l'échine et ont fait ceux qui compatissaient avec les malheurs créés.
    Ils veulent maintenant scolariser les enfants ROM ? il serait temps. Ces gens furent des collaborateurs trop souvent silencieux jusqu'il y a un an. Voir l'excellente lettre ouverte de Raymond Bénévent sur le site de Daniel Calin : http://dcalin.fr/publications/benevent.html
    "Destruction de l’Éducation Nationale :
    responsables et exécutants, comment vous sentez-vous ?"
    Ils se sentent honteux, et cherchent à se racheter.

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces