Education prioritaire : Baisse des compétences 

Selon une étude de la DEPP (ministère de l'éducation nationale), "entre 2007 et 2012, la proportion d’écoliers en Éclair qui maitrisent les compétences de base en français et mathématiques reste stable. Au collège, l’écart se creuse de manière significative, avec une diminution significative des résultats des élèves en éducation prioritaire". Près d'un collégien sur vingt est scolarisé dans un des 301 collèges Eclair (142 300 élèves).

 

L'étude confirme la faible écart en terme d'encadrement entre les établissements prioritaires et les autres. A l'école il y a en moyenne 22 élèves par classe en RAR et Eclair contre 24 hors éducation prioritaire. Au collège, l'écart est un peu plus important : 20 élèves par division en RAR  et Eclair contre 25 dans les collèges non prioritaires.

 

L'étude montre aussi que "les collèges en éducation prioritaire sont plus touchés par l’absentéisme et remontent plus d’incidents graves. Les élèves perçoivent le climat scolaire de manière moins favorable qu’hors éducation prioritaire mais ne se sentent pas plus victimes de violences". Enfin la jeunesse des enseignants dans les établissements prioritaires est confirmée par l'étude. Mais l'écart est moins important que ce qui est souvent avancé. 31% des enseignants des établissements prioritaires sont en poste depuis moins de 2 ans dan le collège contre 28% pour la moyenne des collèges.

 

L'étude


Par fjarraud , le mercredi 15 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- Il me semblait qu'il n'y avait plus d'argent...pas pour tous visiblement!! Continuons à travailler pour les primes des hauts fonctionnaires. N'est-ce pas le fruit de l'ouvrage de tous qui est récolté en haut lieu? Bref...Tout va...
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- On savait déjà que l'on ne pouvait pas attendre grand chose d'un gouvernement qui accorde 50 milliards d'€ au patronat sans véritables contre parties, mais là, c'est du cynisme sarkoziste.20% de baisse du pouvoir d'achat depuis 1990...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces