Dis-moi dix mots : d’une langue à l’autre 

Le « Concours des dix mots » invite les élèves à réaliser collectivement une production artistique ou littéraire autour d’un travail sur le vocabulaire. L’édition 2013, intitulée « Dis-moi dix mots semés au loin », s’intéressait plus particulièrement à « l’attrait que le français exerce sur les langues du monde » à travers des «  mots voyageurs » qu’elles ont empruntés au français et qui « construisent des ponts, à la fois virtuels et concrets, entre les cultures  » : les prix seront officiellement remis aux lauréats le 23 mai à l’Académie française.

 

Un projet original fait joliment écho : « Dix mots arabes semés au loin », né d’un partenariat entre le lycée Lyautey à Casablanca et l’Académie marocaine, fête à sa façon la Francophonie, en  célébrant «  les échanges entre deux langues qui vivent l’une avec l’autre depuis tant et tant d’années, alors que ceux qui les parlent ont parfois du mal à se comprendre. ».

Dix mots arabes passés dans la langue française ont ainsi été proposés : oasis, fantasia, tulipe, azur, bazar, café, guitare, hasard, alchimie, élixir. Des mallettes pédagogiques ont été conçues et réalisées par Perrine Charlon Jacquier du lycée Lyautey de Casablanca et Gwenaël Devalière du lycée Descartes de Rabat. Particulièrement riches et créatives, elles offrent aux professeurs intéressés des contenus propres à stimuler et guider démarches d’exploration sensible, ateliers d’écriture, lecture de contes, embrayeurs de rêve et de poésie.

 

Jean-Michel Le Baut

 

Les lauréats du Concours des dix mots 2013

Le projet « Dix mots arabes semés au loin »

 

 

Par fjarraud , le jeudi 16 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le ministère décrète la fin du redoublement
- Proviseur en lycée, fermement opposé depuis l'origine aux redoublements au vu de leur inefficacité patente, je prends le temps chaque année d'évaluer individuellement le devenir de chacun de mes élèves de seconde en redoublement. Avec une...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces