L'actualité du monde scolaire du 11 au 17 mai 2013 

 

Toute une semaine en une seule page.

 

Le Sénat muscle le texte de la loi d'orientation sur l'Ecole

Mixité sociale affirmée, place des parents dans l'école, numérique renforcé : les sénateurs et sénatrices ont sensiblement veulent modifier le texte de la loi d'orientation pour la refondation de l'Ecole. La commission de  la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat a adopté le 14 mai le texte qui sera soumis au débat du Sénat du 23 au 26 mai. Ils en proposent une lecture qui accentue la réforme pédagogique.

Lisez l'article...

 

G. Pau-Langevin : La réussite éducative, un renversement de point de vue

L'éducation nationale doit sortir de sa coquille. A la veille de la Journée de réussite éducative, qui a lieu le 15 mai, George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, montre que cette Journée s'inscrit dans une pensée sur l'éducation. En lien avec la réforme des rythmes scolaires et les PEDT, la Journée participe d'une "révolution culturelle" programmée rue de Grenelle.

Lisez l'article...

 

Le mariage de l'Education nationale et de la Ville célébré en Sorbonne

"Rencontre inédite", la Journée nationale de la réussite éducative a réuni en Sorbonne près de 400 acteurs le 15 mai. Invités par George Pau-Langevin, ils ont assisté aux noces difficiles de l'Education nationale et de la politique de la Ville. Un mariage pour tous qui n'est pas allé sans frictions mais qui se veut le début d'une vie de couple durable. A l'issue de la cérémonie un texte définissant la réussite éducative est diffusé. Une circulaire sur les relations parents - école devrait suivre. Presque un contrat de mariage...

Lisez l'article...

 

L'éducation artistique et culturelle renvoyée aux acteurs locaux

Parente pauvre de l'éducation nationale, l'éducation artistique et culturelle fait l'objet d'une circulaire publiée au Bulletin officiel du 9 mai. " La mise en place du parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de viser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture", affirme le texte. Dans la pratique, il sollicite la coopération de l'éducation nationale et des acteurs locaux, l'accompagnement par la hiérarchie de l'éducation nationale tout en invitant "respect de la liberté et des initiatives de l'ensemble des acteurs concernés". Autant dire que la "priorité gouvernementale" aura du mal à faire sa route...

Lisez l'article...

 

Enseigner l'informatique : Un rapport qui méconnaît l'Ecole

"Souhaitons alors que ce rapport permette d'engager une réflexion globale et pas simplement la définition d'un nouveau territoire qu'il s'agirait alors de défendre, au risque de l'opposer à d'autres disciplines dont on sait qu'elles sont promptes à se défendre". Le rapport de l'Académie des sciences sur l'enseignement de l'informatique aura certainement une influence sur l'éducation. Certes, selon Bruno Devauchelle, il a raison de souligner l'importance du numérique dans la société. N'empêche : ses propositions ignorent le monde réel de l'Ecole.

Lisez l'article...

 

Revalorisation : Ce sera moins que l'ISOE confirme Peillon

Les professeurs du primaire bénéficieront bien d'une revalorisation. Mais elle sera inférieure à l'ISOE touchée par les professeurs du secondaire a confirmé Vincent Peillon sur BFM TV le 13 mai. Un tel montant "dans la situation des finances publiques qui est la notre... n'est pas possible".

Lisez l'article...

 

Education prioritaire : Baisse des compétences

Selon une étude de la DEPP (ministère de l'éducation nationale), "entre 2007 et 2012, la proportion d’écoliers en Éclair qui maitrisent les compétences de base en français et mathématiques reste stable. Au collège, l’écart se creuse de manière significative, avec une diminution significative des résultats des élèves en éducation prioritaire". Près d'un collégien sur vingt est scolarisé dans un des 301 collèges Eclair (142 300 élèves).

Lisez l'article...

 

Le ministère veut relancer la vie lycéenne

Comment faire participer les lycéens, dans leur diversité,  au fonctionnement de leur établissement, les responsabiliser sans que ça dérange personne ? La question est au centre de l'opération lancée par George Pau-Langevin le 13 mai. Elle a installé une commission chargée de préparer "l'Acte II" de la vie lycéenne. Elle rendra en septembre 2013 un rapport visant à "remobiliser les intervenants" et à "relancer le développement de la vie lycéenne". Un cours d'initiation à la vie lycéenne sera donné à tous les lycéens en octobre 2013. C'est que la commission en charge de l'avenir de la vie lycéenne ne comporte aucun lycéen...

Lisez l'article...

 

Jean-Claude Carle : Un projet alternatif pour l'Ecole ?

Sénateur UMP, Jean-Claude Carle propose dans un petit ouvrage "un projet alternatif" à la refondation de l'Ecole. Ancien mauvais élève mais passionné par l'école, son programme tient en une cinquantaine de pages qui semblent écrites avec la plume du bon sens : appliquer les bonnes méthodes pédagogiques, payer les enseignants au résultat. Mais le diable est parfois dans les détails...

Lisez l'article...

 

Payer les enseignants au mérite ?

Dans son ouvrage, Jean-Claude Carle propose " d’indexer les augmentations salariales des enseignants sur les progressions réalisées par la France lors des prochaines évaluations internationales PIRLS qui évaluent les compétences en lecture des élèves de CM1.... Un pilotage efficace impose de mesurer annuellement les acquis de l’apprentissage des élèves." Cette dernière idée est développée dans un chapitre où JC Carle demande la création d'instruments de mesure . " Il est donc nécessaire de créer au sein du système éducatif un outil permettant de mesurer l’impact du travail des enseignants sur la progression des élèves", en citant l'IREDU. Bruno Suchaut, ancien directeur de l'IREDU et Directeur de l’URSP à Lausanne, revient donc sur cette question de l'évaluation du mérite des enseignants.

Lisez l'article...

 

S. Sihr : Ne pas instrumentaliser les recherches

Dans son ouvrage, Jean-Claude Carle utilise des travaux de recherche pour appuyer sa vision de l'enseignement. Il prétend connaitre les méthodes pédagogiques efficaces et invite à leur généralisation. Si ces méthodes existent pourquoi ne pas les appliquer ? C'est aussi parce que son syndicat organise une université annuelle très suivie par les chercheurs que nous demandons à Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp, son avis sur ce point.

Lisez l'article...

 

Loi Taubira : L'Ecole sommée de découvrir l'homosexualité

A la veille d'un important colloque sur l'homophobie organisé par le Snuipp le 16 mai, l'impact de la loi Taubira sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe reste encore à mesurer. Pour une Ecole qui a fermé les yeux sur l'homosexualité et l'homoparentalité, la loi représente un défi. Elle devrait obliger l'Education nationale à reconnaître l'existence des couples de même sexe. Elle pourrait aussi avoir un impact sur les programmes scolaires.

Lisez l'article...

 

Homophobie à l'école : Beaucoup reste à faire...

Alors que Vincent Peillon entend donner un nouveau souffle à la compagne du lutte contre l’homophobie à l'école, initié par son prédécesseur, Luc Chatel, en 2010, peut-on noter une évolution dans les comportements ? Pour Gary Roustan, responsable éducation de l'association Mag-Jeunes-LGBT  il n'y a pas de changement notable dans les faits : en 40 interventions  au long de l'année scolaire, il a rencontré chez les élèves de collèges et de lycées les mêmes réticences, la même ignorance et le même embarras qu'auparavant. Mais pas davantage, curieusement, du fait de la polémique sur le mariage pour tous, qui semble laisser le public scolaire assez indifférent. Un bon signe, estime Gary Roustan, qui indique qu'à terme, l'obtention d'un statut juridique égal devrait normaliser la situation et favoriser le recul de l'homophobie ordinaire.

Lisez l'article...

 

Peillon : Un amendement sur les langues régionales

Sur BFM TV, le 13 mai, V Peillon a annoncé un amendement dans la loi d'orientation en faveur de l'enseignement des langues régionales. Le ministre a promis d'augmenter les places aux concours  et estimé que leur enseignement favorise celui du français.

Lisez l'article...

 

Handicap : La Fnaseph organise le Grenelle 2 des familles

Un an après le Grenelle 1, la Fnaseph organise le 29 mai à Paris un "Grenelle 2" qui réunira le sprincipales organisations parentales et des experts. Au coeur du Grenelle, deux questions :  la professionnalisation des AVS et l'éducation inclusive.

Lisez l'article...

 

La cantine et le péri scolaire doivent être accessibles à tous

Le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rendu le 2 mai son jugement sur le fond concernant l’affaire opposant la FCPE 95 à la Mairie de Saint-Gratien quant à l’accès aux services publics communaux d’enfants issus de familles tchetchènes résidant dans une résidence hôtelière de la commune. La Mairie refusait l’accès de la cantine et de la garderie péri-scolaire à ces enfants.

Lisez l'article...

 

Numérique en ZEP : des technologies aux pratiques

Le numérique est-il l'occasion d'une nouvelle pédagogie pour l'école et en particulier pour les ZEP, plutôt qu'un outil attractif et séduisant ? Pour sa 134ème réunion publique, l'Observatoire des Zones prioritaires a convié, mercredi 15 mai 2013, Rémy Thibert, chargé d'étude et de recherche au service Veille et Analyse de l'I.F.E (Institut Français de l’Éducation), à évoquer les usages scolairement efficaces du numérique en classe. Au-delà des problèmes matériels d'équipement, la question se pose en effet des transformations pédagogiques profondes que semble exiger le passage à l'ère des « apprentissages 2.0 ». Cette mutation apparaît comme une chance pour réconcilier avec l'école les élèves les plus en difficulté. Mais n'est-ce pas illusoire ? Comment  accomplir la transformation culturelle nécessaire dans la réalité des pratiques de terrain ? La révolution numérique pourrait se révéler non pas tant une nouvelle chance qu'un nouveau défi, pour les ZEP  -  un défi qu'il vaudrait mieux réussir à relever. 

Lisez l'article...

 

Marseille : Le numérique entre dans la classe !

Cette nouvelle étape du Tour de France du numérique pour l'éducation montre que notre système éducatif se met réellement en mouvement porté par les potentialités offertes par le numérique. Les enseignants rencontrés à Marseille ont vite perçu l’intérêt de cet outil dans la préparation de leurs cours (nombreuses ressources, possibilité d’un travail collaboratif, …) puis ils ont décidé, malgré les contraintes techniques qu’on peut parfois rencontrer, de l’intégrer à l’espace scolaire. 

Lisez l'article...

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Entre 800 et 1250 euros pour les enseignants encadrant des professeurs stagiaires ou des étudiants
- Les enseignants du premier degré, tuteurs d'enseignants stagiaires du premier degré, ne touchaient rien... (ou presque selon les départements). Quel est le second terme de la devise inscrite au fronton des établissements scolaires, qu'ils...
Le Se-Unsa demande des perspectives de revalorisation
- Pour avoir comparé mon salaire net annuel (de professeur des écoles) à celui d’un ami professeur en Lycée Pro (donc pas agrégé), même échelon, même ancienneté, nous arrivons à une différence avoisinant les 10 000 euros à l’année (bulletin de paie à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces