Concours réservés : Des candidats promenés par l'administration 

Le Snes et la CGT protestent dans des lettres ouvertes au ministre contre l'organisation des concours réservés et des "examens professionnels" réservés aux non-titulaires. De nombreux candidats ont été admis à s'inscrire pour se voir ensuite interdits d'épreuves.

 

"Ignorant les interventions de la FSU et de ses syndicats (SNES, SNEP et SNUEP), le ministère a laissé les personnels s’inscrire sans vérification des conditions d’éligibilité. Ce n’est qu’à l’issue des épreuves d’admissibilité que l’administration a engagé ce travail de vérification", affirme le Snes. " En urgence, et afin d’assurer l’égalité de traitement, les situations non recevables ont fait l’objet d’un traitement au niveau ministériel pour les certifiés et professeurs d’EPS, CO-Psy et CPE, mais seulement au niveau des rectorats pour les Professeurs de Lycées Professionnels. Ces vérifications sont intervenues trop tardivement pour respecter simplement les personnels. Nombre d’entre eux se sont investis dans la préparation d’épreuves pour apprendre in fine que leur candidature n’était pas recevable". Certains candidats ont même été déclarés admis pour être ensuite rayés de la liste !

 

Lettre Snes


Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le ministère décrète la fin du redoublement
- Proviseur en lycée, fermement opposé depuis l'origine aux redoublements au vu de leur inefficacité patente, je prends le temps chaque année d'évaluer individuellement le devenir de chacun de mes élèves de seconde en redoublement. Avec une...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces