Concours réservés : Des candidats promenés par l'administration 

Le Snes et la CGT protestent dans des lettres ouvertes au ministre contre l'organisation des concours réservés et des "examens professionnels" réservés aux non-titulaires. De nombreux candidats ont été admis à s'inscrire pour se voir ensuite interdits d'épreuves.

 

"Ignorant les interventions de la FSU et de ses syndicats (SNES, SNEP et SNUEP), le ministère a laissé les personnels s’inscrire sans vérification des conditions d’éligibilité. Ce n’est qu’à l’issue des épreuves d’admissibilité que l’administration a engagé ce travail de vérification", affirme le Snes. " En urgence, et afin d’assurer l’égalité de traitement, les situations non recevables ont fait l’objet d’un traitement au niveau ministériel pour les certifiés et professeurs d’EPS, CO-Psy et CPE, mais seulement au niveau des rectorats pour les Professeurs de Lycées Professionnels. Ces vérifications sont intervenues trop tardivement pour respecter simplement les personnels. Nombre d’entre eux se sont investis dans la préparation d’épreuves pour apprendre in fine que leur candidature n’était pas recevable". Certains candidats ont même été déclarés admis pour être ensuite rayés de la liste !

 

Lettre Snes


Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Qui sont les traditionalistes contre la loi sur les établissements privés ?
- Je suis navrée (non outrée) de constater que ce que vous avez écrit est totalement faux et procède d'une recherche peu méticuleuse le printemps de l'éducation effectivement s'est battu contre les nouvelles lois NVB sur l'enseignement...
Santé et urgences à l'école
- Ce livre est très utile pour gérer les situations d'urgences médicales à l'école. Il s'agit d'un guide simple pour tout enseignant en poste! De : fjarraud Publié : mercredi 22 juin 2016 07:11 Objet : Santé et urgences à l'école...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces