Michel Teychenné : « Les enseignants sont prêts » 

Chargé d'une mission par Vincent Peillon, Michel Teychenné remettra courant juin un rapport sur la lutte contre l'homophobie à l'Ecole. Il se confie au Café pédagogique. Pour lui les enseignants sont prêts. Mais le ministère doit assurer un cadrage protecteur. Et les enseignants ont aussi besoin d'aide pour concevoir leurs séquences.

 

"Les personnels enseignants sont prêts à assumer cette ouverture", nous dit-il. "Je l'ai senti dans les discussions et les rencontres que j'ai fait. Mais il veulent un cadrage. Le climat général a montré des tensions et des réticences dont ils veulent se protéger.

 

Beaucoup des personnels éducatifs veulent bien faire mais ne savent pas comment faire : ils ne se sentent pas forcément concernés, ce n'est pas dans leur  culture. Quant à leurs propres réticences, je rappelle que l'homophobie est un délit et que les personnels éducatifs ont une mission de service public.

 

S'il y a une chose qui m'importe vraiment, c'est que ce rapport soit utile : il obéit à une logique d'ensemble, on ne peut pas en détacher un point ou un autre, c'est une démarche globale dont je souhaite qu'elle permette de sortir de la situation de vide actuelle. Je suis totalement confiant dans l'engagement du Ministre, je connais son implication dans la lutte contre les discriminations en général et l'homophobie en particulier. Je ne me serai pas engagé comme je l'ai fait dans ce travail si je n'avais pas pleinement confiance."

 

Propos recueillis par Jeanne-Claire Fumet

 

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

  • heurtebise, le 17/05/2013 à 10:06
    Un chargé de mission (sur quelles compétences?) qui ne serait pas totalement confiant dans l'engagement d'un Ministre, ce serait surprenant. Par contre, encore une fois, une personne étrangère à la profession qui se permet de parler au nom des enseignants pour annoncer qu "ils sont prêts à assumer cette ouverture" sur une sujet comme la lutte contre l'homophobie alors que c'est ce que nous faisons depuis fort longtemps, c'est affiché une méconnaissance et un dénigrement de notre travail quotidien. Où étaient messieurs Peillon et Teychenné lorsqu'il fallait dans les années 90 faire reconnaître le SIDA comme une maladie comme une autre et exiger les mêmes droits dans les cliniques et hôpitaux pour les malades, qu'ont dit ces messieurs si soucieux aujourd'hui de faire porter par les enseignants l'ouverture lorsque le dessin animé "le baiser de la lune" a été censuré par le gouvernement précédent? Quelles ont été leurs réactions lorsque aucun membre du gouvernement précédent n'a tenu à participer en 2008 au sommet mondial contre le SIDA à Mexico en 2008? Et j'en passe... Un nouveau rapport pour aider les pauvres enseignants qui voudraient bien faire mais ne savent pas comment s'y prendre... Allons, sérieusement! On a vu comment tout le monde ouvre les parapluies et nous laisse seuls sur le terrain face aux problèmes de violence ou de signes ostentatoires religieux (les religions étant à ce jour, avec les stades de football, le lieu où l'homophobie s'exprime le plus librement sous les formes les plus violentes). L’oligarchie bien pensante n'a t'elle pas autre chose à faire, sous peine de paraître hypocrite, si elle veut lutter contre les discriminations et l'homophobie, que de rappeler la mission de service public et la loi contre le délit d'homophobie aux enseignants? Ou de nous pondre un nouveau rapport ou une morale laïque?
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Affectation des stagiaires : Le Sgen dénonce des incohérences
- Contractuel dans l'Académie de Rouen depuis le 26 septembre 2001, travailleur handicapé reconnu par la MDPH de l'Eure, en situation de surendettement, j'ai été admis au CAPES de documentation en juin 2014, CAPES dont la principale...
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces