Vincent Peillon installe les inspecteurs dans les ESPE 

Faire des inspecteurs des alliés et des soutiens pour la refondation c'est le pari Vincent Peillon a annoncé ce matin. Il a réuni le 17 mai la totalité des inspecteurs du secondaire dans la grande salle de la Mutualité à Paris. Le ministre leur demande de rejoindre les ESPE, futures écoles du professorat.

 

" Je sais l'avalanche de tâches qui peut vous inquiéter" , a précisé le ministre. "C'est fini... Je veux que vous soyez impliqué dans les ESPE et la formation des enseignants pour la formation didactique". V Peillon a cité l'accompagnement des tuteurs et le numérique.

 

Un vrai défi.

Si les syndicats d'inspecteurs sont intervenus pour affirmer qu'ils se reconnaissent dans ces responsabilités pédagogiques, leur positionnement met en doute cette capacité dans tous les domaines. Ainsi les rapports de l'Inspection générale sur la Corrèze et les Landes soulignent que les enseignants inspectés utilisent très rarement les TICE en présence de leur inspecteur même quand ils sont usagers quotidiens de ces technologies. Il est possible que les enseignants aient identifié des obstacles invisibles rue de Grenelle.

 

Les abonnés à notre fil Twitter ont suivi l'événement en direct.

 

François Jarraud

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Le rapport Longuet programme la baisse du salaire des enseignants
- Avec Fillon tu l'as dans le fion ! C'est étonnant de voir une simplification aussi réduite d'année en année pour résumer une heure de cours à une heure de préparation. C'est sans doute vrai lorsque l'on ressert un cours "type...
Pisa... Mode d'emploi
- j'ai l'impression que depuis les évaluations Pisa de 2000, les horaires de français et de mathématiques ont été grignotés. Les heures d'aides de la sixième à la quatrième ont disparu et avec la mise en place cette année, le temps de classe...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces