Vincent Peillon installe les inspecteurs dans les ESPE 

Faire des inspecteurs des alliés et des soutiens pour la refondation c'est le pari Vincent Peillon a annoncé ce matin. Il a réuni le 17 mai la totalité des inspecteurs du secondaire dans la grande salle de la Mutualité à Paris. Le ministre leur demande de rejoindre les ESPE, futures écoles du professorat.

 

" Je sais l'avalanche de tâches qui peut vous inquiéter" , a précisé le ministre. "C'est fini... Je veux que vous soyez impliqué dans les ESPE et la formation des enseignants pour la formation didactique". V Peillon a cité l'accompagnement des tuteurs et le numérique.

 

Un vrai défi.

Si les syndicats d'inspecteurs sont intervenus pour affirmer qu'ils se reconnaissent dans ces responsabilités pédagogiques, leur positionnement met en doute cette capacité dans tous les domaines. Ainsi les rapports de l'Inspection générale sur la Corrèze et les Landes soulignent que les enseignants inspectés utilisent très rarement les TICE en présence de leur inspecteur même quand ils sont usagers quotidiens de ces technologies. Il est possible que les enseignants aient identifié des obstacles invisibles rue de Grenelle.

 

Les abonnés à notre fil Twitter ont suivi l'événement en direct.

 

François Jarraud

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mai 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces