CRPE : Des centaines de candidats recalés par des zéros éliminatoires 

"Je ne comprends pas comment on peut mettre zéro à une épreuve orale préparée pendant 3 heures", nous dit Véronique. Candidate au concours externe 2013 de professeur des écoles, elle est recalée par un zéro à l'épreuve orale de maths. Des centaines de candidats sont dans ce cas dans 6 académies. Au final, les postes inscrits au concours ne seront pas pourvus.

 

" Toute note égale à 0 à l'une des épreuves des concours prévus à l'article 1er du présent arrêté est éliminatoire". L'arrêté de décembre 2009 fixant les l'organisation des épreuves des concours est clair. Un zéro recale définitivement un candidat.

 

Or ils sont cette année des centaines à être recalés par ce seul zéro à une épreuve orale. On compterait plus de 200 candidats en Ile-de-France . Le problème toucherait aussi les académies de Lille, Aix-Marseille et Bordeaux. Certains avaient largement les points pour être reçus et ne doivent leur échec qu'à cette épreuve guillotine. Ils trouvent la sévérité du jury excessive : comment peut -on ne pas mettre au moins 0,1 ou 1 point à une épreuve orale ?

 

Résultat : sur l'académie de Créteil seulement 879 professeurs sur les 1055 attendus seront présents à la rentrée. L'académie devra encore largement faire appel à des contractuels.

 

Ces candidats recalés à l'oral ont constitué un groupe Facebook. Ils ont saisi les syndicats et des actions sont en cours.

F. Jarraud

 

Le forum des candidats recalés


Par fjarraud , le lundi 17 juin 2013.

Commentaires

  • Viviane Micaud, le 19/06/2013 à 10:33
    Etonnant ! J'ai du mal à croire qu'une personne qui a plus de 35 ans et qui a fait le choix d'être professeur des écoles n'ait pas les acquis en maths du programme de primaire. Surtout si la personne a largement les points par ailleurs.
    Est-ce un choix discriminatoire pour éliminer ces gens qui connaissaient la vraie vie et donc seront plus enclins a permettre l'ouverture de l'école ? C'est évidemment la question qui vient à l'esprit. J'espère que les syndicats agiront efficacement. Est-il possible d'organiser un repêchage au moins pour les postes qui ne sont pas pourvus ?
  • Raiponce59, le 17/06/2013 à 09:21
    L'académie de Lille a connu aussi la valse des 0. Mais, nous ne connaissons pas nos notes et nous ne connaissons pas la matière qui nous a valu ce 0. 
    Le pire, c'est que nous avons passé, pour certains, les écrits dans de très mauvaises conditions. C'est sûr et certain que nous n'allons pas être admissibles. Effectivement, comment passer un concours en ayant que 2 jours de préparation. Sans compter que moralement, il est très difficile de se reconstruire. Surtout que nous n'avons aucun moyen de connaître les raisons de cette élimination. 
    Une autre question nous est venue à l'esprit. Notre âge est-it une barrière ? Nous sommes plusieurs à avoir plus de 35 ans. Nos professeurs d'IUFM étaient plutôt confiants à notre sujet. Même eux ne comprennent pas.
    Nous sommes sanctionnés de la même manière qu'un candidat qui ne s'est pas présenté ou qui aurait quitté la salle de préparation devant la difficulté de l'épreuve.
    Nous espérons avoir des réponses afin de nous permettre de rebondir.
    Merci à tous ceux qui s'activent dans ce sens.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces