Français : Un cabinet de curiosités en 5ème 

« Nos élèves aiment collectionner, et collectionner ce qui nous semble parfois « n’importe quoi ». Pourtant, le sens qu’ils accordent à l’objet dépasse bien sûr sa valeur économique ou « artistique » : la symbolique, la fable qu’ils construisent autour de la chose valident son exposition et la rendent précieuse. » C’est à partir de ce constat que Marie-Sophie Ludwig, professeure de lettres au collège Henri Sellier de Suresnes, a conçu un fascinant projet avec ses élèves de 5ème.

 

Ils ont d’abord exploré en ligne des « cabinets de curiosités » des 16ème-17ème siècles pour comprendre comment à travers cette « culture de l’insolite » s’élaborait peu à peu un esprit scientifique. Ils ont ensuite choisi, par exemple dans les œuvres successivement abordées en classe, des objets étonnants, sur lesquels ils ont rédigé en groupes des textes informatifs et créatifs. Un beau meuble virtuel, autrement dit un chef-d’œuvre collectif, rassemble leurs productions et témoigne de leur désir de connaître et de partager : « Nous avons souhaité vous faire connaître nos trouvailles, nos étonnements et nos éblouissements que nous nous sommes efforcés de conter… »

 

Le cabinet de curiosités :

 

Présentation du projet :

 

Par fjarraud , le mercredi 03 juillet 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Nouveau Brevet : Une complexité inutile
- Bonsoir,Ce nouveau brevet est d'une complexité tout aussi ubuesque que l'inutilité d'un tel examen. Soyons clairs, soit on décide de donner du sens au brevet en tant qu'outil pédagogique et l'on peut réfléchir à ses modalités...
Lecture : La révolution Cnesco
- "des correspondances phonèmes graphèmes" sont enfin reconnues, ce sont bien elles qui permettent de lire ! D'où la nécessité de commencer par écrire du sens, un mot oral connu à coder, pour commencer l'apprentissage de la compréhension...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces