Avenir métiers : La créativité d'entreprise à l'école 

C'était l'heure des récompenses, au siège de la CPGME (Confédération des petites et moyennes entreprises), en clôture du 3ème concours Avenir Métiers France, organisé par l'ONISEP et l'AGEFA PME, (association de gestion des formations en alternance pour les petites et moyennes entreprises), à l'intention des classes de collèges, de lycées et de CFA, ainsi que des voies professionnelles jusqu'au BTS. Après les récompenses du concours Avenir métiers Europe, le 18 juin, les trois classes gagnantes au niveau national ont présenté leurs projets : production thermique, ligne de maillots de bains ou service de lavage de voiture, les travaux n'avaient de commun que le sérieux, l'implication et l'aptitude à travailler ensemble des élèves, sous la direction de professeurs pleinement engagés dans une démarche interdisciplinaire. Les heureux gagnants, en récompense de leurs efforts, se sont vus offrir par les organisateurs un séjour à Prague, Berlin ou Lisbonne.

 

Énergie solaire et architecture tchèque

 

Un peu intimidés, tout de même, les porte-paroles des classes récompensées ont expliqué à leur manière l'aventure du Concours Avenir Métiers France. Pas si simple, semble-t-il, de garder jusqu'au bout la cohésion de l'équipe et la détermination pour mener à bien le travail. Georges Asseraf, président de la CGPME, les en a d'ailleurs félicités en remettant le 3ème prix aux élèves de seconde Bac Pro du lycée professionnel Raoul Vadepied, d'Evron (44) pour leur collaboration avec l'entreprise Fengtech, sur la production d'énergie solaire thermique. « Travailler en équipe, leur a-t-il rappelé, ce que vous avez appris à faire là, cela vous servira toute votre vie. C'est ce qu'attendent de vous les entreprises ». Après avoir félicité élèves et enseignants, G. Asseraf s'est amusé à une métaphore, en référence au voyage qui les attend : « Ce qui fait la beauté de cette ville, leur a-t-il dit, c'est qu'elle est irrégulière : les fenêtres sont en nombre impair sur les façades, les rues sont courbes et sans angles droits... » Manière de rappeler que les parcours les plus heureux ne sont pas toujours sur le modèle de la ligne droite.

 

Une ligne de maillots de bain à Toulouse

 

A son tour, Bernard Capron, président de l'AGEFA PME, a tenu à féliciter chaleureusement la classe de BTS technico-commercial, spécialité habillement-ameublement, option Produits de la mode et du sport du Lycée Myriam de Toulouse, pour leur travail avec une entreprise locale sur la conception d'une ligne de maillots de bain, qui a obtenu le second prix. « Il faut développer l’esprit d'entreprendre dès l'école, a souligné B.    Capron, pour que l'orientation vers l'enseignement professionnel permette de réussir pleinement et de trouver sa voie. » Aux jeunes gens en partance pour Berlin, il confiait son regret de n'avoir encore jamais visité cette ville.

 

Un service de nettoyage auto « qui peut marcher ! »

 

Jean-François Roubaud, enfin, a remis le premier prix aux lycéens du CAP Maintenance et hygiène des locaux du Lycée professionnel Paul Lapie à Lunéville (Nancy-Metz), pour l'étude de faisabilité d'un service de lavage de voitures avec l'entreprise Propreté-Services-Néola. L'idée est venue d'un élève féru de tuning auto : alors que ses camarades n'avaient pas de projet précis, Florian a lancé  qui a mobilisé toute la classe : « On a recensé les entreprises, explique-t-il, on a mené une étude de marché auprès des usagers, on a déterminé l'endroit le plus favorable en ville, proche du centre, mais loin de tout concessionnaire ou de centre de lavage. A mon avis, ça peut marcher... » Céline Rotatinti, professeur d'EPS, témoigne de l'intérêt de la démarche. « Il nous fallait un projet interdisciplinaire, ce concours nous en a donné l'occasion. Arts plastiques pour le logo, histoire géo et maths pour l'étude marché sur le bassin de Lunéville, français pour le questionnaire, EPS pour l'étude des postures de travail, tous les enseignements y ont trouvé leur place et on a vraiment travaillé ensemble, pour un résultat qui est vraiment le travail des élèves.»  Avec son collègue Alexandre Balland, professeur de technologie professionnelle, elle accompagnera les élèves de la classe à Berlin.

 

Trois prix issus de l'enseignement professionnel.

 

« Nous sommes assez satisfaits de voir trois classe de l'enseignement professionnel récompensées, cette année. Ce n'est pas le public scolaire qui voyage le plus souvent dans le cadre scolaire, ce séjour à l'étrange en devient une grande affaire pour eux » dit Hélène Cénat, directrice générale adjointe de l'AGEFA PME. Mais le concours est ouvert à toutes les classes du secondaire, rappelle-t-elle, et la prochaine édition, sans doute un peu modifiée, donnera l'occasion à toutes les classes et tous les enseignants qui le souhaitent de se lancer dans l’aventure d'un rapprochement créatif et interdisciplinaire entre école et entreprises. Une manière de comprendre que le monde des PME dépasse la sphère étroite des questions de l'emploi pour ouvrir vers des dimensions économiques, culturelles, humaines et sociales qui peuvent se révéler passionnantes à découvrir.

 

Le prochain concours, à la rentrée 2013, fera l'objet d'une information auprès des CDI de tous les établissements scolaires du secondaire : une occasion à ne pas manquer, pour expérimenter une autre manière de travailler avec des enseignants d'autres disciplines !

 

Jeanne-Claire Fumet

 

Les éléments du concours 2012-13

Les élèves européens du concours 2013

 

Par fjarraud , le mercredi 03 juillet 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Affectation des stagiaires : Le Sgen dénonce des incohérences
- Contractuel dans l'Académie de Rouen depuis le 26 septembre 2001, travailleur handicapé reconnu par la MDPH de l'Eure, en situation de surendettement, j'ai été admis au CAPES de documentation en juin 2014, CAPES dont la principale...
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces