Snapchat : Une nouvelle cyberviolence chez les ados ? 

Alors que l'éducation nationale lance une campagne contre le harcèlement et publie une circulaire contre la cyberviolence, un nouveau phénomène se diffuse dans les pratiques numériques des élèves, qui sans aucun doute appelle à la vigilance et à l’éducation : Snapchat.

 

Snapchat, application très à la mode chez les jeunes, permet d'envoyer facilement des messages textes, photos, vidéos avec une durée très courte de vie en ligne. La perspective de ne pas laisser de traces peut inciter à des débordements de type « sexting » (envoi de messages à connotation sexuelle) ou « cyberbullying » (harcèlement et intimidation via internet). Il est d’autre part facile pour les destinataires de faire des captures d'écran et de diffuser ensuite ces photos, parfois privées et embarrassantes, sur les réseaux sociaux habituels.

 

Il suffit de taper « Snapchat Facebook lycée » sur Google pour saisir la nature du problème. Pour vérifier si votre lycée est  concerné, il suffit d’ajouter  le nom de l'établissement. Si beaucoup de phots relèvent du concours de grimace entre ados, certaines sont insultantes ou montrent des mineurs dans une position embarrassante. Les responsables de ces sites poussent en ce sens " Venez poster ici toutes les photos dossiers que vous pouvez trouver des étudiants des 2 lycées. Allez y défoulez vous :D", écrit l'un d'eux.

 

Quelles réponses apporter ? Comme pour les pages Facebook de l'établissement il faut surveiller ce qui se passe. Surtout, Snapchat doit inciter l’Ecole à mener une véritable éducation aux médias, qui conduise par la pratique réflexive aux bons usages d’internet.

 

La circulaire

Par fjarraud , le lundi 02 décembre 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces